Les dépêches de LinuxFr

S'abonner à flux Les dépêches de LinuxFr
Mis à jour : il y a 1 heure 50 min

La Commission européenne dévoile sa stratégie sur le logiciel libre pour 2020-2023

jeu, 22/10/2020 - 14:29

La Commission européenne a publié le 21 octobre sa stratégie sur le logiciel libre pour la période 2020-2023.

Dans un document en français de seize pages, on peut prendre connaissance de la vision de la Commission : « [exploiter] la puissance de transformation, d’innovation et de collaboration du code source ouvert en encourageant le partage et la réutilisation de solutions logicielles, de connaissances et d’expertise, afin de fournir de meilleurs services européens qui visent à réduire les coûts pour la société et l’enrichissent », de son lien avec la stratégie de la Commission en matière de souveraineté numérique (« il est encore temps pour parvenir à une souveraineté technologique dans certains domaines technologiques essentiels »), de sa volonté de partager et de contribuer (« Nous partageons notre code et rendons possible les contributions incidentes aux projets à code source ouvert associés. […] Nous nous efforçons d’être un membre actif de l’écosystème diversifié du code source ouvert. »), et enfin des leviers et actions concrets envisagés par la Commission, dont, par exemple :

  • privilégier les solutions « open source » lorsqu’elles sont équivalentes en matière de fonctionnalités, de coût total et de cybersécurité (ce principe a déjà été adopté par la Commission en 2018 et discuté dans ce communiqué) ;
  • adopter une culture de travail fondée sur les principes du code source ouvert, le partage et la réutilisation ;
  • s’assurer que les codes utilisés et partagés sont exempts de failles en appliquant des tests de sécurité continus ;
  • encourager des normes et spécifications ouvertes qui sont mises en œuvre et diffusées selon le principe du code source ouvert ;
  • mettre en place un bureau de programme open source (OSPO, Open Source Program Office) qui agira en tant que facilitateur pour toutes les activités décrites dans la stratégie et le plan d’action ; il aidera les spécialistes des différents domaines concernés, encouragera les directions générales et contribuera à équilibrer les priorités internes et les activités externes.

Le CNLL se réjouit de cette publication, d’autant qu’il a participé à un certain nombre de travaux préparatoires avec la Commission et d’autres organisations européennes représentatives de l’écosystème du logiciel libre (APELL, OpenForum Europe, FSFE, OW2, OSI…).

Le CNLL et ses partenaires nationaux européens invitent les gouvernements des États membres, et en premier lieu le gouvernement français, à suivre l’exemple de la Commission et à prendre des initiatives similaires : priorité au logiciel libre dans les achats publics, respect des standards ouverts, coopération avec les communautés et les écosystèmes d’entreprises du Libre, mise en place de bureaux de programmes open source nationaux coordonnés avec celui de la Commission.

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Alternatives pour un réseau social familial

mer, 21/10/2020 - 19:13

Dans cette dépêche, nous vous proposons de découvrir les différentes solutions de cloud pour communiquer, échanger avec les autres membres de sa famille.

N’hésitez pas, dans vos commentaires, à partager votre expérience !

J’en profite également pour remercier toutes les personnes qui ont relu les dépêches et proposé des améliorations.

    Sommaire Situation en 2020

    Au siècle dernier, Monsieur Dupuis épousa Madame Morizeau. De leur union, naquirent trois beaux enfants : Anatole, Barnabé et Charlotte. Comme ils suivaient la mode de leur époque, ils créèrent un blog pour partager avec leurs familles respectives les photos ou exploits de leurs charmants enfants.

    Mais le ⅩⅩⅠe siècle arrive avec ses lots de changements (GAFAM, Snowden, ordiphones) et, depuis, la famille Dupuis‐Morizeau s’est agrandie (les petits enfants sont là, les cousins sont parfois un peu loin géographiquement).

    Des photos, du mobile, et plein de messageries

    Tous les membres de cette famille souhaitent continuer à partager entre eux, malgré leurs emplois du temps, les enfants qu’il faut conduire à droite ou à gauche. Comme de bien entendu, les désirs de chacun sont bien différents :

    • les grands‑parents veulent un maximum de photos ;
    • les plus jeunes ne jurent que par leur téléphone ;
    • tous n’utilisent pas le même réseau de communication : Facebook, Messenger, WhatsApp, Instagram…

    Quant à nous, il faut que la solution libre soit simple à utiliser !

    Nous allons aborder plusieurs solutions libres qui pourraient leur permettre d’atteindre leurs objectifs :

    • écrire, partager et commenter un billet de blog ;
    • partager, visualiser et commenter des photos ;
    • discuter en temps réel ;
    • facile à auto‑héberger ;
    • accessible depuis un ordiphone.
    Plusieurs solutions

    N’ont été retenues que des solutions libres qu’il est possible d’utiliser en auto‑hébergement ou auprès de services (CHATONS ou Framasoft, par exemple).

    Les logiciels sont listés par ordre alphabétique.

    GNU Social

    GNU Social est un logiciel libre (sous licence GNU AGPL) de microblogage (du genre Twitter) écrit en PHP. Il peut se connecter aux autres logiciels du Fediverse. La dernière version est la 1.1.3 du 27 février 2015.

    Hubzilla

    Hubzilla est un logiciel libre (sous licence MIT) multifonction écrit en PHP. Hubzilla dérive de Friendica.

    Bien que basé sur le protocole Zot, il peut communiquer avec les autres logiciels du Fediverse. Le protocole Zot permet de gérer l’authentification et les accès entre domaines DNS différents, et de migrer facilement un compte vers un autre serveur ou de gérer plusieurs comptes « clonés » synchronisés automatiquement entre domaines.

    Son principe est basé sur la publication de messages (ou billets de blog) avec des règles très fines d’autorisation de visibilité pour chacun des utilisateurs du réseau.

    Comme il fonctionne en réseau social, les utilisateurs peuvent (selon les droits qui leur sont accordés) poster des commentaires.

    Hubzilla propose également une galerie photographique minimaliste, un calendrier, un partage de fichiers ou la possibilité d’avoir de multiples profils (=pseudos/avatars, par exemple un pour chacun de ses hobbies) associés à un seul compte (couple identifiant et mot de passe de connexion à un serveur).

    Sa particularité est aussi de gérer les droits d’accès sur le site où sont hébergés les médias, même si la personne qui doit y accéder n’a pas de compte sur ce site, grâce à l’authentification distante. Par exemple, Alice peut donner accès à ses photos situées sur le serveur A à Bob, qui n’a pas de compte sur le serveur A, mais uniquement un compte sur son propre serveur, le serveur B. Bob pourra tout de même s’identifier en tant que Bob@B sur le serveur A pour accéder aux photos d’Alice, qui n’auront ainsi pas bougé du serveur A. Ceci permet de ne pas envoyer des données lourdes sur le réseau entre les différents serveurs du réseau Hubzilla, et de mieux maîtriser les données. En coulisse, le serveur d’Alice interrogera le serveur B pour vérifier la signature cryptographique présentée par Bob et la comparer à celle présente dans les autorisations d’accès.

    Hubzilla permet également de développer des « apps » utilisant les capacités de cette plate‑forme. On y trouve ainsi un module pour jouer aux échecs, un autre pour partager sa position sur une carte OpenStreetMap…

    Son principal défaut est son ergonomie un peu vieillissante.

    La dernière version est la 4.6 du 4 décembre 2019. « Zap » est une version simplifiée de Hubzilla, mettant l’accent sur les fonctions de réseau social, sans les autres « apps ».

    HumHub

    HumHub est un outil de création de réseau social sous licence AGPL v3 programmé majoritairement en PHP, autour du cadriciel Yii. HumHub permet de créer son propre réseau social ou un réseau social d’entreprise. La version stable actuelle est la 1.6.2.

    Chaque utilisateur dispose d’une page de profil pour poster ses propres publications. Un fil d’actualité recense les dernières publications des utilisateurs de l’instance. Des groupes publics ou privés peuvent être créés pour restreindre les publications à certains utilisateurs.

    HumHub peut être personnalisé grâce à des extensions, pour ajouter un client de messagerie, un wiki, des sondages, Jitsi Meet…

    Il est possible d’essayer HumHub en créant une instance de test sur le site officiel.

    Ses points forts sont :

    • son interface claire similaire à Facebook ;
    • sa modularité ;
    • des mises à jour régulières.
    Movim

    Movim est un logiciel libre utilisant également le protocole XMPP, il est de fait compatible avec Salut à Toi. Il permet de faire de la messagerie instantanée, du blog avec l’intégration de flux Atom/RSS et de la visioconférence.

    L’interface s’adapte également à tous les écrans. Une application Android est disponible sur F‑Droid pour faciliter l’intégration sur le système d’exploitation mobile.

    Nextcloud

    Nextcloud est une version divergente (fork) de l’outil d’hébergement de fichiers ownCloud. Bien que l’hébergement et le partage de fichiers soient sa principale fonctionnalité, il peut être enrichi de nombreux modules : galerie photo, lecteur multimédia, visioconférence, messagerie instantanée…

    Il est possible de tester Nextcloud.

    Ses points forts sont :

    • son utilisation intuitive ;
    • ses applications mobiles ;
    • sa communauté importante.
    Open Source Social Network

    Fatigué de Facebook, Instagram et Twitter qui vendent vos données ? Alors essayez Open Source Social Network.

    Salut à Toi

    Salut à Toi est un logiciel libre (sous licence GNU AGPL) initialement tourné vers la messagerie instantanée. Basées sur le protocole de communication XMPP, ses fonctionnalités ont augmenté au fil des versions : microblog, blog, échange de fichiers, albums photo, évènements…

    La version à venir se concentre justement sur les fonctionnalités d’un réseau social familial, avec une toute nouvelle interface qui se veut facile d’accès et un système d’invitation par courriel, permettant d’aisément réunir les membres de la famille ou un cercle d’amis sans passer par les fastidieuses étapes de création de compte, choix de serveur, etc.

    La dernière version est la 0.7 du 24 juillet 2019, la prochaine version est attendue avant la fin de l’année.

    L’interface s’adapte aux appareils mobiles, ici un blog sur un écran à la définition d’une tablette :

    Logiciels de la Fédiverse

    Les logiciels Mastodon, pleroma, pixelfed sont plus spécialisés, mais constituent ensemble un écosystème utilisable.

    Billet de Framablog présentant la Fédiverse.

    Delta Chat

    Delta Chat est un logiciel de messagerie instantanée à deux ou en groupe. Il permet d’envoyer du texte, des photos, des sons, des vidéos et tout type de fichiers. Son originalité est d’utiliser le courriel (SMTP et IMAP), donc vos correspondants ne sont pas obligés de l’installer : s’ils n’ont pas Delta Chat, ils verront quand même vos messages dans leur boîte de courriel et ils peuvent bien sûr y répondre.

    Il est donc compatible avec les vieux cons (ils reçoivent plein de photos par courriel) et les petits cons (il existe en appli mobile). Les parents, quant à eux, préféreront l’application de bureau sur Debian Stable.

    Autres logiciels

    FamilyCMS n’est plus trop mis à jour, mais il a l’avantage d’avoir été créé et pensé comme un réseau familial.

    Friendica est un réseau social décentralisé capable de dialoguer avec d’autres instances en utilisant les protocoles ActivityPub, OStatus et Diaspora*. Friendica est codé majoritairement en PHP.

    Elgg est un moteur de réseau social hautement personnalisable. Par défaut, il fournit un blog, un microblog, des groupes de discussion, un espace de stockage… Des greffons sont nécessaires pour certaines fonctionnalités comme la galerie photo ou la messagerie instantanée. Le code est publié sous double licence GPL v2 et MIT X11, et nécessite seulement MySQL ainsi que PHP couplé à un serveur Apache ou Nginx pour l’auto‑hébergement.

    Installation des logiciels

    Nous allons maintenant aborder l’installation de quelques‑uns de ces logiciels. En effet, dans le cadre d’un auto‐hébergement, ceux‑ci ne sont pas toujours empaquetés par les distributions.

    Hubzilla

    Pour être utilisable, il faut qu’elle soit accessible sur un domaine ou un sous‑domaine, mais pas dans un répertoire ! https://hubzilla.example.com/ marchera au contraire de https://example.com/hubzilla/.

    L’installation se passe classiquement, dans un environnement LAMP :

    • on se rend sur l’adresse Web du site ;
    • la première page vérifie la présence des prérequis ;
    • la seconde page demande de renseigner les informations sur la base de données utilisée ;
    • la troisième page demande l’adresse du site et l’adresse électronique du futur administrateur de l’instance ;
    • la quatrième étape rappelle de planifier une tâche pour les mises à jour du réseau.

    Note : à ce moment, nous décidons de modifier dans le fichier de configuration .htconfig.php la valeur de la variable directory_mode à DIRECTORY_MODE_STANDALONE pour ne pas connecter notre hub aux autres et rester ainsi dans un cadre strictement familial.

    Paramétrage de l’application

    Désormais, il faut se connecter avec le compte créé précédemment afin de configurer le fonctionnement de Hubzilla.

    Cette étape consiste en la création d’un canal (qui servira à définir les droits de diffusion de nos créations et les échanges sur les autres instances). Puis la page de personnalisation du compte de l’administrateur s’affiche, mais le plus important est le menu « Administrateur ».

    Les paramétrages les plus importants pour notre cloud familial consistent à définir :

    • dans la rubrique site :
      • le profil (appelé « rôle ») par défaut des nouveaux comptes — selon votre choix la visibilité de vos publications est différente ; dans notre cas, nous allons choisir « Social - Restreint »,
      • l’inscription de nouveaux membres : pour l’instant, nous l’autorisons, mais une fois tous nos comptes familiaux créés, nous désactiverons cette possibilité,
      • l’accès aux flux publics par les personnes surfant sur Internet, que nous désactiverons ;
    • dans la rubrique sécurité :
      • bloquer « public », afin que l’accès aux pages personnelles « publiques » du site ne soit possible qu’aux personnes authentifiées (pas aux personnes anonymes du Web).
    Ajout des utilisateurs

    Nous allons nous rendre sur la page d’accueil et cliquer sur « S’inscrire ». Nous rentrerons autant d’adresses électroniques que d’utilisateurs à créer. Cela déclenchera autant de messages à l’administrateur, qui pourra valider les comptes dans son menu « Administrateur ».

    Une fois les utilisateurs validés, ceux‑ci pourront se connecter, créer au moins un canal. Dans le paramétrage de celui‑ci, ils devront faire attention aux paramètres de notification (qui consistent à l’envoi de courriels sur certains évènements).

    Il faudra également que chacun active l’application « Groupe confidentiel ». Cela permettra de créer des groupes pour :

    • les grands‑parents ;
    • les cousins.
    Remarques :
    • ce n’est pas l’administrateur qui définit les groupes, ceux‑ci sont gérés par chaque utilisateur, qui intègre les contacts de l’instance dans les groupes de son choix — il n’y a donc aucune centralisation à ce niveau, dans le cadre de notre réseau familial, cette phase est longue et fastidieuse ;
    • avec le rôle par défaut que nous avons choisi, les nouveaux canaux sont automatiquement ajoutés lors de leur création dans le groupe « Amis », mais chaque utilisateur a la possibilité de les y retirer.
    Clients

    L’application est accessible à partir :

    • de son navigateur Web ;
    • de son téléphone, via l’application Nomad, disponible sur F‑Droid.
    HumHub Serveur

    HumHub s’installe sur un serveur LAMP classique. La procédure d’installation est décrite dans la documentation : il faut décompresser l’archive dans le répertoire de travail du serveur Web, configurer ce dernier, configurer cron, puis se connecter à l’instance. Un assistant permet enfin de terminer l’installation.

    Client

    Les utilisateurs se connectent à l’instance via un navigateur Web. Il n’existe malheureusement pas d’application mobile, mais le site s’adapte aux écrans des smartphones.

    Nextcloud

    L’application est empaquetée par quelques distributions : Arch Linux, openSUSE et Mageia. Sinon, elle est disponible sur le site de Nextcloud, aux formats classiques (« zip »), un conteneur Docker ou un Snap.

    Nextcloud s’installe sur un serveur LAMP classique avec au moins 128 Mio de mémoire vive. La procédure d’installation est décrite dans la documentation : il faudra installer les dépendances, configurer PHP et le serveur Web, puis se connecter à l’instance pour terminer la configuration.

    Ajout des utilisateurs

    C’est l’administrateur qui crée les comptes des utilisateurs.

    Clients

    L’application est accessible à partir :

    • d’un navigateur Web ;
    • de son téléphone via plusieurs applications dédiées : Files, Talk, Notes, etc. ;
    • de clients lourds pour Windows, macOS et GNU/Linux (soit au format AppImage, soit à celui des distributions Arch Linux, openSUSE et Mageia), ce client permet le plus souvent une seule synchronisation des fichiers entre l’ordinateur et le serveur distant et omet les autres possibilités de Nextcloud.
    Autres applications

    Salut à Toi a été expliqué dans une dépêche.

    Movim se déploie comme la plupart des applications web, un tutoriel complet est disponible sur le Wiki du projet.

    Quant aux applications de la Fédiverse, encore jeunes, elles ne sont pas souvent empaquetées. Il faut donc les installer depuis les sources. De plus, elles utilisent parfois les dernières versions des bibliothèques sur lesquelles elles sont bâties. La tâche n’est pas toujours facile et plutôt destinée à l’utilisateur confirmé. Cependant, l’application est accessible à partir :

    • d’un navigateur Web ;
    • de votre téléphone mobile (via l’application Fedilab disponible sur F‑Droid).

    Dans le cadre d’un auto-hébergement, un Raspberry (v3 ou 4) peut faire tourner Hubzilla ou Nextcloud. Le goulot d’étranglement se situe au niveau du débit réseau.

    Les logiciels installés, nous allons maintenant aborder leur utilisation.

    Utilisation pour écrire des billets Movim

    La rédaction de billet est possible soit par l’interface de lecture d’articles, soit via une page dédiée. Il est possible d’y attacher des pièces jointes, des images, des dessins et d’y intégrer des liens. Il est également possible d’étiqueter les articles lors de leurs rédactions. En un clic les publications peuvent également être disponibles sur un blog public permettant aux utilisateurs de partager leur contenu avec tous.

    Hubzilla

    Pour écrire un billet, il faut cliquer sur la zone supérieure de l’écran, dans laquelle on peut lire « Partager ». La zone s’agrandit.

    On peut alors y indiquer :

    • un titre ;
    • des mots clefs ;
    • notre texte ;
    • les personnes autorisées à lire notre texte.

    Les membres du réseau peuvent répondre alors à notre billet.

    Remarques :

    • il est possible d’ajouter une image à une réponse, mais ce n’est pas intuitif : il faut d’abord faire sa réponse, puis la modifier pour y insérer l’image souhaitée ;
    • les réponses se feront à toutes les personnes autorisées à voir le billet de départ — nous n’avons pas réussi à faire une réponse privée à un message public ;
    • l’application Nomad n’affiche pas de notifications lorsqu’un nouveau billet est posté.
    HumHub

    HumHub fonctionne de la même manière que Facebook : l’utilisateur se positionne sur la page où il souhaite publier, puis écrit son billet en tête de la page.

    Nextcloud

    L’administrateur doit installer le module Social via le magasin d’applications.

    Il repose sur le Fediverse et il permet de suivre différentes personnes, quel que soit le logiciel qu’elles utilisent pour écrire (Nextcloud, Mastodon, Friendica, Diaspora ou MediaGoblin, par exemple).

    Malheureusement, nous n’avons jamais réussi à suivre un quelconque compte (il semble que cela soit un bogue déjà rapporté).

    Utilisation pour le partage de photos Movim

    Il est possible de partager des photos dans les articles mais également directement dans les conversations avec les contacts ou dans les salons de discussion. Il est également possible de dessiner sur les images avant l’envoi.

    Hubzilla

    Hubzilla permet d’insérer des photos dans un billet : elles sont alors automatiquement disponibles dans la zone « photos » de l’utilisateur.

    Celui‑ci n’étant pas très ergonomique, il est préférable d’installer le greffon gallery, qui permet une navigation plus aisée à travers les photos.

    Il est donc tout à fait possible de partager ses photos de vacances avec sa famille. En revanche, il n’est pas possible de les partager avec des tiers (puisque ceux‑ci ne sont pas sur notre réseau familial).

    Remarques : les photographies sont stockées dans la base de données, et non dans le système de fichiers (il n’y a donc pas de répertoire qui centralise les images publiées).

    HumHub

    L’administrateur doit installer le module Gallery, puis l’activer. Une nouvelle section « Galerie » apparaît sur chaque profil et chaque groupe, où les utilisateurs peuvent déposer et commenter des photos.

    Attention : HumHub ne redimensionne pas les photos en fonction de la taille de l’écran de l’utilisateur, donc les chargements peuvent être longs.

    Nextcloud

    Le module Photos est installé par défaut. Il permet de naviguer dans l’arborescence en affichant les images et les dossiers sous forme de tuiles.

    Nextcloud redimensionne les photos en vignette pour la vue en tuile, ce qui permet d’avoir un affichage rapide du contenu des dossiers. En contrepartie, les dépôts d’images génèrent des pics de charge sur le serveur pour générer les vignettes.

    Logiciels de galerie

    L’utilisation de logiciel de galerie (Piwigo, par exemple) est aussi envisageable pour les photos nombreuses qu’il faudrait classer. Il permet (comme Nextcloud) de partager certaines photographies avec des tiers, qui n’ont pas accès à notre réseau familial.

    Utilisation pour la conversation en ligne Movim

    Les fonctionnalités de conversation dans Movim sont plutôt complètes. Messagerie directe ou en groupe, insertion d’émojis ou de stickers, intégration automatique des images, mais aussi édition ou suppression des messages.

    Hubzilla

    Hubzilla permet un « salon de clavardage ». Il fait le travail, mais l’utilisation de XMPP est plus agréable sur téléphone (notifications, ajout de pièces jointes).

    HumHub

    L’administrateur doit installer le module Mail, qui permet de discuter avec des membres ou un groupe de personnes. Pour éviter les indésirables, il est possible de limiter le nombre de conversations créées par jour.

    Nextcloud

    L’administrateur doit installer le module Talk (anciennement Spreed) qui permet de discuter avec les autres utilisateurs par :

    • messages ;
    • audioconférence ;
    • visioconférence avec partage d’écran.

    Si les audioconférences et visioconférences sont chiffrées, les messages sont enregistrés en clair sur le serveur.

    Le nombre maximum d’utilisateurs en audio/visioconférence dépend de la vitesse de connexion et de la configuration de Nextcloud. De manière générale, il est possible de connecter :

    • 20 personnes en audioconférence ;
    • 5 personnes en visioconférence.

    Pour augmenter le nombre de connexions simultanées, il faut utiliser le High Performance Back‑end payant.

    Conclusion

    Il est tout à fait possible d’utiliser un écosystème de logiciels libres comme support à un remplacement familial de Facebook. Le plus important est d’indiquer aux utilisateurs et aux utilisatrices l’existence d’applications pour téléphone (même si leur ergonomie est moindre que l’utilisation d’un navigateur Web).

    En revanche, il n’y a pas de solution parfaite : il faut utiliser plusieurs briques logicielles pour atteindre notre résultat. Pour que votre entourage adopte votre réseau social, il doit être :

    • clair, utiliser la flexibilité des logiciels décrits pour adapter les fonctionnalités au juste besoin ;
    • facile à utiliser, les principales fonctionnalités s’utilisent en un minimum de clics ;
    • accessible sur téléphone ;
    • vivant, du contenu y est régulièrement déposé.

    À noter qu’héberger un réseau social n’est pas évident :

    • stockage, les membres du réseau ne doivent pas avoir de limite ;
    • disponibilité, utilisé comme moyen de communication, il doit être disponible en permanence ;
    • puissance, certaines tâches, comme le redimensionnement en masse d’images, consomment beaucoup de ressources ;
    • fiabilité, il faut prévoir des sauvegardes et de la redondance pour ne pas perdre les données personnelles de ses utilisateurs ;
    • sécurité, il faut pouvoir sécuriser son serveur et mettre à jour régulièrement ses logiciels pour protéger les données personnelles hébergées.

    Il faut également se rappeler que les utilisateurs et les utilisatrices ont des âges, des formations, des cultures informatiques diverses. À ce titre, ils n’auront aucun scrupule à partager leur dernière photo prise avec leur téléphone, même si sa définition fait plus de huit millions de pixels et son poids plus de six mébioctets !

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Revue de presse de l’April pour la semaine 42 de l’année 2020

    mer, 21/10/2020 - 15:59

    Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

    [ouest-france.fr] Une install party pour découvrir Linux, à Granville

    Le dimanche 18 octobre 2020.

    « Une quinzaine de personnes s’est présentée à la médiathèque de Granville avec son ordinateur sous le bras, samedi 17 octobre 2020, pour installer sur ce dernier un système d’exploitation libre. »

    [L’Essor] Comment les gendarmes se sont passés d’un antivirus trop proche de Microsoft

    ✍ Gabriel Thierry, le vendredi 16 octobre 2020.

    « Sept ans après leur refus de l’antivirus informatique McAfee, trop lié à Microsoft, les gendarmes ont trouvé leur bonheur avec un autre éditeur. »

    [Le Monde.fr] On a testé… « /e/ », le système d’exploitation Android mobile « dégooglisé »

    ✍ Nicolas Six, le vendredi 16 octobre 2020.

    « Peut‑on vivre avec un smartphone dont on aurait expurgé toutes les applications et tous les services Google ? Cela ne semble pas impossible avec le travail de la fondation /e/. »

    [The Conversation] La lutte pour une agriculture libre : bricoler et partager pour s’émanciper

    ✍ Morgan Meyer, le mardi 13 octobre 2020.

    « Face au verrouillage des machines agricoles et des semences par des industriels, des agriculteurs utilisent les outils des communs pour promouvoir une agriculture libre. »

    [Numerama] LibreOffice interpelle Apache OpenOffice : jetez l’éponge et rejoignez‑nous

    ✍ Julien Lausson, le mardi 13 octobre 2020.

    « LibreOffice a pris la plume pour s’adresser à Apache OpenOffice. En substance, il lui est demandé de renoncer à sa suite bureautique et de rejoindre celle qui marche vraiment. »

    Et aussi :

    [Marianne] Données de santé hébergées par Microsoft : « Il y a un problème d’intégrité des responsables publics »

    ✍ Alexandra Saviana, le lundi 12 octobre 2020.

    « Après un recours au Conseil d’État demandant la suspension du Health Data Hub, le projet de plate‑forme qui centralise les données de santé des Français à des fins de recherche médicale, la CNIL a fait connaître ce 8 octobre sa position sur le sujet : le gendarme de la vie privée demande l’arrêt de leur hébergement à Microsoft. »

    Et aussi :

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Libre‑entreprise — Émission « Libre à vous ! » du 13 octobre 2020 — Podcasts et références

    mer, 21/10/2020 - 15:45

    Soixante‐dix‑huitième « Libre à vous ! » de l’April. Podcast et programme :

    • sujet principal : le Réseau Libre‑entreprise qui « regroupe des entreprises à taille humaine ayant des spécialités proches ou complémentaires dans le domaine du logiciel libre. Toutes partagent les mêmes valeurs et modes de fonctionnement, basés sur la démocratie d’entreprise, la transparence et la compétence » ;
    • la chronique de Vincent Calame, bénévole à l’April, sur le choix des noms en informatique ;
    • la chronique d’Antanak sur les téléphones et la vie privée.

    Rendez‑vous en direct chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur 93,1 MHz en Île‑de‑France. L’émission est diffusée simultanément sur le site Web de la radio Cause Commune.

    Vous pouvez laisser un message sur le répondeur de la radio, pour réagir à l’un des sujets de l’émission ou poser une question. Le numéro du répondeur : +33 9 72 51 55 46.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    GIMP 2.10.22: consolidation des formats

    dim, 18/10/2020 - 12:01

    GIMP 2.10.22 est sorti le 4 octobre dernier. Le cœur du logiciel ne connaît pas de bouleversements avec cette nouvelle version ; par contre cette sortie se démarque par diverses contributions portant sur les formats d’image. Voici les quelques nouveautés marquantes :

    • nouvelle prise en charge des images AVIF
    • amélioration de la prise en charge des fichiers HEIC et PSP
    • amélioration de l’export multi-calques au format TIFF
    • meilleur traitement de la métadonnée EXIF « Orientation »
    • nouvelle option « échantillonner sur tous les calques » pour les outils des opérations GEGL.

    Le détail se trouve dans la seconde partie de la dépêche.

    “L’apprentissage de Wilber ne s’arrête jamais!” par Aryeom, Creative Commons by-sa 4.0

    Sommaire Améliorations Formats de fichier

    Le point fort de cette version est clairement les contributions sur les greffons de format de fichier.

    HEIF : prise en charge améliorée de HEIC et ajout de l’AVIF

    AVIF est la variante HEIF qui utilise la compression AV1 (tandis que le format HEIF « de référence » utilise HEVC). Ce format d’encodage vidéo, développé par l’organisation Alliance for Open Media, était grandement attendu car ouvert et libre de droits.

    AVIF est déjà pris en charge sur le web par Firefox (à titre expérimental, en activant image.avif.enabled dans about:config), Chrome et Opera, ce qui en fait un sérieux prétendant parmi les formats d’images web.

    AVIF est désormais pris en charge par GIMP, à l’import et à l’export.

    Qui plus est, les fichiers HEIF (AVIF et HEIC) peuvent maintenant être importés et exportés en haute précision de couleurs (10 et 12 bits par canal de couleur).

    Prise en charge d’AVIF et de la haute précision des couleurs pour AVIF/HEIF, de même que l’import des profils NCLX et des métadonnées.

    Enfin, les profils de couleur NCLX et les métadonnées sont à présent correctement importés.

    Ces améliorations proviennent toutes des géniales contributions de Daniel Novomesky.

    PSP

    Le greffon de lecture des fichiers PSP (Paint Shop Pro) a reçu de nombreuses corrections de bogues et améliorations. Les calques matriciels des images PSP sur la version 6 sont désormais pris en charge, ainsi que les images 16 bits en nombre entier, celles en niveaux de gris et en couleurs indexées.

    De plus, les modes de fusion PSP sont désormais mieux convertis en modes de calque GIMP pour un rendu correct.

    Le module d’importation est également beaucoup plus robuste et est même capable de corriger les erreurs de certains fichiers qui peuvent avoir été mal exportés par un logiciel tiers. Il gère également mieux certains cas particuliers comme les noms de calques de longueur nulle.

    Toutes ces améliorations ont été apportées par Jacob Boerema, un des plus récents contributeurs clés de GIMP.

    TIFF

    L’exportation TIFF multi-calques a été améliorée en permettant de recadrer les calques aux limites de l’image dans l’image exportée. En effet, TIFF n’a pas de concept de limites d’image globale, seulement des limites de calque. Par conséquent, le recadrage des calques est le seul moyen d’appliquer les limites de l’image.

    Évidemment, vous ne souhaitez peut-être pas ce recadrage, il est possible que vous vouliez obtenir des calques de différentes tailles. C’est pourquoi la fonction est disponible en tant que nouvelle case optionnelle Recadrer les calques en fonction des limites de l’image dans la boîte de dialogue d’exportation.

    Il y a eu d’autres corrections de bogues et améliorations dans le greffon TIFF.

    BMP, DDS, JPEG, WebP, XPM…

    D’autres prises en charge de formats de fichier ont été améliorées. En particulier :

    • BMP inclut désormais systématiquement des masques de couleur lors de l’exportation de BMP avec des informations d’espace colorimétrique, comme l’exige la spécification BITMAPV5HEADER.
    • L’importation DDS est maintenant un peu plus permissive, permettant de charger certains fichiers avec des signaux d’en-tête invalides concernant la compression, alors qu’il est possible de connaître la bonne compression à partir d’autres signaux. Cela permet de récupérer des fichiers DDS invalides exportés par d’autres logiciels.
    • La détection des formats JPEG et WebP est améliorée.
    • XPM n’exporte plus de couleur « Aucune » (transparente) lorsqu’elle est inutilisée. L’exportation d’une couleur inutilisée n’était pas un bogue en soi mais n’était pas très bien gérée par certains logiciels tiers.
    Meilleure gestion de la métadonnée Exif « Orientation »

    Lorsqu’une image avec l’étiquette « Orientation » est importée, GIMP propose de faire pivoter l’image. Dans la précédente version, en cas de refus, l’étiquette était conservée, y compris à l’export. Ainsi, à l’ouverture dans un autre logiciel, la rotation non voulue pouvait s’appliquer.

    Désormais, l’étiquette « Orientation » est supprimée, que la rotation d’image ait été acceptée ou non. On aura alors le même rendu aussi bien dans GIMP que n’importe où ailleurs, après export.

     « Échantillonner sur tous les calques » dans l’outil d’action GEGL

    Lorsque certains filtres ont une propriété de couleur, leur boîte de dialogue expose généralement un bouton permettant de choisir une couleur directement sur le canevas. Jusqu’à présent, on ne pouvait choisir que dans le calque actif (celui que vous éditiez).

    Tous les filtres implémentés en tant qu’opérations GEGL affichent désormais une case à cocher Échantillonner sur tous les calques dans la fenêtre ancrable des options de l’outil (juste en dessous de l’option Moyenne du voisinage). Cela permet de choisir des couleurs visibles lorsque cela est nécessaire.


    La nouvelle option « Échantillonner sur tous les calques » permet de choisir les couleurs visibles à l’écran le cas échéant, par exemple ici avec l’opération « Coloriser ».

    Greffon Spyrogimp

    Spyrogimp, le greffon officiel de dessin de motifs « spirographiques », fonctionne maintenant aussi avec des images en niveaux de gris et ne remplit plus autant qu’avant l’historique d’annulation.

    Conversion en couleurs indexées améliorée

    C’est une fonctionnalité arrivée avec GIMP 2.10.20, mais nous avions oublié de la mentionner dans les précédentes notes de version. Découvrons donc ces améliorations ici.

    La conversion en image indexée utilise un algorithme de coupure médiane pour obtenir une palette de couleurs adaptée à l’image. Un tel algorithme calcule chaque index à utiliser comme moyenne des couleurs dans une boite 3D dans un espace de couleurs, de telle façon que la valeur résultante s’éloigne des extrêmes.

    Cela rend quasi impossible l’obtention de blancs et noirs purs, même si l’image originale contient ces couleurs, par exemple des numérisations de documents imprimés ou des dessins techniques.

    On corrige maintenant la dérive en considérant que la couleur la plus blanche est du blanc et que la plus noire est du noir si la couleur calculée est suffisamment proche du blanc ou du noir et si l’image originale contient déjà du blanc ou du noir pur.

    L’image de gauche est l’image originale en RVB, convertie en image indexée de 6 couleurs avec GIMP 2.10.18 (centre) et GIMP 2.10.20, ou plus récent (droite)

    Notez que la palette optimale à deux couleurs est un cas particulier qui ne bénéficie pas de cet algorithme modifié puisque GIMP fournit déjà une option dédiée « Utiliser une palette noir et blanc (1 bit) » qui fait la même chose.

    Réglages par défaut L’option « échantillonnage sur tous les calques » est dorénavant activée par défaut pour le sélecteur par couleur

    Suite à un petit sondage sur les réseaux sociaux (qui a obtenu 174 réponses), l’option « échantillonnage sur tous les calques » est maintenant activée par défaut. L’idée derrière ce changement est de simplifier l’expérience des débutants en leur permettant de sélectionner les couleurs qu’ils voient plutôt que celles du calque actif.

    Cette décision a évidemment peu d’impact pour les utilisateurs avancés qui continueront à activer et à désactiver cette option, car les deux modes sont utiles. Elle ne modifie rien sous le capot.

    « Matting Levin » devient le moteur d’extraction de premier plan par défaut

    Pour ses capacités à mieux isoler un sujet en premier plan dans la plupart des situations, cet algorithme est maintenant celui proposé par défaut.

    Débogage

    Le tableau de bord a maintenant une nouvelle option pour enregistrer des journaux de performance progressifs, qui contiennent toute l’information sur tous les échantillons enregistrés. Cela permet d’enregistrer des journaux complets même en cas d’interruption, comme lorsque GIMP plante ou gèle en plein milieu.

    Les journaux progressifs sont désactivés par défaut, car ils augmentent le coût des échantillonnages. Ils peuvent être activés dans le dialogue des journaux ou avec la variable d’environnement $GIMP_PERFORMANCE_LOG_PROGRESSIVE.

    De plus, les informations de débogage verbeuses (avec gimp-2.10 -v en ligne de commande, par exemple) affichent maintenant les informations Flatpak si pertinent ; comme la signature de compilation, la version, les extensions Flatpak installées, les permissions, etc. Cela pourra éventuellement aider à corriger certains problèmes.

    OpenCL est maintenant considéré comme expérimental

    Depuis GIMP 2.10.0, plusieurs opérations GEGL ont des implémentations OpenCL, ce qui permet normalement un traitement plus rapide. Malheureusement, la situation n’est pas si idyllique, car nous n’avons pas assez de contributions pour améliorer notre code et les pilotes sont parfois problématiques eux-mêmes.

    Dans divers cas, activer OpenCL dans GIMP pouvait le rendre instable. Nous avons décidé que ce n’était plus acceptable et avons déplacé la fonctionnalité dans l’onglet « Aire de jeu » des préférences. Techniquement, cela signifie que la fonctionnalité est cachée à moins de lancer GIMP avec l’option --show-playground (ou d’utiliser une version de développement) : de cette façon, les utilisateurs sont clairement informés que c’est une fonctionnalité instable. Nous espérons pouvoir déplacer à nouveau cette fonctionnalité vers les préférences normales à l’avenir.

    Playground invisible par défaut

    La page Aire de jeu dans les préférences n’est plus visible à moins que vous n’utilisiez une version de développement de GIMP ou si vous démarrez une version stable en ligne de commandes avec l’option --show-playground.

    Malgré tout, si vous avez activé n’importe quelle fonctionnalité instable de l’Aire de jeu, alors la page restera visible (ce qui permet de retrouver le réglage à nouveau si vous avez besoin de le désactiver).

    L’écosystème GIMP Les greffons et manuels dans le Flatpak GIMP

    Notre Flatpak officiel a maintenant un point d’extension pour les greffons. Cela signifie que n’importe qui peut désormais empaqueter des greffons comme « Extension Flatpak » et contribuer au dépôt flathub. Grâce à Hubert Figuière, sept greffons GIMP très populaires sont d’ores et déjà disponibles pour les utilisateurs Flatpak : BIMP, FocusBlur, Fourier, G’MIC, GimpLensfun, LiquidRescale et Resynthesizer.

    La ligne de commande pour tous les installer d’un coup est (en supposant que GIMP est déjà installé avec Flatpak et que le dépôt flathub est bien configuré) :

    flatpak install org.gimp.GIMP.Plugin.Resynthesizer org.gimp.GIMP.Plugin.LiquidRescale org.gimp.GIMP.Plugin.Lensfun org.gimp.GIMP.Plugin.GMic org.gimp.GIMP.Plugin.Fourier org.gimp.GIMP.Plugin.FocusBlur org.gimp.GIMP.Plugin.BIMP

    Note : flathub ne propose pas encore de méthode pour découvrir les extensions d’un logiciel directement depuis son catalogue web. La ligne de commande suivante peut être utilisée pour rechercher les greffons GIMP :

    flatpak search org.gimp.GIMP.Plugin

    De plus, le manuel utilisateur de GIMP sera maintenant installé par défaut en utilisant notre Flatpak, mais pas dans toutes les langues ; pour l’installer dans toutes les langues disponibles, il faut exécuter :

    flatpak install --reinstall flathub org.gimp.GIMP.Manual

    Les statistiques de flathub montrent près de 230 000 utilisateurs de notre paquet Flatpak (dont environ 100 000 qui mettent à jour GIMP dans les deux semaines après une publication), ce qui est plutôt pas mal pour ce qui n’est qu’un des nombreux formats de paquets pour GNU/Linux.

    GEGL et babl

    Comme chaque nouvelle version de GIMP, elle s’accompagne de sorties de babl (0.1.78, 0.1.80 et 0.1.82) et de GEGL (0.4.24 et 0.4.26), avec diverses corrections de bogues.

    Il faut cependant noter que même si la version minimale requise par GIMP est babl 0.1.78, nous conseillons plutôt d’utiliser la dernière version si possible, c’est-à-dire babl 0.1.82. En effet, cette dernière gère des TRC plus complexes dans ICCv4, ce qui signifie que sans ces changements, le rendu de l’image après traitement de votre profil colorimétrique risque d’être incorrect s’il utilise ces paramètres.

    Intégration continue

    Le processus d’intégration continue de GIMP comprend maintenant une étape de vérification et produit donc sans la moindre intervention manuelle une archive bien testée.

    La compilation en continu de la version en développement (future GIMP 3) pour Windows existait déjà depuis GIMP 2.10.18, mais l’archive à télécharger était énorme et contenait nombre de fichiers qui n’avaient qu’un intérêt transitoire durant la compilation ; il fallait aussi qu’un script de préparation soit lancé au premier lancement. Nous avons maintenant mis en place un processus d’intégration continue amélioré qui produit une archive plus légère, sans script de lancement et (on l’espère) utilisable. Si ce n’est pas le cas : faites un rapport—ou mieux, envoyez-nous des patchs !

    L’idée vient du projet Siril (logiciel libre de traitement des images astronomiques), après que nous les avons aidés à mettre en place une intégration continue avec compilation croisée similaire à la nôtre, à l’aide de crossroad. C’est un bel exemple d’échange entre des projets libres, dans lequel un bout de code va d’un projet à un autre, où il est amélioré, puis revient vers sa source, en mieux ! 🥳

    Cela sera très utile quand on demandera aux gens de tester la version de développement, car beaucoup de bogues sont corrigés dessus (souvent simplement parce que cette version se base sur GTK3 qui corrige certains problèmes, alors que GTK2 n’est plus maintenue et stagne). Les liens suivants renverront toujours la dernière compilation réussie de la version de développement :

    » Dernier build de développement de GIMP pour Windows 64-bit «
    » Dernier build de développement de GIMP pour Windows 32-bit «

    NOTE 1 : les binaires de test servent seulement à tester, comme l’indiquent bien leurs noms. Ils n’ont pas été vérifiés manuellement, s’appuient sur du code en cours de développement et notre système de compilation automatique est lui-même encore un peu jeune, donc il peut y avoir des bogues qui ne se voient que là. Ne les utilisez pas en production !

    NOTE 2 : il y a toujours plusieurs problèmes connus comme l’introspection GObject manquante, qui fait que les greffons en Python 3, JavaScript, Lua ou Vala ne fonctionneront pas (encore) dans les builds du CI Windows.

    NOTE 3 : ces binaires ne sont pas fournis avec un installeur ou une bonne intégration au bureau (par exemple pas de raccourci dans les menus) : décompressez l’archive et double-cliquez simplement sur les fichiers gimp.cmd ou gimp-2.99.exe.

    Ces changements font tous partie d’un travail en cours plus global pour améliorer le test du code durant le développement et automatiser à terme la procédure de publication pour qu’elle soit plus rapide, plus facile et plus sûre.

    Disponibilité de binaires macOS

    Nous n’avons malheureusement pas de bonnes nouvelles pour les utilisateurs macOS pour le moment : le contributeur qui avait mis en place des compilations d’intégration continue pour des versions macOS et qui travaillait sur divers bogues spécifiques à macOS dans GTK est toujours indisponible. Jusqu’à maintenant, aucun autre contributeur ne s’est avancé pour combler ce vide. Si vous voulez nous aider, merci de nous contacter sur le canal IRC des développeurs #gimp ; ou sur la liste de discussion gimp-developer@.

    Contributeurs

    Les contributeurs pour cette version sont : Daniel Novomesky, David Russo, Elad Shahar, Ell, Jacob Boerema, Jehan, Liam Quin, Michael Natterer, Peter Oliver, luz.paz, sabri ünal, Sebastian Rasmussen, Simon McVittie, space pudim et Øyvind Kolås.

    Traducteurs: Alan Mortensen, Alexandre Prokoudine, Anders Jonsson, Andika Triwidada, Asier Sarasua Garmendia, Baurzhan Muftakhidinov, Boyuan Yang, Christian Kirbach, Daniel Mustieles, Jordi Mas, Julien Hardelin, Marco Ciampa, Milo Ivir, Piotr Drąg, Rodrigo Lledó, Sabri Ünal, sicklylife, Stephan Woidowski, Tim Sabsch et Yuri Chornoivan.

    Nous remercions aussi lillolollo, nmat et Michael Schumacher pour le tri dans les rapports de bogue et Julien Hardelin pour la mise à jour du manuel de l’utilisateur.

    Et ensuite ?

    Pendant la même période, un travail spécifique sur la version de développement (future GIMP 3.0) a continué, notamment :

    • Le travail continue sur la sélection multiple de calques
    • Plusieurs améliorations de l’API (interface de programmation pour les greffons):
      • Les fonctions PDB peuvent être appelées plus facilement d’un greffon à l’autre dans les *binding*s de largage;
      • la rotation d’image à l’importation est maintenant géré par GIMP même (similairement à l’importation des profils de couleur) et vient avec une nouvelle configuration de « Politique de Rotation » dans les Préférences;
      • La bibliothèque GimpUI générée par GObject Introspection retire le préfixe gimp_ui des fonctions (par exemple gimp_ui_init() devient GimpUi.init(), introspecté, plutôt que GimpUi.ui_init());
      • Amélioration du binding Vala;
      • Nouveau concept de « synchronisation d’arguments » dans la classe GimpProcedure afin que les arguments de procédures se synchronisent avec un parasite d’image du même nom;
    • Enfin du nouveau dans la correction de bugs pour Windows, par exemple le chargement de thèmes CSS est enfin réparé;
    • Le greffon Twain pour Windows a été porté à l’API v3. Il s’agissait du dernier greffon C qui n’était pas encore porté, ce qui signifie maintenant que tous les greffons officiels sont dans un état au minimum utilisable (même si pas forcément dans la dernière version de l’API qui évolue régulièrement), ce qui est une étape importante.
    • Quelques améliorations dans la gestion des petits écrans (ce qui est ironiquement devenu davantage un problème avec l’élargissement HiDPI activé sur des écrans de résolution intermédiaire).
    • L’ancienne API Python 2 spécifique (pygimp) a maintenant été complètement retirée du dépôt de source, et tous les greffons Python sont maintenant portés à Python 3 et la nouvelle API de GIMP 3 (j’ai démarré ce travail, il y a plus d’un an, et il s’achève enfin, avec beaucoup d’aide d’Elad Shahar). La nouvelle interface pour les greffons Python est ainsi générique et suit la même API que les autres langages pris en charge (C/C++, Python 3, Lua, Vala et Javascript pour le moment). C’est également une étape assez importante vers GIMP 3.
    • La chasse aux bugs liés à Wayland continue (mais ce n’est pas fini!).
    • Le style graphique du widget GimpSpinScale est amélioré et il n’est plus possible de configurer GIMP pour retrouver l’ancien style non-compact (contrairement à GIMP 2.10.x).
    • L’utilisabilité du dialogue de « Périphériques d’entrée » a été améliorée.

    L’interface utilisateur est maintenant disponible dans deux langues de plus dans la branche de développement (les premières nouvelles langues depuis l’ajout du marathi dans GIMP 2.10.6) : le kabyle et le sorani. Notez néanmoins que ces deux traductions supplémentaires ne sont pas encore présentes dans la série 2.10. Avec celles-ci, GIMP sera disponible dans 83 langues. C’est une bonne opportunité de rappeler que les traducteurs font un travail formidable.

    Avec ce nouveau format de fichiers (AVIF), diverses améliorations majeures des formats de fichiers et de nouveaux langages pour les greffons, notre petit Wilber se montre très studieux ces derniers temps, et apprend beaucoup de choses !

    Pour finir, merci de ne pas oublier que vous pouvez donner au projet ou financer personnellement plusieurs développeurs GIMP 🙏 : c’est une façon de contribuer et accélérer le développement de GIMP.
    Parmi les développeurs de GIMP, vous trouverez notamment le projet ZeMarmot (patreon) (aussi présent sur Liberapay et Tipeee) que j’ai co-fondé et qui est de nos jours l’un des contributeurs majeurs de GIMP (même le principal en 2020). Chaque aide compte pour nous permettre de continuer à développer GIMP!

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Agenda du Libre pour la semaine 43 de l’année 2020

    dim, 18/10/2020 - 10:58

    Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces vingt‑six événements (France : 25, Belgique : 1) est en seconde partie de dépêche.

    Sommaire [FR Saint-Étienne] Permanences GNU/Linux et Logiciels Libres - Le lundi 19 octobre 2020 de 19h00 à 23h00.

    Permanences Alolise

    Tous les lundis soir à partir de 19h00.

    Rencontrer les bénévoles, passer sous Linux, poser des questions sur le libre, les logiciels, l’hébergement…

    Pour passer votre ordinateur sous linux, nous vous invitons à nous prévenir avant votre passage.

    [FR Nantes] Visioconférence Monnaie Libre - Le lundi 19 octobre 2020 de 19h30 à 21h00.

    Vous vous interrogez sur les produits que vous acheter : d’où ça vient, comment c’est fabriqué, est-ce équitable, écologique?
    Avez-vous pensé à vous posez les mêmes questions concernant la monnaie que vous utilisez chaque jour?

    Dans le cadre de la transition écologique, la monnaie joue un rôle majeur.
    Savez-vous qui crée les unités monétaires que vous “possédez”?

    La monnaie libre permet de garantir la valeur et de privilégier l’humain.
    Elle appartient à ses utilisateurs et non pas à une banque.
    Elle est créée par les utilisateurs et non par la dette ni par minage.
    Elle participe pleinement à la phase de résilience qui va suivre les bouleversements économiques majeurs qui s’annoncent.
    Elle existe depuis 3,5 ans et ne nécessite aucun frais d’entrée ou de gestion.
    C’est  une monnaie  qui peut être utilisée localement mais qui ne connaît pas de frontières
    Elle intègre un dividende universel attribué automatiquement chaque jour.

    C’est une autre façon de voir le revenu universel et c’est opérationnel dès aujourd’hui.

    Dans le but de faire toutes les visio concernant la monnaie libre au même endroit  A partir du mois d’octobre nouvelle adresse pour les visio discussions : https://meet.jit.si/Monnaie-libre 
    Un petit tuto pour utiliser jitsi : cliquez ici
    Pour toutes questions préalable voir Forum : visio-conference-tous-les-lundi-soir

    La réunion commence à 19h30, mais on teste les connexions à partir de 19h20. (privilégier le câble)

    Il n’y a pas vraiment de présentation, ces visioconférences sont faites pour faire connaissance (activez vos caméras), et répondre aux questions, en préparation de rencontre réelles pour utiliser cette monnaie.

    Quelques vidéos de présentation sur youtube

    [FR Brignoles] Visioconférence Groupe Monnaie Libre Var - Le lundi 19 octobre 2020 de 21h00 à 23h00.

    Visioconférences Monnaie Libre chaque lundi à 21h !

    La Monnaie Libre Ğ1 qu’est-ce que c’est ?

    La monnaie libre s’appelle la June : Ğ1. Elle est différente de l’euro. Elle est aussi numérique (seules quelques unités sont imprimées sur des billets), mais surtout, elle est totalement libre. Et même plus encore, nous pouvons la créer !!

    Elle correspond un peu à un revenu complémentaire. Elle n’a pas de frontière, elle peut être créée et utilisée là où les gens le souhaitent !

    Pourquoi créer une monnaie libre ?

    Pour répondre à de nombreux problèmes…

    Endettement, surendettement, faillite, spéculation démesurée, corruption, chômage, pauvreté, inégalités sociales croissantes…

    En fait, c’est une autre façon de fonctionner en parallèle de l’euro. Une manière d’être un peu plus libre !

    Réapprenons à vivre ensemble !

    Pour rejoindre la visioconférence il vous suffit de cliquer sur ce lien => https://meet.jit.si/monnaielibre83

    Dans la mesure du possible, il est recommandé de vous équipez d’un casque ou micro-casque, cela sera plus agréable au niveau son.

    Les premières sessions seront assez généralistes pour présenter la Monnaie Libre et procéder également à l’ouverture de comptes.

    Mais nous aborderons également les idées de projets que les membres ont ou pourraient avoir et nous organiserons des séances dédiées.
    Par avance merci de partager et pour votre future participation.

    Prenez soin de vous et de vos proches.
    Amicalement, Francis.

    [FR Paris] Émission « Libre à vous ! » - Le mardi 20 octobre 2020 de 15h30 à 17h00.

    L’émission Libre à vous ! de l’April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio.

    Le podcast de l’émission, les podcasts par sujets traités et les références citées sont disponibles dès que possible sur le site consacré à l’émission, quelques jours après l’émission en général.

    Les ambitions de l’émission Libre à vous !

    La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

    Depuis mai 2018, l’April anime une émission d’explications et d’échanges sur la radio Cause Commune sur les thèmes des libertés informatiques.

    Libre à vous ! se veut avant tout une émission d’explications et d’échanges sur les dossiers politiques et juridiques que traite l’April, et sur les actions qu’elle mène.

    Pour les libertés informatiques en général, et pour le logiciel libre en particulier.

    Libre à vous ! c’est aussi un point sur les actualités du Libre, des personnes invitées aux profils variés, de la musique sous licence libre, des actions de sensibilisation.

    Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d’action, tel est l’objectif de cette émission hebdomadaire, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.

    L’émission dispose :

    [FR Tours] Permanence ADeTI - Le mardi 20 octobre 2020 de 18h30 à 20h30.

    La permanence d’ADeTI est un moment d’accueil avec des bénévoles pour apprendre à utiliser un ordinateur sous GNU/Linux (Ubuntu, Linux Mint, Debian…)  mais aussi :

    • réparer les problèmes de logiciels sur son ordinateur
    • prendre des conseils pour choisir des logiciels alternatifs
    • différencier les logiciels libres utilisables pour répondre aux besoins
    • préserver et réfléchir sur ses usages (vie privée, éthique…)

    Mais c’est aussi un moment consacré pour :

    • partager des connaissances et échanger des savoirs
    • maîtriser les formats ouverts et la pérennité de ses documents
    • Confidentialité, intégrité et disponibilité des systèmes d’information
    • Diversité des alternatives
    • Indépendance

    Nous accueillons également des membres de l’association Touraine Data Network et A-Hébergement qui peuvent répondre aux questions concernant Internet, les réseaux et l’hébergement : connexion à Internet, alternatives aux “Box” et aux opérateurs/FAI commerciaux, Neutralité du Net, Vie Privée, Blog, Site Internet/Web…

    [FR Grenoble] Contribatelier Grenoblois - Le mardi 20 octobre 2020 de 18h30 à 21h30.

    Les Contribateliers sont des événements conviviaux pour pouvoir contribuer ensemble aux logiciels libres et à la culture libre, notamment aux services proposés par Framasoft.

    Tout le monde est bienvenu que l’on s’y connaisse déjà ou que l’on veuille découvrir ensemble comment contribuer au libre.

    [FR Lyon] OpenStreetMap, rencontre mensuelle - Le mardi 20 octobre 2020 de 18h30 à 20h30.

    Discussion entre contributeurs lyonnais du projet OSM et acteurs intéressés.

    Toute personne intéressée par OpenStreetMap peut s’intégrer à cette rencontre, tout particulièrement les débutants qui souhaiteraient des conseils pour se lancer.

    Ordre du jour de la réunion sur le wiki OSM

    [FR Vandœuvre-lès-Nancy] Découverte de Minetest - Le mercredi 21 octobre 2020 de 15h00 à 17h00.

    Familiarisez-vous avec un jeu vidéo permettant la création collective, dont les seules limites sont l’imagination !

    Horaires

    Cette animation se déroule l’après-midi, de 15 h à 17 h.

    Inscription aux ateliers

    La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

    [FR Beauvais] Sensibilisation et partage autour du Libre - Le mercredi 21 octobre 2020 de 18h00 à 20h00.

    Chaque mercredi soir, l’association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l’utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d’exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.

    C’est l’occasion aussi de mettre en avant l’action des associations fédératrices telles que l’April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

    [FR Grenoble] Install Party + Rencontre FairPhone - Le mercredi 21 octobre 2020 de 19h00 à 22h00.

    Le but de cette rencontre est que les novices repartent à la fin de la soirée avec leur propre ordinateur fonctionnant sous un nouveau système d’exploitation libre, correctement installé, configuré et agrémenté de nombreux logiciels libres eux aussi.

    Au cours de ces réunions, les utilisateurs confirmés tentent de transmettre une partie de leur savoir aux novices, qui deviendront passeurs à leur tour. (Wikipédia ©).

    C’est aussi l’occasion pour les utilisateurs de FairPhone de partager leurs expériences.

    Merci de sauvegarder vos données si vous apportez votre machine!

    [FR Nice] Visio-Conférence Monnaie Libre - Le mercredi 21 octobre 2020 de 20h30 à 23h30.

    Question / Réponse et échange sur la monnaie-libre
    Orienté débutant, mais pas que…
    Rendez-vous sur https://meet.jit.si/Monnaie-libre
    Tous les mercredi à 20h30

    [FR Lodève] Aide à l’informatique libre - Le jeudi 22 octobre 2020 de 09h30 à 17h00.

    Gagnez votre liberté avec les logiciels logiquement libres !

    • intéressé·es ?
    • envie de pratique ?
    • d’apprendre ?
    • de partager ?
    • de questionner ?

    Venez découvrir Linux et les Logiciels Libres et vous faire aider pour l’installation, l’utilisation et à la prise en main, dans différents lieux. Des ateliers informatiques pour réduire la fracture numérique.

    Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes et aux questionnements des personnes présentes avec leur(s) ordinateur(s), qu’il soit fixe ou portable, et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences nécessaires à une autonomie numérique certaine, au rythme de chacun. Des ordinateurs sont également mis à la disposition du public.

    Pour rester en conformité avec le décret du 31 mai 2020, nous vous rappelons que les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. Notez bien que le respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale, restent quant à eux, obligatoire.

    Une inscription préalable est nécessaire pour participer à ces permanences. Elles sont ouvertes en priorité aux adhérents à jour de cotisation auprès de Montpel’libre… Elles sont proposées dans le cadre des différents partenariats qui lient les différentes structures Shantidas à Montpel’libre.

    Bus Lio, ligne 661, direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
    GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
    Carte OpenStreetMap

    Jeudis 01, 08, 15, 22 et 29 octobre 2020 de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 (tous les jeudis)
    Vendredis 02, 09, 16, 23 et 30 octobre 2020 de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 (tous les vendredis)
    Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

    [FR Béziers] Permanence Accompagnement informatique personnalisé - Le jeudi 22 octobre 2020 de 15h00 à 17h30.

    La salle de formation ouvre ses portes sans rendez-vous aux permanences, entre 15h00 et 17h30, hors vacances scolaires. Vous serez assistés sur les ordinateurs de la salle ou sur votre matériel personnel (PC, tablette, smartphone, appareil photo numérique).

    Poser des questions sur le fonctionnement de votre matériel, ou sur l’utilisation de logiciels (système d’exploitation, traitement de texte, messagerie…) ou de services en ligne.

    Si vous souhaitez vous initier ou vous perfectionner sur LibreOffice ou Gimp, sur des connaissances de bases sur GNU/Linux, dépannages de base, installations, prises en mains…

    Bus ligne 3, arrêt Trinité
    Bus beeMod lignes de bus B, n°10, n°12 et ligne R3 (sur demande)
    GPS Latitude : 43.34754 | Longitude : 3.22244
    Carte OpenStreetMap

    Jeudis 17 et 24 septembre 2020 de 15h00 à 17h30
    Vendredis 18 et 25 septembre 2020 de 15h00 à 17h30
    Médiathèque André Malraux - Place du 14 juillet 34500 Béziers

    [FR Rennes] Atelier de biologie popualire - Le jeudi 22 octobre 2020 de 17h00 à 19h30.

    Laboratoires et ateliers libres et décomplexés de bidouilles, de techniques, de lectures, de musiques, de méthodologies, de cultures, de sciences…

    Lab0⋅bi0⋅p0p dans le cadre des activités du Kaouenn-noz biohackerspace

    Tous les jeudis c’est Do It Together Biology de 17h à 19h30h, biohacking pour les plus engagé⋅e⋅s

    Avec des logiciels libres, des œuvres libres, des radios, des micropipettes, des vidéos, des levures, ou des lichens.

    Avec des méthodes telles l’arpentage pour les lectures ou biopunk pour les manipulations.

    Masques de protection respiratoire et lavage de mains OBLIGATOIRES

    Pour qui ?

    Toute personne intéressée dans la limite des places disponibles (12)

    Code de conduite

    Pendant ces rencontres comme dans tous nos espaces web et internet, lors de tout événement que ces recherches et contributions pourraient occasionner, toutes les personnes qui contribuent et utilisent les ressources présentes s’engagent sur :

    Les postures encouragées

    L’accueil

    Prenons gage que les personnes – de tous horizons et identités confondues – soient les bienvenues, qu’elles se sentent accueillies dans un espace ouvert et hospitalier. Cela inclut, mais sans s’y limiter, les personnes de toute ethnie, culture, nationalité, couleur, croyance politique, religion, capacité mentale et physique, statut de migration ou d’expatriation, classe économique et sociale, niveau d’éducation, sexe, orientation sexuelle, identité sexuelle, âge, taille, situation familiale.

    La bienséance et la bientraitance

    Rencontrons-nous avec excellence, c’est-à-dire la volonté et le soin apporté sur le bien être et le bonheur d’autrui, et assurons-nous d’être bien-traitant en s’attachant à ce que notre manière d’agir concrètement (savoir-être et savoir-faire) soit bien un terrain de bienséance.

    Les comportements que nous n’acceptons pas

    [FR Montpellier] Atel’libre Emacs - Le jeudi 22 octobre 2020 de 19h00 à 20h00.

    Si vous êtes rédacteur ou blogueur, si vous souhaitez conserver vos textes dans des archives bien construites ou si vous pensez qu’il est plus logique de trouver plus facilement l’information dans votre propre ordinateur que sur internet, alors cet atelier est peut-être fait pour vous.

    Découvrez comment s’en servir et graduellement, comment l’adapter pour des prises de notes et des rédactions.

    Les programmes complexes ou originaux peuvent demander jusqu’à un semestre d’apprentissage.

    Certains fonctionnent bien en suivant un déroulé méthodique (Blender par exemple) ou comme une tradition orale, voies d’accès qui peuvent être proposées. Il faut être très curieux ou persévérant pour percevoir la nécessité d’en apprendre l’usage par soi-même, tandis que cela vient assez naturellement si quelqu’un montre les avantages qu’il peut procurer et les directions à prendre pour bien démarrer. Les deux voies principales que l’on peut proposer en fonction du public, sont : « lire, écrire, publier » et « comprendre le système et le programmer ».

    Par la suite, ceux qui connaissent déjà GNU/Linux saisissent la cohérence qui existe dans l’ensemble, la façon dont Emacs s’insère dans les systèmes, l’influence et les correspondances qui existent avec d’autres programmes ainsi que son originalité.

    L’atelier vise aussi à exprimer l’utilité de se départir de certaines habitudes que l’on peut avoir en matière de dactylographie, de documentation, d’écriture, de gestions des fichiers, tout ceci pour accompagner une prise en main autonome et audacieuse en instruisant la machine pour réaliser nombres d’intendances auxquels on s’astreint parfois et ceci au prix d’une charge cognitive supplémentaire.

    Une inscription préalable est nécessaire pour participer à ces permanences. Elles sont ouvertes en priorité aux adhérents à jour de cotisation auprès de Montpel’libre.

    Cette activité vous est proposée dans le cadre du partenariat qui lie le Club de la Presse Occitanie à Montpel’libre.

    Tramway lignes 1 et 3, arrêts Port-Marianne et Rives du Lez
    GPS Latitude : 43.603095 | Longitude : 3.898166
    Carte OpenStreetMap

    Mardis 15, 22 et 29 septembre 2020 de 19h00 à 20h00 (tous les mardis)
    Atelier des Pigistes - 171, rue Frimaire, 34000 Montpellier

    [FR Lodève] Aide à l’informatique libre - Le vendredi 23 octobre 2020 de 09h30 à 17h00.

    Gagnez votre liberté avec les logiciels logiquement libres !

    • intéressé·es ?
    • envie de pratique ?
    • d’apprendre ?
    • de partager ?
    • de questionner ?

    Venez découvrir Linux et les Logiciels Libres et vous faire aider pour l’installation, l’utilisation et à la prise en main, dans différents lieux. Des ateliers informatiques pour réduire la fracture numérique.

    Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes et aux questionnements des personnes présentes avec leur(s) ordinateur(s), qu’il soit fixe ou portable, et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences nécessaires à une autonomie numérique certaine, au rythme de chacun. Des ordinateurs sont également mis à la disposition du public.

    Pour rester en conformité avec le décret du 31 mai 2020, nous vous rappelons que les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. Notez bien que le respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale, restent quant à eux, obligatoire.

    Une inscription préalable est nécessaire pour participer à ces permanences. Elles sont ouvertes en priorité aux adhérents à jour de cotisation auprès de Montpel’libre… Elles sont proposées dans le cadre des différents partenariats qui lient les différentes structures Shantidas à Montpel’libre.

    Bus Lio, ligne 661, direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
    GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
    Carte OpenStreetMap

    Jeudis 01, 08, 15, 22 et 29 octobre 2020 de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 (tous les jeudis)
    Vendredis 02, 09, 16, 23 et 30 octobre 2020 de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 (tous les vendredis)
    Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

    [FR Béziers] Permanence Accompagnement informatique personnalisé - Le vendredi 23 octobre 2020 de 15h00 à 17h30.

    La salle de formation ouvre ses portes sans rendez-vous aux permanences, entre 15h00 et 17h30, hors vacances scolaires. Vous serez assistés sur les ordinateurs de la salle ou sur votre matériel personnel (PC, tablette, smartphone, appareil photo numérique).

    Poser des questions sur le fonctionnement de votre matériel, ou sur l’utilisation de logiciels (système d’exploitation, traitement de texte, messagerie…) ou de services en ligne.

    Si vous souhaitez vous initier ou vous perfectionner sur LibreOffice ou Gimp, sur des connaissances de bases sur GNU/Linux, dépannages de base, installations, prises en mains…

    Pour rester en conformité avec le décret du 31 mai 2020, nous vous rappelons que les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. Notez bien que le respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale, restent quant à eux, obligatoire.

    Bus ligne 3, arrêt Trinité
    Bus beeMod lignes de bus B, n°10, n°12 et ligne R3 (sur demande)
    GPS Latitude : 43.34754 | Longitude : 3.22244
    Carte OpenStreetMap

    Jeudis 01, 08, 15, 22 et 29 octobre 2020 de 15h00 à 17h30
    Vendredis 02, 09, 16, 23 et 30 octobre 2020 de 15h00 à 17h30
    Médiathèque André Malraux - Place du 14 juillet 34500 Béziers

    [FR Courbevoie] Atelier MAO sous Linux - Le samedi 24 octobre 2020 de 09h30 à 18h00.

    Vous êtes musicien(ne), vous souhaitez, vous enregistrer, créer vos propres compilations, arranger vos morceaux, Librement avec un logiciel de MAO sous le système Linux, ou simplement vous informer sur la MAO ?

    On dit souvent que la musique assistée par ordinateur, c’est le domaine réservé de Windows et MacOS.
    En fait, non, Linux aussi c’est parfaitement bien, voire mieux pour faire de la musique !
    Alors venez le découvrir et l’apprendre avec des outils Libres !

    Cet atelier est idéal pour celles et ceux qui, sont passionnés de GNU/Linux, de logiciels Libres et de Musique (musiciens d’un instrument ou mélomane) désirant créer leur propre compilation musicale d’une qualité de studio professionnel.

    Pensez à amener votre instrument de musique, si vous en avez un !

    Adresse Web de l’évènement: https://www.starinux.org/index.php?rev=ateliers-sx.php#mao

    Un article d’introduction sur ce sujet:

    [FR Vandœuvre-lès-Nancy] Les Licences Libres - Le samedi 24 octobre 2020 de 10h00 à 12h00.

    Concept de l’Atelier libre

    Les usagers de la FCCL sont invités à partager leurs savoirs pour trouver ensemble, une solution à une problématique posée. Toute idée peut être proposée à l’occasion d’un atelier à condition bien sûr qu’elle soit
    cohérente avec la philosophie de la culture du libre.

    Thème du jour

    Échanges pour mieux comprendre ce qu’est une licence libre, connaître les subtilités qui les différencient.

    Horaires

    Cette animation se déroule le matin, de 10 h à 12 h.

    Inscription aux ateliers

    La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

    [FR Nanterre] Install Party à Électrolab - Le samedi 24 octobre 2020 de 14h00 à 18h00.

    Venez aider ou vous faire aider à installer et paramétrer des logiciels libres et toute distribution GNU/Linux ou Android avec les associations d’utilisateurs de Fedora, Mageia, Ubuntu, Debian, Trisquel… (pour GNU/Linux) ; Replicant, LineageOS, f-droid (pour Android), sur netbook, portable, tour, PC/Mac (pour GNU/Linux), smartphone ou tablette (pour Android), éventuellement à côté de votre système actuel (pour GNU/Linux).

    N’hésitez pas non plus à passer si vous rencontrez des difficultés avec des périphériques, matériels, logiciels libres sous GNU/Linux ou Android.

    • Déjeuner à partir de 12h30 sur place pour les bénévoles : apporter son manger et son boire
    • 14h-18h : install party
    • Apéro sur place : apporter de quoi boire et grignoter

    Installé·e·s

    • Pour l’installation d’une distribution GNU/Linux:

      • venez de préférence dès le début (vers 14h-14h30)
      • sauvegardez sur disque externe, clé usb ou DVD vos fichiers importants
      • supprimez les fichiers et logiciels superflus
      • faites un nettoyage de disque et une défragmentation (utilitaires Windows)
      • n’oubliez pas votre chargeur, vos câbles, etc.
      • prenez connaissance de la présentation, du code de conduite, du document présentant les liens et infos utiles et de la décharge
      • apportez un disque dur externe ou une clé usb ou un dvd
    • Pour l’installation d’une distribution Android :

      • venez de préférence dès le début (vers 14h-14h30)
      • sauvegardez les données des applications (SMS, contacts, etc) car elles seront effacées durant l’installation, et si possible les fichiers/dossiers personnels (musique, films, pdf, etc) afin de ne pas risquer de les perdre en cas d’erreur technique
      • Si possible, essayez de vérifier s’il y a des distributions Android compatibles avec votre appareil :
      • https://wiki.lineageos.org/devices/: liste des appareils compatibles avec LineageOS
      • https://redmine.replicant.us/projects/replicant/wiki/ReplicantStatus#Replicant-60: liste des appareils compatibles avec Replicant, ainsi que la liste des fonctionnalités (GPS, camera, etc) prises en charge
    • Pour l’installation de Libreboot ou Coreboot: il est possible de remplacer le BIOS de certains ordinateurs par du logiciel libre. Libreboot est un remplacement libre du BIOS. Pour se faire installer Coreboot ou Libreboot, apprendre à les installer, ou aider à les installer, il est très fortement conseillé de venir dès le début (vers 14h-14h30) car l’installation de Libreboot et/ou de Coreboot comporte un risque non négligeable de casse pour la machine.

    • Venir tôt permet donc d’avoir plus de temps pour essayer d’éviter et/ou de récupérer les erreurs potentielles. De plus certains ordinateurs nécessitent d’être démontés et remontés lors de la procédure d’installation, ce qui prend du temps.

    • Le fait de pouvoir commencer une installation dépend aussi du nombre de bénévoles disponibles pour cela. Pour l’intant seuls les ordinateurs suivants sont pris en charge:

      • Lenovo Thinkpad X200 (les Thinkpad X200s ou X200 Tablets sont à éviter, car la procédure d’installation est trop risquée et trop compliquée)
      • Lenovo Thinkpad X60
      • Lenovo Thinkpad X60s
      • Lenovo Thinkpad X60 Tablet

    Pour les autres Thinkpad supportés par Libreboot, la procédure d’installation et/ou de récupération est trop longue. Et pour le reste des ordinateurs supportés, dans le cas où la procédure ne serait pas trop longue, il faudrait avoir des bénévoles qui connaissent bien ces ordinateurs afin de pouvoir limiter le risque de casse.

    • Dans tous les cas:
      • demandez l’autorisation de prendre des photos si vous souhaitez en prendre
      • n’oubliez pas que nous sommes des bénévoles, pas un S.A.V. ;-)

    Installeuses et installeurs

    • ISOs de nombreuses distros installables par serveur local Parinux et Raspberry-Pi 3
    • apportez une clé usb 3 ou un dvd, des ISOs, de vos distros favorites
    • demandez si l’installé·e a bien sauvegardé ses fichiers
    • demandez si l’installé·e a bien nettoyé, défragmenté, CHKDSKé
    • si possible, autonomisez l’installé-e, expliquez, laissez-lui le clavier
    • prenez connaissance de la présentation, du code de conduite, du document présentant les liens et infos utiles et de la décharge
    • évitez de commencer une installation complète après 16h00
    • préférez une réinstallation propre à une longue mise à jour
    • terminez ce que vous avez commencé ou passez le relais
    • incitez l’installé·e à se rapprocher de l’association dédiée à sa distribution
    • si possible, installez et lancez l’utilitaire Bleachbit.

    Entrée libre et gratuite, pour tout public.

    Port du masque obligatoire.

    Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition.

    Avec un gros merci à l’Électrolab et ses bénévoles pour l’accueil \o/

    Transports

    RER A, station Nanterre Ville

    [FR Liévin] Foire aux install et projection de « Lette à G » - Le samedi 24 octobre 2020 de 14h00 à 23h00.

    Les Foires aux Install' sont organisées conjointement par de chouettes organisations libristes de la région : Cliss XXI, Linux62, Chtinux, CLX, Mycélium, RAOULL…

    La prochaine foire aux install se tient :
    le samedi 24 octobre 2020, de 14h00 à 17h00, au Lag, 23 rue Jean Jaurès à Liévin.

    La foire aux install' débute par une présentation thématique : si vous souhaitez y assister, ne soyez pas en retard ! Dans tous les cas, ne venez pas trop tard, si vous avez beaucoup à faire. Vous êtes également les bienvenues à partir de midi pour une auberge espagnole conviviale si vous voulez notamment faire plus ample connaissance et nous rejoindre.

    Qu’est-ce que c’est ?

    La foire aux install', c’est une bonne occasion pour libérer et se réapproprier son ordinateur, en installant par exemple Debian (une distribution GNU/Linux). Le principe est maintenant bien rodé : vous venez avec votre tour ou votre ordinateur portable, et nous vous aidons durant toutes les phases de l’installation puis de configuration.

    C’est aussi l’occasion de venir découvrir les logiciels libres, GNU/Linux, Debian… Que ce soit pour trouver une réponse à vos questions qui ne vous ont pas encore fait franchir le pas, par curiosité, ou encore pour discuter, n’hésitez pas à franchir la porte.

    Au-delà du logiciel, ce temps est également propice pour discuter de nos usages de l’outil informatique, d’Internet et de tous les services qu’on peut trouver sur le Web.

     

    Projection du film « Lettre à G »

    Suite à la foire aux install, Cliss XXI et Les objecteurs de croissance du Pas-de-Calais projetteront le film « Lettre à G » un film consacré à André Gorz, journaliste engagé, penseur de l’autonomie et pionnier de l’écologie politique en France.

    La projection sera suivi d’un échange en présence de l’un des réalisateurs.

    Rendez-vous à 20h30
    Prix libre

    Plus d’info sur : andregorz.fr

    Ce qu’il faut retenir

    • date : samedi 24 octobre
    • lieu : Le lag, 23 rue Jean Jaurès à Liévin
    • heure : 14h - 17h30, le plus tôt étant le mieux notamment pour une installation
    • aspects pratiques : ramener au besoin votre ordinateur, pensez à sauvegarder vos données avant dans le cas d’une installation

    D’une manière générale, la foire aux install' se déroule le premier samedi de chaque mois, soit à Liévin, au LAG (23 avenue Jean Jaurès), soit à Mons-en-Baroeul, à Mons Fabrica (68 avenue Marc Sangnier), ou encore ailleurs dans la région…

    [FR Juvisy-sur-Orge] Permanence GNU/Linux - Le samedi 24 octobre 2020 de 14h30 à 17h00.

    Permanence GNU/LINUX, installation et maintenance par LINESS en partenariat avec le CIJ (Club informatique de Juvisy-sur-Orge).

    Il s’agit d’une assistance pour vous aider à installer et utiliser LINUX, mais ce n’est pas un cours à proprement parler.

    Aucune inscription préalable n’est nécessaire, aucune assiduité n’est requise.

    Quand vous avez un problème vous passez nous voir.

    ATTENTION Changement de lieu voir détails sur le site de LINESS

    Attention du fait des travaux de la gare l’accès en voiture peut être difficile.

    Éventuellement stationner parc Danaux (à côté du pont sur la Seine) qui est gratuit le samedi après-midi (3mn à pied après pour aller au CIJ).

    Par contre c’est tout à côté de la gare.

    [FR Ivry sur Seine] Cours de l’Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 24 octobre 2020 de 14h30 à 18h30.

    Présentation de l’E2L

    Quel est le rôle de l’école du logiciel libre ?

    Tout d’abord, ce n’est pas une école comme les autres. Elle n’a pas d’établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d’étudiant, ni de diplôme de fin d’année.

    Comme toutes les écoles, son rôle est d’apprendre à ses élèves les logiciels libres, c’est-à-dire :

    • comment en trouver de bons parmi les nombreux sites qui en proposent,
    • comment en prendre possession en fonction des licences,
    • comment les installer en fonction de ses besoins,
    • comment les tester et les utiliser,
    • comment en comprendre le fonctionnement pour ensuite les modifier,
    • comment écrire ses propres logiciels libres.

    En fait, l’école du logiciel libre est une université populaire, comme celles qui ont vu le jour en France à partir du 19ᵉ siècle, et dont le but est de transmettre des connaissances théoriques ou pratiques à tous ceux qui le souhaitent. Et pour atteindre ce but, sa forme juridique est de type "association à but non lucratif".

    Comment fonctionne l’école ?

    Cette école étant une association, elle possède, comme toutes les autres, un bureau, élu chaque année en assemblée générale, pour l’administrer. Mais elle a aussi des responsables pédagogiques dont le rôle est essentiel, car ce sont eux qui établissent les programmes des cours en fonction des souhaits des adhérents, valident les candidatures des enseignants et affectent les sessions.

    Les membres du bureau et les responsables pédagogiques forment « l’encadrement de l’école ». Tous les membres “encadrants” doivent être membres de l’association.

    Les locaux où se déroulent les cours seront ceux que l’on veut bien nous prêter : une salle des fêtes, un théâtre, une salle de réunion publique, un amphi dans une école publique, ou autre.

    Les thèmes des cours sont définis par les adhérents en fonction de leurs envies, de leurs besoins. Les cours sont ensuite décidés par les responsables pédagogiques de l’école en fonction des enseignants disponibles.

    Afin de permettre au plus grand nombre de participer et d’assister aux cours, les sessions se tiennent essentiellement le samedi. Une première de 9h à 13h, et une autre de 14h30 à 18h30.

    Programme détaillé sur le site http://e2li.org

    [FR Vandœuvre-lès-Nancy] Jouer à 0 A.D. - Empires Ascendant - Le samedi 24 octobre 2020 de 15h00 à 17h00.

    0 A.D. - Empires Ascendant est un jeu vidéo de guerre stratégique dans lequel chaque joueur incarne une civilisation historique.

    Le but du jeu est de se confronter aux autres joueurs, individuellement ou par équipe, en profitant de la richesse apportée par des historiens qui ajoutent des spécificités propres à chaque civilisation.

    Horaires

    Cette animation se déroule l’après-midi, de 15 h à 17 h.

    Inscription aux ateliers

    La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

    [FR Toulouse] Visioconférence Monnaie Libre - Le samedi 24 octobre 2020 de 19h00 à 22h00.

    On vous propose une série d’apéro présentation en visioconférence:
    La Monnaie Libre en Q&R,
    Présentation des projets d’Econolibre,
    Présentation de projets de monnaie libristes,
    Alors notre monde en Monnaie Libre, comment on le fait ?

    Chaque samedi à partir de 19h à 22h

    Proposez des thèmes de discussion, basés sur la Monnaie Libre, dans la semaine qui précède…

    Cela nous permettra de nous réunir, de voir comment nous supportons cette folie Covid-19, De poser des questions sur la monnaie libre et de présenter les nouveaux projets de l’association ECONOLIBRE et des projets d’autres acteurs Monnaie Libre; de réfléchir aux projets que nous pouvons faire ensemble, et de mieux nous connaître.

    Rien de spécial à installer, ça se passera via le site web JitSi:
    https://meet.jit.si/econolibre

    On pourra décider d’autres dates de réunions-visio en format différent (ateliers, cours, etc.) qui sont proposés par l’équipe d’Econolibre.

    Détails de l’association sur notre site : https://econolibre.org

    On peut manger pendant les réunions (c’est un apéro).

    Un petit TUTO pour expliquer comment utiliser Jitsi :
    https://forum.monnaie-libre.fr/t/visioconference-avec-jistsi/10363

    La réunion commence à 19h, mais on teste les connexions à partir de 18h50.

    (si besoin) Une présentation pour les nouveaux monnaie libristes est faite, qui dure moins de 30mn et sera suivie de questions réponses.

    Quelques vidéos de présentation sur notre chaine Youtube: (Econolibre)
    https://www.youtube.com/channel/UC9e9jWjY8foLfJp_6KTIHRQ

    [BE Saint-Gilles] Install party chez Fij - Le dimanche 25 octobre 2020 de 10h30 à 17h30.

    Une install party est l’occasion :
     de rencontrer des membres du BXLUG et des sympathiques visiteurs/euses
     de partager et de construire des savoirs entre utilisateurs.
     de rencontrer et/ou d’installer GNU/Linux sur sa machine (pensez à apporter tous vos câbles)
     de trouver de solutions aux points pour lesquels vous éprouviez des difficultés
     de parler de projets et/ou d’initiatives, de vos envies dans le logiciel libre
     de suivre des conférences
     de se faire ou de revoir des amis
     de faire valider/signer ses clés GPG

    Une install-party c’est quoi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Install_party

    D’autres Install Party se font :

    • les mercredi matin de 10h00 à 12h00 à l’atelier du web, 37 Rue du fort St Gilles
    • le vendredi après-midi au Oxfam Computer Shop, 252, chaussée d’Ixelles - 1050 Ixelles (une PAF de 20 € est demandée)
    • le 2ᵉ dimanche du mois à Berchem-Sainte-Agathe
    • le 4ᵉ dimanche du mois à Saint-Gilles, au FIJ 2, Rue Franz Galliard à St Gilles (l’atelier multimedia de l’asbl fij)
    • le dernier jeudi de chaque mois de 17h à 20h00 chez Oxfam Computer Shop, 252, chaussée d’Ixelles à Ixelles.

    NOTA : UN CONSEIL : VÉRIFIEZ SUR LE SITE DU BXLUG si l’évènement est bien repris : http://www.bxlug.be

    (inutile de venir après 16h00 pour une installation par ce qu’il faut du temps pour faire un travail correct, et propre. Merci)

    Attention, la porte d’entrée est lourde, Il faut donc pousser fort : Courage !

    Contact : Jean-Paul Biérent 0475/918.033 si absent sur le privé : 02/347.55.94 de 9h00 à 12h00 et 15h00 à 18h00.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Trivabble, l'aventure continue

    dim, 18/10/2020 - 10:08

    Une nouvelle version de Trivabble, un jeu de Scrabble en réseau présenté ici-même, vient de sortir.

    Sommaire Petit historique

    J’ai démarré ce projet en 2016 pour que ma famille éparpillée aux quatre coins de la France puisse jouer ensemble. La philosophie du projet est simple :

    • il faut que ça soit facile et agréable à utiliser pour des gens qui n’y connaissent rien à l’informatique (ce qui ne l’empêche d’ailleurs pas d’être agréable pour des gens qui s’y connaissent !)
    • le jeu n’impose pas de règles et ne vérifie rien. Pour caricaturer, il fournit un sac de pièces, un plateau, des chevalets et les gens font ce qu’ils veulent avec. Comme dans le monde physique. Pas de limite artificielle, ça reste simple à comprendre, et si vous jouez au scrabble ou comptez les points à votre manière, personne n’ira vous juger.

    J’ai fait mon petit journal ici pour présenter le projet, j’ai mis ça en ligne, j’ai reçu une première contribution (traduction en breton), puis ça s’est débrouillé tout seul, à tel point que j’avais plus ou moins oublié que j’avais ça qui tournait sur mon serveur…

    … jusqu’à mars 2020, où j’ai commencé à recevoir des courriels de remerciements, et quelques rapports de bogues aussi. Oui, à cette période, les gens ont dû chercher des solutions pour jouer à distance avec leurs connaissances… et j’ai vu qu’effectivement, il y avait pas mal de connexions au jeu. Devant cet état de fait, je me suis motivé pour stabiliser Trivabble. Ça a bien occupé mon temps libre pendant les mois de mars et avril. Et j’ai soumis cette dépêche, que je vous laisse (re)lire si vous voulez vous (r)afraîchir la mémoire.

    Il y a eu pas mal de suggestions dans les commentaires de la dépêche, et j’ai aussi vu des tickets apparaître sur la forge du projet. Puis une requête de fusion. Puis une autre. Et d’autres. Puis, j’ai ouvert un ticket formulant le souhait d’avoir une vraie prise en charge de l’international, que je comptais traiter plus tard. Mais le lendemain, j’ai reçu une requête de fusion pour ce ticket. Et d’autres contributions se sont enchaînées, si bien que je n’ai pas écrit la majorité du code qui forme cette version… Vous l’aurez compris, il y a plein de nouvelles fonctionnalités sympathiques, mais le plus gros changement pour moi, c’est l’arrivée d’autres personnes contribuant au projet, au point que je ne prends plus les décisions seul. Et aussi, des retours de gens qui l’ont installé sur leurs serveurs.

    Cible de Trivabble

    En fait, la cible de Trivabble est assez large, et s’est élargie ces derniers mois. Trivabble cible les gens qui souhaitent jouer au Scrabble en famille et avec leurs ami·e·s. Cela représente une variété d’âges importante, de gens un peu plus jeunes que moi, nés avec un smartphone dans la main, jusqu’à assez vieux pour avoir découvert l’informatique il y a 5 ans, après avoir vécu l’apparition du vinyle, l’avènement du téléphone à cadran dans les foyers et la naissance de Michel Drucker. Et maintenant, il attire aussi les gens qui aiment bidouiller, et c’est cool de leur faire plaisir aussi (à condition de ne pas dévier le projet de sa cible initiale).

    Alors, quoi de neuf ?

    Si la précédente version ne contenait que des améliorations sous-marines, cette version vient avec plein de choses visibles ! Des bugs corrigés, fonctionnalités à destination des utilisateurs finaux, des gens installant Trivabble sur leurs serveurs et des gens bidouillant le code.

    Bugs corrigés

    Trivabble avait des problèmes de pièces qui disparaissent. Ça a donné des échanges sympathiques par courriels et on sent que ça a causé des fous rires. Malgré tout, pas super fan de cette « fonctionnalité », on a finalement réussi, grâce à certaines observations d’utilisateurs, à reproduire, et du coup, corriger, les multiples causes de ces bugs qui sont, je l’espère, maintenant corrigés.

    Autre point, il y avait un dysfonctionnement lors de la première utilisation de Trivabble lorsque les WebSockets sont utilisées. Impossible de remplir son chevalet en cliquant sur le sac parce que le numéro de partie n’était pas bien enregistré côté serveur. Recharger la page permettait de contourner le problème. Les WebSockets sont activées par défaut sur Trivabble, y compris en environnement de développement, mais je ne les avais pas activées sur l’instance principale, frileux que j’étais de changer un truc qui fonctionnait (avoir des utilisateurs qui ne se débrouillent pas bien en informatique, ça met un peu la pression ! Faut que ça marche !). Du coup, ce bogue n’a probablement pas été vu par beaucoup de monde.

    Dernier point, en cas de message d’erreur avant toute utilisation du chat, le panneau de gauche devenait énorme : il s’élargissait pour prendre le plus de place possible. Surtout vu en environnement de développement, quand on redémarre tout le temps le serveur et qu’on ne commence pas une partie sans s’envoyer des messages dans le chat, c’est quand même mieux sans.

    C’est tout pour les bugs corrigés, de toute façon Trivabble ça fonctionne plutôt bien, hein ! Hé hé.

    Nouveautés visibles

    Montrer son jeu aux autres joueurs. Ça m’a été demandé par courriel, et peut-être aussi suggéré dans les commentaires de la dépêche précédente. On peut maintenant montrer son jeu aux autres joueurs en cliquant sur un bouton. Ça permet aux autres d’aider un joueur en difficulté. Si ce n’est pas nécessairement du Scrabble dans les règles de l’art, c’est bien du Scrabble tel que pratiqué concrètement par les gens. Une fonctionnalité « accessoirement indispensable » comme on dit chez moi (pas du tout).

    À qui le tour ? On m’a remonté la difficulté à savoir à qui le tour. Dans le monde physique, il est facile de demander à qui c’est de jouer, de s’entendre répondre « c’est toujours à celui qui demande » et on sait vite à qui c’est le tour. En réseau, pas si simple ! Il y a donc maintenant un bouton pour indiquer le tour. Le nom de la personne concernée sera en gras. N’importe qui peut « donner » le tour à n’importe qui, ce qui permet d’une part de coller à la philosophie « on ne fournit que les outils, pas les règles », et d’autre part à une personne à l’aise avec la fonctionnalité de gérer les tours pour tout le monde. Ou, à chacun de passer le tour. Aux joueurs et aux joueuses de décider.

    Incrémenter le score. Il est maintenant possible d’ajouter une valeur à un score, au lieu de devoir faire l’addition soi-même. Ça ne mange pas de pain, mais c’est plus pratique, et ça augmente grandement la qualité de vie d’une personne utilisant Trivabble. Merci Nico Nucor, qui a à la fois ouvert le ticket et fait une requête de fusion, s’annonçant lui-même débutant en JavaScript. Et ça je suis content de le lire, ça veut dire que des gens apprennent des choses grâce à ce projet.

    Ces trois fonctionnalités sont en fait en production avec une version étiquetée dans le dépôt, depuis avril, mais je me voyais mal envoyer une dépêche ou même un journal ici pour ces trois fonctionnalités, si peu de temps après la précédente dépêche. Maintenant, pour les nouveautés en production ce weekend :

    Interface en roumain. Cosmin Humeniuc a envoyé une traduction en roumain de Trivabble, et en a profité pour ajouter une clé manquante dans le modèle de traduction. Malheureusement, comme pour le breton, l’interface a un peu évolué depuis rendant certaines traductions obsolètes, et ajoutant des parties non traduites au projet. Il sera peut-être bientôt temps de mettre en place un système pour contribuer facilement à la traduction de l’interface de Trivabble.

    Disponibilité du jeu dans plus de 30 langues. Laurent Mazet y va fort pour sa deuxième contribution à Trivabble. Vous n’êtes pas sans savoir que les langues entre elles n’ont pas les mêmes fréquences de lettres, et le scrabble adapte par conséquent le nombre de fois qu’une lettre apparaît dans le sac, et le nombre de points associés. Il a écrit un extracteur pour la page Wikipédia Lettres du Scrabble, ce qui permet d’ajouter la prise en charge des langues de cette page dans Trivabble. Il en a aussi ajouté un certain nombres à la main, et a écrit le mécanisme dans Trivabble permettant de changer la langue du plateau. Donc si vous voulez jouer en Klingon, eh bien, faites-vous plaisir. J’ai également tenu à ce que le breton soit pris en charge, vu que c’est une langue dans laquelle Trivabble est (maintenant partiellement) traduit.

    Vérification orthographique des mots qui viennent d’êtres posés. Laurent continue dans sa lancée, avec un énorme boulot pour ajouter la vérification orthographique des mots posés sur Trivabble. La fonctionnalité est optionnelle et nécessite une action de la personne installant Trivabble. Un Makefile avec des scripts bash et awk téléchargent des dictionnaires Aspell et produisent des listes de mots (dictionnaires) avec toutes les formes fléchies (conjuguées et accordées, quoi !). Ces dictionnaires seront téléchargés lors de la première utilisation au cours d’une partie.

    Pour que ça ne soit pas trop horrible, on compte vraiment sur la compression côté serveur pour envoyer les dictionnaires. Cela dit, non compressé, le dictionnaire pour le français fait autour de 3 Mio, donc c’est gérable. Par contre, pour certaines langues, cette approche ne fonctionne pas : des dictionnaires de plusieurs dizaines de Gio sont générés pour ces langues qui permettent un très grand nombre de formes fléchies, donc on a désactivé ces langues. On pourra améliorer ça plus tard, on pourrait imaginer faire tourner Aspell directement dans le navigateur en le compilant en WebAssembly ou en asm.js exemple. Si ça semble fun à faire, n’hésitez pas à ouvrir un ticket et discuter avec nous :-)

    Pointeur laser. Une suggestion qui a été faite dans les commentaires de la dépêche précédente a fait son petit chemin dans un ticket, et a terminé dans une requête de fusion de Laurent. Il est maintenant possible de pointer un endroit précis du plateau en double cliquant / double tapant dessus. La case s’éclaire sur le plateau de tous les joueurs et un message apparaît dans le chat. Et comme Laurent aime bien pouvoir paramétrer les choses aux petits ognons, il a même ajouté la possibilité de configurer la couleur !

    Je lui ai dit, c’est bien gentil, mais comment on va faire pour que les gens découvrent cette superbe fonctionnalité ? On ne peut pas ajouter des messages d’aide à l’infini dans l’interface, ça va noyer les gens et de toute façon on manque de place pour cela. Et puis, c’est pareil, tes paramètres, c’est cool, mais si on remplit l’interface de paramètres, ça va noyer les gens. Ce à quoi il m’a répondu par deux requêtes de fusions :

    Boite de messages d’aides. Les messages d’aides sont consultables dans une petite boite à droite de l’écran, avec une flèche pour passer au suivant. Le premier étant celui indiquant comment tirer des pièces, le deuxième comment affecter des points aux gens, jusqu’au dernier permettant de découvrir la fonctionnalité laser. Et ensuite, on table sur le bouche-à-oreille ! Il suffit peut-être de quelques personnes découvrant la fonctionnalité pour qu’elle se répande si les gens l’apprécient.

    Boite de dialogue pour les paramètres. Cette boite permet d’alléger l’interface de Trivabble en la libérant de tous les paramètres pas totalement essentiels pour jouer : ceux qui permettent de désactiver les sons, celui pour paramétrer la couleur du « laser », celui pour désactiver la vérification orthographique (pour éviter de mis-cliquer sur le bouton et déclencher un téléchargement de dictionnaire sur connexion mobile limitée).

    Petit raffinage du style et ergonomie. La touche échappe ferme maintenant toutes les boites de dialogues, en répondant non à la question si la boite de dialogue pose une question en oui/non, ou en annulant l’action si la boite de dialogue demandait confirmation. De plus, le vert criard des boutons de Trivabble me donnait des boutons, alors je l’ai adouci un peu. J’ai arrondi les angles des boutons juste ce qu’il faut pour rendre les angles plus doux, mais sans que ça ne se remarque vraiment (je ne suis pas super fan des arrondis trop visible. Les arrondis, c’est so 2010, n’est-ce pas ? La mode c’est à nouveau celle de Windows 3.1 avec ses boutons on ne peut plus carrés).

    Identité graphique. Ysabeau a proposé un nouveau sac, suite à une remarque sur l’apparence du sac dans les commentaires de la dépêche précédente. J’ai beaucoup apprécié l’initiative mais le style du sac qu’elle a proposé ne m’a pas complètement emballé (vous l’avez celle-là ? 😜). Cependant, elle a aussi fait un logo qui est devenu le logo et le favicon de Trivabble. J’aime également beaucoup l’idée des pièces Trivabble au fond du sac et j’espère pouvoir en faire un élément de l’identité visuelle de Trivabble et l’intégrer sur le site.

     

    Nouveautés côté développement et mise en production

    Organisation des fichiers. La séparation du client et du serveur est maintenant propre, avec un dossier public pouvant être servi avec un serveur HTTP statique sans crainte, et un serveur pouvant être placé bien au chaud ailleurs dans l’arborescence du système. Avant, il fallait mettre des règles pour bloquer le téléchargement du fichier de sauvegarde du serveur par exemple. Ce changement semble aussi simplifier l’installation de Trivabble avec YunoHost d’après les retours, mais je n’ai pas essayé. Merci à Vincent Danjean pour le ticket et les réflexions initiales et à Laurent pour l’implémentation.

    Gestion des paramètres. Laurent nous a ajouté un système de gestion de paramètres utilisateurs dans le code du client bien agréable à utiliser. Les paramètres sont sauvegardés, comme depuis toujours, dans le localStorage (et on a pris soin de garder la compatibilité avec les anciennes versions pour ne pas perdre les paramètres des gens lors de la mise à jour). Mais maintenant, le fait que localStorage enregistre des chaînes est abstrait. On a une belle fonction getSetting(clef) qui récupère une valeur placée par setSetting(clef, valeur) avec le même type d’origine. Si le paramètre n’a jamais été posé, on tente de récupérer la valeur dans un objet Conf rempli avec la configuration fournie par l’admin, et sinon une valeur par défaut.

    Conversion des let et const en var. Le code de Trivabble est écrit en JavaScript pur, et aucun transpileur ou système d’empaquetage tel que Babel ou Webpack n’est utilisé. C’est un choix d’ignorant devenu délibéré : cela permet d’avoir un processus de développement et de mise en production aussi simple que possible et de ne pas dépendre de l’écosystème NPM que je trouve… complexe et chaotique, et surtout overkill pour Trivabble. Mais vu que Trivabble doit fonctionner sur l’iPad 2, coincé en 2015, impossible d’utiliser les fonctionnalités récentes de Javascript du coup. Cependant, c’était quand même un peu pénible de ne pas pouvoir utiliser let et const pour déclarer les variables, un petit bout de code [fr]agile et pragmatique :

    code.replace( /(?<before>^|\s|\()(?:const|let)(?<after>\s)/gu, "$1var$2" )

    permet de faire la conversion lors de la mise en prod et quand on utilise le serveur de développement. Alors oui, on parse du JavaScript à la manière Cthulhu avec une expression régulière illisible et ce code ne marche pas dans le cas général. Mais il marche sur le code client de Trivabble, et serait simple à remplacer par une solution propre si le besoin s’en faisait sentir. Ça fait le job ® avec une vitesse d’exécution imbattable et ça a pris 10 minutes à écrire, tests de non régression inexistants inclus.

    Sécurité. Les bonnes pratiques actuelles consistent à utiliser des entêtes HTTP de plus en plus sévères pour contrôler la sécurité et mitiger les failles de type Cross Site Scripting - de l’injection de code exploitant les failles des applications Web. Imaginons par exemple qu’il y ait une faille dans Trivabble et qu’envoyer un message bien spécifique dans le chat permette d’exécuter du code sur les nativageurs des destinataires. Ces entêtes permettent de limiter la casse en interdisant certains mécanismes. Il s’agit notamment de l’entête Content-Security-Policy. Il est maintenant possible d’appliquer une politique de sécurité super stricte, bloquant même les style « inline » (balises <style> et attributs style="") sans casser Trivabble. Les versions précédentes de Trivabble utilisaient des styles inline, ce qui n’est plus le cas maintenant, et le serveur de développement envoie plus ou moins cet entête pour vérifier pendant le développement qu’on ne casse pas les installations l’utilisant :

    Content-Security-Policy: default-src 'none'; script-src 'self'; style-src 'self'; img-src 'self'; connect-src 'self'; media-src 'self'

    Ce qui veut dire que les navigateurs n’essaieront pas de charger des scripts ou styles inline, ni de se connecter, ou charger des scripts, styles ou media ailleurs que sur le serveur d’origine. Et ils n’essaieront pas d’accéder à tout autre type de données.

    On pourrait faire mieux, en restreignant la liste des scripts, styles et medias autorisés aux 5 fichiers JS, 2 fichiers CSS et 2 médias utilisés par Trivabble, et ça ne semble pas insurmontable surtout qu’ils sont statiques. À creuser…

    Documentation. La mise en production est maintenant bien documentée, aussi bien en utilisant un frontal Apache 2 qu’en utilisant un frontal Nginx (l’instance principale est d’ailleurs passée à Nginx dans le plus grand silence). Trivabble est actuellement testé sur les deux configurations, mais j’ai tendance à recommander Nginx maintenant. Trivabble utilisant des connexions longues et n’ayant besoin que d’un proxy léger, Nginx est plus adapté pour ce cas.

    Et la suite ?

    On a deux requêtes de fusions implémentant respectivement un minuteur et un comptage automatique des points (cette dernière s’appuyant sur ce qui a été fait pour le vérificateur orthographique). Ces deux fonctionnalités pourraient suffire à justifier une nouvelle version.

    Le mode duplicate a été demandé plusieurs fois, alors si quelqu’un a la motivation, ça sera implémenté aussi.

    On n’a pas du tout travaillé à généraliser le code de trivabble pour servir de base à d’autres jeux, mais ça pourrait venir. N’hésitez pas à venir ! Plus on est de fous, plus on rit, et surtout, ça permet au projet de ne plus dépendre de moi.

    Des réflexions sont en cours pour ajouter des tests automatiques (unitaires et fonctionnels). Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à venir donner votre avis ou partager votre expérience.

    Des réflexions sont également en cours pour améliorer la gestion des dictionnaires, avec peut-être une intégration d’Aspell lui-même pour vérifier les mots.

    Et sinon… à vous de jouer !

    Autour de Trivabble

    Amic a fait un dérivé de Trivabble pour faire un jeu de Coinche, et ça c’est trop cool !

    Conclusion

    Merci aux gens qui ont trouvé un intérêt pour Trivabble, à celles et ceux qui ont contribué à cette version (notamment Laurent, Ysabeau, Nico, Cosmin, Philippe) et aux gens qui ont donné des retours par courriel ou dans les commentaires de la dépêche précédente. Sans ces personnes, je n’aurais pas continué à travailler autant sur Trivabble et la plupart de ces évolutions n’auraient probablement pas vu le jour, en tout cas aussi rapidement.

    J’espère que cette nouvelle version va vous plaire et vous permettre de passer de bons moments.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Le Conseil d’État reconnaît que le gouvernement US peut accéder aux données de santé des Français

    jeu, 15/10/2020 - 12:16

    Dans une ordonnance rendue publique ce jour, le Conseil d’État, saisi par le collectif Santenathon, reconnaît que le gouvernement des États‑Unis peut accéder sans contrôle aux données de santé des Français hébergées par le Health Data Hub chez Microsoft, et demande des garanties supplémentaires.

    Cette décision est justifiée par l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) du 16 juillet 2020, dit « Schrems II », qui juge que la surveillance exercée par les services de renseignements américains sur les données personnelles des citoyens européens est excessive, insuffisamment encadrée et sans réelle possibilité de recours. La CJUE en a déduit que les transferts de données personnelles depuis l’Union européenne vers les États‑Unis sont contraires au règlement général sur la protection des données (RGPD) et à la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, sauf à apporter des garanties particulières ou dans certains cas dérogatoires.

    Les jours sont donc bien comptés pour cette plate‑forme développée depuis deux ans, sans appel d’offre, et au mépris de l’offre des sociétés françaises et européennes, notamment des acteurs du logiciel libre. Le Gouvernement a en effet exprimé, jeudi dernier devant le Sénat, sa volonté de transférer le Health Data ‑Hub sur des plates‑formes françaises ou européennes. Dans l’intervalle, la juge du Conseil d’État demande au Health Data Hub de travailler à minimiser ce risque, notamment en concluant un nouvel avenant avec Microsoft, et à ce que la CNIL instruise les demandes d’autorisation des projets de recherche utilisant le Health Data Hub en vérifiant que l’intérêt du projet, compte tenu de l’urgence sanitaire actuelle, est suffisant pour justifier le risque encouru et que le recours à la plate‑forme est nécessaire.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Pitivi 1.0 (en fait : 2020.09) est sorti, après 16 ans de développement !

    mer, 14/10/2020 - 17:14

    Pitivi, logiciel de montage vidéo pour GNOME, basé sur GStreamer, et qui se veut simple et puissant, est enfin sorti, le 30 septembre 2020, dans sa flambante version 1.0…

    … Bon, sauf qu’elle a été annoncée seulement le 11 octobre 2020 et qu’elle est finalement numérotée 2020.09 !

    L’occasion d’un coup d’œil dans le rétroviseur.

    Sommaire

     (en réalité l’interface n’est déjà plus celle‑ci…)

    Sous le capot : les défis techniques relevés par les développeurs

    Né en 2004, Pitivi a connu de nombreuses réécritures, dont la première a eu lieu en mars 2005 lors de l’abandon du langage C au profit de Python. Le temps de sa maturation, il a eu l’occasion de côtoyer GStreamer dans ses versions 0.8 (2004-2005), 0.10 (2005-2012) et 1 (depuis 2012)… Les derniers chantiers ont, quant à eux, complètement chamboulé les fondations du logiciel : ce sont ceux‑ci que nous allons détailler.

    Ainsi, au début de la décennie, la petite équipe de développeurs (lire ci‑après) a scindé le logiciel en deux pour rendre son moteur indépendant sous la forme d’un composant réutilisable par tous (GES, pour GStreamer Editing Services), avant de gérer le Big Bang du passage simultané (les trois technologies étant intriquées) à PyGObject, GTK 3 et GStreamer 1 ! La version 0.91, sortie en septembre 2013, concrétise ce travail qui aura duré rien de moins que trois années.
    C’est la raison de ce « trou » visible dans cette frise chronologique (inachevée) du développement de Pitivi :

    Il faudra attendre encore un an et la version 0.94 pour que soit réalisé le portage du logiciel — qui n’est désormais plus, grosso modo, qu’une interface graphique à GES — vers Python 3.

    Dans le même temps, la piste de montage, initialement implémentée à l’aide de GooCanvas, a été portée vers Clutter (version 0.91), avant d’être à nouveau réécrite, cette fois en pur GTK (version 0.95).
    Sans oublier le lecteur, qui était basé sur ClutterSink, et qui a été rebasé sur glimagesink, le nouveau module de sortie GL de GStreamer (version 0.94).
    Et que dire de l’outil de transformation graphique qui a été implémenté une première fois en 2012 (« a hacky solution where the sink and cairo drew in the same GTK drawing area, acquired for GStreamer with the Gst Overlay API »), avant d’être réécrit en 2014 (« still using Gst Overlay API, but this time with the glimagesink » et finalement en 2016 (« now we have the almighty GtkSink in Pitivi ») ?

    Ensuite, la version 0.95, sortie fin 2015, incorpore le travail de réécriture du mélangeur vidéo de GStreamer pour le rendre thread‑safe (NLE, pour Non Linear Engine, vient donc remplacer GNonLin). Une dépêche LinuxFr.org vous narre cette histoire dans le détail et avec panache.

    L’occasion de souligner, à travers ces deux exemples (GES et NLE), que les développeurs ont toujours travaillé à enrichir (et corriger) GStreamer pour en faire un outil adapté au montage vidéo, au bénéfice de tous.

    Depuis, l’architecture de Pitivi est restée essentiellement la même :

    Les versions suivantes ont surtout apporté des corrections et optimisations, mais aussi quelques nouvelles fonctionnalités particulièrement intéressantes, comme l’édition vidéo en mode proxy (qui consiste à faire le montage avec des versions intermédiaires des vidéos en basse résolution et/ou simplement dans des formats de fichier adaptés au montage ; et, devinez quoi : Pitivi 2020.09 implémente les deux cas de figure !).

    Dans l’habitacle : l’enrichissement des fonctionnalités

    Petite sélection :

    Cette version apporte également, parmi d’autres choses :

    • un écran d’accueil repensé ;
    • un gestionnaire de greffons ;
    • la possibilité d’apposer des marqueurs sur la piste de montage ;
    • une gestion plus complète des pistes ;
    • la refonte de la bibliothèque des effets et de celle des médias.
    Derrière les manettes : une poignée d’individus L’histoire de Pitivi, c’est aussi celle de ses mainteneurs successifs

    Edward Hervey a lancé le projet en 2004 dans le cadre de son projet de fin d’études à l’EPITECH. L’année suivante Edward rejoint Fluendo où il travaille sur GStreamer et Pitivi (il raconte lui‑même cette période dans ce billet). En 2007, il poursuit son travail au sein de Collabora. À partir de décembre 2008, le développement du projet s’accélère à l’initiative de Collabora qui recrute deux autres développeurs : Alessandro Decina qui travaillera deux ans sur le projet, et Brandon Lewis qui travaillera trois ans dessus. Un quatrième développeur, Thibault Saunier, est ensuite recruté en novembre 2010 (et fait toujours partie des mainteneurs).

    Parallèlement au développement de Pitivi, les développeurs contribuent activement à GStreamer : nombreux correctifs voire carrément création de modules comme GES (développé initialement par Edward Hervey avec le soutien financier de Nokia dans le cadre du projet MeeGo) mis à disposition fin 2009, ou NLE publié fin 2015.

    À partir de la deuxième moitié de 2010, tandis qu’Edward Hervey commence à prendre du champ pour se consacrer exclusivement à GStreamer, il est à noter que, nonobstant un financement participatif entre 2014 et 2015 et les travaux d’étudiants sponsorisés (principalement dans le cadre du GSoC : Brandon Lewis, Thibault Saunier ou Mathieu Duponchelle ont d’ailleurs commencé à travailler sur le projet dans le cadre du Google Summer of Code ! – mais aussi via le GWOP), le développement régulier de Pitivi n’est assuré que par des bénévoles, principalement (par ordre d’ancienneté dans le projet) : Jean‑François Fortin Tam qui est arrivé sur le projet fin 2004, Thibault Saunier, en 2010, Mathieu Duponchelle, en 2011, et Alexandru Băluț, arrivé lui aussi en 2011.

    Suite au retrait de Jean‑François et Mathieu autour de 2016 pour raisons professionnelles, les mainteneurs actuels sont Thibault Saunier et Alexandru Băluț.

    Les rôles techniques de chacune des personnes évoquées sont détaillés à cette page du wiki officiel.

    Aujourd’hui, Edward Hervey et Mathieu Duponchelle travaillent pour Centricular (et vivent tous deux en France). Jean‑François Fortin Tam propose ses conseils en tant que consultant indépendant en gestion d’entreprise et via l’agence créative idéemarque (il vit au Canada).
    Quant aux deux mainteneurs actuels : Thibault Saunier travaille pour Igalia (et vit au Chili), tandis qu’Alex Băluț travaille pour Daedalean AG (et vit en Suisse).

    N. D. L. A. : N’ont été cités ici que les mainteneurs successifs du projet, mais que l’ensemble des contributeurs soit vigoureusement remercié et félicité.

    Galerie de portraits pris à différentes occasions

    Les ressources ci‑après proviennent du blogue de Jean‑François Fortin Tam.

    Pitivi+GES Hackfest 2011 à Berlin

    Voir aussi la vidéo incluant la présentation de quelques protagonistes.

    De g. à dr. : Lubosz Sarnecki (étudiant GSoC), Luis de Bethencourt Guimera (de dos), Thibault Saunier et Mathieu Duponchelle (alors étudiant GSoC, de trois quarts).

    Edward Hervey.

    Thibault Saunier.

    Les deux mêmes.

    De g. à r. : Thibault Saunier et Mathieu Duponchelle.

    De g. à dr. : Thibault Saunier, Alex Băluț (tous deux au fond) et Lubosz Sarnecki (au premier plan) cachant Mathieu Duponchelle.

    Alex Băluț et Thibault Saunier (de dos).

    En haut, et de g. à dr. : Thibault, Alex, Thibault, Mathieu, Luis et Alex ; en bas : les mêmes.

    GStreamer Hackfest 2012 à Málaga

    De g. à dr. : Thibault Saunier, Antigoni Papantoni (étudiante GWOP) et Edward Hervey.

    GStreamer Hackfest 2013 à Milan

    Voir aussi la vidéo.

    Des gens (!), dont Edward Hervey (au fond), Thibault Saunier (sur la droite, de profil et casqué) et Alex Băluț (à droite au premier plan).

    Jean‑François en haut, Edward et Alex (dans cet ordre) en bas.

    Répartis un peu partout : Jean‑François, Mathieu, Thibault et Alex (dans cet ordre dans la photo en haut à gauche).

    Campagne de financement 2014

    Jean‑François en pleine campagne !

    GUADEC 2016 à Karlsruhe

    De g. à dr. : Alex Băluț, Jakub Steiner et Mathieu Duponchelle.

    Conclusion… en attendant la suite

    La version 1.0 2020.09 représente une sorte d’achèvement, et les personnes qui ont participé au développement du logiciel ou l’ont suivi peuvent légitimement en être émues.

    Pour le futur, différentes fonctionnalités sont d’ores et déjà prévues comme l’ajustement de la vitesse des séquences (les fondations sont prêtes depuis trois ans dans GStreamer)… tout cela à suivre sur Planet Pitivi. ;)

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Musiques libres commentées — Émission « Libre à vous ! » du 6 octobre 2020 — Podcasts et références

    lun, 12/10/2020 - 23:47

    Soixante‐dix‐septième émission « Libre à vous ! » de l’April. Podcast et programme :

    • sujet principal : « La playlist de Libre à vous ! », diffusion de musiques libres diffusées dans l’émission ; les musiques sont commentées par Valentin qui coanime notamment sur la radio l’émission « Les joyeux pingouins en famille » ;
    • chronique d’Isabella Vanni : interview de Mélanie Lacayrouze sur le projet Métacartes Numérique Éthique ;
    • chronique de Jean‑Christophe Becquet sur Wikisign (dictionnaire collaboratif libre de langue des signes).

    Rendez‑vous en direct chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur 93,1 MHz en Île‑de‑France. L’émission est diffusée simultanément sur le site Web de la radio Cause Commune.

    Vous pouvez laisser un message sur le répondeur de la radio, pour réagir à l’un des sujets de l’émission ou poser une question. Le numéro du répondeur : +33 9 72 51 55 46.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    XMPP croque la pomme !

    lun, 12/10/2020 - 09:36

    N. D. T. — Ceci est une traduction de la lettre d’information publiée régulièrement par l’équipe de communication de la XSF, essayant de conserver les tournures de phrase et l’esprit de l’original. Elle est publiée conjointement sur les sites LinuxFr.org et JabberFR.org.

    Bienvenue dans la lettre d’information XMPP couvrant le mois de septembre 2020.

    Vous y trouverez, en plus des nouveautés, un appel à contribuer à la documentation et à la vie de XMPP.

    Sommaire Annonces de la XSF

    La XSF a ouvert sa période de candidature pour les élections annuelles du Bureau et du Conseil de la XSF. Les candidats pour le Conseil doivent être des membres élus de la XSF, alors que les sièges du Bureau sont ouverts à tout le monde. Si vous êtes intéressés pour candidater à ces postes, visitez la page de candidature.

    La période de candidature du quatrième trimestre 2020 pour devenir membre de la XSF est également ouverte. Si cela vous intéresse, faites vous connaître ici.

    Articles

    Le blog allemand kuketz-blog.de a publié la partie 6 de sa série sur les messageries instantanées [en allemand], cet opus s’intéressant spécifiquement à Conversations, client XMPP pour Android.

    Tigase a publié un article sur le développement de sa bibliothèque multi‑plate‑forme Halcyon [en anglais] écrite en Kotlin.

    Dans un autre article publié plus tard dans le mois, ils ont abordé les problématiques de publication et d’abonnement [en anglais], toujours avec Halcyon, via la XEP‑0060.

    Et pour clore cette série d’articles, l’équipe de Tigase a expliqué la mise en place de fonctionnalités STUN et TURN en complément de leur serveur XMPP [en anglais] en utilisant la XEP‑0215.

    Des nouvelles des logiciels Clients et applications

    Une nouvelle version majeure de Movim est sortie, avec des notifications améliorées, de nouvelles fonctionnalités de discussion et de vidéoconférence et une grande amélioration des performances. Une nouvelle version de l’application Android est également disponible pour intégrer toutes ces fonctionnalités dans cet environnement. Découvrez toutes les améliorations de cette nouvelle version dans le billet officiel de publication Movim 0.18 – Oterma. Jetez donc un œil au widget de dessin de Movim :

    Nouvelles de septembre du développement de Gajim : le billet de ce mois‑ci marque la première année des « Nouvelles du développement de Gajim » ! La refonte de la fenêtre de préférences de Gajim est arrivée à sa fin. Les invitations à rejoindre des salons ont été améliorées et le paramétrage des salons rendu plus simple d’accès. Rejoindre un salon est maintenant beaucoup plus agréable.

    MCabber, le vénérable client à interface textuelle, a été publié en version 1.1.1 et 1.1.2. Outre les corrections de bogues, la prise en charge de l’affichage du nombre de messages non lus et la réorganisation de la gestion des messages en copie carbone ont été implémentées.

    Le SDK Python pour les appareils de cuisine General Electric connectés par Wi‑Fi, gekitchen, a publié sa première version sur GitHub. L’objectif initial est de l’utiliser pour pousser les intégrations du Home Assistant, bien que cela nécessite probablement d’attendre l’arrivée de nouveaux types d’entités. Il utilise XMPP comme un moyen d’authentification, puisque c’est ce qu’utilise l’application GE SmartHQ pour communiquer avec les appareils.

    XMPP sur iOS et macOS semble se renforcer :

    • Bienvenue à BeagleIM 4.0 et SiskinIM 6.0 ! Les clients iOS et macOS de Tigase communiquent via la XEP‑0369 (Mediated Information eXchange, ou MIX), nouveau protocole des salons de discussion XMPP. La connectivité VoIP a été améliorée avec l’implémentation de la XEP‑0353 (Jingle Message Initiation), la XEP‑0308 (Last Message Correction) est disponible pour corriger les messages qui ont déjà été envoyés, et d’autres fonctionnalités ont été ajoutées comme la XEP‑0424 (Message Retractation) et les réponses rapides pour les citations. La prise en charge des formulaires de CAPTCHA a été également implémentée : la XEP‑0158 (CAPTCHA Forms) est mise en place pour des vérifications supplémentaires lors de l’enregistrement d’un compte. Bien sûr, il y a aussi beaucoup d’autres changements et corrections !

    • Le client Monal, pour iOS et macOS, s’est vu associer un nouveau serveur de push et a reçu des améliorations concernant la gestion de l’archivage des messages. C’est un des nombreux changements qui arrivera dans les futures versions. Soyez prêts et jetez‑y un œil dans la Beta Testflight de Monal.

    Serveurs

    Aucune chance pour les indésirables : Openfire présente son nouveau greffon Spam blacklist qui permet aux utilisateurs de faire des signalements. Signalez les spammeurs en puissance ! Le greffon d’observation d’Openfire a été publié en version 2.1.0, permettant la recherche sur l’ensemble du texte des messages archivés.

    L’équipe du serveur XMPP Prosody a été bien occupée ce mois‑ci avec plusieurs choses sympathiques. Pour commencer, elle a annoncé la publication de la version 0.11.6 de Prosody. Les développeurs ont également publié une série de nouveaux modules pour permettre une inscription sur simple invitation qui peut aider et guider les nouveaux utilisateurs à choisir un client adéquat et créer leur premier compte XMPP. Et pour finir, ils ont publié un ensemble de conseils pour quiconque souhaitant s’attaquer aux messages indésirables sévissant sur le réseau XMPP.

    Bibliothèques

    La petite bibliothèque libstrophe pour client XMPP, écrite en C, a été publiée en version 0.10.0 qui, outre les corrections de bogues et une nouvelle API, apporte de nouvelles fonctionnalités : prise en charge des méthodes d’authentification SCRAM‑SHA‑256 et SCRAM‑SHA‑512, prise en charge de la bibliothèque de résolution asynchrone de nom de domaines c‑ares, prise en charge de LibreSSL et ajout de gestionnaires à déclenchement périodique, indépendamment du statut des connexions.

    Une deuxième bêta a été publiée pour Smack 4.4.0, la bibliothèque XMPP en Java de la communauté Ignite RealTime.

    Divers

    Google Summer of Code 2020 : Anmol a résumé ses trois mois de travail sur l’implémentation de messages en temps réel dans Dino (XEP‑0301 In‑Band Real Time Text) via un dernier billet de blog.

    Le propriétaire du domaine joinxmpp.org manque de temps pour développer ce projet plus avant. Il a écrit un court résumé décrivant les objectifs originaux et indique qu’il cherche maintenant quelqu’un de motivé pour reprendre le projet.

    Extensions et spécifications

    Les développeurs et autres experts de la standardisation de par le monde collaborent à ces extensions, développant de nouvelles spécifications pour les pratiques naissantes, et affinant les manières de faire existantes. Proposées par qui le souhaite, les spécifications rencontrant le plus de succès aboutissent à un statut de « Finale » ou « Active », en fonction de leur type, alors que les autres sont soigneusement archivées sous l’appellation « Ajournée ». Ce cycle de vie est décrit dans la XEP‑0001 qui contient les définitions formelles et canoniques pour les types, états et processus. Apprenez en plus sur le processus de standardisation.

    Mises à jour
    • version 2.11.0 de la XEP‑0004 (Data Forms) : clarifie davantage la nécessité de l’existence d’un attribut type dans les champs.
    Derniers appels

    Les derniers appels sont émis une fois que chacun semble satisfait de l’état courant d’une XEP. Après que le Conseil a décidé que la XEP était prête, l’éditeur XMPP émet un dernier appel à commentaires. Les retours rassemblés pendant le dernier appel aident à améliorer la XEP avant qu’elle ne retourne devant le Conseil pour une évolution vers le statut de brouillon :

    Extensions proposées

    Le processus de développement d’une XEP commence par la mise par écrit d’une idée et sa soumission à l’éditeur XMPP. Dans un délai de deux semaines, le Conseil décide s’il accepte d’accorder à cette proposition le statut d’une XEP expérimentale :

    • ensembles de tests de conformité XMPP 2021 : ce document définit les catégories d’application XMPP pour différents usages (Core, Web, IM et Mobile), et spécifie les XEP que les logiciels clients et serveurs ont besoin d’implémenter pour être conformes à ces usages.
    Remerciements

    Cette lettre d’information XMPP a été réalisée collaborativement par la communauté. Merci à agnauck, emus, mdosch, mwild1, pep., pmaziere, Seve, wurstsalat3000 et Zash pour leur aide durant son élaboration !

    Diffusez ces informations !

    Partagez ces informations sur les « réseaux sociaux » :

    Trouvez et proposez des offres d’emploi sur le site xmpp.work.

    Appel à la communauté Inscrivez‑vous à la lettre d’information

    Nous vous invitons à vous inscrire pour recevoir les prochaines éditions en anglais dans votre boîte de courriel dès qu’elles seront publiées ! Diffusez cette lettre d’information à quiconque serait intéressé.

    Aidez‑nous à élaborer cette lettre d’information

    Nous avons commencé à mettre en place un brouillon à chaque nouvelle édition dans le dépôt GitHub de la XSF. Et nous sommes toujours ravis d’accueillir des contributeurs et des contributrices. Joignez‑vous à la discussion dans le salon de notre équipe de communication et aidez‑nous ainsi à alimenter cette lettre dans un effort communautaire.

    Vous avez un projet et vous écrivez, ou voudriez écrire, à son sujet ? N’hésitez pas à venir partager vos informations ou évènements ici‑même, et diffusez‑les à un large public ! Même si vous n’y passez que quelques minutes, cela sera déjà utile.

    Les tâches qui nécessitent d’être réalisées de manière régulière sont, par exemple :

    • l’agrégation des informations de l’univers XMPP ;
    • la reformulation courte des informations et des évènements ;
    • le résumé des communications mensuelles sur les extensions (XEP) ;
    • la relecture du brouillon ;
    • les traductions, particulièrement en français, allemand et espagnol.
    Licence

    Cette lettre d’information est publiée sous la licence CC BY‑SA 4.0.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Revue de presse — septembre 2020

    lun, 12/10/2020 - 09:34

    Après un été caniculaire, les numéros de vos magazines de l’été laissent la place à ceux de cette rentrée dans vos kiosques préférés. Voici donc un petit tour subjectif et parti{e,a}l de la presse papier, celle que vous pouvez encore trouver, post (ou pré ?) confinement, chez votre marchand de journaux que nous vous incitons à faire vivre si vous le pouvez.

    Sans plus attendre, les nouveautés de septembre et octobre 2020 :

    • GNU/Linux Magazine France no 241 pour analyser les tendances des recherches grâce à l’API Google Trends ;
    • Linux Pratique no 121 ambitionne d’utiliser Prometheus pour monitorer tous vos conteneurs ;
    • MISC magazine no 111 se penche sur l’impact du télétravail sur la sécurité du SI ;
    • Planète Linux no 117 fait le tour des environnements de bureau libres ;
    • Hackable no 35 veut vous initier aux FPGA sans bourse délier ;
    • GNU/Linux Magazine hors‑série no 109, se consacre à Python 3 et tout son environnement ;
    • Linux Pratique hors‑série no 48 Se propose d’utiliser Red Hat et Ansible pour déployer un intranet pour PME supervisé ;
    • MISC hors‑série magazine no 22 consacre son dossier au vaste sujet de la sécurité système.

    Notons aussi le retour du Virus Informatique avec un numéro double, les 44 et 45, suite à de nombreuses péripéties corrélées à la situation sanitaire actuelle et la faillite de Presstalis. Il s’intéresse pêle‑mêle à Escobar Inc., aux dessous de l’enquête sur Quantic Dream, la possibilité de se passer des banques ou encore la réutilisation d’anciens smartphones.

    Ainsi que Linux Inside no 52 sur Ubuntu 20.04 et son frère Linux Référence no 8 qui vous invite à abandonner Windows pour GNU/Linux, et aussi que le Linux Identity qui a mis à jour son Identity Pack (numéro 49) avec du Debian 10.5 pour changer de ses autres petits frères de cet été, toujours disponibles et proposant majoritairement d’Ubuntu.

    Un tour d’horizon bien dense détaillé dans la suite de cette dépêche.

    Sommaire Les sommaires des numéros de septembre et octobre 2020 GNU/Linux Magazine numéro 241

    Au sommaire de ce numéro d’octobre 2020 :

    • WSL2 : cheval de Troie ou cadeau empoisonné ?
    • Jouons avec les tendances des requêtes de recherche de Google Trends en Python
    • Conservez l’historique de vos commandes pour chaque projet, le retour
    • Système extensible et hautement disponible avec Erlang/OTP
    • Huit recettes pour accélérer vos développements en Python
    • Utilisation de fonctions C à nombre variable d’arguments
    • Implémentez un mécanisme de log pour vos Google Apps Scripts.
    Linux Pratique numéro 121

    Au sommaire de ce numéro de septembre et octobre 2020 :

    • Notes : commentez votre navigation sur le Web
    • Leechblock : limitez l’accès aux sites qui vous font perdre du temps
    • Tout ce qu’il faut savoir pour bien traiter vos images numérisées
    • Effectuer des sauvegardes avec rdiff‑backup
    • Supervision des architectures à microservices avec Prometheus
    • Gérer une base de données avec Adminer
    • Comment mettre en place un serveur NIS
    • Avec Asterisk, déployez votre serveur vocal interactif
    • Les enjeux du BYOD pour les entreprises.
    MISC Magazine numéro 111

    Au sommaire de ce numéro de septembre et octobre 2020 :

    • CVE-2020-3153 : élever ses privilèges grâce au télétravail
    • Retour d’expérience : investigation numérique dans un environnement Windows
    • Désamorcer des bombes logiques
    • Dossier Télétravail et Sécurité
      • Covid-19, télétravail : mise en œuvre d’accès distants sécurisés pour se rapprocher du SI
      • Télétravail : une sécurité à repenser et une nouvelle organisation à encadrer
      • Surveillance des accès de production en télétravail
    • Zéro SQLi malgré les développeurs
    • Détection d’anomalies par ACP
    • Comprendre et exploiter les données d’authentification sur Windows.
    Planète Linux numéro 116

    Au sommaire de ce numéro d’août et septembre 2020 :

    • la distribution MX Linux 19.2
    • plusieurs Linux sur le même PC
    • le choix de son environnement de bureau
    • MAO : ToneLib GFX et ToneLib Jam, des logiciels pour guitaristes
    • des jeux indépendants chez itch.io
    • une sélection de vingt‑deux extensions pour Firefox
    • la personnalisation de terminal
    • l’installation d’un logiciel en 2020
    • création de sa station de radio en ligne
    • transformer un Rasperry Pi en Chromecast
    Hackable numéro 35

    Au sommaire de ce numéro d’octobre à décembre 2020 :

    • Le Module du moment : Décodeur DTMF
    • Motoriser une antenne directionnelle avec un ESP8266
    • Une carte pilote de LED RGB hackée en kit de développement FPGA à bas coût
    • Facilitez le déploiement de vos Raspberry Pi en créant vos propres images préconfigurées
    • Fonctionnement d’un téléphone mobile sous l’eau
    • MiSTer : La solution rétro ultime ?
    • Simulation d’un ordinateur mécanique en scriptant sous FreeCAD
    GNU/Linux Magazine hors‑série numéro 110

    Au sommaire de ce numéro de septembre et octobre 2020, Python 3 et tout ce qu’il faut savoir pour bien programmer avec ce langage :

    • Tendance actuelle : la conteneurisation d’applications
    • Aller plus loin avec coreboot
    • Dossier : Python 3
      • Les environnements virtuels : pourquoi et comment les utiliser
      • Python « moderne » : comment coder en Python en 2020 ?
      • Les dix modules à connaître !
      • Gérer les données temporelles, l’internationalisation et la localisation
      • Gestion du système de fichiers
      • Comment bien construire des applications ?
      • Les outils pour les développeurs Python
    • Découvrez React Native en créant une liste de courses
    Linux Pratique hors‑série numéro 48

    Au sommaire de ce numéro de septembre et octobre 2020 :

    • Trouver ses racines avec Ancestris
    • Garder ses secrets avec Tomb
    • Dossier : Déployez votre système de supervision
      • Premiers pas et prérequis
      • Installation du serveur à l’aide d’Ansible
      • Mise en place de l’intranet
      • Amélioration de l’infrastructure
      • Sécurisation du serveur
    • Assurez l’intégrité de vos fichiers avec fs‑verity
    • Panorama des attaques informatiques : état des lieux pour 2020
    MISC Magazine hors‑série numéro 22

    Au sommaire de ce numéro de septembre et octobre 2020 :

    • Entretien avec Nicolas Ruff, acteur historique du monde de la sécurité informatique
    • Radio logicielle : Identification automatique de signaux grâce à la fonction d’autocorrélation
    • Dossier : Sécurité système & logiciel
      • Return oriented programming 101
      • Du code et des coquilles : fondamentaux pour l’écriture de shellcodes
      • En sécurité sous les drapeaux
      • Dora au pays du kernel debugging
      • Use‑After‑Free dans le noyau Linux
    • Introduction aux TPM (Trusted Platform Modules)
    • Applications des TPM
    • Avec le Spanning Tree Protocol, suis‑je en sécurité dans mon réseau ?
    Le Virus Informatique numéro 44

    Au sommaire de ce numéro :

    • Faille de sécurité chez GoDaddy et sa réponse
    • Actualité : plein d’infos révoltantes ou rigolotes
    • Rappels à la pelle, attention matériels dangereux !
    • Piqûre de rappel sur le codage numérique pour l’AFP
    • La culture toxique chez Quantic Dream : une intoxication de la part de médias ? (extrait)
    • Les secrets des cartes de stations‑service
    • De la came au scam : le stupéfiant nouveau business d’Escobar
    Le Virus Informatique numéro 45

    Au sommaire de ce numéro :

    • La sauvegarde du patrimoine vidéoludique commence par le respect des créateurs
    • Forum des lecteurs
    • Thomson : Cryptoxygen ne manque pas d’air !
    • Actualité : plein d’infos révoltantes ou rigolotes
    • Maxthon, le navigateur Web qui vous rapportera un max de thunes ?
    • Le RISC‑V risque d’être notre futur processeur
    • Nostalgeek : les sasfépus contre‑attaquent !
    • La drôle d’histoire d’un prodige des drones
    • Vivre sans banque grâce à Internet
    • Que faire d’un vieux smartphone ?
    • Hacking de batterie de PC portable
    • Recycler un SSD corrompu.
    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées de septembre 2020

    lun, 12/10/2020 - 05:59

    Nous continuons sur notre lancée de récompenser celles et ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, correctifs, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois de septembre 2020 :

    Les livres gagnés sont détaillés en seconde partie de la dépêche. N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

    Certaines personnes n’ont pas pu être jointes ou n’ont pas répondu. Les lots ont été réattribués automatiquement. N’oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d’une dépêche. En effet, c’est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu’aux éditions Eyrolles et ENI.

    Les livres sélectionnés :

                 Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Les journaux LinuxFr.org les mieux notés de septembre 2020

    dim, 11/10/2020 - 13:24

    LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l’équipe de modération avant publication. C’est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

    Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori de lʼéquipe de modération. Ceux‑ci s’appellent des journaux. Voici un florilège d’une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs et les utilisatrices… qui notent. Lumière sur ceux du mois de septembre passé.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Santé et logiciel libre — Émission « Libre à vous ! » du 29 septembre 2020 — Podcasts et références

    mer, 07/10/2020 - 09:22

    Soixante‐seizième émission « Libre à vous ! » de l’April. Podcast et programme :

    • sujet principal : la santé et le logiciel libre — il a notamment été question de l’appel d’offres de la Centrale d’Achat de l’Informatique Hospitalière sur le logiciel libre et du « Health Data Hub » ;
    • la chronique « Jouons collectif » de Vincent Calame, bénévole à l’April, sur le thème « Maître et serviteur » ;
    • la chronique « La pituite de Luk », dont le thème était : « Digital rime avec Médiéval ».

    Rendez‑vous en direct chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur 93,1 MHz en Île‑de‑France. L’émission est diffusée simultanément sur le site Web de la radio Cause Commune.

    Vous pouvez laisser un message sur le répondeur de la radio, pour réagir à l’un des sujets de l’émission ou poser une question. Le numéro du répondeur : +33 9 72 51 55 46.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Revue de presse de l’April pour la semaine 40 de l’année 2020

    mar, 06/10/2020 - 17:35

    Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

    [France Inter] Données de santé des Français : faut‑il avoir peur du géant Microsoft ?

    Le vendredi 2 octobre 2020.

    « C’est un choix qui passe mal au moment où le gouvernement prône un retour à une souveraineté en matière de santé. L’américain Microsoft a été choisi pour héberger les données de santé des 67 millions de Français. Des voix s’élèvent jusque dans la majorité pour demander la suspension du contrat. »

    [InformatiqueNews.fr] Microsoft n’abandonne ni Windows, ni Windows on ARM, bien au contraire…

    ✍ Loïc Duval, le jeudi 1er octobre 2020.

    « Alors que, suite à la publication d’un billet de blog de Eric S. Raymond beaucoup ont annoncé un manque d’intérêt de Microsoft pour Windows au profit de Linux, la réalité du moment s’avère l’exact opposé avec des investissements renforcés et l’arrivée prochaine de l’émulation x64 sous ARM. »

    [Acteurs Publics] Jean‑Luc Nevache : « La culture des administrations est, encore aujourd’hui, davantage celle du secret que de l’ouverture » (¤)

    Le mercredi 30 septembre 2020.

    « Dans un entretien à Acteurs publics, le nouveau président de la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada), Jean‑Luc Nevache, rappelle “aux fonctionnaires et élus que la Cada est le dernier recours avant le tribunal administratif, et non la première étape avant de communiquer le document”. La Cada a affiché en 2019 des résultats encore une fois bien en‑deçà des attentes des requérants et de la loi. Un audit interne devrait toutefois être lancé en octobre afin d’identifier des axes d’amélioration de la productivité des agents de la commission. »

    [Journal du Net] Une digital workplace 100 % free se révèle dans le sillage du Covid

    ✍ Antoine Crochet‐Damais, le mardi 29 septembre 2020.

    « Une plate‑forme open source désormais très complète se dessine pour outiller le travail à distance. Au programme : intranet social, suite de productivité, team messaging, visioconférence… »

    [ZDNet France] Logiciel libre à l’Éducation nationale : une question, une non‑réponse et des éléments

    ✍ Thierry Noisette, le lundi 28 septembre 2020.

    « Quand une députée interroge sur la place faite au logiciel libre dans l’Éducation nationale, elle reçoit une réponse du plus beau flou. Dommage, car il y avait à dire. »

    [cio-online.com] Stéphane Rousseau (VP, CIGREF) : « les logiciels libres sont des choix par défaut… dans les infrastructures »

    Le lundi 28 septembre 2020.

    « À l’occasion de la webconférence “Le DSI, entre acheteur IT et FinOps” le 22 septembre 2020, CIO a interrogé Stéphane Rousseau, VP du Cigref. »

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Amélioration des connecteurs ONLYOFFICE pour Nextcloud et ownCloud

    lun, 05/10/2020 - 07:38

    En attendant la sortie de la nouvelle version de la suite bureautique en ligne ONLYOFFICE et d’autres mises à jour majeures, nous aimerions vous faire part de nos actualités récentes — les connecteurs pour Nextcloud et ownCloud améliorés et encore plus ouverts, la nouvelle intégration avec le réseau social d’entreprise français Talkspirit et le référencement sur la place de marché OVHcloud.

    Connecteur ONLYOFFICE pour Nextcloud : la v.6.0.0 marche sur les talons de la v.5.0.0

    À partir de la version 5.0.0 l’application d’intégration ONLYOFFICE pour Nextcloud est distribuée sous les termes de la licence Apache 2.0. Vous êtes libre de télécharger le connecteur, de l’installer, le modifier, et le redistribuer dans le respect des conditions fixées par cette licence.

    Parmi les améliorations apportées à l’application d’intégration lors des deux dernières mises à jour :

    • option de l’enregistrement obligatoire, qui permet de sauvegarder à tout moment les versions intermédiaires du document aux formats de logiciels propriétaires DOCX, XLSX ou PPTX directement vers l’espace de stockage Nextcloud en appuyant sur le bouton « Enregistrer » ; pour activer cette option, passez aux paramètres ONLYOFFICE dans la section « Administration » :
    • historique de versions du document, qui permet d’afficher les modifications qui ont été apportées au document, mais aussi et surtout voir la contribution de chaque utilisateur lors de la rédaction collective du document — pour accéder à cette fonctionnalité qui rend la collaboration sur les documents stockés par Nextcloud encore plus fluide, passez à l’onglet « Fichier » et sélectionnez l’option « Historique de versions ». Ensuite, cliquez sur la version du document nécessaire pour l’afficher et voir toutes les modifications surlignées de différentes couleurs qui correspondent à chaque coauteur :
    • configuration de la vérification des certificats : si vous utilisez un certificat auto‑signé que Nextcloud ne valide pas, cette option vous permettra de désactiver la vérification des certificats pour votre environnement Nextcloud afin que vous puissiez y connecter la suite ONLYOFFICE :
    • prise en charge des modèles de documents OpenDocument de logiciels libres (formats .ott, .otp et .ots) ;
    • interface disponible en japonais et gestion du chinois ;
    • meilleure gestion de l’insertion d’images depuis le stockage ;
    • amélioration des styles dans les éditeurs en ligne.
    Connecteur ONLYOFFICE pour ownCloud : de v.5.0.1 à v.6.0.1 en un mois

    L’application d’intégration ONLYOFFICE pour ownCloud sort également sous les termes de la licence Apache 2.0 et s’enrichit de nouvelles fonctionnalités :

    • option de l’enregistrement obligatoire pour sauvegarder directement à ownCloud des versions intermédiaires du document lors de l’édition ;
    • l’historique de versions est dès maintenant disponible directement depuis l’interface de l’éditeur (l’option « Historique de versions » dans l’onglet « Fichier ») — sélectionnez une version pour visionner les apports de chacun :
    • configuration de la vérification des certificats ;
    • gestion des modèles de documents OpenDocument (formats .ott, .otp et .ots) ;
    • interface disponible en japonais et gestion du chinois ;
    • outil facilitant le chargement d’une page lors de la création du document ;
    • meilleure gestion de l’insertion d’images depuis le stockage ;
    • affichage de la version actuelle d’ONLYOFFICE Document Service sur la page des paramètres de l’éditeur — pour y accéder, passez à la section « Descriptif du document » de l’onglet « Fichier ».
    Intégration avec la plateforme collaborative Talkspirit

    Grâce au périmètre fonctionnel d’ONLYOFFICE et à son aspect open source, l’éditeur français de la plate‑forme collaborative Talkspirit a décidé d’intégrer les éditeurs en ligne ONLYOFFICE dans son environnement. L’application d’intégration développée par Talkspirit, permet aux utilisateurs d’ouvrir tout document Microsoft Office et de le modifier, d’accéder, d’éditer et de coéditer en simultané des documents partagés directement dans la plate‑forme Talkspirit.

    ONLYOFFICE débarque sur la place de marché OVHcloud

    OVHcloud, un hébergeur et fournisseur de services cloud français, a référencé un espace de travail complet ONLYOFFICE Workspace sur sa place de marché. Ce nouveau combo inclut tout‑en‑un des outils d’édition, hautement compatibles avec les formats MS Office, couplés à des fonctionnalités collaboratives, et un panneau de configuration. De cette façon, il devient possible de déployer juste en quelques clics l’environnement collaboratif ONLYOFFICE sur l’instance dédiée, hébergée et sauvegardée en France, le paramétrer et gérer tout en maîtrisant la confidentialité de ses données.

    Cet automne promet d’être riche en actualités et nouvelles versions. Restez branché !

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Sortie d’Odoo 14

    lun, 05/10/2020 - 07:33

    Odoo vient de sortir la version 14 de son logiciel de gestion. Les grandes améliorations d’Odoo Community, la version open source, portent sur les applications suivantes : l’éditeur de site Web, une version mobile du point de vente, la gestion des stocks et de la fabrication, la gestion des achats, la gestion de la relation client, la gestion des événements et la formations en ligne.

    Cette version est principalement tournée vers des améliorations d’ergonomie ; permettre aux employés de faire plus, en moins de temps. La plus importante porte sur l’éditeur de site Web.

    Un plus des améliorations d’ergonomie sur l’éditeur de site Web, celui‑ci possède douze nouveaux blocs de construction. Ces blocs sont nettement plus adaptables, avec un nouveau mécanisme de gestion des couleurs, des intégrations avec des bibliothèques d’images libres, la gestion des formes SVG en arrière plan, un nouvel outil d’optimisation des images, etc.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Agenda du Libre pour la semaine 41 de l’année 2020

    dim, 04/10/2020 - 17:19

    Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces vingt‑sept événements (France : 25, Québec : 2) est en seconde partie de dépêche.

    Sommaire [FR Saint-Étienne] Permanences GNU/Linux et Logiciels Libres - Le lundi 5 octobre 2020 de 19h00 à 23h00.

    Permanences Alolise

    Tous les lundis soir à partir de 19h00.

    Rencontrer les bénévoles, passer sous Linux, poser des questions sur le libre, les logiciels, l’hébergement…

    Pour passer votre ordinateur sous Linux, nous vous invitons à nous prévenir avant votre passage.

    [FR Nantes] Visioconférence Monnaie Libre tous les lundis - Le lundi 5 octobre 2020 de 19h30 à 21h00.

    Vous vous interrogez sur les produits que vous acheter : d’où ça vient, comment c’est fabriqué, est-ce équitable, écologique?
    Avez-vous pensé à vous posez les mêmes questions concernant la monnaie que vous utilisez chaque jour?

    Dans le cadre de la transition écologique, la monnaie joue un rôle majeur.
    Savez-vous qui crée les unités monétaires que vous “possédez”?

    La monnaie libre permet de garantir la valeur et de privilégier l’humain.
    Elle appartient à ses utilisateurs et non pas à une banque.
    Elle est créée par les utilisateurs et non par la dette ni par minage.
    Elle participe pleinement à la phase de résilience qui va suivre les bouleversements économiques majeurs qui s’annoncent.
    Elle existe depuis 3,5 ans et ne nécessite aucun frais d’entrée ou de gestion.
    C’est  une monnaie  qui peut être utilisée localement mais qui ne connaît pas de frontières
    Elle intègre un dividende universel attribué automatiquement chaque jour.

    C’est une autre façon de voir le revenu universel et c’est opérationnel dès aujourd’hui.

    Dans le but de faire toutes les visio concernant la monnaie libre au même endroit  À partir du mois d’octobre nouvelle adresse pour les visio discussions : https://meet.jit.si/Monnaie-libre 
    Un petit tuto pour utiliser jitsi : cliquez ici
    Pour toutes questions préalable voir Forum : visio-conference-tous-les-lundi-soir

    La réunion commence à 19h30, mais on teste les connexions à partir de 19h20. (privilégier le câble)

    Il n’y a pas vraiment de présentation, ces visioconférences sont faites pour faire connaissance (activez vos caméras), et répondre aux questions, en préparation de rencontre réelles pour utiliser cette monnaie.

    Quelques vidéos de présentation sur youtube

    [FR Gometz le Châtel] Réunion CIL - Le mardi 6 octobre 2020 de 14h00 à 16h00.

    Inscrivez-vous à nos réunions sur notre framadate

    https://framadate.org/XpXcBD2XekomlWfD

    Qui sommes-nous ?

    Nous sommes des amateurs non-professionnels, certains d’entre nous ont utilisé (ou utilisent) l’informatique dans le cadre de leur activité professionnelle mais aucun d’entre nous n’est informaticien (sauf tykayn).

    Que faisons-nous ?

    Nous avons un panel d’activités et de thématiques proposées ici pour l’année 2020 / 2021: https://www.cil-gometz.org/2020/09/09/panel-dactivites-de-la-rentree-post-covid19/

    Chacune de nos réunions nous permet de progresser et de mieux comprendre ce qu’est l’informatique : un peu de système (terminal et ligne de commande), un peu de bureautique (traitement de texte, tableur…), un peu de programmation (Python), un peu de gestion de photos… et voilà !

    Tout amateur, même (et surtout) débutant, est le bien venu et nous l’aiderons du mieux possible tout en profitant de ses connaissances.

    Nous apportons habituellement un ordinateur portable personnel chacun et disposons d’un projecteur et d’une connexion réseau.

    Rendez-vous (masqués), avec de quoi prendre des notes à la MJC de Gometz le châtel le mardi de 14h à 16h.

    [FR Paris] Émission « Libre à vous ! » - Le mardi 6 octobre 2020 de 15h30 à 17h00.

    L’émission Libre à vous ! de l’April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio.

    Le podcast de l’émission, les podcasts par sujets traités et les références citées sont disponibles dès que possible sur le site consacré à l’émission, quelques jours après l’émission en général.

    Les ambitions de l’émission Libre à vous !

    La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

    Depuis mai 2018, l’April anime une émission d’explications et d’échanges sur la radio Cause Commune sur les thèmes des libertés informatiques.

    Libre à vous ! se veut avant tout une émission d’explications et d’échanges sur les dossiers politiques et juridiques que traite l’April, et sur les actions qu’elle mène.

    Pour les libertés informatiques en général, et pour le logiciel libre en particulier.

    Libre à vous ! c’est aussi un point sur les actualités du Libre, des personnes invitées aux profils variés, de la musique sous licence libre, des actions de sensibilisation.

    Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d’action, tel est l’objectif de cette émission hebdomadaire, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.

    L’émission dispose :

    [FR Nantes] Rencontre monnaie Libre - Le mardi 6 octobre 2020 de 18h00 à 22h00.

    Dans le cadre de la transition écologique, la monnaie joue un rôle majeur.
    Savez-vous qui crée les unités monétaires que vous “possédez”?

    La monnaie libre permet de garantir la valeur et de privilégier l’humain.
    Elle appartient à ses utilisateurs et non pas à une banque.
    Elle est créée par les utilisateurs et non par la dette.
    Elle participe pleinement à la phase de résilience qui va suivre les bouleversements économiques majeurs qui s’annoncent.
    Elle existe depuis 3 ans et ne nécessite aucun frais d’entrée ou de gestion.
    C’est une monnaie qui peut être utilisé localement mais qui ne connaît pas de frontières.
    Elle intègre un dividende universel attribué automatiquement chaque jour.

    C’est une autre façon de voir le revenu universel et c’est opérationnel dès aujourd’hui.

    Nous vous proposons de nous retrouver le mardi 6 octobre 2020 à partir de 18h00 (jusqu’à 20h environ) à Nantes sur les tribunes extérieures (à côté des terrains de pétanque, le long de la Loire juste à côté de l’arrêt de Tram Vincent Gâche) pour une rencontre/apéro monnaie libre, un Gmarché, pour en savoir plus sur la Monnaie Libre et ou obtenir des certifications.

    Coordonnées GPS : 47.206965, -1.550627

    Si vous avez des choses à vendre ou des services à proposer n’hésitez pas à ouvrir votre portefeuille G1.

    Au plaisir de vous rencontrer/retrouver.

    [FR Chambéry] Mapathon Missing Maps CartONG - Le mardi 6 octobre 2020 de 18h30 à 21h30.

    [IMPORTANT : adaptation du déroulé des mapathons Missing Maps au contexte de crise sanitaire]

    • Les mapathons organisés par CartONG sont limités à 10 participant·e·s en tout - en comptant nos animateur·rice·s - jusqu’à la fin de l’année.
    • Il est donc primordial de s’inscrire pour pouvoir participer.
    • Nous demandons à l’ensemble des participant·e·s de venir muni·e·s d’un masque et de bien vouloir respecter les mesures de distanciation sociale pendant la session.
    • CartONG mettra à disposition du gel hydroalcoolique à chaque mapathon.
    • Si finalement, vous ne pouvez plus participer au mapathon pour lequel vous vous étiez inscrit·e, pensez à annuler votre inscription car cela libérera une place pour quelqu’un d’autre!
    • Si les règles officielles venaient à évoluer et d’autres aménagements étaient à prévoir, nous vous tiendrons informé·e·s dans les jours précédents le mapathon.
    • Il en va de même si nous devions finalement annuler l’événement du fait d’une détérioration de la situation en France. On croise les doigts cependant pour que ce ne soit pas le cas!

    Après la pause estivale, les mapathons Missing Maps sont de retour sur Chambéry à La Dynamo !

    Venez découvrir la cartographie participative et humanitaire en contribuant sur la carte collaborative et libre du monde sur OpenStreetMap.

    Nous cartographierons les parties du monde qui ne sont pas encore sur la carte et qui sont vulnérables aux catastrophes naturelles, crises sanitaires, environnementales, aux conflits et à la pauvreté.

    Le mapathon est ouvert à tous les publics et tous les niveaux!

    Préparez votre ordinateur et votre souris et pensez à vous inscrire en cliquant sur le lien ci-dessous:

    https://www.eventbrite.ca/e/122960806081

    Merci pour votre compréhension et, on l’espère, à bientôt :D

    [CA-QC Montréal] Linux-Meetup Montréal - Le mardi 6 octobre 2020 de 18h30 à 21h30.

    : https://bbb3.services-conseils-linux.org/b/mar-thv-32t

    1. Revue des dernières tendances en cybersécurité [Alexandre Blanc]

      • Ransomwares et un aperçu de MITRE ATT&CK
    2. Atelier utilisant Linux et KVM pour héberger les machines virtuelles Windows et MacOS [Gordon H. Buchan]

      • Même si vous préfériez les solutions libres pour votre poste de travail, peut-être vous auriez besoin des plateformes Windows et MacOS pour tester l’installation des logiciels libres que vous conseillez pour vos amis ou clients, ou pour la documentation des procédures de support pour vos usagers, ou pour voir comment votre site web se présente sous Windows et MacOS.
      • La nouvelle version de KVM est puissante, offrant maintenant une expérience performante pour les machines virtuelles Windows. Les problèmes de performance sont adressés avec des pilotes VirtIO et Spice Guest Tools. Les problèmes de son sont adressés avec USB device redirection à un appareil USB dédie, comme un casque USB ou un dongle USB pour audio.
      • Maintenant avec l’outil macOS-Simple-KVM, il est également possible de créer et héberger une machine virtuelle MacOS avec un boîtier Linux comme hôte.
    3. Un retour sur le dernier CTF [Dominique Derrier]

      • Vous avez eu du fun durant le CTF durant le 17ᵉ linux meetup.
      • Vous avez appris quelques astuces sur un challenge ou vous voulez avoir la solution.
      • Je vous propose de choisir dans la liste suivante ceux que vous voulez voir en primeur https://framadate.org/LinuxMUP-6octobre
      • Nous aborderons les 3 challenges qui recevront le plus de votes

    Lieu
    Rencontre virtuelle https://bbb3.services-conseils-linux.org/b/mar-thv-32t

    Extras

    Pendant le « happy hour » virtuel BYOB « Bring your own Beer » (de 17:30 à 18:30), il y aura 8 salles de discussions virtuelles afin de pouvoir discuter de logiciels libres avec vos amis… que vous n’avez pas vus depuis le confinement-)

    Profitez-en pour arriver plus tôt afin de vérifier votre audio/vidéo avec BigBlueButton qui ne requiert aucune installation de logiciel puisqu’il fonctionne directement dans votre navigateur avec HTML5 (Chromium, Chrome, Firefox recommandé).

    Nous invitons tous les amateurs de logiciels libres (peu importe la plate-forme) à venir discuter. C’est vraiment une excellente occasion de socialiser et de faire connaissance avec d’autres qui partagent les mêmes intérêts.

    La rencontre est gratuite et ouverte à tous (de débutants à experts) et rassemble des gens de diverses professions gestionnaires, professeurs, administrateurs de systèmes, ingénieurs, programmeurs, retraités, étudiants, etc.

    Les Linux-Meetup se déroulent simultanément à travers le monde tous les premiers mardis du mois ainsi que dans plusieurs régions du Québec.

    Vous pouvez confirmer votre présence sur un ou plusieurs réseaux sociaux afin de promouvoir l’événement Google+, Linkedin, Facebook, Twitter et Meetup

    Au plaisir de vous rencontrer

    Martial

    [FR Lille] Cartographie du stationnement vélo - Le mercredi 7 octobre 2020 de 14h00 à 17h00.

    Dans le cadre de la biennale de cartographie organisée par l’association Interphaz, venez repérer et cartographier le stationnement vélo de Lille, dans le projet Openstreetmap, le « Wikipedia de la cartographie ».

    Rendez-vous à la MRES, 5 rue Jules de Vicq à Lille où nous partirons arpenter certains secteurs de la ville de Lille et cartographier sur des cartes papiers.

    Dans un deuxième temps, nous irons cartographier sur Openstreetmap les éléments que nous avons repérés.

    Venez à vélo et prenez si vous le souhaitez un ordinateur portable.

    [FR Beauvais] Sensibilisation et partage autour du Libre - Le mercredi 7 octobre 2020 de 18h00 à 20h00.

    Chaque mercredi soir, l’association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l’utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d’exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.

    C’est l’occasion aussi de mettre en avant l’action des associations fédératrices telles que l’April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

    [FR Lyon] Atelier 3D - Le mercredi 7 octobre 2020 de 19h30 à 21h00.

     Atelier gratuit - inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com

    L’EPN des Rancy (249, rue Vendôme, 69003 Lyon) et l’Aldil vous proposent de profiter de 4 cycles de 2 ateliers consécutifs afin de découvrir et d’expérimenter la création, modélisation et animation 3D avec le logiciel libre Blender. Ces ateliers sont ouverts à tous. Thématique abordée : Consolidation des fondamentaux en modélisation 3d (mercredi 07 + 14 octobre) N’hésitez pas à venir nombreux ce mercredi 07 octobre. En savoir + : cliquez ici

    [FR Lodève] Aide à l’informatique libre - Le jeudi 8 octobre 2020 de 09h30 à 17h00.

    Gagnez votre liberté avec les logiciels logiquement libres !

    • intéressé·es ?
    • envie de pratique ?
    • d’apprendre ?
    • de partager ?
    • de questionner ?

    Venez découvrir Linux et les Logiciels Libres et vous faire aider pour l’installation, l’utilisation et à la prise en main, dans différents lieux. Des ateliers informatiques pour réduire la fracture numérique.

    Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes et aux questionnements des personnes présentes avec leur(s) ordinateur(s), qu’il soit fixe ou portable, et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences nécessaires à une autonomie numérique certaine, au rythme de chacun. Des ordinateurs sont également mis à la disposition du public.

    Pour rester en conformité avec le décret du 31 mai 2020, nous vous rappelons que les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. Notez bien que le respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale, restent quant à eux, obligatoire.

    Une inscription préalable est nécessaire pour participer à ces permanences. Elles sont ouvertes en priorité aux adhérents à jour de cotisation auprès de Montpel’libre… Elles sont proposées dans le cadre des différents partenariats qui lient les différentes structures Shantidas à Montpel’libre.

    Bus Lio, ligne 661, direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
    GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
    Carte OpenStreetMap

    Jeudis 01, 08, 15, 22 et 29 octobre 2020 de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 (tous les jeudis)
    Vendredis 02, 09, 16, 23 et 30 octobre 2020 de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 (tous les vendredis)
    Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

    [FR Béziers] Permanence Accompagnement informatique personnalisé - Le jeudi 8 octobre 2020 de 15h00 à 17h30.

    La salle de formation ouvre ses portes sans rendez-vous aux permanences, entre 15h00 et 17h30, hors vacances scolaires. Vous serez assistés sur les ordinateurs de la salle ou sur votre matériel personnel (PC, tablette, smartphone, appareil photo numérique).

    Poser des questions sur le fonctionnement de votre matériel, ou sur l’utilisation de logiciels (système d’exploitation, traitement de texte, messagerie…) ou de services en ligne.

    Si vous souhaitez vous initier ou vous perfectionner sur LibreOffice ou Gimp, sur des connaissances de bases sur GNU/Linux, dépannages de base, installations, prises en mains…

    Bus ligne 3, arrêt Trinité
    Bus beeMod lignes de bus B, n°10, n°12 et ligne R3 (sur demande)
    GPS Latitude : 43.34754 | Longitude : 3.22244
    Carte OpenStreetMap

    Jeudis 17 et 24 septembre 2020 de 15h00 à 17h30
    Vendredis 18 et 25 septembre 2020 de 15h00 à 17h30
    Médiathèque André Malraux - Place du 14 juillet 34500 Béziers

    [FR Vandœuvre-lès-Nancy] S’initier à la fabrication numérique - Le jeudi 8 octobre 2020 de 17h00 à 19h00.

    Présentation

    La formation en ligne ouverte à tous, aussi appelé MOOC (massive open online course), est un concept de formation à distance capable d’accueillir un grand nombre de participants. Les formateurs mettent à disposition leurs ressources en ligne, sur une plateforme dédiée sur laquelle sont joint des outils facilitant, via des travaux pratiques, l’acquis des connaissances. À la fin de la formation, une attestation de suivi est distribuée aux participants.

    Tous types de thèmes de formations sont disponibles : Le numérique, la science, l’économie, l’environnement, les langues, l’éducation, etc. Ces formations sont proposées gratuitement par des institutions publiques, des associations, des entreprises, ou encore des bénévoles.

    Participation

    La FCCL souhaite mettre régulièrement son espace numérique à disposition de tou·te⋅s permettant aux participant·e·s de suivre une formation, tout en ayant la possibilité d’échanger et de s’entraider.

    Une première expérimentation se déroulera à partir d’octobre jusqu’à mi-novembre 2020, les mardis et jeudis soir de 17 h à 19 h, ouverte gratuitement à 8 personnes maximum.
    Pour cela, sera proposé une première formation provenant de la plateforme Fun Mooc. Celle-ci, intitulée « S’initier à la fabrication numérique », s’inscrit dans la logique d’anticiper le déploiement d’un futur laboratoire de fabrication sur le territoire de Vandœuvre-lès-Nancy.

    Suivra, en prenant en compte les bénéfices de l’expérience, d’autres formations sur divers thèmes.

    Si cela vous intéresse, pré-inscrivez vous sur notre site web.

    Dates

    Les cours seront progressivement accessibles, il faudra donc lisser les participations sur le long des 6 semaines. Il est estimé un temps nécessaire total de 12 h 00 pour suivre la formation, ainsi prévoyez un minima de disponibilité sur 6 séances pour être certain de la terminer.

    Mardis 13, 20 et 27 octobre ; Mardis 10 et 17 novembre.
    Jeudis 8, 15, 22 et 29 octobre ; Jeudis 5 et 12 novembre.

    [FR Rennes] Atelier de biologie populaire - Le jeudi 8 octobre 2020 de 17h00 à 19h30.

    Laboratoires et ateliers libres et décomplexés de bidouilles, de techniques, de lectures, de musiques, de méthodologies, de cultures, de sciences…

    Lab0⋅bi0⋅p0p dans le cadre des activités du Kaouenn-noz biohackerspace

    Tous les jeudis c’est Do It Together Biology de 17h à 19h30h, biohacking pour les plus engagé⋅e⋅s

    Avec des logiciels libres, des œuvres libres, des radios, des micropipettes, des vidéos, des levures, ou des lichens.

    Avec des méthodes telles l’arpentage pour les lectures ou biopunk pour les manipulations.

    Masques de protection respiratoire et lavage de mains OBLIGATOIRES

    Pour qui ?

    Toute personne intéressée dans la limite des places disponibles (12)

    Code de conduite

    Pendant ces rencontres comme dans tous nos espaces web et internet, lors de tout événement que ces recherches et contributions pourraient occasionner, toutes les personnes qui contribuent et utilisent les ressources présentes s’engagent sur :

    Les postures encouragées

    L’accueil

    Prenons gage que les personnes – de tous horizons et identités confondues – soient les bienvenues, qu’elles se sentent accueillies dans un espace ouvert et hospitalier. Cela inclut, mais sans s’y limiter, les personnes de toute ethnie, culture, nationalité, couleur, croyance politique, religion, capacité mentale et physique, statut de migration ou d’expatriation, classe économique et sociale, niveau d’éducation, sexe, orientation sexuelle, identité sexuelle, âge, taille, situation familiale.

    La bienséance et la bientraitance

    Rencontrons-nous avec excellence, c’est-à-dire la volonté et le soin apporté sur le bien être et le bonheur d’autrui, et assurons-nous d’être bien-traitant en s’attachant à ce que notre manière d’agir concrètement (savoir-être et savoir-faire) soit bien un terrain de bienséance.

    Les comportements que nous n’acceptons pas

    [FR Lyon] Jeudi Bidouille - Le jeudi 8 octobre 2020 de 19h00 à 22h00.

     

    Atelier gratuit - sans inscription

    L’EPN des Rancy (249, rue Vendôme, 69003 Lyon) et l’association ALDIL (Association Lyonnaise pour le Développement de l’Informatique Libre) vous proposent des rendez-vous mensuels pour accompagner les utilisateurs de logiciel libre dans la résolution de leur problème informatique.

    L’objectif de ces ateliers sont l’entraide et dépannages entre utilisateurs de logiciel libres débutants et plus aguerris.

    L’occasion de voir comment ça marche, de demander un coup de pouce, de faire découvrir une astuce.

    Avec la participation des bénévoles de l’ALDIL, Illyse et des utilisateurs de GNU/Linux (Ubuntu, Debian, Mageia, LinuxMint…).

    Ces ateliers sont ouverts à tous.

    N’hésitez pas à venir nombreux ce jeudi 08 octobre.

    Rappel : aucune installation de logiciel sous licence ne pourra être faite sans présentation de la licence et de sa preuve d’achat. Par défaut, les intervenants proposeront des logiciels libres mais s’adaptent à d’autres demandes.

    En savoir + : cliquez ici

    [FR Paris] Soirée de Contribution au Libre - Le jeudi 8 octobre 2020 de 19h30 à 22h00.

    Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d’eux pour que le logiciel évolue.

    Nous nous réunissons donc tous les jeudis soir dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).

    Vous aurez très probablement besoin d’un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

    En cas de difficulté, vous pouvez joindre un des responsables de la soirée, Emmanuel Seyman (emmanuel (at) seyman.fr), Paul Marques Mota mota (at) parinux.org, ou Magali Garnero (Bookynette) tresorier (at) parinux.org.

    Pour obtenir le code d’entrée de la porte cochère, envoyez un mail au responsable.

    On peut amener de quoi se restaurer (Franprix, 8 rue du Chemin Vert, ferme à 22h)

    Programme non exhaustif

    • Fedora (sa traduction)
    • Parinux, ses bugs et son infrastructure
    • April… y a toujours quelque chose à faire
    • Open Food Facts/ Open Beauty Facts, sa base de données, ses contributeurs, sa roadmap
    • Schema racktables, son code
    • Agenda du Libre, mise à jour et amélioration du code
    • Ubuntu-Fr, son orga, ses événements
    • En vente libre, maintenance et commandes
    • Open street map, une fois par mois
    • Linux-Fr sait faire

    tout nouveau projet est le bienvenu.

    [FR Lodève] Aide à l’informatique libre - Le vendredi 9 octobre 2020 de 09h30 à 17h00.

    Gagnez votre liberté avec les logiciels logiquement libres !

    • intéressé·es ?
    • envie de pratique ?
    • d’apprendre ?
    • de partager ?
    • de questionner ?

    Venez découvrir Linux et les Logiciels Libres et vous faire aider pour l’installation, l’utilisation et à la prise en main, dans différents lieux. Des ateliers informatiques pour réduire la fracture numérique.

    Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes et aux questionnements des personnes présentes avec leur(s) ordinateur(s), qu’il soit fixe ou portable, et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences nécessaires à une autonomie numérique certaine, au rythme de chacun. Des ordinateurs sont également mis à la disposition du public.

    Pour rester en conformité avec le décret du 31 mai 2020, nous vous rappelons que les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. Notez bien que le respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale, restent quant à eux, obligatoire.

    Une inscription préalable est nécessaire pour participer à ces permanences. Elles sont ouvertes en priorité aux adhérents à jour de cotisation auprès de Montpel’libre… Elles sont proposées dans le cadre des différents partenariats qui lient les différentes structures Shantidas à Montpel’libre.

    Bus Lio, ligne 661, direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
    GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
    Carte OpenStreetMap

    Jeudis 01, 08, 15, 22 et 29 octobre 2020 de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 (tous les jeudis)
    Vendredis 02, 09, 16, 23 et 30 octobre 2020 de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 (tous les vendredis)
    Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

    [FR Quimperlé] Point info GNU/Linux - Le vendredi 9 octobre 2020 de 13h30 à 17h30.

    Mickaël, Johann et Cyril vous accueillent avec le port du masque bien sûr.

    Conseils, aide et infos pratiques GNU/Linux et Logiciels Libres.
    Pas d’inscription, entrée libre. De 13h30 à 17h30!

    Curieux? Déjà utilisateur? Expert?

    Pour résoudre vos problèmes, vous êtes le bienvenu!

    N’hésitez pas à venir avec votre PC si vous voulez une installation de GNU/Linux ou à venir avec votre périphérique récalcitrant (imprimante, scanner…) si possible.

    Médiathèque de Quimperlé
    Tél : 02.98.35.17.30

    [FR Béziers] Permanence Accompagnement informatique personnalisé - Le vendredi 9 octobre 2020 de 15h00 à 17h30.

    La salle de formation ouvre ses portes sans rendez-vous aux permanences, entre 15h00 et 17h30, hors vacances scolaires. Vous serez assistés sur les ordinateurs de la salle ou sur votre matériel personnel (PC, tablette, smartphone, appareil photo numérique).

    Poser des questions sur le fonctionnement de votre matériel, ou sur l’utilisation de logiciels (système d’exploitation, traitement de texte, messagerie…) ou de services en ligne.

    Si vous souhaitez vous initier ou vous perfectionner sur LibreOffice ou Gimp, sur des connaissances de bases sur GNU/Linux, dépannages de base, installations, prises en mains…

    Pour rester en conformité avec le décret du 31 mai 2020, nous vous rappelons que les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. Notez bien que le respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale, restent quant à eux, obligatoire.

    Bus ligne 3, arrêt Trinité
    Bus beeMod lignes de bus B, n°10, n°12 et ligne R3 (sur demande)
    GPS Latitude : 43.34754 | Longitude : 3.22244
    Carte OpenStreetMap

    Jeudis 01, 08, 15, 22 et 29 octobre 2020 de 15h00 à 17h30
    Vendredis 02, 09, 16, 23 et 30 octobre 2020 de 15h00 à 17h30
    Médiathèque André Malraux - Place du 14 juillet 34500 Béziers

    [FR Lodève] Fête de la Science - Le samedi 10 octobre 2020 de 09h00 à 17h00.

    Arnaques d’hier et de demain, d’ici et d’ailleurs

    L’homme et sa nature ambivalente.
    Cyberarnaques : comment s’en prémunir ?
    10 et 11 octobre à Lodève

    La nature de l’humain le pousse toujours à créer des choses positives ou pas.
    Les cyberarnaques en font partie. Elles sont de plus en plus sophistiquées et touchent tout notre environnement numérique : ordinateur, téléphone portable, objets connectés…

    Dès lors, comment reconnaître les plus fréquentes et s’en prémunir ?
    Montpel’libre vous l’explique sur le plan du numérique en binôme avec API : Action of Public Interest sur le plan des Objectifs de Développement Durable.
    L’homme et sa nature ambivalente. Cyberarnaques : comment s’en prémunir ?

    Lors de cette présentation Montpel’libre, API : Action of Public Interest et le CIST vous expliquent comment faire face à ces arnaques, cyberarnaques, escroqueries, scams, usurpations, phishing, swapping, sextorsions, chantages…

    FDS LODÈVE
    Samedi 10/10/2020
    09h00-16h00 : Install-Linux
    10h00-18h00 : Expolibre
    10h00-10h15 : CIST
    10h15-11h00 : Montpel’libre & API
    11h00-16h00 : repos
    12h30 : repas
    15h30-16h00 : Expolibre commentée
    16h00-16h15 : intro CIST
    16h15-17h00 : Montpel’libre & API
    17h00-17h30 : repos

    Dimanche 11/10/2020
    10h00-10h15 : intro CIST
    10h15-11h00 : Montpel’libre & API
    11h00-16h00 : repos
    12h30 : repas
    16h00-16h15 : intro CIST
    16h15-17h00 : Montpel’libre & API
    20h15 : bus retour

    Pour rester en conformité avec le décret du 31 mai 2020, nous vous rappelons que les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. Notez bien que le respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale, restent quant à eux, obligatoire.

    Une inscription préalable est nécessaire pour participer à ces permanences. Elles sont ouvertes en priorité aux adhérents à jour de cotisation auprès de Montpel’libre.

    Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie Shantidas, le CIST, API : Action of Public Interest, la Fête de la Science et Montpel’libre.

    Bus Lio, ligne 661, direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
    GPS Latitude : 43.60149 | Longitude : 3.49057
    Carte OpenStreetMap

    Samedi 10 octobre 2020 de 9h00 à 17h00
    Dimanche 11 octobre 2020 de 10h00 à 17h00
    Librairie Curiotopia - 23, rue de la République à Lodève

    [FR Vandœuvre-lès-Nancy] Cartographie d’intérieurs - Le samedi 10 octobre 2020 de 10h00 à 12h00.

    Concept de l’Atelier libre

    Les usagers de la FCCL sont invités à partager leurs savoirs pour trouver ensemble, une solution à une problématique posée. Toute idée peut être proposée à l’occasion d’un atelier à condition bien sûr qu’elle soit
    cohérente avec la philosophie de la culture du libre.

    Thème du jour

    Où se situe le rayon DVD dans la médiathèque ? La salle Bleue du château du Charmois ? Les toilettes de l’espace Yves Coppens ? Plutôt que de laisser tout un chacun chercher individuellement ces emplacements et services, partageons-les !

    Découvrez le projet cartographique d’intérieur des bâtiments de Vandœuvre-lès-Nancy, qui consiste à modéliser collectivement de l’information géographique en exploitant le savoir acquis de chacun. À terme, celui-ci profitera à tous, y compris vous !

    Horaires

    Cette animation se déroule le matin, de 10 h à 12 h.

    Inscription aux ateliers

    La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

    [FR Murbach] Réunion informatisée - Le samedi 10 octobre 2020 de 13h30 à 18h00.

    L’association LUG68 vous invite à sa prochaine réunion informatisée mensuelle, le samedi après-midi à Murbach-près-Guebwiller, où vous pouvez venir avec votre machine, portable ou fixe pour :

    • installer GNU/Linux à côté ou en remplacement de votre système existant
    • demander de l’aide sur un logiciel libre (toute plateforme)
    • découvrir un tas de logiciels libres, fonctionnels et puissants !

    Pour ceux qui viennent avec une tour, nous avons des écrans VGA sur place et un charriot pour transporter le matériel au 2ᵉ étage avec l’ascenseur.

    Pensez simplement à ramener clavier, souris, et câble réseau RJ45 !

    Côté fonctionnement, nous ne faisons pas de formation informatique à proprement parler : chacun vient avec ses besoins et/ou désirs, et avance à son rythme, en sollicitant l’aide des membres présents, dans une ambiance chaleureuse et conviviale !

    Tous les autres détails sont sur notre site internet (rubrique débutants) !

    À noter que le Domaine Langmatt est un hôtel-restaurant situé tout en haut de Murbach (800m d’altitude), dans la forêt : il faut dépasser la célèbre abbaye de Murbach, et continuer jusqu’au bout de la route, cf. carte OpenStreetMap.

    Le bâtiment qui nous accueille est à gauche, et la salle au 3ᵉ étage !

    [FR Juvisy-sur-Orge] Permanence GNU/Linux - Le samedi 10 octobre 2020 de 14h30 à 17h00.

    Permanence GNU/LINUX, installation et maintenance par LINESS en partenariat avec le CIJ (Club informatique de Juvisy-sur-Orge).

    Il s’agit d’une assistance pour vous aider à installer et utiliser LINUX, mais ce n’est pas un cours à proprement parler.

    Aucune inscription préalable n’est nécessaire, aucune assiduité n’est requise.

    Quand vous avez un problème vous passez nous voir.

    ATTENTION Changement de lieu voir détails sur le site de LINESS

    Attention du fait des travaux de la gare l’accès en voiture peut être difficile.

    Éventuellement stationner parc Danaux (à côté du pont sur la Seine) qui est gratuit le samedi après-midi (3mn à pied après pour aller au CIJ).

    Par contre c’est tout à côté de la gare.

    [FR Ivry sur Seine] Cours de l’Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 10 octobre 2020 de 14h30 à 18h30.

    Présentation de l’E2L

    Quel est le rôle de l’école du logiciel libre ?

    Tout d’abord, ce n’est pas une école comme les autres. Elle n’a pas d’établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d’étudiant, ni de diplôme de fin d’année.

    Comme toutes les écoles, son rôle est d’apprendre à ses élèves les logiciels libres, c’est-à-dire :

    • comment en trouver de bons parmi les nombreux sites qui en proposent,
    • comment en prendre possession en fonction des licences,
    • comment les installer en fonction de ses besoins,
    • comment les tester et les utiliser,
    • comment en comprendre le fonctionnement pour ensuite les modifier,
    • comment écrire ses propres logiciels libres.

    En fait, l’école du logiciel libre est une université populaire, comme celles qui ont vu le jour en France à partir du 19ᵉ siècle, et dont le but est de transmettre des connaissances théoriques ou pratiques à tous ceux qui le souhaitent. Et pour atteindre ce but, sa forme juridique est de type « association à but non lucratif ».

    Comment fonctionne l’école ?

    Cette école étant une association, elle possède, comme toutes les autres, un bureau, élu chaque année en assemblée générale, pour l’administrer. Mais elle a aussi des responsables pédagogiques dont le rôle est essentiel, car ce sont eux qui établissent les programmes des cours en fonction des souhaits des adhérents, valident les candidatures des enseignants et affectent les sessions.

    Les membres du bureau et les responsables pédagogiques forment « l’encadrement de l’école ». Tous les membres “encadrants” doivent être membres de l’association.

    Les locaux où se déroulent les cours seront ceux que l’on veut bien nous prêter : une salle des fêtes, un théâtre, une salle de réunion publique, un amphi dans une école publique, ou autre.

    Les thèmes des cours sont définis par les adhérents en fonction de leurs envies, de leurs besoins. Les cours sont ensuite décidés par les responsables pédagogiques de l’école en fonction des enseignants disponibles.

    Afin de permettre au plus grand nombre de participer et d’assister aux cours, les sessions se tiennent essentiellement le samedi. Une première de 9h à 13h, et une autre de 14h30 à 18h30.

    Programme détaillé sur le site http://e2li.org

    [FR Vandœuvre-lès-Nancy] Surfer protégé sur le web - Le samedi 10 octobre 2020 de 15h00 à 17h00.

    Ayez dans un premier temps une visualisation concrète sur ce qu’est le pistage numérique via un navigateur web, et dans un second, prenez connaissance des outils nécessaires pour limiter son impact.

    Horaires

    Cette animation se déroule l’après-midi, de 15 h à 17 h.

    Inscription aux ateliers

    La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

    [CA-QC Québec] Atelier de LinuQ (en personne) - Le samedi 10 octobre 2020 de 13h00 à 16h00.

    Pour respecter les consignes de santé publique, il y aura seulement possibilité de 6 participants + un responsable du club à la fois sur place, et une réservation sera nécessaire à l’avance. Il sera possible de demander un dépannage informatique (initier la conversation sur les Forums du Libre au https://forumsdulibre.quebec/c/linuq/11), de venir échanger des livres dans la bibliothèque et d’autres activités de contact limité. Il sera aussi possible de venir échanger les kits Arduino. Plus de détails sur notre site web https://linuq.org/doku.php

    [FR Lodève] Fête de la Science - Le dimanche 11 octobre 2020 de 10h00 à 17h00.

    Arnaques d’hier et de demain, d’ici et d’ailleurs

    L’homme et sa nature ambivalente.
    Cyberarnaques : comment s’en prémunir ?
    10 et 11 octobre à Lodève

    La nature de l’humain le pousse toujours à créer des choses positives ou pas.
    Les cyberarnaques en font partie. Elles sont de plus en plus sophistiquées et touchent tout notre environnement numérique : ordinateur, téléphone portable, objets connectés…

    Dès lors, comment reconnaître les plus fréquentes et s’en prémunir ?
    Montpel’libre vous l’explique sur le plan du numérique en binôme avec API : Action of Public Interest sur le plan des Objectifs de Développement Durable.
    L’homme et sa nature ambivalente. Cyberarnaques : comment s’en prémunir ?

    Lors de cette présentation Montpel’libre, API : Action of Public Interest et le CIST vous expliquent comment faire face à ces arnaques, cyberarnaques, escroqueries, scams, usurpations, phishing, swapping, sextorsions, chantages…

    FDS LODÈVE
    Samedi 10/10/2020
    09h00-16h00 : Install-Linux
    10h00-18h00 : Expolibre
    10h00-10h15 : CIST
    10h15-11h00 : Montpel’libre & API
    11h00-16h00 : repos
    12h30 : repas
    15h30-16h00 : Expolibre commentée
    16h00-16h15 : intro CIST
    16h15-17h00 : Montpel’libre & API
    17h00-17h30 : repos

    Dimanche 11/10/2020
    10h00-10h15 : intro CIST
    10h15-11h00 : Montpel’libre & API
    11h00-16h00 : repos
    12h30 : repas
    16h00-16h15 : intro CIST
    16h15-17h00 : Montpel’libre & API
    20h15 : bus retour

    Pour rester en conformité avec le décret du 31 mai 2020, nous vous rappelons que les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. Notez bien que le respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale, restent quant à eux, obligatoire.

    Une inscription préalable est nécessaire pour participer à ces permanences. Elles sont ouvertes en priorité aux adhérents à jour de cotisation auprès de Montpel’libre.

    Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie Shantidas, le CIST, API : Action of Public Interest, la Fête de la Science et Montpel’libre.

    Bus Lio, ligne 661, direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
    GPS Latitude : 43.60149 | Longitude : 3.49057
    Carte OpenStreetMap

    Samedi 10 octobre 2020 de 9h00 à 17h00
    Dimanche 11 octobre 2020 de 10h00 à 17h00
    Librairie Curiotopia - 23, rue de la République à Lodève

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées de l’été 2020

    dim, 04/10/2020 - 15:05

    Nous continuons sur notre lancée de récompenser celles et ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, correctifs, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants des mois de juillet et août 2020 :

    Les livres gagnés sont détaillés en seconde partie de la dépêche. N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

    Certaines personnes n’ont pas pu être jointes ou n’ont pas répondu. Les lots ont été réattribués automatiquement. N’oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d’une dépêche. En effet, c’est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu’aux éditions Eyrolles et ENI.

    Les livres sélectionnés :

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus