Les dépêches de LinuxFr

S'abonner à flux Les dépêches de LinuxFr
Mis à jour : il y a 1 heure 23 min

🪶 Les journaux LinuxFr.org les mieux notés d'août 2022

dim, 11/09/2022 - 10:14

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l’équipe de modération avant publication. C’est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également de publier directement vos propres articles, sans validation a priori de lʼéquipe de modération. Ceux-ci s’appellent des journaux. Voici un florilège d’une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs et les utilisatrices… qui notent. Lumière sur ceux du mois d'août passé.

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Agenda du Libre pour la semaine 37 de l'année 2022

dim, 11/09/2022 - 08:01

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 23 événements (France : 20, Belgique : 1, internet : 1, Québec : 1) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire [FR Chambéry] Mapathon en ligne - Fête des possibles - Le lundi 12 septembre 2022 de 14h00 à 20h00.

Venez découvrir la cartographie participative et humanitaire et nous aider à cartographier sur OpenStreetMap, la carte du monde collaborative et libre !

Pas besoin d’être un·e expert·e, c’est convivial et accessible à tout le monde !

Quand ?

De 18h à 20h (Central European Time - CET), en ligne sur Skype.

Pourquoi ?

L’objectif du projet Missing Maps est de créer des cartes pour les parties du monde vulnérables aux catastrophes naturelles, crises sanitaires, environnementales, aux conflits et à la pauvreté. En effet, on peut penser qu’aujourd’hui toutes les parties du monde sont cartographiées, mais en réalité de nombreuses régions ne possèdent encore aucune carte. L’objectif de Missing Maps est donc de cartographier toutes ces zones encore invisibles, pour permettre par la suite aux communautés locales et acteurs et actrices de l’humanitaire et du développement de pouvoir agir plus efficacement en cas de crise ou initier des projets de développement local.

Comment ?

Avec la plateforme de cartographie libre et contributive OpenStreetMap (OSM, le « Wikipédia des cartes ») tout le monde peut participer à la cartographie de n’importe quelle zone de la planète : il suffit d’un ordinateur, d’une souris et d’une connexion internet ! Accessible à tout·e·s, nous serons là pour vous accompagner pour vos premiers pas avec OSM.

Grâce à la couverture globale d’images satellites disponibles aujourd’hui, il est possible de tracer facilement routes, bâtiments ou cours d’eau, autant d’informations très utiles pour les organisations humanitaires et de développement sur le terrain.

Le programme des mapathons

Pensez à créer un compte OpenStreetMap en amont du mapathon.

Au programme :

18h00 : Introduction, présentation de la cartographie collaborative et solidaire et démo OSM pour les nouveaux·elles

18h30 : On cartographie tous ensemble sur un projet

20h00 : Fin du mapathon, conclusion sur les contributions de la soirée

[BE Saint-Gilles] C’est pas moi, c’est l’algorithme - Le lundi 12 septembre 2022 de 19h00 à 22h00.

Présentation et discussion avec Peggy Pierrot

Société algorithmique, biais algorithmique, capitalisme algorithmique, gouvernance algorithmique… les mots associés avec les adjectifs dérivés d’algorithme apparaissent dans tous les domaines de nos vies dans les sociétés numérisées qui sont les nôtres. On parle d’algorithme bancaire, *d’algorithme prédictif, *de machine learning, d’intelligences artificielles qui apprennent grâce à de bien mystérieux calculs… On se retranche aussi facilement derrière cette énigmatique expression mathématique : c’est pas moi, c’est l’algorithme ! C’est le programme ! On a tous et toutes, notamment dans des échanges avec des administrations ou entreprises, entendu ces phrases ou de semblables.

Mais qu’est-ce qu’un algorithme ?  En quoi peut-on dire que l’on évolue dans une société algorithmique ?

À l’occasion de cette rencontre, nous allons essayer de comprendre ce que sont les algorithmes, pourquoi certains d’entre eux nous posent problème, entrainent des questions éthiques, économiques, politiques et sociales profondes et affectent tous les aspects de nos vies et de nos corps.

Informations pratiques

Date : Lundi 12 septembre, 17h : Accueil/Permanence | 19h : Présentation suivie d’une discussion.

Lieu : Le DK, Rue de Danemark 70b à Saint Gilles (proximité place Bethléem)

Informations -> ateliers@tacticasbl.be

Ateliers du DK

Chaque 2ᵉ lundi du mois, les ateliers de pensée critique sur le numérique au DK, se proposent d’aborder des sujets en lien avec le numérique (par exemple, sur les algorithmes, le capitalisme de surveillance, les impacts écologiques, etc.) et d’explorer des manières de faire alternatives (découverte d’outils libres et éthiques, dégooglisation de smartphones, protection des communications, etc.)

Ces soirées se dérouleront en deux parties : une première partie de rencontre informelle et conviviale, où chacun·e est invité·e à apporter ses questions, idées, projets ; suivie d’une partie plus structurée, qui pourra prendre la forme d’une présentation thématique suivie d’une discussion, ou d’un atelier pratique.

N’hésitez pas à nous faire des propositions à l’adresse ateliers@tacticasbl.be

Crédit photo : Fabrice Jazbinsek (CC BY-NC-ND 2.0)

[internet] Visioconférence Groupe Monnaie Libre - Le lundi 12 septembre 2022 de 21h00 à 23h00.

Visioconférences Monnaie Libre chaque lundi à 21h !

La Monnaie Libre Ğ1 qu’est-ce que c’est ?

La monnaie libre s’appelle la June : Ğ1. Elle est différente de l’euro. Elle est aussi numérique (seules quelques unités sont imprimées sur des billets), mais surtout, elle est totalement libre. Et même plus encore, nous pouvons la créer !!

Elle correspond un peu à un revenu complémentaire. Elle n’a pas de frontière, elle peut être créée et utilisée là où les gens le souhaitent !

Pourquoi créer une monnaie libre ?

Pour répondre à de nombreux problèmes…

Endettement, surendettement, faillite, spéculation démesurée, corruption, chômage, pauvreté, inégalités sociales croissantes…

En fait, c’est une autre façon de fonctionner en parallèle de l’euro. Une manière d’être un peu plus libre !

Réapprenons à vivre ensemble !

Pour rejoindre la visioconférence il vous suffit de cliquer sur ce lien => https://meet.jit.si/monnaielibre83

Dans la mesure du possible, il est recommandé de vous équiper d’un casque ou micro-casque, cela sera plus agréable au niveau son.

Les premières sessions seront assez généralistes pour présenter la Monnaie Libre et procéder également à l’ouverture de comptes.

Mais nous aborderons également les idées de projets que les membres ont ou pourraient avoir et nous organiserons des séances dédiées.

Par avance merci de partager et pour votre future participation.

Prenez soin de vous et de vos proches.
Amicalement, Francis.

[FR Paris] Émission « Libre à vous ! » - Le mardi 13 septembre 2022 de 15h30 à 17h00.

L’émission Libre à vous ! de l’April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio.

Le podcast de l’émission, les podcasts par sujets traités et les références citées sont disponibles dès que possible sur le site consacré à l’émission, quelques jours après l’émission en général.

Les ambitions de l’émission Libre à vous !

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

Depuis mai 2018, l’April anime une émission d’explications et d’échanges sur la radio Cause Commune sur les thèmes des libertés informatiques.

Libre à vous ! se veut avant tout une émission d’explications et d’échanges sur les dossiers politiques et juridiques que traite l’April, et sur les actions qu’elle mène.

Pour les libertés informatiques en général, et pour le logiciel libre en particulier.

Libre à vous ! c’est aussi un point sur les actualités du Libre, des personnes invitées aux profils variés, de la musique sous licence libre, des actions de sensibilisation.

Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d’action, tel est l’objectif de cette émission hebdomadaire, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.

L’émission dispose :

[FR Orléans] Rencontre GNU/Linux et logiciels libres avec Cenabumix - Le mardi 13 septembre 2022 de 18h00 à 20h00.

Aux réunions Cenabumix, apprenez à maîtriser vos données grâce à

Gnu/Linux et aux logiciels libres

[FR Beauvais] Sensibilisation et partage autour du Libre - Le mercredi 14 septembre 2022 de 18h00 à 20h00.

Chaque mercredi soir, l’association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l’utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d’exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.

C’est l’occasion aussi de mettre en avant l’action des associations fédératrices telles que l’April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

[FR Villefranche-sur-Saône] Assemblée générale par Cagull - Le mercredi 14 septembre 2022 de 18h30 à 20h30.

C’est l’assemblée générale annuelle.

L’occasion de se rencontrer, d’échanger, d’évoquer les activités passées et à venir, de faire des propositions, de voter le bureau et bien sûr d’adhérer.

[FR Lyon] Hadoly: permanence du chaton Lyonnais - Le mercredi 14 septembre 2022 de 19h00 à 21h00.

La permanence (mensuelle) d’Hadoly (Hébergeur Associatif Décentralisé et Ouvert à LYon), chaton lyonnais, est l’occasion d’échanger avec les membres de l’asso sur les services et moyens mis à disposition des adhérents afin de se libérer des Gafams tout en grignotant et en en buvant un coup (n’hésitez pas à apporter quelque chose).

!!! COVID: écrire au contact pour obtenir les modalités de la réunion en présentiel et/ou visio, merci!!!

Nous partageons du mail, du cloud, et d’autres services, le tout basé exclusivement sur des logiciels libres avec le respect de la neutralité du net et de la vie privée.

Et en plus l’hébergement est physiquement local !

[CA-QC Montréal] Logiciels libres - Le jeudi 15 septembre 2022 de 01h10 à 15h30.

QU’EST-CE QU’UN LOGICIEL LIBRE ?

Le CDÉACF axe son travail, depuis plusieurs années, sur la promotion et la formation à l’utilisation des logiciels libres comme alternative aux géants du web tels que Google, Apple ou Microsoft. En effet, ces grands acteurs du marché numérique sont de véritables aspirateurs de données personnelles alors que beaucoup de logiciels libres de droit et gratuits existent.

C’est l’experte des communications et du numérique Nadia Seraiocco, qui nous parlera en détail du logiciel libre et du Free Software Movement en s’arrêtant sur les origines, les distinctions, les orientations philosophiques et l’état actuel des choses.

La conférencière Nadia Seraiocco :

Depuis 2013, Nadia est chargée de cours en médias numériques, à l’École des médias de l’UQAM.

Dans les dernières années, on l’a vue avec Mario Dumont (émission Dumont), Sébastien Diaz (On va se le dire) et entendu à Radio-Canada et QUB, à titre d’experte des communications et du numérique. Elle a acquis quelque 20 années d’expérience dans des postes de stratège, de porte-parole ou de directrice : ville de Montréal, Musée des beaux-arts du Canada, Les éditions de la courte échelle, VIA Rail et RECYC-Québec.

Autrice de plusieurs articles sur le numérique et doctorante, on peut trouver les articles et rapports qu’elle a rédigés sur Académia.

La conférence dure 1h et sera suivie d’une période de questions.

ÉVÉNEMENT EN BIMODAL (EN PRÉSENCE ET À DISTANCE)

N’attendez pas pour vous inscrire

Lien d’inscription : https://vu.fr/UhmY

______________________________

TARIFS

Membres du CDÉACF : 20$
Non-membres : 30$

[FR Lille] API Platform Conference 2022 - Du jeudi 15 septembre 2022 à 09h00 au vendredi 16 septembre 2022 à 18h00.

Les 15 et 16 septembre 2022, l’une des plus grosses conférences européennes dédiée aux APIs web et au framework API Platform se tiendra à Lille. Plus de 30 conférencières et conférenciers viendront du monde entier pour échanger sur des sujets autour d’API Platform. Au programme : retours d’expériences, bonnes pratiques, nouveautés techniques, perspectives économiques, enjeux éthiques et tables rondes.

La conférence se déroulera à Euratechnologies (165 Av. de Bretagne, 59000 Lille), le plus gros incubateur de startup d’Europe. Dans l’atrium se tiendra un salon regroupant des entreprises qui utilisent API Platform ainsi que des associations promouvant le logiciel libre.

Cet événement sera précédé de deux jours de formations animés par les créateurs d’API Platform et suivi d’un hackathon pendant lesquels les participantes et participants pourront travailler ensemble à améliorer le logiciel. Une semaine riche et conviviale en perspective sur les terres lilloises !

Les API web sont au cœur des systèmes d’information modernes et ont changé de la manière dont sont structurées les entreprises. Elles permettent de rendre facilement accessibles les données et services d’une organisation, de les commercialiser ou encore de les analyser à l’aide de technologies de pointe comme l’intelligence artificielle. Les APIs simplifient également la création d’applications web, d’applications mobiles et d’objets connectés.

L’un des outils les plus populaires pour réaliser des API web est le framework API Platform, un logiciel libre créé par la société coopérative lilloise Les-Tilleuls.coop, qui organise cet événement.

[FR Paris] Quadrapéro, dernière ligne droite avant le dépot de la plainte contre la Technopolice ! - Le jeudi 15 septembre 2022 de 14h00 à 23h59.

La Quadrature vous invite au Garage le jeudi 15 septembre à partir de 19h. Au programme, discussion autour de la plainte contre la Technopolice et collage d’affiches pour les plus motivées ! Pensez à ramener quelque chose à boire ou à manger.
Nous vous présenterons aussi le Festival Technopolice Marseille, au court duquel nous déposerons la plainte   Le programme est disponible ici : technopolice.fr/festival   Si vous n’avez toujours pas rejoint la plainte, il ne reste que quelques jours ! Faites tourner : plainte.technopolice.fr

[FR Lyon] Jeudi Entraide et Bidouille - Le jeudi 15 septembre 2022 de 19h00 à 22h00.

L’Epn des Rancy et l’Aldil vous proposent ce rendez-vous mensuel gratuit (inscription obligatoire) afin d’accompagner les utilisateurs de logiciels libres dans la résolution de leurs problèmes informatiques.

C’est l’occasion de voir comment ça marche, de demander un coup de pouce, de faire découvrir une astuce, d’installer GNU/Linux.

Rappel : aucune installation de logiciel sous licence ne pourra être faite sans présentation de la licence et de sa preuve d’achat.
Les interventions sont acceptées par défaut uniquement sous les systèmes GNU/Linux.

Pour des interventions sur d’autres systèmes (mobiles Android, des logiciels libres sous Windows merci de spécifier les détails

[FR Hellemmes-Lille] Raoull - projet Chatons - Le jeudi 15 septembre 2022 de 19h30 à 23h00.

Raoull, un futur chatons lillois en construction, promeut un Internet décentralisé par la pratique d’une informatique de proximité et défend le respect de la vie privée.

Ses actions sont orientées vers la proposition de service en ligne (partage de fichiers, agendas…), la sensibilisation aux enjeux numériques et le soutien du développement de l’autonomie des internautes notamment via l’échange de connaissances.

Au cours des derniers épisodes, RaOuLL a posé des bouts de serveurs et services dans quelques lieux. Notre infrastructure se construit pour porter de nouvelles applications, mais il reste encore un peu de travail pour devenir un chaton.

Venez nous rencontrer pour en savoir plus sur nos projets en cours et ou participer à l’aventure.

Notre prochaine réunion publique aura lieu ce jeudi 15 septembre 2022 à 19h30 chez Metalu au 122 rue Dordin à Hellemmes-Lille.

Le collectif est ouvert à toute personne curieuse ou souhaitant s’investir, pas besoin de s’y connaître en informatique !

N’hésitez pas à écrire à l’adresse contact (bonjour AT raoull POINT org), pour prévenir de votre présence (cela pourrait faciliter la logistique), nous avertir d’un retard, ou pour toute question.

Pour participer au projet, abonnez-vous à notre liste de discussion sur https://framalistes.org/sympa/subscribe/chatons-lille, puis envoyez un message pour vous présenter.

[FR Paris] Ten Years of Guix (Dix ans de Guix) - Du vendredi 16 septembre 2022 à 09h00 au dimanche 18 septembre 2022 à 18h00.

It’s been ten years of GNU Guix! To celebrate, and to share knowledge and enthusiasm, a birthday event will take place on September 16–18th, 2022, in Paris, France.

Registration is open!

Program

The program spans three days, from Friday to Sunday, 9AM to 6PM.

Friday: Reproducible deployment for reproducible research

This day is dedicated to reproducible software deployment as a foundation for reproducible research workflows, with experience reports from scientists and practitioners, using Guix and other tools.

Talks to be announced…

Saturday: Hacking (with) Guix

Saturday is for Guix and free software enthusiasts, users and developers alike. We will reflect on ten years of Guix, show what it has to offer, and present on-going developments and future directions.

Talks and sessions to be announced…

Sunday: Hands-on!

On Sunday, users and developers (or developers-to-be) will discuss technical and community topics and join forces for hacking sessions, unconference style.

Contact

For inquiries, please email guix-birthday-event@gnu.org, a private alias that reaches the organizers: Ludovic Courtès, Simon Tournier, and Tanguy Le Carrour.

Cela fait dix ans que GNU Guix existe ! Pour fêter l’événement, et pour partager les connaissances et l'enthousiasme, un événement anniversaire aura lieu du 16 au 18 septembre 2022, à Paris, France.

Les inscriptions sont ouvertes !

Programme

Le programme s’étend sur trois jours, du vendredi au dimanche, de 9h à 18h.
Vendredi : Un déploiement reproductible pour une recherche reproductible

Cette journée est consacrée au déploiement reproductible de logiciels comme base des flux de travail de recherche reproductibles, avec des rapports d’expérience de scientifiques et de praticiens, utilisant Guix et d’autres outils.

Les exposés seront annoncés ultérieurement…
Samedi : Hacking (avec) Guix

Le samedi est destiné aux passionnés de Guix et de logiciels libres, utilisateurs et développeurs. Nous allons réfléchir sur les dix ans de Guix, montrer ce qu'il a à offrir, et présenter les développements en cours et les orientations futures.

Les conférences et les sessions seront annoncées ultérieurement…
Dimanche : Les mains sur le terrain !

Le dimanche, les utilisateurs et les développeurs (ou les futurs développeurs) discuteront de sujets techniques et communautaires et uniront leurs forces pour des sessions de hacking, dans le style d’unconférence.

Contact

Pour toute demande de renseignements, veuillez envoyer un courriel à guix-birthday-event@gnu.org, un alias privé qui permet de joindre les organisateurs : Ludovic Courtès, Simon Tournier et Tanguy Le Carrour.

[FR Paris] Journée portes ouvertes à la radio Cause Commune - Le vendredi 16 septembre 2022 de 10h00 à 23h59.

L’April propose chaque mardi l’émission de radio Libre à vous !, consacrée aux libertés informatiques. Celle-ci est diffusée sur la radio Cause Commune « la voix des possibles ».

Dans le cadre de la Fête des Possibles, la radio organise une journée portes ouvertes au studio vendredi 16 septembre 2022 (Paris) à partir de 10 h et jusqu’à tard sans doute.

Venez découvrir les coulisses de la radio, le studio, les voix derrière les micros. Vous pourrez rencontrer des animateurs et animatrices, découvrir le matériel et les logiciels utilisés, voire assister/participer à une émission.

Une partie de l’équipe de Libre à vous ! sera présente.

[FR Quimperlé] Point info GNU/Linux - Le vendredi 16 septembre 2022 de 14h00 à 17h30.

Médiathèque de Quimperlé, place Saint Michel, pas d’inscription, entrée libre !

Mickaël et Johann vous accueillent.

Conseils, aide et infos pratiques GNU/Linux et Logiciels Libres.

Curieux ? Déjà utilisateur ? Expert ? Pour résoudre vos problèmes, vous êtes les bienvenues !

N’hésitez pas à venir avec votre PC si vous voulez une installation de GNU/Linux ou de venir avec votre périphérique récalcitrant (imprimante, scanner…) si possible.

Médiathèque de Quimperlé Tél: 02.98.35.17.30

[FR Bégard] Permanence Infothema - Le samedi 17 septembre 2022 de 01h00 à 12h00.

Reprise des activités de l’association INFOTHEMA

Présentation des nouveaux services libres INFOTHEMA accessibles aux adhérents sur les serveurs de l’association.

INFOTHEMA est membre du collectif CHATONS (Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires).

Ce collectif vise à rassembler des structures proposant des services en ligne libres, éthiques et décentralisés afin de permettre aux utilisateur⋅ices de trouver rapidement des alternatives respectueuses de leurs données et de leur vie privée aux services proposés par les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). CHATONS est un collectif initié par l’association Framasoft en 2016 suite au succès de sa campagne Dégooglisons Internet.

Exemples de services :

PeerTube, Logiciel libre d’hébergement de vidéo décentralisé permettant la diffusion pair-à-pair

Nextcloud, Logiciel libre de stockage de fichiers/ Visio / Agenda partagé

Etherpad MyPads, Editeur en ligne fournissant l’édition collaborative en temps réel

Dolibarr, Gestion en ligne de la comptabilité d’une association

Et bien plus encore !

Adhésion annuelle : 25 Euros

[FR Paris] Espéranto, langue libre - Le samedi 17 septembre 2022 de 10h00 à 18h00.

Portes ouvertes de l’association Espéranto Paris-Île-de-France, avec présentation de l’espéranto, la langue, son apprentissage, ses usages, les rencontres internationales espérantophones… ainsi que le programme de cours et activités 2022/2023.

[FR Toulouse] Recontre local OSM - Le samedi 17 septembre 2022 de 14h00 à 18h00.

Rencontre des utilisateurs et participant au projet openstreetmap sur Toulouse et sa région.

[FR Peyruis] Cartopartie - Le samedi 17 septembre 2022 de 14h00 à 17h00.

La ville de Peyruis vous invite à participer à la Cartopartie organisée samedi 17 septembre 2022. Cet événement s’inscrit dans la programmation des Journées européennes du Patrimoine. Rendez-vous dans la salle du Conseil, Place de l’Hôtel de Ville de 14h à 17h.

Une Cartopartie est un moment de rencontre convivial au cours duquel les participants sont accompagnés pour contribuer à OpenStreetMap. L’objectif est de dessiner de manière collaborative une carte du monde partagée sous licence libre. Au cours de cet après-midi, nous vous proposons de cartographier ensemble le patrimoine peyruisien.

Participation libre et gratuite, un événement ludique et accessible à tous, venez en curieux !

[FR Ivry sur Seine] Cours de l’École du Logiciel Libre - Le samedi 17 septembre 2022 de 14h30 à 18h30.

Présentation de l’E2L

Quel est le rôle de l’école du logiciel libre ?

Tout d’abord, ce n’est pas une école comme les autres. Elle n’a pas d’établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d’étudiant, ni de diplôme de fin d’année.

Comme toutes les écoles, son rôle est d’apprendre à ses élèves les logiciels libres, c’est-à-dire:

  • comment en trouver de bons parmi les nombreux sites qui en proposent,
  • comment en prendre possession en fonction des licences,
  • comment les installer en fonction de ses besoins,
  • comment les tester et les utiliser,
  • comment en comprendre le fonctionnement pour ensuite les modifier,
  • comment écrire ses propres logiciels libres.

En fait, l’école du logiciel libre est une université populaire, comme celles qui ont vu le jour en France à partir du 19ᵉ siècle, et dont le but est de transmettre des connaissances théoriques ou pratiques à tous ceux qui le souhaitent. Et pour atteindre ce but, sa forme juridique est de type « association à but non lucratif ».

Comment fonctionne l’école ?

Cette école étant une association, elle possède, comme toutes les autres, un bureau, élu chaque année en assemblée générale, pour l’administrer. Mais elle a aussi des responsables pédagogiques dont le rôle est essentiel, car ce sont eux qui établissent les programmes des cours en fonction des souhaits des adhérents, valident les candidatures des enseignants et affectent les sessions.

Les membres du bureau et les responsables pédagogiques forment « l’encadrement de l’école ». Tous les membres « encadrants » doivent être membres de l’association.

Les locaux où se déroulent les cours seront ceux que l’on veut bien nous prêter: une salle des fêtes, un théâtre, une salle de réunion publique, un amphi dans une école publique, ou autre.

Les thèmes des cours sont définis par les adhérents en fonction de leurs envies, de leurs besoins. Les cours sont ensuite décidés par les responsables pédagogiques de l’école en fonction des enseignants disponibles.

Afin de permettre au plus grand nombre de participer et d’assister aux cours, les sessions se tiennent essentiellement le samedi. Une première de 9h à 13h, et une autre de 14h30 à 18h30.

Programme détaillé sur le site http://e2li.org

[FR Challans] Débuter avec l’ordinateur - Le samedi 17 septembre 2022 de 15h00 à 17h00.

Vous souhaitez débuter avec l’utilisation d’un ordinateur ? Cette animation est faite pour vous !

Vous saurez vous repérer sur un ordinateur après avoir appris à reconnaître et utiliser les principaux composants physiques.

Enfin, vous apprendrez à utiliser différents logiciels de création de contenu, internet et la messagerie.

[FR Aubagne] Install Party Linux - répar café - Aubagne - Le samedi 17 septembre 2022 de 15h00 à 18h00.

Retrouvons nous pour le 2e rendez vous organisé par le collectif garlatek

Le Samedi 17 septembre 2022 de 15H a 18H chez Ekimia au 620 avenue de la roche fourcade à Aubagne

Votre ordinateur vous prend en otage ? Votre téléphone cherche à vous espionner ?

Les bénévoles vous accueillent pour Réparer ou Ranimer vos ordinateurs et téléphones

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

LibreOffice 7.4, un maître numéro de version

sam, 10/09/2022 - 08:27

18 août 2022, sortie de LibreOffice 7.4 (elle a douze ans !). En numérologie, le 7 montre le chemin de la connaissance et du savoir, le 4 celui de la construction et de l’aspect concret des choses et le 11 (soit 7 + 4) est un maître nombre, celui du destin, le 12 aussi en est un, mais peu importe. Est-ce que cette version 7.4 de la performante suite bureautique libre répond peu ou prou à ces critères divinatoires ?

Pour le déterminer, on sélectionnera quelques nouveautés ou améliorations de cette version en vous laissant le plaisir de découvrir le reste dans les notes de version. On ira à la pêche aux extensions et on fera un point sur la bureautique libre autour de LibreOffice. Bonne lecture !

Sommaire Quoi de neuf ?

Un choix plus ou moins arbitraire des nouveautés de cette version de LibreOffice qui ne rend probablement pas assez hommage à tout le travail, dont celui « invisible » qui a été fait pour améliorer la suite bureautique et ses performances.

L’interface

Cette version voit apparaître un thème sombre, pour l’instant uniquement en version de test pour Windows, qui recense le plus grand nombre d’utilisateurs et d’utilisatrices. Il faudra activer les fonctions expérimentales pour ce faire (menu Outils > Options > LibreOffice > Avancé). Sans vouloir faire de paris, on peut s’attendre à ce que cela soit étendu aux autres systèmes d’exploitation (SE) dans la prochaine version, aux alentours de la cinquième semaine de 2023.

Pour rappel, cela se configure dans Outils > Options > LibreOffice > Affichage. On peut aussi choisir le jeu d’icônes. Noter, qu’il est, de toute façon, possible, toujours dans le même menu mais au niveau de Personnalisation d’avoir une barre de menus gris anthracite, et la couleur d’arrière-plan de l’application dans les Couleurs de l’interface. Le temps passé à configurer le tout est loin d’être du temps perdu.

La correction orthographique

LibreOffice supporte le correcteur orthographique et grammatical en ligne LanguageTools. Pour l’activer, il faut un compte et, ensuite, aller dans le menu Outils > Options > Paramètres linguistiques.


Activation de LangageTool

Les diagrammes Sparklines

Les diagrammes Sparklines sont des graphiques qui tiennent dans une cellule. Ils sont souvent utilisés en statistiques.

Pour en ajouter un, dans Calc, faire un clic-droit sur une cellule, par exemple celle où vous voulez voir le diagramme et aller sur Sparklines puis sur Insert Sparklines (la version n’est pas encore complètement traduite).

Il faudra indiquer la plage d’entrée (Input), à savoir la ligne ou la colonne de données, la plage de sortie (Output), à savoir l’endroit où doit être le graphique et les autres paramètres de présentation. Quand c’est bon, vous pouvez appuyer sur le bouton OK.

Quand on veut avoir le même diagramme pour les autres lignes (ou colonnes), comme il est dans la cellule, il suffit de le tirer.


Et voilà le travail ! Ça aurait sans doute été plus parlant avec les données en colonne plutôt qu’en ligne dans ce cas de figure.

L’aide de LibreOffice sur le sujet est plutôt bien faite, ne pas hésiter à y recourir. Si vous voulez en savoir plus sur ce genre de diagramme, son développeur a fait une note de blog, en anglais.

L’un des intérêts c’est qu’il devient possible d’ouvrir un fichier XLSX avec ce type de graphique.

La navigation entre feuilles de classeurs

S’il était (et est toujours) possible de naviguer entre plages à partir du Navigateur du Volet latéral, ce n’était pas le cas pour les feuilles. Cette version introduit la possibilité d’aller rapidement à une feuille précise, utile pour les classeurs qui en ont beaucoup. On trouve cette fonctionnalité dans le menu Feuille > Naviguer > Aller à la feuille.

À savoir : si cela ne figure pas dans le menu de votre version de Calc c’est, probablement, dû au fait que vous l’avez personnalisé. Vous pouvez l’ajouter en passant par le menu Outils > Personnaliser. On peut à peu près tout personnaliser en passant par là.

Il est également possible de « remettre à zéro » les menus sans saccager un profil soigneusement mitonné depuis des siècles. C’est un fichier du profil qu’il faut modifier. Ce fichier se trouve dans le dossier du profil user/config/soffice.cfg/modules/scalc/menubar. Par défaut ce dossier est vide. Si vous avez personnalisé les menus, il y a un fichier que l’on peut supprimer. Cela n’impactera que les menus de Calc. Et, évidemment, la procédure est valable pour toutes les applications de la suite dans leurs dossiers respectifs.

Sous Linux, le profil est généralement dans <Nom utilisateur>/.config/libreoffice/4. On peut en retrouver l’emplacement en passant par Outils > Options > LibreOffice > Chemins. Et, si vous voulez tout savoir sur le profil autant aller à la page du wiki de LibreOffice qui lui est consacrée.

Le format du texte

Il y a eu des changements cosmétiques, un peu (voire beaucoup) déconcertants de prime abord et des modifications plus en profondeur, notamment pour une meilleure compatibilité avec le format OOXML.

La boite de configuration des polices a été bien revue, la configuration du style et de leur taille n’est plus en colonnes à côté du nom de la police mais en lignes en dessous. C’est désorientant au début parce que le regard ne va pas forcément immédiatement en bas quand on a un usage très courant de Writer.

Il y a des paramètres supplémentaires pour les réglages des coupures de mots : on peut empêcher la coupure du dernier mot d’un paragraphe, indiquer une longueur de zone de coupure minimale ou encore configurer le nombre minimal de caractères requis pour couper un mot.

Les formats d’import et d’export

Sans s’étendre sur tout ce qui a été fait pour l’amélioration des filtres d’export et d’import qui couvrent aussi bien les échanges entre suites bureautiques (DOCX et PPTX), que le RTF, le PDF ou encore l’export HTML, on notera que LibreOffice 7.4 accepte les images WebP. Pour rappel, le format WebP est un format d’images matricielles développé par Google qui donnerait une réduction du poids des images de l’ordre de 30 % à 80 % par rapport aux formats JPEG et PNG.

À savoir : les images WebP sont converties en interne en PNG pour des raisons de rétrocompatibilité avec les fichiers.

L’écriture de scripts

LibreOffice dispose d’une collection de ressources de macro-scripts que l’on peut invoquer à partir de scripts LibreOffice Basic ou Python. Il y a en tout vingt-six services, dont les nouveaux venus avec LibreOffice 7.4 :

  • Menu Service pour créer des menus à afficher dans la barre des menus (menubar), ils peuvent contenir les éléments habituels, des cases à cocher ou des boutons radio et avoir des icônes et des infobulles,
  • UnitTest, un cadriciel pour la mise en place de tests et de séries d’essais pour des modules et extensions en Basic,
  • Region Service, pour la gestion des localisations principalement celle des fuseaux horaires et de l’heure d’été pour savoir par exemple l’heure qu’il est à Honolulu quand il est 12h35 à Maubeuge, il peut aussi être utilisé pour convertir des nombres en texte dans n’importe quelle langue.

Pour en savoir plus, le mieux est d’aller faire un tour sur la page du wiki, en anglais, consacrée au répertoire des commandes.

Un choix d’extensions

La bibliothèque d’extensions de LibreOffice est plutôt riche et certaines sont quasiment indispensables, d’autres moins quand elles ne sont pas carrément rigolotes. On les retrouvera, soit directement en téléchargement, soit seulement en lien, sur le site des extensions et modèles de LibreOffice (site en anglais). Certaines des extensions qui y sont répertoriées risquent malheureusement de ne pas être utilisables faute de mise à jour.

Les extensions se gèrent, ajout, suppression, mise à jour, dans le menu Outils > Gestionnaire des extensions et nécessitent de redémarrer le logiciel à chaque modification. Selon le type d’extension, elles génèrent un menu (par exemple Grammalecte ou LireCouleur) ou une barre d’icône spécifique (Zotero), on y accède par le menu Outils > Add-ons ou, pour les extensions qui sont des ajouts d’images, via la Galerie, dans le Volet latéral.

Grammalecte

Grammalecte est l’incontournable correcteur orthographique, grammatical et orthotypographique libre. Il a aussi d’autres fonctionnalités peut-être méconnues :

  • le conjugueur,
  • la possibilité de modifier le champ « auteur » du fichier1,
  • un recenseur de mots qui compte les mots, comme son nom l’indique mais qui les répertorie aussi par lemmes et par mots inconnus.

On notera aussi, dans les Options grammaticales, la possibilité (conseillée) d’une correction en langue épicène.

LireCouleur

Cette extension a pour objectif de faciliter l’apprentissage de la lecture aux personnes dyslexiques. Elle est installée dans la version de LibreOffice de Primtux, la distribution éducative.

LireCouleur met en évidence les sons et les syllabes de plusieurs façons en utilisant les couleurs. Elle s’utilise via un menu qui s’ajoute à la barre des menus. Globalement ces mises en évidence se font à base de styles, personnalisables, dans le menu LireCouleur et actionnées dans le Volet latéral (un nouveau bouton apparaît quand l’extension est installée).

Pour en savoir plus sur LireCouleur et l’utiliser efficacement.

Zotero

Zotero est un (le ?) gestionnaire de bibliographie libre, ce qui est réducteur, car il offre des fonctionnalités d’annotations et de citations en plus que de gérer stricto sensu une bibliographie.

Pour l’utiliser il faut soit avoir un compte sur Zotero par exemple, soit avoir installé le logiciel, il y a un flatpak et une AppImage non-officielle et afficher la barre d’outils ce qui se fait dans le menu Affichage > Barre d’outils.

Compte-tenu de ses évolutions, Zotero est devenu aussi un très pratique bloc-notes qui permet de prendre en compte des notes sur un projet avec ses références.

Factur-X Invoice Generator

Le générateur de factures compatibles Factur-X d’Akretion a été présenté sur LinuxFR en 2019. Concrètement, c’est un modèle de classeur avec une macro qui génère une facture correspond aux prés-requis du format Factur-X.

On peut tout à fait le connecter à une base de données, par exemple Base, pour que les champs se remplissent à automatiquement. Le principe consiste à ajouter une feuille de données alimentée par la base de données et lier les cellules de la facture avec celle de cette feuille. Quand on utilise Base, créer un bouton qui va chercher le modèle sur le formulaire des données « client » est utile et permet de gagner du temps.

Quand on est une petite structure c’est très utile et très facile à utiliser.

Creative Commons Gallery

Creative Commons Gallery est une extension qui ajoute les logos des licences CC à la galerie de LibreOffice. Il suffit ensuite de sélectionner (un clic) le logo dans la galerie (rappel, elle est dans le Volet latéral) et de l’insérer (clic-droit).

Dans le même ordre d’idées, il y a aussi, pour les chimistes, Chemical Laboratory Gallery et (c’est tout récent) Chemical Engineering Symbols Gallery ou encore, pour tout le monde, les 600 cliparts (bigre !) de Danger Signs Gallery.

Pas de panique

Une extension assez inutile qui ajoute une fonction à Calc : REPONSE et qui donne la réponse à la grande question sur la vie l’univers et le reste (ou pas).

LibreOffice et ses cousines

Cousines, filles ? Les questions de filiation sont délicates. Néanmoins, il existe deux versions de LibreOffice développées par l’entreprise britannique Collabora :

  • Collabora Office pour Android, téléchargeable sur le GoogleStore ou via Aurora Droid,
  • Collabora Online qui est la version en ligne.

Toutes deux ont une interface utilisateur bien léchée et épurée. On voit qu’il y a une vraie réflexion dessus. Mais elles n’offrent pas toutes les fonctionnalités de LibreOffice. Ce qui leur manque, par exemple : la gestion des styles n’est pas aussi complète que dans LibreOffice et le tableur n’offre pas la fonctionnalité de tableau croisé dynamique.

Pourquoi Collabora Online et pas LibreOffice Online ? Sans revenir sur toute l’histoire : le logiciel a été principalement développé par Collabora qui a décidé de le diffuser seulement sous son nom et sur son site après un différend avec TheDocumentFoundation (TDF), l’organisme qui porte LibreOffice. Il y a en ce moment une réflexion au sein de la TDF sur la nécessité ou pas de de ré-ouvrir le dépôt (lien en anglais) et de maintenir une version en ligne de la suite bureautique.

Pour en savoir plus sur ces deux versions (en anglais).

Les mots de la fin

Est-ce que LibreOffice 7.4 correspond aux significations qu’on leur donne en numérologie ? Mais peut-être qu’on s’en fiche en fait (sûrement même). L’introduction ayant eu pour objet de vous donner envie de lire la dépêche et d’éviter qu’elle ne soit trop bateau bien que j’y ai été incitée, un truc en rapport avec la rebellitude.

Un très grand merci à celles et ceux qui font de LibreOffice une suite bureautique si terriblement efficace.

  1. L’auteur d’un document dans LibreOffice est la personne dont les informations ont été rentrées dans les Données d’identité du logiciel, menu Outils > Options. 

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Newpipe - Une autre manière de lire des vidéos sur son téléphone

sam, 10/09/2022 - 08:15

Je ne pense pas être le seul à me demander comment « profiter » des contenus originaux, instructifs et souvent enrichissants publiés sur YouTube sans subir l'algorithme de Google.

J'ai découvert récemment l'existence d'une application Android faite pour ça : NewPipe.

Petite digression

Mais pourquoi donc promouvoir l'accès à du contenu d'un GAFAM sur un site tel que LinuxFr ?

Simplement parce que les choses étant ce qu'elles sont, il existe tout un tas de contenus intéressants sur YouTube dont j'aurais du mal à me passer, par exemple la chaîne d'Altis Play sur la pratique du vélo et ses problématiques (très centrée sur Paris, mais pas que) avec un contenu extrêmement riche et très documenté. Et pour le moment, ses vidéos ne sont publiées que sur YouTube.

Sans compter que NewPipe n'est pas qu'une simple surcouche de YouTube, c'est en fait l'équivalent d'un lecteur RSS, conçu pour le contenu multimédia.

Principes de base

NewPipe permet de consulter plusieurs sources de contenus multimédia, avec à ce jour :

  • YouTube
  • PeerTube
  • SoundCloud
  • Bandcamp
  • media.ccc.de

Il est possible basiquement de lire ces contenus, mais également des les inclure dans des listes de lecture.

Il est aussi possible de s'abonner à une chaîne pour accéder plus facilement à du contenu spécifique (c'est une sorte de liste de lecture spéciale, avec notification).

Le point fondamental est que les listes de lecture et les abonnements permettent de mélanger les sources : une liste de lecture peut contenir à la fois des vidéos YouTube et des vidéos PeerTube.

Fonctionnalités sympathiques

NewPipe permet également :

  • la lecture audio d'un contenu vidéo (parfait pour Thinkerview) ;
  • le téléchargement d'un contenu ;
  • un historique des lectures.
Mes pépites à moi qui me plaisent Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Échange avec Alexis Kauffmann sur le libre éducatif — Émission « Libre à vous ! » du 6 septembre

sam, 10/09/2022 - 08:11

150e émission « Libre à vous ! » de l’April. Podcast et programme :

  • sujet principal : échange avec Alexis Kauffmann sur le libre éducatif. Alexis est professeur de mathématiques, fondateur de Framasoft et actuellement chef de projet logiciels et ressources éducatives libres et mixité dans les filières du numérique à la Direction du numérique pour l’éducation (DNE)
  • chronique d’Isabella Vanni sur la Fête des Possibles : interview de Tebben Geerlofs, membre de l’équipe de coordination nationale de la Fête des Possibles
  • la chronique « Le libre et la sobriété énergétique » de Vincent Calame, bénévole à l’April

Rendez‐vous en direct chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur 93,1 MHz en Île‐de‐France. L’émission est diffusée simultanément sur le site Web de la radio Cause Commune. Vous pouvez nous laisser un message sur le répondeur de la radio : pour réagir à l’un des sujets de l’émission, pour partager un témoignage, vos idées, vos suggestions, vos encouragements ou pour nous poser une question. Le numéro du répondeur : +33 9 72 51 55 46.

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Nous avons lu pour vous : Embracing Modern C++ Safely

ven, 09/09/2022 - 07:50

Embracing Modern C++ Safely par John Lakos, Vittorio Romeo, Rostislav Khlebnikov, et Alisdair Meredith, est un livre couvrant les nouveautés apportées au langage C++ dans ses versions 11 et 14. Les auteurs sont tous employés de Bloomberg et présentent chaque addition au langage sous couvert de l’expérience qu’ils en ont eu au quotidien dans leur métier.

Sommaire Présentation des auteurs

John Lakos travaille depuis 20 ans chez Bloomberg, en tant que chef d’une division qui développe des composants C++ de base utilisés en interne. Il participe régulièrement à des conférences sur le C++, et fait partie du comité de normalisation du C++.

Vittorio Romeo, Rostislav Khlebnikov, et Alisdair Meredith sont tous trois développeurs senior chez Bloomberg. Le premier s’investit énormément dans la communication autour du C++ et fait de nombreuses présentations très pédagogiques sur ce sujet. On en trouvera des enregistrements sur sa page YouTube. John Lakos, Vittorio Romeo et Alisdair Meridith sont aussi auteurs ou co-auteurs de nombreuses propositions soumises au comité décidant des évolutions du standard C++.

Bloomberg est une gigantesque multinationale de la finance de 15 000 employés, spécialisée dans la centralisation et la publication de données financières, comme les cours de bourse, les nouvelles financières, les informations sur les entreprises. Leur produit phare est le « terminal Bloomberg », autrefois du matériel spécialisé mais aujourd’hui une simple application qui tourne sur un PC, et qui ressemble furieusement à un super-minitel. Bloomberg est donc connecté à la grande majorité des places financières de la planète, et redistribue les données en temps réel ou permet des requêtes historiques.

Ils sont connus dans le métier pour avoir une énorme base de code en C++. Ils sont également connus dans le métier pour avoir une base de code plutôt ancienne avec beaucoup de code pas franchement à la pointe de la modernité, ce qui explique certainement l’intérêt de nos quatre auteurs à soutenir les bonnes pratiques et à évangéliser une approche moderne et sûre.

Pourquoi un livre sur C++14 en 2021?

Les standards C++11 et 14 ne sont plus tout récents, les versions 17 et 20 sont déjà disponibles.

Cependant, l’objectif de ce livre est de fournir un retour d’expérience après avoir vraiment pratiqué la programmation C++ avec ces fonctionnalités en long, en large et en travers.

Cela a donc nécessité l’implémentation des fonctionnalités dans un compilateur, le déploiement de ce compilateur dans un environnement de production, puis encore quelque temps pour la prise en main et l’utilisation des fonctionnalités et la découverte des problèmes qui peuvent survenir lors d’une utilisation réelle, hors d’exemples souvent simplistes fournis dans la documentation existante.

Contenu du livre

Andrei Alexandrescu, auteur de nombreux livres sur le C++, l’explique très bien dans la préface : ce livre est avant tout un diff du C++98 avec le C++14. Ce n’est donc ni un tutoriel, ni un recueil des meilleures pratiques de programmation, et il contient finalement assez peu de conseils. Au lieu de cela, c’est un inventaire exhaustif des nouvelles fonctionnalités du langage, expliquées et décortiquées, en particulier à travers le prisme de la sécurité.

Pour chaque fonctionnalité, le livre explique en détail son fonctionnement, puis fournit des cas courants d’utilisation, les erreurs à éviter, et enfin les cas particuliers gênants à connaître. Parfois, une annexe est ajoutée à la fin de la section pour décrire un concept plus en détail.

Il ne s’agit donc pas d’un livre pour apprendre le C++, il s’adresse plutôt aux personnes qui connaissent déjà le langage. Par exemple, il peut servir de référence à quelqu’un qui devrait rédiger des règles de style pour une entreprise et décider de la « bonne » façon d’utiliser ou pas ces fonctionnalités. Les auteurs ont constaté que les règles appliquées chez Bloomberg ou dans d’autres entreprises étaient parfois arbitraires, basées sur les préférences personnelles de la personne qui les a rédigées, où parfois basées sur des problèmes obsolètes (bug dans une ancienne version d’un compilateur).

Avec ce livre, on dispose de toutes les raisons pour ou contre l’utilisation de chaque fonctionnalité du langage, ce qui permet d’établir des règles à partir de critères moins subjectifs.

Le livre est énorme. Pas loin de 1 400 pages pour 18,5 × 23 × 5 cm ; il pèse plus de deux kilos. L’intérieur est aéré, bien lisible, et les exemples de code sont bien intégrés et légers.

Le contenu du livre est organisé d’une manière ingénieuse, en trois grandes parties regroupant chacune des fonctionnalités du langage considérées sûres, variablement sûres, et risquées. Il faut entendre le terme « sûr » comme une indication de la réponse à la question « si j’utilise la fonctionnalité X, risquerai-je d’avoir de mauvaises surprises ? ». Les mauvaises surprises pouvant aller de « le code est plus compliqué à maintenir » à « certains cas sont undefined behavior ou crashent ».

L’un des auteurs (Romeo) propose également d’utiliser cette classification pour enseigner le C++. Les deux premières catégories peuvent être expliquées dans une formation de base sur C++ : la première sans conditions, la deuxième en prenant soin d’expliquer où se trouvent les pièges potentiels. Les fonctionnalités rangées dans la troisième catégorie seront à réserver à des besoins très spécifiques, à des programmeurs plus expérimentés, et méritent chacune une formation ou un atelier spécifique pour bien les comprendre et les utiliser correctement.

La section des fonctionnalités sûres liste : les attributsles > consécutifsdecltype — les fonctions marquées defaultla délégation de constructeurs — les fonctions marquées delete — les opérateurs explicit — l’utilisation de static dans une fonction — les types anonymes ou locaux en paramètres template — le type long long — l’attribut [[noreturn]]nullptroverride — les chaînes brutesstatic_assert — le type de retour en fin de signature de fonction — les littéraux unicodeusing en tant qu’alias de type — l'initialisation de types agrégés — les littéraux binaires avec 0b — l’attribut [[deprecated]] — le séparateur de chiffres ' — les variables template.

Dans partie des fonctionnalités conditionnellement sûres on trouvera : alignasalignof — les variables auto — l’initialisation avec des accolades — les fonctions ou variables constexpr — la valeur d'initialisation par défaut des membres de classes et d'unions — enum classextern template — les forwarding references — les POD généralisés — l'héritage de constructeursstd::initializer_list — les lambdas — l'opérateur noexcept — les enumérations opaques — range forstd::move et les références aux rvalues — la définition du type sous-jacent aux énumérations — les littéraux définis par l’utilisateur — les templates variadiques.

Enfin la section des fonctionnalités risquées liste : l’attribut [[carries_dependency]]final — les déclarations friend étenduesinline namespace — le spécificateur noexcept — les fonctions membres marquées de & ou && — les unions avec des types non triviaux — la déduction automatique du type de retour d’une fonction — decltype(auto).

Les lecteurs attentifs auront remarqué que ces listes concernent uniquement le langage C++ à proprement parler. Le livre n’aborde pas les nombreux changements dans la STL, la bibliothèque standard de fonctions qui fait également partie de la spécification du C++.

À l’heure où j’écris ces lignes, j’ai lu environ la moitié du livre. Chaque fonctionnalité est soigneusement présentée, suivie de cas typiques d’utilisation. Puis viennent les pièges éventuels et les situations ennuyeuses ou gênantes.

Par exemple, pour prendre un cas sûr, l’utilisation du mot-clé static dans la déclaration d’une variable locale à une fonction garantit que l’initialisation sera faite de manière atomique depuis C++11. Voici un extrait tiré du livre :

Logger& getLogger() { // Même si deux threads appellent getLogger() simultanément, local est bien // initialisé une seule fois. static Logger local("log.txt"); return local; }

Pour illustrer un potentiel piège, considérons maintenant ce cas d’utilisation de getLogger():

struct FileManager { FileManager() { getLogger() << "Démarrage du gestionnaire de fichiers…"; // … } ~FileManager() { getLogger() << "Extinction du gestionaire de fichiers…"; // … } }; FileManager& getFileManager() { static FileManager fileManager; return fileManager; }

L'ordre des premiers appels à getFileManager() et getLogger() n'a pas d'importance. Si le premier est appelé avant le second, il déclenchera la création du logger, sinon le logger aura déjà été créé. Par contre, l'ordre de destruction est important (notez que l'ordre de destruction est forcément l'inverse de l'ordre de création).

  • si FileManager est détruit en premier, tout se passe bien.
  • autrement, le comportement du programme est non spécifié (undefined behavior) car le destructeur de FileManager va appeler getLogger() qui va retourner une référence vers un objet qui n’existe plus.

Note de votre serviteur : ici le souci est lié à l’utilisation d’une variable statique dans les fonctions et non pas lié spécifiquement aux ajouts de C++11.

Au niveau des gênes, les auteurs notent à juste titre que dans le cas d’une fonction utilisée dans un contexte mono-thread, l’initialisation d’une variable locale static sera quand même inutilement gardée par des primitives de synchronisation, et l’appel ne pourra être inline (Notons que l’option -fno-threadsafe-statics permet de contrôler cet aspect avec GCC et Clang).

Du côté des fonctionnalités sans inconvénient, on peut noter nullptr qui n’a aucun piège ni ne provoque de surprise, ou encore override, qui améliore grandement la qualité du code et aide à éviter de nombreuses erreurs, sans qu’il soit vraiment possible de se tromper.

Enfin, s’agissant d’une première édition, le livre contient quelques menues erreurs ici et là, bénignes et qui seront sans doute remarquées par les habitués du langage. Elles pourront cependant perturber les autres lecteurs ; pour ces derniers, il vaut sans doute mieux attendre la seconde édition avant d’aborder ce livre.

Commentaires du lecteur Commentaires de Julien Jorge

Cet ouvrage est un peu comme le livre que j’écris mais rédigé en plus détaillé, mieux renseigné, et beaucoup plus neutre, par des gens qui en savent bien plus que moi. C’est un peu frustrant, mais je suis content qu’Embracing Modern C++ Safely existe :)

Je considère que c’est un très bon achat et je vous recommande de l’acquérir, que ce soit pour vous mettre à jour si vous n’utilisez pas encore ou à peine C++11, ou bien pour profiter de l’expérience de gens très qualifiés si vous voulez optimiser votre utilisation du langage. Chaque section est très complète et les avantages et inconvénients sont bien expliqués, avec des exemples simples.

On pourra reprocher au livre d’être un peu trop verbeux. Il n’est pas rare de lire une information, puis de la relire sous forme de code et commentaire, puis de la lire encore une fois deux pages plus loin. Le fait que le livre ait autant de pages que le standard C++14 est déjà un indicateur. Cela dit, je vous conseille de lire ce livre plutôt que le standard. Il faut noter que le livre ne couvre que les additions au langage et n’aborde pas la bibliothèque standard.

Cette verbosité est cependant un avantage pour le lecteur qui souhaite piocher dans le livre dans le désordre. En effet, chaque section est indépendante et peut être abordée directement.

Je note l’intention des auteurs d’être factuels et d’éviter tout forme d’opinion. C’est tout à fait réussi. Par exemple, dans les pièges potentiels et autres gênes, les situations sont listées simplement sans indiquer de gravité absolue ni même relative des uns par rapport aux autres. Certains de ces exemples me semblent parfois tirés par les cheveux et il m’arrive de me demander « mais qui irait faire ça ? » devant certains codes. Néanmoins, puisque les auteurs souhaitent présenter des faits, il est bien vu de leur part de présenter tous ces exemples sans discrimination.

Commentaires de small_duck - Un ouvrage intéressant, mais un peu tardif ?

Je ne peux qu’applaudir l’effort et l’exhaustivité de l’ouvrage, qui reprend en détail chaque nouvelle fonctionnalité, ce que j’avais tenté de faire à mon humble niveau dans la section C++ de mon blog. Les sections de cas d’utilisation sont certainement celles que je trouve les plus intéressantes : une nouvelle fonctionnalité, d’accord, mais à quoi ça sert, et pourquoi ? Les explications sont donc très claires, même si j’aurais justement préféré que ces sections prennent le pas sur les risques, qui à mon avis prennent trop de place dans le bouquin. Quelques conseils auraient été les bienvenus: les auteurs se bornent trop souvent à indiquer que « nous ne recommandons pas particulièrement cette fonctionnalité, juste indiquons son existence. »

La question se pose tout de même : en 2022, à qui s’adresse le livre ? À des développeurs et des développeuses chevronnés, très à la pointe dans le C++ 98, mais qui n’auraient pas ou peu fait de C++11/14 ? Avec la myriade de tutoriels, pages StackOverflow ou encore les dernières pages Guru of the week d’Herb Sutter, quels sont les développeurs ou les développeuses qui ont attendu ce livre pour migrer leur base de code ?

Aujourd’hui, quelqu’un cherchant un ouvrage sur le C++ moderne pourrait plutôt se laisser tenter par un livre qui irait jusqu’au dernier standard, peut-être en laissant de côté les fonctionnalités les plus obscures, avec des éléments de bibliothèque standard, peut-être dans une approche moins scolaire et plus prescriptive.

J’y trouve cependant mon bonheur, en partant du début du livre et en lisant petit à petit, pour réviser mes fonctionnalités, apprendre de nouvelles techniques que je pourrais utiliser dans mes bases de code, ou m’assurer que je les utilise correctement.

Où trouver le livre

Plusieurs librairies proposent le livre. On trouvera une liste sur le site officiel. Il vous en coûtera une cinquantaine d’euros pour l’acquérir.

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Conférence Mercurial Paris du 21 au 23 septembre 2022

jeu, 08/09/2022 - 15:52

La conférence Mercurial Paris 2022, est une conférence internationale dédiée au gestionnaire de version Open Source Mercurial. Elle se tiendra fin septembre 2022 à Paris, Université Paris Sorbonne.

Mercurial est un gestionnaire de versions, libre et multi-plateforme, qui aide les équipes à collaborer sur des documents tout en conservant l’historique de l’ensemble des modifications. Équivalent fonctionnellement aux biens connus Git ou Svn, il s’en distingue sur de nombreux points techniques, ergonomiques et pratiques.

Doté d’une interface orientée utilisateur facile d’accès et simple à comprendre, il offre des capacités avancées de personnalisation du workflow et s’illustre aussitôt qu’il y a besoin de performances adaptées aux très gros dépôts. (Les équipes de Google et Facebook utilisent en interne des solutions basées sur Mercurial pour gérer l’ensemble de leur code source.).

Après une première édition en 2019, l’équipe d’Octobus aidée de Marla Da Silva, organisent cette nouvelle mouture qui se déroulera du 21 au 23 septembre dans les locaux de l’Irill (Initiative de Recherche et Innovation sur le Logiciel Libre), Université Sorbonne, Paris.

La participation à l'évènement nécessite votre contribution pour absorber les frais d'organisation. 40€ pour la journée de workshop, 40€ pour la journée de conférence, repas du midi compris. Les sprints sont gratuits. Réserver mon ticket.

Si vous avez un statut étudiant et n'avez pas le budget pour participer aux trois jours, contactez-nous.

Vous trouverez l’ensemble des informations sur le site https://mercurial.paris dont voici le programme résumé :

Mercredi 21 septembre, Workshops

La première journée sera dédiée aux ateliers. L’occasion de découvrir, se former, évoluer sur le sujet.

  • Mercurial usage and workflow
  • Heptapod: Using Mercurial with the GitLab DevOps platform
Jeudi 22 septembre, Talks

Présentations d’experts internationaux et retours d’expérience en entreprise.

  • Stability and innovation
    • Mercurial and Logilab
    • Using Mercurial, evolve and hg-git in an academic context
    • Mercurial usage at XCG Consulting
    • XEmacs and Mercurial: fifteen years of good experiences
  • Toolings
    • Heptapod, three years of Mercurial in GitLab and growing
    • Lairucrem presentation
  • Mercurial at Scale
    • How Mercurial is used to develop Tryton
    • Mercurial usage at Nokia: scaling up to multi-gigabyte repositories with hundreds of developers for fun and games
    • Mercurial usage at Google
  • Development Update
    • Mercurial Performance / Rust
    • State of changeset evolution
Vendredi 23 septembre, Sprints

Enfin, le vendredi 23 se dérouleront les “sprints”, groupes de travail pour faire évoluer Mercurial, sa documentation, son eco-système, etc. Pour toute personne contributrice, développeuse expérimentée ou simplement curieuse, c’est le moment de contribuer !

À propos d'Octobus

Octobus est une société de service française dédiée au logiciel libre, spécialiste des langages Rust et Python, son équipe totalise le plus grand nombre de contributions au logiciel Mercurial dont elle maintient l’infrastructure de développement et est en charge de la distribution des nouvelles versions.

Octobus est également éditrice de la solution Heptapod, forge logicielle libre prenant en charge Mercurial Hg mais aussi Git. Une solution d’hébergement en France clef en main est également proposée en partenariat avec Clever Cloud. Une instance publique dédiée à l'hébergement de logiciels libres est disponible sur foss.heptapod.net (pour y soumettre).

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Revue de presse de l'April pour la semaine 35 de l'année 2022

lun, 05/09/2022 - 20:17
[Silicon] 7 projets open source made in Apple

✍ Clément Bohic, le vendredi 2 septembre 2022.

Moins fourni que celui des autres GAFAM, le portefeuille open source d'Apple comprend tout de même quelques références.

[ZDNet France] Vous voulez donner une seconde vie à votre vieil ordinateur? Essayez ces distributions Linux

✍ Jack Wallen, le jeudi 1 septembre 2022.

Voici cinq distributions Linux qui pourront redonner vie à du matériel informatique vieillissant.

Et aussi:

[Les Inrocks] Pourquoi il faut se méfier des applications de suivi menstruel (NdM: cookies ou abonnement)

✍ Milena Ill, le lundi 29 août 2022.

Alors que le droit à l'avortement est fortement remis en question aux États-Unis, l'ONG Mozilla a mené l'enquête sur les applications de suivi de règles et leur politique de confidentialité. Et soulève de réels problèmes.

[Le nouvel Economiste] La ville de Paris propose une suite de logiciels libres aux collectivités

Le mercredi 24 août 2022.

Une manière d'inciter à l'adoption de ces outils informatiques faciles d'accès et prêts à l'emploi

[Libération] Aaron Swartz, il code de source (€)

✍ Amaelle Guiton, le mercredi 17 août 2022.

Si l'enfant prodige d'Internet ne s'était pas pendu en 2013, il soutiendrait les lanceurs d'alerte et tenterait de réguler les Gafa.

[Génération-NT] Les logiciels libres recommandés par l'État

✍ Jérôme G., le samedi 13 août 2022.

Il existe un catalogue des logiciels libres recommandés par l'État pour toute l'administration. C'est le SILL qui vient de bénéficier d'une mise à jour.

[usine-digitale.fr] Les États-Unis lancent leur projet de RGPD

✍ Raphaële Karayan, le vendredi 12 août 2022.

La Federal Trade Commission (FTC) a lancé le 11 août une grande consultation, qui marque le point de départ d'un grand chantier réglementaire relatif à la protection des données personnelles.

[Le Monde Informatique] FauxPilot prépare une alternative à Copilot hébergée localement

✍ Maryse Gros, le mercredi 10 août 2022.

Basé sur CodeGen de Salesforce Resarch, le projet d'assistance à l'écriture de code FauxPilot est hébergé localement. Contrairement à un outil comme Copilot, il ne renvoie donc pas de données de télémétrie à son fournisseur, en l'occurrence GitHub/Microsoft. Il s'agit pour l'instant d'un projet de recherche.

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Agenda du Libre pour la semaine 36 de l'année 2022

sam, 03/09/2022 - 18:43

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 16 événements (France: 14, internet: 1, Québec: 1) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire [internet] Visioconférence Groupe Monnaie Libre - Le lundi 5 septembre 2022 de 21h00 à 23h00.

Visioconférences Monnaie Libre chaque lundi à 21h !

La Monnaie Libre Ğ1 qu’est-ce que c’est ?

La monnaie libre s’appelle la June : Ğ1. Elle est différente de l’euro. Elle est aussi numérique (seules quelques unités sont imprimées sur des billets), mais surtout, elle est totalement libre. Et même plus encore, nous pouvons la créer !!

Elle correspond un peu à un revenu complémentaire. Elle n’a pas de frontière, elle peut être créée et utilisée là où les gens le souhaitent !

Pourquoi créer une monnaie libre ?

Pour répondre à de nombreux problèmes…

Endettement, surendettement, faillite, spéculation démesurée, corruption, chômage, pauvreté, inégalités sociales croissantes…

En fait, c’est une autre façon de fonctionner en parallèle de l’euro. Une manière d’être un peu plus libre !

Réapprenons à vivre ensemble !

Pour rejoindre la visioconférence il vous suffit de cliquer sur ce lien => [https://meet.jit.si/monnaielibre83][25670_1]

Dans la mesure du possible, il est recommandé de vous équiper d’un casque ou micro-casque, cela sera plus agréable au niveau son.

Les premières sessions seront assez généralistes pour présenter la Monnaie Libre et procéder également à l’ouverture de comptes.

Mais nous aborderons également les idées de projets que les membres ont ou pourraient avoir et nous organiserons des séances dédiées.

Par avance merci de partager et pour votre future participation.

Prenez soin de vous et de vos proches.
Amicalement, Francis.

[25670_1] : https://meet.jit.si/monnaielibre83?fbclid=IwAR3KoWXzb0xQtvL8QV4QpFQEtyAwA0ZPPi6mVNwpdhI1xv0VzJAp6klROac

[FR Paris] Émission « Libre à vous ! » - Le mardi 6 septembre 2022 de 15h30 à 17h00.

L’émission Libre à vous ! de l’April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le [site web de la radio][25582_1].

Le podcast de l’émission, les podcasts par sujets traités et les références citées sont disponibles dès que possible sur le [site consacré à l’émission][25582_2], quelques jours après l’émission en général.

Les ambitions de l’émission Libre à vous !

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

Depuis mai 2018, l’April anime une émission d’explications et d’échanges sur la radio Cause Commune sur les thèmes des libertés informatiques.

Libre à vous ! se veut avant tout une émission d’explications et d’échanges sur les dossiers politiques et juridiques que traite l’April, et sur les actions qu’elle mène.

Pour les libertés informatiques en général, et pour le logiciel libre en particulier.

Libre à vous ! c’est aussi un point sur les actualités du Libre, des personnes invitées aux profils variés, de la musique sous licence libre, des actions de sensibilisation.

Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d’action, tel est l’objectif de cette émission hebdomadaire, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.

L’émission dispose :

  • d’un [flux RSS compatible avec la baladodiffusion][25582_3]
  • [d’une lettre d’information à laquelle vous pouvez vous inscrire]25582_4
  • d’un [salon dédié sur le webchat de la radio][25582_5]

[25582_1] : https://cause-commune.fm
[25582_2] : https://www.libreavous.org
[25582_3] : https://libreavous.org/rss
[25582_4] : https://listes.libreavous.org/wws/subscribe/actus
[25582_5] : https://talk.libre-a-toi.org/channel/libreavous

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Rencontre des AFCCLVN - Le mardi 6 septembre 2022 de 19h30 à 22h00.

Rencontre mensuelle des ami·e·s de la FCCL et Ville numérique.

C’est la rentrée et nous nous retrouverons dans le tiers-lieu, [la Fabrique des possibles][25680_1], afin d’échanger sur les projets effectués pendant les vacances et à venir.

Si vous souhaitez nous rejoindre, merci de vous manifester au préalable via l’adresse de contact ci-dessous.

[25680_1] : https://www.fabriquedespossibles.fr/

[CA-QC Montréal] Linux-Meetup Montréal - Le mardi 6 septembre 2022 de 18h30 à 21h30.

Rencontre virtuelle : [https://bbb3.services-conseils-linux.org/b/mar-thv-32t][2175_1]

Programmation de la rencontre (de 18:30 à 21:30)

  1. Présentation de… (Prénom Nom)
  2. Présentation éclair « Lightning talk » sur les logiciels/Linux
  3. Période d’échange de trucs et astuces sous Linux (tous)

Lieu
Rencontre virtuelle : [https://bbb3.services-conseils-linux.org/b/mar-thv-32t][2175_1]

Extras

Pendant le « happy hour » virtuel BYOB « Bring your own Beer » (de 17:30 à 18:30), il y aura 8 salles de discussions virtuelles afin de pouvoir discuter de logiciels libres avec vos amis… que vous n’avez pas vus depuis le confinement ;-)

Profitez-en pour arriver plus tôt afin de vérifier votre audio/vidéo avec BigBlueButton qui ne requiert aucune installation de logiciel puisqu’il fonctionne directement dans votre navigateur avec HTML5 (Chromium, Chrome, Firefox recommandé).

Nous invitons tous les amateurs de logiciels libres (peu importe la plate-forme) à venir discuter. C’est vraiment une excellente occasion de socialiser et de faire connaissance avec d’autres qui partagent les mêmes intérêts.

La rencontre est gratuite et ouverte à tous (de débutants à experts) et rassemble des gens de diverses professions : gestionnaires, professeurs, administrateurs de systèmes, ingénieurs, programmeurs, retraités, étudiants, etc.

Les Linux-Meetup se déroulent simultanément [à travers le monde][2175_2] tous les premiers mardis du mois ainsi que dans plusieurs régions du Québec.

Vous pouvez confirmer votre présence sur un ou plusieurs réseaux sociaux afin de promouvoir l’événement : [Google+][2175_3], [Linkedin][2175_4], [Facebook][2175_5], [Twitter][2175_6]et [Meetup][2175_7]

Au plaisir de vous rencontrer !

Martial

[2175_1] : https://bbb3.services-conseils-linux.org/b/mar-thv-32t
[2175_2] : http://linux.meetup.com/
[2175_3] : https://plus.google.com/u/0/events/cm6n39ohgesi7uub6a5o7jqg2ok
[2175_4] : https://www.linkedin.com/groups?gid=8117971&amp;goback=%2Egmp_8117971
[2175_5] : https://www.facebook.com/events/896482667041170/
[2175_6] : https://twitter.com/MartialBigras
[2175_7] : http://www.meetup.com/Linux-Montreal/events/219143043/

[FR Beauvais] Sensibilisation et partage autour du Libre - Le mercredi 7 septembre 2022 de 18h00 à 20h00.

Chaque mercredi soir, l’association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l’utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d’exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.

C’est l’occasion aussi de mettre en avant l’action des associations fédératrices telles que l’April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

[FR Figeac] Café bidouille, réparation informatique - Le vendredi 9 septembre 2022 de 14h00 à 17h00.

Cet atelier convivial d’auto-réparation et d’entretien des appareils électroniques et informatiques a pour objectif de les faire durer, réduire les déchets et nous rendre plus autonomes face aux technologies.

Vous n’osez pas ouvrir votre téléphone en panne ? Votre ordinateur devient très très lent?

À l’aide de pinces, tournevis et d’outils informatiques libres, on vous aide mais c’est vous qui faites.

Cet atelier est gratuit et ouvert à tous, que vous soyez un bricoleur qui souhaite aider ou que vous ayez besoin d’être aidé.

Attention, tous les intervenants sont bénévoles et il n’y a aucune garantie de succès, mais nous pourrons vous orienter vers des professionnels en cas de besoin.

En attendant ce rendez-vous, tu peux consulter les fiches informatiques mises en ligne par l’équipe : [ricochets-figeac.fr/numerique][25636_1]

Tous les premiers samedis du mois et le vendredi après-midi qui suit, plus d’informations ? Sylvestre : 06 52 89 33 86

[25636_1] : https://ricochets-figeac.fr/numerique

[FR Le Plessis-Pâté] Espace numérique libre Yann Le Pollotec - Du vendredi 9 septembre 2022 à 14h00 au dimanche 11 septembre 2022 à 20h00.

Après deux années d’interruption, la Fête de l’Humanité reprend et déménage au Plessis-Pâté dans l’Essonne.

Comme de 2014 à 2019, il y aura un espace numérique libre où seront présentes des organisations telles que Les Ordis Libres, Framasoft, Libre en communs, Parinux et d’autres, la liste n’est pas encore définitive.

Les Ordis Libres seront là avec leur exposition, destinée à un large public, béotien ou militant, chacun pourra y trouver des informations, théoriques ou très pratiques, aidé par des pingouins en vadrouille.

L’espace est ainsi nommé en hommage à Yann Le Pollotec, son initiateur en 2014, malheureusement décédé en 2021.

[FR Orléans] Horaires des réunions hebdomadaires de CENABUMIX - Le vendredi 9 septembre 2022 de 17h00 à 19h00. [FR Brest] Barbecue de rentrée d’Infini - Le vendredi 9 septembre 2022 de 18h30 à 20h30.

C’est la rentrée et à cette occasion retrouvons-nous autour d’un barbecue et de grillades !

Tout le monde est le/la bienvenu·e.
Vous pourrez rencontrer ou revoir les autres bénévoles et adhérent·e·s, discuter des outils et services d’Infini, parler de logiciels libres, de vos envies pour l’année à venir, etc. et autres sujets, tout en mangeant et buvant un verre ensemble.

Apportez ce que vous voulez à boire et/ou à manger, à partager ou non.

Le Patronage Laïque Municipal Guérin se situe dans le quartier de Kerigonan près de Saint-Martin, au 1 rue Alexandre Ribot. Nous serons dans le jardin à l’avant.

Détails pratiques :
Il y a deux arceaux à vélo.
Arrêts de bus Malakoff : 2, 3, 12 et 13.
Arrêt de tramway le plus proche : Saint-Martin.

[FR Le Tholonet] Réunion mensuelle de l’Axul - Le vendredi 9 septembre 2022 de 20h00 à 23h55.

Les membres de l'[Axul]25550_1 vous invitent à leur réunion réelle du vendredi 9 septembre de 20h00 à 23h55 au Centre Culturel Georges Duby du Tholonet, 859 avenue Paul Julien, à proximité de la place du marché de [Palette]25550_2.

Port du masque optionnel pour l’instant.

  • 20h00 - 20h15 : [Accueil][25550_3]
  • 20h15 - 20h30 : Présentation des participants et organisation de la soirée
  • 20h30 - 23h55 : Discussion générale
  • Stand de l’Axul le 11 septembre au Forum des Associations et du Bénévolat
  • Utilisation du nouveau serveur, en particulier pour le renouveau des listes de discussion
  • Préparation des futurs Samedis Libres
  • Projets d’ateliers
  • Autres interventions de l’Axul… : films… vidéos…
  • Autres questions ?

Événements ultérieurs

  • Réunion mensuelle du vendredi 14 octobre 2022 au Tholonet

Ces réunions libres et gratuites sont ouvertes à toutes et à tous, débutantEs ou expertEs GNU/Linux, membres ou non de l'Axul.

Entrée Libre. Tout Public.

[25550_1] : http://www.axul.org/
[25550_2] : https://www.openstreetmap.org/#map=14/43.5126/5.4929
[25550_3] : https://www.openstreetmap.org/#map=18/43.51005/5.49025

  • Salle Georges Duby, avenue Paul Julien, Le Tholonet, Provence-Alpes-Côte d’Azur, France
  • http://axul.org
[FR Claix] Cartopartie à Claix - Le samedi 10 septembre 2022 de 09h00 à 18h00.

C’est quoi une cartopartie ?

  • C’est une journée de contribution collective à OpenStreeMap, centrée sur un territoire : les contributeurs  rassemblent leur force et passent la journée ensemble, à faire des aller-retours entre

    • le terrain pour effectuer des observations, effectuer des relevés,
    • une salle (mise à leur disposition par la mairie pour cette occasion) pour reporter leurs contributions dans la base de données OpenStreetMap.
  • Le fait de travailler « en meute » est stimulant et efficace, les améliorations apportées sur un périmètre restreint par les participants au cours d’une seule journée sont très visibles !

  • À midi on mangera ensemble, repas sorti des sacs.

Qui peut participer ?

  • Tous ceux qui connaissent bien [la commune de Claix][25576_1] et qui veulent partager leurs connaissances.
  • Tous ceux qui ne connaissent pas encore (ou pas encore très bien) OpenStreetMap et qui veulent profiter de l’occasion pour apprendre un peu…
  • Tous ceux qui connaissent déjà un peu OpenStreeMap et qui veulent en savoir un peu plus…
  • Tous les contributeurs OpenStreetMap réguliers, acharnés, passionnés bien sûr également, pour contribuer directement mais aussi pour accompagner et/ou aider les nouveaux contributeurs et pour partager leurs connaissances !

Vous pouvez vous inscrire ici [inscriptions]25576_2

C’est quand et c’est où ?

  • Cette cartopartie aura lieu toute la journée le samedi 10 septembre 2022 à Claix, rendez-vous est donné à partir de 8h30 (et jusqu’à 19h) dans la [Salle des Fêtes du Bourg, places des Alpes, à Claix][25576_3]
  • La cartopartie porte sur le [périmètre de la commune de Claix 38640][25576_1]

Que faut-il pour participer ?

  • Un ordinateur est nécessaire pour reporter ses contributions dans la base de données OpenStreetMap, mais si vous n’en avez pas, vous pourrez toujours vous mettre en binôme avec un autre contributeur.
  • Un smartphone permet également la contribution (voir [contributions sur mobile][25576_4])
  • Chacun apporte de quoi grignoter, de quoi boire et manger à midi, à partager ensemble !

[25576_1] : https://www.openstreetmap.org/relation/226348#map=13/45.1187/5.6592
[25576_2] : https://framadate.org/CartoPartieClaix
[25576_3] : https://www.openstreetmap.org/way/71148263
[25576_4] : https://wiki.openstreetmap.org/wiki/Grenoble_groupe_local/Agenda#lundi_13_juin_2022_Atelier_contribution_sur_mobile

[FR Lodève] Fête des Associations - Le samedi 10 septembre 2022 de 10h00 à 18h00.

Venez à la rencontre de plus de 100 associations.
🈴 Stands assos de 10h à 18h
🕜 11h30 : Inauguration
🕜 19h00 : spectacle d’improvisation
🕜 21h00 : Concert « Bekart » organisé par la librairie de Lodève, Un point un trait
📣 Démonstrations et animations toute la journée
🍽 Buvette et restauration sur place

[Montpel’libre][25667_1] est un Groupe d’Utilisateurs GNU/Linux et Logiciels Libres sur la région Occitanie qui propose une multitude d’activités dans le cadre de la promotion des Logiciels Libres, de la Culture Libre et des Biens Communs, de l’accessibilité, de l’économie sociale et solidaire, de l’innovation sociale et numérique, de l’éducation populaire, ou encore du développement durable.

Montpel’libre vous propose de prendre part à notre projet commun pour la promotion des logiciels libres, des biens communs, de l’accessibilité, de l’économie sociale et solidaire, de l’innovation sociale et numérique, de l’éducation populaire et avec [API : Action of Public Intrest][25667_2] les Objectifs de Développement Durable en partage.

Vous avez des questions sur les logiciels libres, alors c’est le moment.

La Ville de Lodève a toujours su entretenir un tissu associatif fort et dynamique et nous tenons à soutenir avec ferveur ceux qui s’investissent, s’engagent avec dévouement au service des autres.

Plus d’une centaine d’associations du territoire Lodévois et Larzac sera présente sur l’esplanade de Lodève.

Vous n’aurez donc que l’embarras du choix quant aux activités à pratiquer pour toute la famille en intérieur et à l’extérieur.

Entrée libre et gratuite sur [inscription][25667_3]. Une simple [adhésion][25667_4] à l’association est possible. Rejoindre le groupe Montpel’libre sur [Telegram][25667_5] S’inscrire à l’[Infolettre][25667_6] de Montpel’libre.

Samedi 03 septembre 2022 de 10h00 à 18h00
Esplanade de la sous-préfecture, allée de Verdun, 34700 Lodève

[25667_1] : https://montpellibre.fr
[25667_2] : https://montpellibre.fr/spip.php?article4207
[25667_3] : http://montpel-libre.fr/spip.php?article2787
[25667_4] : http://montpel-libre.fr/stock/documents/Adhesion/montpellibre_adhesion_2022.pdf
[25667_5] : https://t.me/joinchat/L4OEvBM00vzNuIpOnFeQ-Q
[25667_6] : https://framalistes.org/sympa/info/montpellibre_info

[FR Brest] Portes ouvertes de La Pince et présentation des ateliers de couture participatifs - Le samedi 10 septembre 2022 de 11h00 à 17h00.

L’association La Pince organise ses portes ouvertes et ce sera l’occasion de discuter et de découvrir avec Ariane la nouvelle formule des ateliers de couture :

  • en autonomie avec les outils de l’atelier ;
  • en semi-autonomie en groupe ;
  • en cours plus dirigés avec la coopération pour la conception ;
  • et toutes vos idées pour des ateliers autres avec du fil et des aiguilles.

Venez nous rencontrer !

[FR Quimper] Après-midi libre aux abeilles - Le samedi 10 septembre 2022 de 14h00 à 18h00.

Diffusion du documentaire "[LOL : logiciel libre, une affaire sérieuse][25578_1]", suivi d’un temps de discussion avec Thierry Bayoud et Léa Deneuville ainsi qu’une mini install-party.

[25578_1] : http://www.gigowattfilm.com/coffre/fiction/doc-lol

[FR Ivry sur Seine] Cours de l’Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 10 septembre 2022 de 14h30 à 18h30.

Présentation de l’E2L

Quel est le rôle de l’école du logiciel libre?

Tout d’abord, ce n’est pas une école comme les autres. Elle n’a pas d’établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d’étudiant, ni de diplôme de fin d’année.

Comme toutes les écoles, son rôle est d’apprendre à ses élèves les logiciels libres, c’est-à-dire:

  • comment en trouver de bons parmi les nombreux sites qui en proposent,
  • comment en prendre possession en fonction des licences,
  • comment les installer en fonction de ses besoins,
  • comment les tester et les utiliser,
  • comment en comprendre le fonctionnement pour ensuite les modifier,
  • comment écrire ses propres logiciels libres.

En fait, l’école du logiciel libre est une université populaire, comme celles qui ont vu le jour en France à partir du 19ᵉ siècle, et dont le but est de transmettre des connaissances théoriques ou pratiques à tous ceux qui le souhaitent. Et pour atteindre ce but, sa forme juridique est de type « association à but non lucratif ».

Comment fonctionne l’école?

Cette école étant une association, elle possède, comme toutes les autres, un bureau, élu chaque année en assemblée générale, pour l’administrer. Mais elle a aussi des responsables pédagogiques dont le rôle est essentiel, car ce sont eux qui établissent les programmes des cours en fonction des souhaits des adhérents, valident les candidatures des enseignants et affectent les sessions.

Les membres du bureau et les responsables pédagogiques forment « l’encadrement de l’école ». Tous les membres “encadrants” doivent être membres de l’association.

Les locaux où se déroulent les cours seront ceux que l’on veut bien nous prêter : une salle des fêtes, un théâtre, une salle de réunion publique, un amphi dans une école publique, ou autre.

Les thèmes des cours sont définis par les adhérents en fonction de leurs envies, de leurs besoins. Les cours sont ensuite décidés par les responsables pédagogiques de l’école en fonction des enseignants disponibles.

Afin de permettre au plus grand nombre de participer et d’assister aux cours, les sessions se tiennent essentiellement le samedi. Une première de 9h à 13h, et une autre de 14h30 à 18h30.

Programme détaillé sur le site [http://e2li.org][25528_1]

[25528_1] : http://www.e2li.org/rwd.php

[FR Aix-en-Provence] Stand de l’Axul - Le dimanche 11 septembre 2022 de 10h00 à 18h00.

Un [stand][25548_1] a été réservé au [59 rue Thiers.][25548_2]

Ce Stand du Libre est organisé par l'[Axul][25548_3].

Il propose une présentation générale des logiciels libres et de la culture libre (OpenStreetMap, Wikipedia…).

Présentation de livres et de sites Internet consacrés au Libre

Présentations liées aux nouveaux programmes scolaires sur le codage

  • Présentation de [Python][25548_4] et de [Scratch][25548_5].
  • Présentation de modèles éducatifs libres écrits en [HTML5][25548_6] pour PC ou tablettes quel que soit le système d’exploitation : exemple du site [PhET][25548_7].
  • Présentation du projet [1, 2, 3… codez !][25548_8] : Enseigner l’informatique à l’école et au collège ([Fondation La main à la pâte][25548_9]).
  • Présentations d’autres logiciels éducatifs et/ou scientifiques…

Autres Présentations

  • Distribution [PrimTux][25548_0] pour les élèves de l’école primaire.
  • Cohabitation Linux - Windows 10 : le cas d’Ubuntu 64 bits.
  • Présentation d’un [Fairphone][25548_1], un téléphone libre et éthique.

Prochains Samedis Libres :

  • Samedi Libre du 1er octobre 2022
  • Samedi Libre du 5 novembre 2022

Adresse probable de ces Samedis Libres : Centre Social et Culturel des Amandiers, 8 allée des Amandiers, [Jas-de-Bouffan]25548_2.

Ces samedis libres et gratuits sont ouverts à toutes et à tous, débutantEs ou expertEs GNU/Linux, membres ou non d’associations du Libre. Les locaux sont au rez-de chaussée et accessibles par tous.

Entrée Libre. Tout Public.

[25548_1] : https://www.aixenprovence.fr/Forum-des-Associations-et-du-Benevolat-17584
[25548_2] : http://www.openstreetmap.org/?mlat=43.52800&amp;mlon=5.45165#map=18/43.52763/5.44942/
[25548_3] : http://axul.org/
[25548_4] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Python_(langage)
[25548_5] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Scratch_%28langage%29
[25548_6] : https://fr.wikipedia.org/wiki/HTML5
[25548_7] : https://phet.colorado.edu/fr/
[25548_8] : http://www.fondation-lamap.org/123codez
[25548_9] : http://www.fondation-lamap.org/
[25548_0] : https://primtux.fr/
[25548_1] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fairphone_(smartphone)
[25548_2] : http://openstreetmap.org/?mlat=43.53206&amp;mlon=5.41224&amp;zoom=17

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Oubliez les web services, utilisez des tubes nommés

mer, 31/08/2022 - 16:20

Programmer des services web (ou n'importe quel middleware) est pénible et inutile dans la plupart des cas, alors que Linux propose de quoi faire communiquer des programmes en lisant simplement des fichiers.

Cette dépêche vous montre comment.

Sommaire Introduction Justification

Le problème consistant à faire communiquer deux programmes est l'un de ceux qui ont généré la plus grande littérature et le plus grand code de toute l'informatique (avec l'invalidation de cache, nommer des choses et les frameworks Web).

Face à un tel problème, un programmeur pense immédiatement « je vais utiliser un middleware ». Si vous ne savez pas vraiment ce qu'est un middleware, rassurez-vous, personne ne le sait vraiment. Aujourd'hui, vous avez peut-être entendu parler de leur dernier avatar : les services web. Comme notre programmeur va s'en rendre compte, on a maintenant deux problèmes. La charge d'écriture, d'utilisation et de maintenance du code utilisant des middlewares est toujours énorme.

Parce qu'ils sont conçus pour gérer un très grand nombre de fonctionnalités et de situations complexes - la plupart d'entre elles impliquant des utilisateurs adverses, des utilisateurs robots, ou les deux.

Mais la plupart du temps, le problème réel n'implique pas vraiment ces situations. Du moins pas au début (… ce qui signifie probablement jamais). Les personnes connaissant l'histoire des middlewares diront que leur caractéristique principale n'est pas seulement le passage de messages, mais aussi l'appel à distance, qui implique la sérialisation des objets. Mais la plupart du temps, les messages sont assez simples de toute façon, et utiliser un middleware pour implémenter la sérialisation d'une liste d'instances ayant trois membres de types fondamentaux n'est pas une bonne utilisation de votre temps.

Si vous construisez des (premières versions de) programmes communicants qui fonctionneront sur un réseau local (sûr), et pour lesquels les messages échangés sont connus et simples, alors j'ai une bonne nouvelle : vous n'avez pas besoin d'utiliser des services web (ou tout autre type de middleware).

VOUS DEVEZ JUSTE SAVOIR COMMENT LIRE/ÉCRIRE DEPUIS/VERS DES FICHIERS (SPÉCIAUX).

Vue d'ensemble

L'idée de base est qu'au lieu de programmer l'interface réseau de votre service avec des sockets de bas niveau ou toute autre bibliothèque de haut niveau, vous pouvez simplement mettre en œuvre des mécanismes de requête/réponse en utilisant des tubes nommés.

Les tubes nommés sont des fichiers spéciaux FIFO (First In, First Out) qui bloquent les E/S et mettent en œuvre une forme très basique de passage de messages, sans avoir à s'embarrasser avec le polling. De plus, ils sont très faciles à utiliser, puisqu'il s'agit simplement de fichiers dans lesquels vous lisez/écrivez.

Une fois que vous avez créé votre service au-dessus de ces tubes, il est facile de l'intégrer dans une interface réalisée avec d'autres langages/outils. Par exemple, il est très facile de l'exposer sur le réseau en utilisant des outils courants comme socat.

Attention, ce n'est pas sécurisé, vous ne devez l'utiliser qu'à des fins de test dans un réseau local sûr.

Principe

Le principe théorique peut être représenté par ce diagramme de séquence UML :

Tubes nommés ┌────────┴────────┐ ┌──────┐ ┌──────┐ ┌──────┐ ┌───────┐ │Client│ │SORTIE│ │ENTRÉE│ │Service│ └───┬──┘ └─┬────┘ └────┬─┘ └───┬───┘ │ │ │ │ │ │ │┌───────╢ │ │ bloque││attente║ │requête │ │└──────→║ ├─────────────────────→│ │ ╟───────┐│ ├───────→│ ║attente││bloque │ ║traitement ║←──────┘│ │ ║ │ │←─────────────────────┤ │←───────┤ │ réponse│ │ │ │ │

Notes :
- Le service est démarré en premier et attend l'entrée, mais comme les processus sont bloquants, l'ordre de démarrage n'a pas toujours d'importance.
- Il y a deux tuyaux, ici (un pour l'entrée et un pour la sortie), pour des raisons de simplicité, mais vous pouvez tout aussi bien n'en utiliser qu'un seul.

Exemples

Pour créer les tuyaux nommés sous Linux ou MacOS, utilisez la commande mkfifo, comme indiqué dans le script build.sh.

La création de tuyaux nommés sous Windows est plus complexe, vous pouvez consulter la question Stack Overflow correspondante.

Exemple trivial : un service de chat

L'exécutable pcat implémente un service qui lit depuis un tuyau nommé et imprime son contenu sur la sortie standard. C'est comme une commande cat, mais qui ne s'arrêterait pas après la première lecture, mais continuerait à lire depuis le tube.

Ce type de service est juste une simple boucle qui itère sur les appels d'E/S bloquants sur les tuyaux nommés, ayant ainsi un coût CPU nul pour l'interrogation.

Remarque : si cet exemple imprime « Hello World ! » en continu, c'est parce que vous n'avez pas créé le fichier de données comme un tube nommé, mais comme un fichier normal. Par conséquent, au lieu de vider son contenu après la lecture, il continue à lire le même contenu.

#!/usr/bin/env python import sys if __name__ == "__main__": while True: with open(sys.argv[1]) as fin: line = fin.readline() sys.stdout.write(line) Un service simple

Le premier exemple ./service in out implémente un service qui lit depuis un tuyau nommé in et écrit vers un autre tuyau out.

Une fois lancé, le service va attendre que les tuyaux soient consommés, par exemple avec deux commandes. La première écrit une entrée dans le tuyau d'entrée :

echo "données" > in

Le second lit le résultat :

cat out

Notez que vous pouvez utiliser le même tuyau pour l'entrée et la sortie
: ./service1 data data.

#!/usr/bin/env python import sys if __name__ == "__main__": print("Start server") while True: with open(sys.argv[1]) as fin: datas = fin.readline() data = datas.strip() print("Received: <",data,">", file=sys.stderr) with open(sys.argv[2], 'w') as fout: fout.write(data) if data == "exit": break print("Stop server", file=sys.stderr) Exposer ces services sur le réseau

Si vous souhaitez exposer un tel service en tant que serveur réseau, utilisez simplement socat.

Par exemple, pour obtenir une requête de données du réseau pour le service1:

socat -v -u TCP-LISTEN:8423,reuseaddr PIPE :./data

(voir run_socat_server.sh pour un exemple complet).

Vous pouvez le tester en envoyant quelque chose sur la connexion :

echo "Hello World !" > /dev/tcp/127.0.0.1/8423

Inversement, pour renvoyer automatiquement la réponse à un serveur :

socat -v -u PIPE :./out TCP2:8424:host

Sachez que socat se termine dès qu'il reçoit la fin du message.
Ainsi, si vous souhaitez établir un portail permanent, vous devrez utiliser l'option fork:

socat TCP-LISTEN:8478,reuseaddr,fork PIPE:/./data Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Lettre d'information XMPP de juillet 2022

mar, 30/08/2022 - 09:27
  • N. D. T. — Ceci est une traduction de la lettre d’information publiée régulièrement par l’équipe de communication de la XSF, essayant de conserver les tournures de phrase et l’esprit de l’original. Elle est publiée conjointement sur les sites LinuxFr.org et JabberFR.org.

Bienvenue dans la lettre d’information XMPP, nous sommes ravis de vous retrouver ici ! Ce numéro couvre le mois de juillet 2022.

Comme la présente lettre d’information, de nombreux projets et leurs efforts au sein de la communauté XMPP sont le résultat du travail bénévole de personnes. Si vous êtes satisfait des services et des logiciels que vous utilisez, surtout dans la situation actuelle, pensez à dire merci ou à aider ces projets ! Vous souhaitez soutenir l’équipe de la lettre d’information ? Lisez la suite en bas de page.

Sommaire Annonces de la XSF
  • La période de demande d’adhésion à XSF pour le troisième trimestre 2022 est actuellement ouverte. Si vous souhaitez devenir membre de XSF, vous pouvez demander l’adhésion. Veuillez soumettre votre demande avant le 25 août 2022.
Google Summer of Code 2022

Le Google Summer of Code 2022 a pris son envol et le codage a commencé depuis un moment déjà ! Les deux nouveaux contributeurs Patiga et PawBud qui travailleront sur des projets de logiciels open-source dans l’environnement XMPP. Lisez aussi leurs premiers articles de blog.

Hébergement fiscal de projets par la XSF

Le XSF propose un hébergement fiscal pour les projets XMPP. Veuillez postuler via Open Collective. Pour plus d’informations, consultez le billet de blog d’annonce. Projets actuels :

Événements Articles

Voici quelques articles et réflexions concernant la loi européenne sur les marchés numériques :

Le site riche en informations, « Chat standard (XMPP) », est maintenant disponible en anglais à l’adresse freie-messenger.de

Axel de eversten.net a publié un Test de notification push XMPP pour iOS couvrant les dernières versions de Monal, Siskin IM et Snikket sur différentes implémentations de serveur. Une bonne lecture de 15 minutes pour les utilisateurs d’iOS et leurs contacts multiplateformes.

JMP délivre désormais des transcriptions de messages vocaux dans plusieurs langues courantes, et plus seulement en anglais. Le système de messagerie vocale a également été mis à jour pour obtenir les noms à partir de profils XMPP plus modernes, notamment vCard4 et PEP Nickname.

MoongoseIM 5.1 est sorti comme prévu, comme annoncé dans le bulletin d’information de juin 2022. En plus des fonctionnalités mentionnées précédemment, cette version a apporté des améliorations à la fonction Boîte de réception. Vous pouvez maintenant en savoir plus sur les nouveaux paramètres de la boîte de réception et les améliorations de l’évolutivité dans cet article.

Nouvelles du logiciel Clients et applications

Le communiqué de Mellium Dev pour juillet 2022 a été publié ! Les mises à jour importantes de ce mois-ci comprennent une implémentation de la nouvelle RFC 9266 et un nouvel outil pour trouver les problèmes liés à la documentation dans les projets Go. De plus, Mellium a déménagé sur Codeberg ! Les dépôts se trouvent désormais à l’adresse codeberg.org/mellium et le message d’annonce se trouve sur Lemmy ou Open Collective.

Conversations 2.10.8, un client Jabber/XMPP pour Android, a été publié.

Les versions Gajim 1.4.6 et 1.4.7 ont été publiées. Ces versions apportent des améliorations de performance, de meilleurs aperçus de fichiers, et corrigent quelques bogues avec l’icône d’état et les notifications. La détection des codes courts Emoji a également été améliorée.

Monal version 5.2.0 a été publié par l’équipe de développement de Monal ! Les points forts de cette version sont les nouveaux serveurs push (privés) en Europe et aux États-Unis, l’affichage des fichiers transférés dans le répertoire des documents de l’application, et plusieurs corrections concernant le chiffrement (OMEMO), la lecture des codes QR et l’embarquement. En outre, Monal dispose d’une nouvelle page web.

Psi+ 11.5.1634 (2022-07-11) a été publié.

Serveurs

eturnal 1.10.0, un serveur autonome STUN / TURN, a été publié.

La version Openfire 4.7.2 est sortie, stabilisant et corrigeant des bogues, améliorant notamment les connexions BOSH sous charge.

Le plugin 0.9.1 d’Openfire pour les notifications push (https://discourse.igniterealtime.org/t/push-notification-openfire-plugin-0-9-1-released/91832) a été publié avec un seul correctif, mais un correctif important.

La version 1.8.3 du plugin Openfire REST API est également sortie, étendant la recherche MUC et mettant à jour les dépendances.

Bibliothèques

libstrophe 0.12.1, une bibliothèque client XMPP légère écrite en C, a été publiée.

nbxmpp 3.1.1 a été publié. Cette version apporte des améliorations de performances et des corrections de bogues.

Le composant XMPP webhooks a été mis à jour pour prendre en charge davantage de webhooks. Effectivement, ce composant remplace les outils propriétaires tels que Slack par une meilleure option basée sur un code ouvert et des protocoles ouverts, entièrement sous le contrôle de ses utilisateurs. Il dispose désormais de :

  • Des messages plus riches pour les événements GitLab (étiquettes, temps passé, etc.).
  • Prise en charge des événements Stripe, y compris la vérification facultative (mais recommandée) de la signature.
  • Prise en charge de SMS to URL Forwarder, une application simple mais efficace de transfert de SMS pour Android. C’est pratique pour ceux qui ont un deuxième ou un troisième téléphone et c’est également utilisé pour présenter certaines des nouvelles fonctionnalités.
  • Intégration avec Nextcloud via Flow Webhooks.

Paul Schaub a rédigé un court article de blog sur les progrès récents réalisés en vue d’ajouter la prise en charge du Web-of-Trust à PGPainless. Avec la version 1.3.2, la bibliothèque OpenPGP prend en charge la création de signatures sur des certificats tiers, ce qui aidera les utilisateurs à construire leur réseau de confiance.

xmpp-dns, un outil permettant de vérifier les enregistrements SRV de XMPP, a été publié dans la version 0.3.0, apportant la prise en charge de DNS sur TLS (DoT) et de la configuration d’un serveur DNS personnalisé.

Extensions et spécifications

Les développeurs et développeuses, et autres experts en normes du monde entier collaborent à ces extensions, en développant de nouvelles spécifications pour les pratiques émergentes et en affinant les façons de faire existantes. Proposées par n’importe qui, les plus réussies finissent en tant que Finales ou Actives – selon leur type – tandis que les autres sont soigneusement archivées en tant qu’Ajournées. Ce cycle de vie est décrit dans XEP-0001, qui contient les définitions formelles et canoniques des types, états et processus. Pour en savoir plus sur le processus de normalisation. La communication autour des normes et des extensions se fait sur la liste de diffusion des normes (archive en ligne).

Par ailleurs, xmpp.org propose une nouvelle page sur les RFC XMPP.

Extensions proposées

Le processus de développement XEP commence par la rédaction d’une idée et sa soumission à l’éditeur XMPP. Dans un délai de deux semaines, celui-ci décide d’accepter ou non cette proposition en tant que XEP expérimentale.

  • Épinglage de signets
    • Ce document définit une extension du protocole XMPP pour permettre aux utilisateurs d’épingler des signets natifs PEP.
  • Pubsub Attachments
    • Cette spécification fournit un moyen de joindre des éléments à un élément pubsub.
Nouvelles extensions
  • WebSocket S2S
    • Cette spécification définit une procédure pour établir des connexions XMPP s2s sur WebSocket.
  • XMPP sur QUIC
    • Cette spécification définit une procédure pour établir des connexions XMPP c2s et s2s via le protocole QUIC au lieu de TCP+TLS.
Extensions ajournées

Si une XEP expérimentale n’est pas mise à jour pendant plus de douze mois, elle sera déplacée d’expérimentale à ajournée. S’il y a une autre mise à jour, elle remettra la XEP sur expérimentale.

  • Aucune XEP ajournée ce mois-ci.
Mise-à-jour
  • Aucune XEP mise-à-jour ce mois-ci.
Dernier appel

Les derniers appels sont émis une fois que tout le monde semble satisfait de l’état actuel d’une XEP. Après que le Conseil a décidé si la XEP est prête, l’éditeur XMPP émet un Dernier appel pour recueillir des commentaires. Les commentaires recueillis lors du Dernier appel permettent d’améliorer la XEP avant de la renvoyer au Conseil pour qu’il passe à l’état stable.

Extensions stables
  • Aucune XEP n’est passée à l’état stable ce mois-ci.
Extensions dépréciées
  • Aucune XEP dépréciée ce mois-ci.
Appel à l’expérience

Un Appel à l’expérience – comme un Dernier appel, est un appel explicite aux commentaires, mais dans ce cas, il s’adresse principalement aux personnes qui ont implémenté, et idéalement déployé, la spécification. Le Conseil vote ensuite pour la faire passer en version finale.

  • Pas d’appel à l’expérience ce mois-ci.
Répandez la nouvelle !

Veuillez partager la nouvelle sur d’autres réseaux :

Consultez également notre Flux RSS !

Vous recherchez des offres d’emploi ou vous souhaitez engager un consultant professionnel pour votre projet XMPP ? Visitez notre tableau d’offres d’emploi XMPP.

Aidez-nous à construire la lettre d’information

Cette lettre d’information XMPP est produite en collaboration par la communauté XMPP. Nous tenons donc à remercier Adrien Bourmault (neox), anubis, Anoxinon e.V., Benoît Sibaud, cpm, daimonduff, emus, Holger, IM, Ludovic Bocquet, martin, MattJ, MSavoritias (fae,ve), nicfab, Pierre Jarillon, Sam Whited, TheCoffeMaker, wh0nix, vanitasvitae, wurstsalat, Zash pour leur soutien et leur aide à la création, la révision, la traduction et le déploiement. Un grand merci à tous les contributeurs et à leur soutien continu !

Le numéro de la lettre d’information de chaque mois est rédigé dans ce simple bloc-notes. À la fin de chaque mois, le contenu du pad est fusionné dans le dépôt Github XSF. Nous sommes toujours heureux d’accueillir des contributeurs. N’hésitez pas à rejoindre la discussion dans notre Chat de groupe Comm-Team (MUC) et aidez-nous ainsi à soutenir cet effort communautaire. Vous avez un projet et vous voulez faire connaître la nouvelle ? Pensez à partager vos nouvelles ou vos événements ici, et à les promouvoir auprès d’un large public.

Tâches que nous effectuons régulièrement :

  • collecte des nouvelles dans l’univers XMPP,
  • résumés courts des nouvelles et événements,
  • résumé de la communication mensuelle sur les extensions (XEP),
  • révision de l’ébauche de la lettre d’information,
  • préparation d’images pour les médias,
  • traductions.
Licence

Cette lettre d’information est publiée sous licence CC BY-SA.

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Agenda du Libre pour la semaine 35 de l'année 2022

dim, 28/08/2022 - 13:27

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 13 événements (France: 13) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire [FR Lodève] Inclusion Numérique - Le mardi 30 août 2022 de 14h00 à 17h00.

La [fracture numérique][25631_1] décrit les inégalités dans l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC), leur utilisation et leur impact. Sont généralement admis au moins deux niveaux de fracture numérique : l’accès (fracture de premier degré) et l’usage (fracture de second degré).

L’[illectronisme][25631_2] est la difficulté, voire l’incapacité, que rencontre une personne à utiliser les appareils numériques et les outils informatiques en raison d’un manque ou d’une absence totale de connaissances à propos de leur fonctionnement. Le terme illectronisme transpose le concept d’illettrisme dans le domaine de l’informatique.

Déclarer ses revenus, créer son entreprise, faire une demande de permis… Alors que de plus en plus de démarches administratives se font en ligne, une étude révèle qu’une part importante de la population française est exclue ou en difficulté avec [les usages du numérique][25631_3].

Ainsi, Montpel’libre en lien avec l’association Shantidas et API : Action of Public Interest vous proposent des atel’libres d’aides afin d’appréhender le numérique dans de bonnes conditions.
En effet, la fracture numérique ne recouvre pas exclusivement la fracture sociale, même si cette dernière est une part importante des causes.

Montpel’libre souhaite pouvoir toucher tout le monde. Les personnes fragiles dans le numérique sont celles qui n’ont pas forcément beaucoup d’argent, mais également celles, quelles que soient leurs ressources économiques, celles qui sont technophobes c’est-à-dire ont peur de la technique ou n’osent pas aller vers elle.

Toutes celles-là sont pénalisées par la transition numérique. Par l’événementiel, le jeu et les moments de dialogue (permanences, ateliers), nous les aidons à dédramatiser l’approche de l’informatique et à se libérer de leurs peurs en même temps que nous permettons à ceux qui n’ont pas les moyens de s’équiper. Nous travaillons pour tous : les hauts profils, les utilisateurs réguliers, comme pour les oubliés du numérique.

[][25631_4]

Entrée libre et gratuite sur [inscription][25631_5]. Une simple [adhésion][25631_6] à l’association est possible. Rejoindre le groupe Montpel’libre sur [Telegram][25631_7] S’inscrire à l’[Infolettre][25631_8] de Montpel’libre.

[Bus Lio][25631_9], [ligne 661][25631_0], direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
Carte [OpenStreetMap][25631_1]

Mardis 23 et 30 août 2022 de 14h00 à 17h00
Mercredis 24 et 31 août 2022 de 14h00 à 17h00
Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

[25631_1] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fracture_num%C3 %A9rique
[25631_2] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Illectronisme
[25631_3] : https://www.vie-publique.fr/en-bref/271657-fracture-numerique-lillectronisme-touche-17-de-la-population
[25631_4] : https://montpellibre.fr
[25631_5] : http://montpel-libre.fr/spip.php?article2787
[25631_6] : http://montpel-libre.fr/stock/documents/Adhesion/montpellibre_adhesion_2022.pdf
[25631_7] : https://t.me/joinchat/L4OEvBM00vzNuIpOnFeQ-Q
[25631_8] : https://framalistes.org/sympa/info/montpellibre_info
[25631_9] : https://img-scoop-cms.airweb.fr/uploads/sites/19/Plan-661-681.pdf
[25631_0] : https://www.herault-transport.fr/sites/default/files/fiches-horaires/ligne-rg/661-681.pdf
[25631_1] : https://www.openstreetmap.org/?mlat=43.73094&amp;mlon=3.32060#map=19/43.73094/3.32060

[FR Lodève] Inclusion Numérique - Le mercredi 31 août 2022 de 14h00 à 17h00.

La [fracture numérique][25632_1] décrit les inégalités dans l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC), leur utilisation et leur impact. Sont généralement admis au moins deux niveaux de fracture numérique : l’accès (fracture de premier degré) et l’usage (fracture de second degré).

L’[illectronisme][25632_2] est la difficulté, voire l’incapacité, que rencontre une personne à utiliser les appareils numériques et les outils informatiques en raison d’un manque ou d’une absence totale de connaissances à propos de leur fonctionnement. Le terme illectronisme transpose le concept d’illettrisme dans le domaine de l’informatique.

Déclarer ses revenus, créer son entreprise, faire une demande de permis… Alors que de plus en plus de démarches administratives se font en ligne, une étude révèle qu’une part importante de la population française est exclue ou en difficulté avec [les usages du numérique][25632_3].

Ainsi, Montpel’libre en lien avec l’association Shantidas et API : Action of Public Interest vous proposent des atel’libres d’aides afin d’appréhender le numérique dans de bonnes conditions.
En effet, la fracture numérique ne recouvre pas exclusivement la fracture sociale, même si cette dernière est une part importante des causes.

Montpel’libre souhaite pouvoir toucher tout le monde. Les personnes fragiles dans le numérique sont celles qui n’ont pas forcément beaucoup d’argent, mais également celles, quelles que soient leurs ressources économiques, celles qui sont technophobes c’est-à-dire ont peur de la technique ou n’osent pas aller vers elle.

Toutes celles-là sont pénalisées par la transition numérique. Par l’événementiel, le jeu et les moments de dialogue (permanences, ateliers), nous les aidons à dédramatiser l’approche de l’informatique et à se libérer de leurs peurs en même temps que nous permettons à ceux qui n’ont pas les moyens de s’équiper. Nous travaillons pour tous : les hauts profils, les utilisateurs réguliers, comme pour les oubliés du numérique.

[][25632_4]

Entrée libre et gratuite sur [inscription][25632_5]. Une simple [adhésion][25632_6] à l’association est possible. Rejoindre le groupe Montpel’libre sur [Telegram][25632_7] S’inscrire à l’[Infolettre][25632_8] de Montpel’libre.

[Bus Lio][25632_9], [ligne 661][25632_0], direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
Carte [OpenStreetMap][25632_1]

Mardis 23 et 30 août 2022 de 14h00 à 17h00
Mercredis 24 et 31 août 2022 de 14h00 à 17h00
Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

[25632_1] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fracture_num%C3 %A9rique
[25632_2] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Illectronisme
[25632_3] : https://www.vie-publique.fr/en-bref/271657-fracture-numerique-lillectronisme-touche-17-de-la-population
[25632_4] : https://montpellibre.fr
[25632_5] : http://montpel-libre.fr/spip.php?article2787
[25632_6] : http://montpel-libre.fr/stock/documents/Adhesion/montpellibre_adhesion_2022.pdf
[25632_7] : https://t.me/joinchat/L4OEvBM00vzNuIpOnFeQ-Q
[25632_8] : https://framalistes.org/sympa/info/montpellibre_info
[25632_9] : https://img-scoop-cms.airweb.fr/uploads/sites/19/Plan-661-681.pdf
[25632_0] : https://www.herault-transport.fr/sites/default/files/fiches-horaires/ligne-rg/661-681.pdf
[25632_1] : https://www.openstreetmap.org/?mlat=43.73094&amp;mlon=3.32060#map=19/43.73094/3.32060

[FR Clermont-Ferrand] ApérOSM - Le mercredi 31 août 2022 de 18h00 à 21h00.

Bonjour à toutes et tous,

La fin de l’été approche, certains ont profité des vacances pour contribuer, d’autres ont des envies pour les mois qui arrivent : si on discutait de tout ça autour d’un apérOSM 🙂 ?

Retrouvons-nous à l'[Extrême Orient][25659_1] Place du Mazet ce mercredi 31 août à partir de 18h !

[25659_1] : https://www.openstreetmap.org/node/5717969425

[FR Montpellier] Rencontres OpenStreetMap (HérOSM) - Le mercredi 31 août 2022 de 19h30 à 22h00.

Ces [rencontres][25623_1] mensuelles se veulent être des instants conviviaux pour faire un compte-rendu des activités du mois précédent, mais aussi pour présenter les opérations et rendez-vous à venir que proposent les groupes [HérOSM][25623_2]. Naturellement, elles sont également ouvertes à tout public, en présence et à distance.

Si vous avez des propositions n’hésitez pas à compléter [la page dédiée][25623_2].

Programme :

  • Poursuite et point d’étape sur la nouvelle tâche de saisie de points d’eau incendie dans OSM. Les données de la base du SDIS34 ont été publiées en OpenData du data.gouv  : [https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/points-deau-incendie-du-departement-de-lherault/][25623_3] Une nouvelle tâche de saisie sur les communes de Béziers, Agde et Sète a été ouverte.
  • Il y a 2008 PEI manquants dans OSM qu’il faudra préalablement vérifier un par un avant ajout, en utilisant : [http://www.osmlab.fr/OSM/odin/][25623_4] Le SDIS34 pourra récupérer les informations de positionnement dans OSM pour améliorer la précision de la base des PEI. C’est donc un travail qui sera très utile non seulement pour OSM mais également pour les cartes des pompiers de l’Hérault ! En fonction de l’avancement de cette tâche, d’autres tâches seront ouvertes au fur et à mesure sur les autres communes de l’Hérault. Il y a presque 18000 PEI dans la base du SDIS34 et seulement 5000 sont déjà présents dans OSM !

Déroulement de la rencontre
Nous vous présenterons les projets en cours, nous vous proposerons de contribuer, faire de la production de données.
Comme d’habitude, chacun amène ce qu’il veut à manger et à boire pour un repas partagé.
N’oubliez pas vos ordinateurs portables pour la séance de saisie !

[Tramway][25623_5] lignes 1 et 3, arrêts Port-Marianne et Rives du Lez
GPS Latitude : 43.603095 | Longitude : 3.898166
Carte [OpenStreetMap][25623_6]

Mercredi 31 août 2022 de 19h30 à 22h00 (en présence et à distance)
Atelier des Pigistes - 171 bis, rue Frimaire, 34000 Montpellier

[25623_1] : https://montpellibre.fr/spip.php?rubrique103
[25623_2] : https://wiki.openstreetmap.org/wiki/H%C3 %A9rault/R%C3 %A9unions
[25623_3] : https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/points-deau-incendie-du-departement-de-lherault/
[25623_4] : http://www.osmlab.fr/OSM/odin/
[25623_5] : http://tam.cartographie.pro
[25623_6] : http://www.openstreetmap.org/way/76169350

[FR La Ferté Saint-Aubin] Linux et logiciels libres - Le vendredi 2 septembre 2022 de 20h30 à 23h30.

Voir le thème sur le site Internet de l’association

[https://rebootinformatique.org/?reunions-mensuelles--les-thematiques][25118_1]

[25118_1] : https://rebootinformatique.org/?reunions-mensuelles--les-thematiques

[FR Cognac] Arduino : ton robot - Du samedi 3 septembre 2022 à 09h00 au dimanche 4 septembre 2022 à 16h00.

Amène ta voiture télécommandée, même si elle ne fonctionne plus. On en fera un robot, à base d’Arduino, Libre et que tu pourras programmer

Tu n’as pas de voiture télécommandée ? Viens on va se débrouiller

Pour tout niveau : débutant ou confirmé

[FR Aix-en-Provence] Samedi Libre - Le samedi 3 septembre 2022 de 10h00 à 17h00.

CE SAMEDI LIBRE SERA VIRTUEL si les locaux de l’ADIS ne sont pas disponibles

  • Dans ce cas une permanence sera assuréee de 10h à 17h avec [Jitsi][25554_1] sur le site de [Jitsi-axul][25554_2] et avec un accueil par courriels sur la liste [contact@axul.org].

PROGRAMME DE LA RÉUNION RÉELLE ou VIRTUELLE

10h00 - 11h00 : Discussions personnalisées… sur rendez-vous

11h00 - 12h30 : Préparation de la matinée des Associations du Tholonet (le lendemain)

12h30 - 14h00 : Discussions libres

14h00 - 15h30 : Préparation du Forum des Associations et du Bénévolat d’Aix (11 septembre)

15h30 - 17h00 : Discussions personnalisées… sur rendez-vous

INFORMATIONS GÉNÉRALES :

Ces Samedis Libres sont organisés par l'[Axul][25554_3] en collaboration avec plusieurs associations de logiciels libres des Bouches-du-Rhône.

Ils proposent des présentations générales et une aide technique pour le dépannage et la mise à jour d’ordinateurs avec des logiciels libres. Ils présentent aussi des démonstrations de matériels libres.

Des informations sont disponibles sur la Culture Libre (OpenStreetMap, Wikipedia…).

DÉMONSTRATIONS :

Plusieurs démonstrations sont maintenant virtualisées sous forme d'[introductions][25554_4]

DÉMONSTRATIONS et PRÉSENTATIONS POSSIBLES (sur réservation) :

Présentation de livres et de sites Internet consacrés au Libre

Démonstration d’un [Fairphone][25554_5], un téléphone libre et éthique

Démonstration du micro-ordinateur [micro:bit][25554_6] conçu pour rendre l’enseignement et l’apprentissage facile et amusant

Démonstration du micro-ordinateur [PyBoard][25554_7] co-développé avec le langage MicroPython

Démonstration du micro-ordinateur [Raspberry Pi 400][25554_8] un ordinateur DANS un clavier pour la découverte de l’informatique et de l’électronique

Démonstrations liées aux nouveaux programmes scolaires sur le codage

  • Démonstration de [Python][25554_9], [Scratch][25554_0] et [Snap!][25554_1].
  • Démonstration de modèles éducatifs libres écrits en [HTML5][25554_2] pour PC ou tablettes quel que soit le système d’exploitation : exemple du site [PhET][25554_3].
  • Présentation du projet [1, 2, 3… codez !][25554_4] : Enseigner l’informatique à l’école et au collège ([Fondation La main à la pâte][25554_5]).
  • Démonstrations d’autres logiciels éducatifs et/ou scientifiques ([SageMath…][25554_6]).

Autres démonstrations

  • Distribution [Emmabuntüs][25554_7] pour la rénovation d’ordinateurs anciens.
  • Distribution [PrimTux][25554_8] pour les élèves de l’école primaire.
  • Distributions Linux installées sur des clefs USB insérées dans des ordinateurs Linux, Windows 7 ou Windows 10.
  • Cohabitation Linux - Windows 10 : le cas d’Ubuntu 64 bits.
  • Évolution du projet pédagogique [OLPC]25554_9 : ordinateur [XO-4][25554_0], tablette OLPC partiellement libérée avec [F-Droid][25554_1] et différentes machines avec la plate-forme pédagogique [Sugarizer.][25554_2]

NB : Certaines démonstrations pédagogiques sont en libre service. Les autres démonstrations seront normalement possibles toute la journée : elles seront lancées en fonction des souhaits des visiteurs et des disponibilités des spécialistes.

Adresse : Centre Social et Culturel des Amandiers, 8 allée des Amandiers, [Jas-de-Bouffan]25554_3.

Ces samedis libres et gratuits sont ouverts à toutes et à tous, débutantEs ou expertEs GNU/Linux, membres ou non d’associations du Libre. Les locaux sont au rez-de chaussée et accessibles par tous.

Entrée Libre. Tout Public.

Prochaine réunion :

  • Samedi Libre du 1ᵉʳ octobre 2022

[25554_1] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jitsi
[25554_2] : https://meet.jit.si/axul
[25554_3] : http://axul.org/
[25554_4] : http://ModLibre.info/fr/modlibre/faq/index.html#introductions
[25554_5] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fairphone_(smartphone)
[25554_6] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Micro:bit
[25554_7] : https://micropython.org/
[25554_8] : https://raspberry-pi.fr/raspberry-pi-400/
[25554_9] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Python_(langage)
[25554_0] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Scratch_%28langage%29
[25554_1] : https://snap.berkeley.edu/
[25554_2] : https://fr.wikipedia.org/wiki/HTML5
[25554_3] : https://phet.colorado.edu/fr/
[25554_4] : http://www.fondation-lamap.org/123codez
[25554_5] : http://www.fondation-lamap.org/
[25554_6] : http://www.sagemath.org/fr/
[25554_7] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmabunt%C3 %BCs
[25554_8] : https://primtux.fr/
[25554_9] : https://olpc-france.org/blog/
[25554_0] : http://wiki.laptop.org/go/XO-4_Touch
[25554_1] : https://f-droid.org/
[25554_2] : http://sugarizer.org/
[25554_3] : http://openstreetmap.org/?mlat=43.53206&amp;mlon=5.41224&amp;zoom=17

[FR Toulouse] Atelier C++ – Présentation de SonarQube - Le samedi 3 septembre 2022 de 10h00 à 18h00.

Les ateliers C++ de Toulibre vont reprendre le samedi 3 septembre et se dérouleront le premier samedi de chaque mois dans les locaux du fablab Artilect, que nous remercions chaleureusement pour son accueil.

Une présentation d’outil ou de méthode vous sera proposée à 14 heures. Nous démarrerons la saison avec une présentation de SonarQube par Sébastien Dinot :

Utilisation de SonarQube dans un projet en C++

  • Présentation de l’outil, des concepts et des indicateurs qualimétriques
  • Comment appréhender les différents types d’indicateurs ?
  • Quels sont les greffons requis ?
  • La qualimétrie au fil de l’eau : mise en œuvre de SonarQube dans un pipeline Gitlab CI

Si la présentation démarrera à 14 heures, les passionnés de C++ pourront nous rejoindre dès 10 heures pour échanger librement ou s’octroyer un temps dédié au développement de leur projet.

Adresse :

Artilect
[https://artilect.fr][25657_1]
10 rue Tripière – 31000 Toulouse
C’est par ici : [https://osm.org/go/xVYALNx7 W?m=][25657_2]

Date et heure :

Samedi 3 septembre 2022, 10:00 – 18:00

La participation est gratuite et ouverte. N’hésitez pas à entrer et à découvrir le lieu. :)

[25657_1] : https://artilect.fr
[25657_2] : https://osm.org/go/xVYALNx7 W?m=

[FR Wintzenheim] Réunion du Club Linux - Le samedi 3 septembre 2022 de 14h00 à 19h00.

Rentrée du Club Linux de la MJC du Cheval Blanc qui se réunit toutes les 3 semaines et accueille toutes les personnes qui souhaitent découvrir ou approfondir [Linux][25634_1] et les Logiciels Libres. Aucune compétence n’est demandée.

Pendant ces rencontres, informelles,

  • nous accueillons celles et ceux qui cherchent une réponse ou souhaitent découvrir Linux et les Logiciels Libres,
  • nous installons Linux sur des ordinateurs, la plupart des fois en "[dual boot][25634_2]"(*), ce qui permet de conserver l’ancien système (par exemple Windows) et d’utiliser quand même Linux, en choisissant au démarrage,
  • nous partageons nos recherches (nos difficultés aussi) et nos découvertes, les nouveautés.

Le Club Linux est également impliqué dans une démarche de libération des GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) et de promotion de solutions libres comme, entre autres, [Wikipedia][25634_3], [OpenStreetMap][25634_4], les [Framatrucs]25634_5, les [C.H.A.T.O.N.S]25634_6 et beaucoup d’autres.

(*) : mais on vous expliquera

 

[25634_1] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Linux
[25634_2] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Multiboot
[25634_3] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3 %A9dia:Accueil_principal
[25634_4] : https://www.openstreetmap.fr/
[25634_5] : https://framasoft.org/fr/
[25634_6] : https://chatons.org/

[FR Ivry sur Seine] Cours de l’Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 3 septembre 2022 de 14h30 à 18h30.

Présentation de l’E2L

Quel est le rôle de l’école du logiciel libre?

Tout d’abord, ce n’est pas une école comme les autres. Elle n’a pas d’établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d’étudiant, ni de diplôme de fin d’année.

Comme toutes les écoles, son rôle est d’apprendre à ses élèves les logiciels libres, c’est-à-dire:

  • comment en trouver de bons parmi les nombreux sites qui en proposent,
  • comment en prendre possession en fonction des licences,
  • comment les installer en fonction de ses besoins,
  • comment les tester et les utiliser,
  • comment en comprendre le fonctionnement pour ensuite les modifier,
  • comment écrire ses propres logiciels libres.

En fait, l’école du logiciel libre est une université populaire, comme celles qui ont vu le jour en France à partir du 19ᵉ siècle, et dont le but est de transmettre des connaissances théoriques ou pratiques à tous ceux qui le souhaitent. Et pour atteindre ce but, sa forme juridique est de type « association à but non lucratif ».

Comment fonctionne l’école?

Cette école étant une association, elle possède, comme toutes les autres, un bureau, élu chaque année en assemblée générale, pour l’administrer. Mais elle a aussi des responsables pédagogiques dont le rôle est essentiel, car ce sont eux qui établissent les programmes des cours en fonction des souhaits des adhérents, valident les candidatures des enseignants et affectent les sessions.

Les membres du bureau et les responsables pédagogiques forment « l’encadrement de l’école ». Tous les membres “encadrants” doivent être membres de l’association.

Les locaux où se déroulent les cours seront ceux que l’on veut bien nous prêter : une salle des fêtes, un théâtre, une salle de réunion publique, un amphi dans une école publique, ou autre.

Les thèmes des cours sont définis par les adhérents en fonction de leurs envies, de leurs besoins. Les cours sont ensuite décidés par les responsables pédagogiques de l’école en fonction des enseignants disponibles.

Afin de permettre au plus grand nombre de participer et d’assister aux cours, les sessions se tiennent essentiellement le samedi. Une première de 9h à 13h, et une autre de 14h30 à 18h30.

Programme détaillé sur le site [http://e2li.org][25527_1]

[25527_1] : http://www.e2li.org/rwd.php

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Conférence 0 A.D. - Le samedi 3 septembre 2022 de 16h00 à 18h00.

Au cœur de la création du jeu vidéo

Le projet de développement libre et participatif du jeu vidéo 0 A.D. – Empires Ascendant a débuté en 2009. Aujourd’hui, le jeu est très complet, tant au niveau de la façon dont on y joue, que de la bande sonore, la modélisation, les références historiques, les traductions, etc.

Cette conférence, vous présentera l’envers du décor, le tout via une approche « ouverte ». Les outils utilisés, les méthodologies, les compétences, etc.
Comment vit le projet ? Quels sont ses revenus ? Les besoins ? Sa philosophie ?

Une conférence présentée par Stanislas DOLCINI, chef de projet de 0 A.D. – Empires Ascendant.

Notes :

  • Entrée payante (3 €)
  • [Retransmission en direct][25518_1]
  • Le lieu, l’horaire et les conditions d’accès ne sont pas définitifs.

[25518_1] : https://fccl-vandoeuvre.fr/direct

[FR Mérignac] Permanence du libre - Le samedi 3 septembre 2022 de 17h30 à 20h00.

Les réunions (limitées à 6 personnes) sont à nouveau autorisées.
Nous reprenons donc les permanences à l’école du Burck (J. Baker) à partir de 17h30.

Vous êtes invités à venir poser vos questions, trouver de l’aide, communiquer vos expériences, aider les autres, proposer des thèmes pour les prochaines permanences …

Vérifier sur l’agenda sur le site de l’association pour connaitre le thème de la permanence.

À bientôt.

[FR Le Tholonet] Stand de l’Axul au Tholonet - Le dimanche 4 septembre 2022 de 09h00 à 12h00.

L’Axul tiendra un stand lors de la Matinée des Associations du Tholonet

INFORMATIONS GÉNÉRALES :

  • Informations sur la Culture Libre ([OpenStreetMap][25549_1], [Wikipedia][25549_2]…).
  • Informations sur la Téléphonie Libre ([/e/os][25549_3], [F-Droid][25549_4], [Fairphone][25549_5]…).
  • Informations sur des [Logiciels et Ressources Libres pour l’Éducation.][25549_6]

[25549_1] : https://fr.wikipedia.org/wiki/OpenStreetMap
[25549_2] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3 %A9dia:Accueil_principal
[25549_3] : https://e.foundation/fr/e-os/
[25549_4] : https://f-droid.org/fr/
[25549_5] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fairphone_(smartphone)
[25549_6] : http://ModLibre.info/fr/modlibre/info/sources.html

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Des histoires de caractères

jeu, 25/08/2022 - 17:51

Pour ce voyage dans le temps et dans l’espace, le Chemin de fer Transimpressux, vous emmènera dans le monde fabuleux de la fabrication des lettres. Cette fois-ci, on partira de la Venise de la deuxième moitié du XVe siècle. On escaladera les montagnes du Tibet, on fera un tour du côté de la Phénicie, de la Grèce et de la Rome antique, on ira à Nancy mais pas pour déguster des bergamotes, on passera par la Terre du Milieu (mais oui) pour terminer notre parcours du côté de la banquise, pas très loin de la Finlande, non sans avoir dit bonjour à Jost* au passage.

Le bar du Transimpressux a été rechargé avec, notamment, cinquante variétés de thé, de la bière artisanale, des galettes pomme-noisette et du pain perdu au chorizo (c’est tendance).

Sommaire Préambule

Cette dépêche est une suite de la précédente (forcément si c’est une suite) qui vous parlait du chouette caractère d’Ysabeau, mais, surtout, situait l’écriture numérique (électronique, informatique, etc.) dans l’histoire de l’écriture et abordait la question des licences des typographies. Problème, commencer à réfléchir et à travailler un peu sérieusement sur ce sujet revient presque à ouvrir le couvercle d’un tonneau sans fond tellement une recherche en amène une autre. Ceci est donc une partie de mes découvertes sur ce sujet passionnant qu’est l’écriture.

Et, comme ça n’est qu’une partie (oui encore) de ce travail, il devrait y avoir des suites. Le chapitre sur l’Unicode par exemple n’est qu’une assez rapide présentation qui peut laisser sur sa faim.

Comment est-on passé du plomb à l’électron ?

Comment fabriquait-on les polices de caractère avant comment les fait-on maintenant, et comment a-t-on incorporé les anciens caractères en plomb à nos bibliothèques de fontes électroniques.

Les anciennes fonderies de caractères

Fabriquer un caractère en plomb se faisait en trois étapes, une fois le caractère dessiné. On commençait par graver le fer pour en faire un poinçon qui est ensuite frappé sur du cuivre. Et c’est dans cette matrice de cuivre que l’on coulera ensuite le plomb pour obtenir les caractères d’imprimerie. L’un des gros intérêts de cette façon de procéder est que le poinçon sert peu, donc s’use peu, et qu’il peut faire plusieurs matrices qui, elles, s’useront plus vite, car il faut une grande quantité de caractères pour une imprimerie. Il fallait avoir le nombre de caractères suffisant pour au moins un livre puisqu’on composait, logiquement toutes les pages avant impression, ce qui permettait de tirer des épreuves soumises à l’auteur et qui pouvaient être sujettes à correction. Marcel Proust par exemple était la hantise des imprimeurs, à chaque épreuve il rajoutait énormément de corrections sur des bouts de papier, les « paperolles ». ce qui était susceptible d’attirer des fautes différentes et posait des problèmes pour tout faire tenir sur la page. Et, comme une imprimerie imprime plus d’un livre à la fois, il fallait une collection de lettres d’autant plus importante que l’on était susceptible de garder les pages composées en prévision d’un retirage éventuel. Cela représentait un budget extrêmement important et les polices de caractères se transmettaient de pères en fils dans les premiers temps de l’imprimerie. On ajoutera que, comme c’est le cas de l’Unicode actuel, il existait des caractères pour les espaces : cadratin, demi-cadratin, quart de cadratin et fine. Le cadratin faisant référence à la lettre M, la plus large des lettres de l’alphabet latin.

Pour composer une page, on commençait par faire des lignes de texte dans le composteur qui étaient ensuite glissées dans un plateau ou galée pour la mise en page avant de passer sur le marbre pour l’impression.


Un genre de galée avec le texte composé prêt à être imprimé et le texte imprimé en regard.

Et, évidemment, quand l’occasion (une commande) se présentait, il était nécessaire de dessiner et de fabriquer des polices de caractères non latines. Ainsi, Catherine Kikuchi, dans La Venise des livres[¹] relève que l’imprimeur vénitien Andrea Torresani avait probablement travaillé avec un clerc dalmate pour une édition en caractères glagolitiques1 (sans doute, elle n’indique pas la période, à la fin du XVe ou au début du XVIe siècle).

Il s’est posé aussi, assez tôt, la question de ce qu’on pourrait appeler l’interopérabilité : celle de la taille. En effet, et en imprimerie, la taille compte énormément, pas uniquement celle du caractère imprimé lui-même mais aussi celle du caractère mobile qui sert à l’impression : trop haut il troue le papier, pas assez, il n’imprime pas et laisse un blanc sur la page. Ainsi en France, la taille des caractères a été définie dans une ordonnance de 1723 :

le 28 février 1723, à la demande de la Chambre syndicale de la librairie, le Régent signe une ordonnance réglementant les dimensions physiques des caractères d’imprimerie et notamment la « hauteur en papier » :

Veut Sa Majesté que six mois après la publication du présent règlement, tous les Caractères, Vignettes, Réglets et autres ornements de fonte servant à l’imprimerie, depuis le Gros-Canon jusqu’à la Nompareille, soient fondus d’une même hauteur en papier fixée à dix lignes géométriques […]2

Le passage à l’électron

Quand les imprimeries ont commencé à s’informatiser, il a bien fallu récupérer l’existant. Les caractères imprimés sont donc numérisés pour former la fonte numérique. On obtient ainsi plusieurs versions d’une même lettre. Ensuite on choisit celles qui rendent le mieux et, de fait, nécessitent moins de re-travail.

Puis, intervient l’étape, à l’aide de logiciels tels que FontForge où les caractères sont corrigés et nettoyés et la fonte générée après des tests. Dans l’image du texte sur la galée, la police est une version « brute de fonderie » ou plutôt de numérisation du caractère romain de Jenson : 1470 Jenson. Dans ce genre de texte il est intéressant, sinon, l’intérêt est relatif et ce d’autant plus qu’il reste à ajouter des glyphes manquants pour une écriture contemporaine.

La création d’une police de caractères

Une police de caractères doit répondre à trois conditions :

  • avoir le nombre de glyphes nécessaire,
  • être lisible (ou répondre à un critère de lisibilité spécifique),
  • être interopérable.

On peut utiliser un outil comme Inkscape pour le dessin des caractères si on veut, mais il est indispensable de travailler avec un logiciel plus spécifique comme FontForge pour créer une typographie complète. En effet, un caractère c’est un dessin, mais aussi des fonctionnalités OpenType notamment et ça, Inkscape ne sait pas le faire.

En pratique, l’idée est de commencer par dessiner une ou deux lettres qui serviront de base aux autres. Le manuel de FontForge recommande, pour l’alphabet latin, de commencer par les lettres « o » et « n » qui contiennent la substance de toutes les autres lettres. Une fois cela fait, il est possible d’en prendre des morceaux pour le dessin des autres lettres. Le logiciel peut aider à rendre le processus plus rapide, de même qu’il va « aller chercher » les diacritiques pour les poser sur les caractères, ce qui ne signifie pas qu’il n’y a aucun re-travail à faire pour rendre le résultat visuellement meilleur. Concevoir une police de caractères complète reste un travail de longue haleine.

La deuxième étape consiste à vérifier qu’il n’y a pas de problèmes en passant par la fonctionnalité Recherche de problèmes de FontForge qui va indiquer ce qui cloche au niveau du dessin : hauteurs, problèmes de coordonnées (des points), position des points de contrôles, etc. et à la valider. Il faut la tester et la faire tester par d’autres. La création d’une police de caractères par une personne chevronnée prend plus d’une année (quelque chose comme quatorze à seize mois).

Enfin, la troisième étape, celle qui vous permettra de lancer votre police dans le monde, la génération de fichiers de polices installables.

Un code unique pour les gouverner tous

Everyone in the world should be able to use their own language on phones and computers.

« Tout le monde devrait pouvoir utiliser sa propre langue sur les téléphones et les ordinateurs ». Telle est la devise de l’Unicode.

Création du consortium Unicode

En 1991, un groupe d’entreprises américaines, dont Adobe, IBM et Microsoft, fondent le Consortium Unicode avec l’objectif de faire un peu le ménage dans les codifications des polices de caractères. À cette époque, l’informatique sort de ce que j’appellerais sa phase d’adolescence. Le système d’exploitation, hormis pour Apple, n’est plus lié au matériel et, les ordinateurs commençant à se répandre partout, il était nécessaire d’améliorer la communication entre eux. En effet, à cette époque, il y avait foultitude de codages des caractères et foultitude de façon de les coder ce qui posait des problèmes inévitablement. Par exemple, le standard de caractères d’Apple (Standard Roman Character Set) ne suivait pas exactement la norme ISO Latin-13.

L’objectif du consortium a donc été de présenter un standard de codage de caractères, l’Unicode, susceptible de coder tous les caractères de toutes les langues et de tous les systèmes d’écriture ce qui évite d’avoir à composer avec quarante-douze mille normes différentes et facilite les échanges et le travail en plusieurs langues. Évidemment, il fallait que cela soit interopérable et indépendant des systèmes d’exploitation.

Unicode sort sa première version en 1991. À l’époque, il avait « 65536 code points disponibles et utilisait 16 bits par caractère (UCS). ». En 1996, changement du fusil d’épaule, le codage UCS s’avérant très nettement insuffisant, Unicode sort sa version 2.0 et passe à l’UTF (Universal character set Transformation Format). La dernière version est parue en septembre 2021 et porte le numéro 14.0, un rythme d’un peu moins d’une version tous les deux ans.

Les principes d’Unicode :

Unicode repose sur plusieurs principes notamment :

Des blocs, des scripts et des caractères invisibles

Les caractères sont répartis non pas par blocs de langue comme cela peut être écrit improprement ici ou là, ce qui n’aurait pas de sens mais par blocs de systèmes d’écriture, ce qui est très différent. En effet, si on se penche sur le bloc Latin étendu A par exemple, on voit bien que la plupart des caractères, si pas tous, ne sont pas utilisés dans la langue latine. Les caractères peuvent aussi ne pas avoir de glyphes associés, outre les espaces, il s’agit des caractères de commande qui permettent d’influencer l’ordre d’affichage de façon à avoir un rendu lisible du texte.

Si vous n’utilisez que des langues qui utilisent l’alphabet latin et des logiciels tels que la Table des caractères de Gnome (Gucharmap) ou LibreOffice, vous n’aurez donc besoin que des blocs : Latin (commande, latin étendu, etc.), Ponctuation générale (apostrophe, ’ U+2019, puce, • U+2022), Symboles de type lettre (℃ U+2013), Formes numérales (fraction, chiffres romain), Flèches, Opérateurs mathématiques, Signes techniques divers, Alphanumériques cerclés (① U+2460 et suivants, Ⓐ U+24b6 et suivants) ainsi éventuellement que les divers symboles mathématiques, le bloc Casseau pour la décoration (❶ U+2776 et suivants). Cela, sous réserve que la police que vous utilisez les possède.

Les scripts sont des collections de caractères utilisés pour représenter une information textuelle dans un ou plus de systèmes d’écriture. Certains ne fonctionnent que pour une langue, d’autres, comme le « Latin », fonctionnent pour plusieurs langues. Ainsi, on retrouvera les ligatures fi, U+fb01, ffi, U+fb03 dans le script « Latin » et dans le bloc « Formes de représentation alphabétique ».

Note : le site de table des caractères d’Unicode propose aussi une autre façon de chercher un caractère qui peut être plus efficace, une recherche Wikipédia, dans certains cas, sera la solution pour trouver rapidement le signe cherché.

Unicode acclamé, Unicode utilisé, utilisateurs et utilisatrices libérés ?

Ce n’est pas si simple ou évident. Unicode a rencontré, et rencontre encore, des critiques. Un article du numéro spécial de la revue Document numérique5 consacré à l’Unicode, Yannis Haralambous (lien en anglais), spécialiste des polices non latines qui a participé au développement d’une extension pour Tex (lien en anglais), reprochait à Unicode de maltraiter la typographie notamment en raison de descriptions des caractères très américano-centrées (ce qui n’est pas faux). Très clairement, il a manqué aux débuts de l’Unicode de diversité de populations, origines, cultures et langues. Néanmoins, Unicode a réussi à s’implanter, mais pas partout.

Par exemple, en informatique, l’Unicode ne semble pas trop avoir la cote au niveau de POSIX ce qui pose de réels problèmes aux personnes qui n’ont pas commencé à apprendre à lire avec l’alphabet latin. D’une manière générale, on a un peu l’impression qu’une certaine partie de la sphère informatique rechigne à utiliser l’Unicode au motif que :

  1. ça les ennuie de faire avec autre chose que l’ASCII,
  2. la plupart des gens s’en fichent, ce qui, à l’évidence, est parfaitement faux.

Une solution pourrait être d’accepter l’Unicode dans les noms de fichiers notamment et d’utiliser des polices qui, par exemple pour le Mandarin, affichent le Hanzi et le pinyin par-dessus ou des outils qui « transcrivent » les pinyins à la volée pour les scripts, etc. Des solutions qui pourraient éviter que chacun développe son outil dans son coin, outil compatible avec rien, naturellement.

De son côté, pour Unicode, il reste encore du travail à faire à la fois dans le codage de caractères et dans le développement des claviers et des autres outils de saisie ainsi que des polices de caractère, des données linguistiques comme les formats de date et des traductions de ces dernières. « Cela doit être fait pour des centaines de langues et ce travail est loin d’être achevé. »

Alors ? Unicode acclamé, peut-être pas, mais réclamé sûrement. Unicode utilisé, oui mais pas encore partout et surtout pas forcément bien partout (par exemple dans les liens Wikipédia ou LinuxFr.org). Utilisateurs et utilisatrices libérés ? Sans aucun doute, cela évite tellement de problèmes.

Des enjeux de caractères

S’intéresser aux typographies c’est aussi découvrir des enjeux et des usages différents des caractères. Cette petite liste n’est qu’un exemple de ce qui peut exister. On verra que la création de fontes peut répondre à des préoccupations très différentes.

Polices pour les inscriptions monétaires

Le projet Police pour les Inscriptions Monétaires (PIM) a été lancé en 2013 par la Bibliothèque nationale de France (BnF) son objectif est de créer :

une police de caractères pour transcrire, publier et analyser de façon satisfaisante et uniformisée les inscriptions monétaires.

Un projet nécessité aussi par la numérisation et la mise en ligne des collections de la Bnf. Sans fontes spécifiques, le texte des inscriptions des monnaies est transmis sous forme d’image. En donner une transcription « version originale » en texte facilitera la recherche en sciences humaines. Le projet a débuté par le développement d’une police, Meroweg, pour la transcription des inscriptions mérovingiennes, projet confié à l’’Atelier National de Recherche Typographique. Le projet a été ensuite étendu à partir de 2019 aux collections de monnaies anciennes écrites en phénicien, chypriote, grec archaïque, étrusque, ombrien, osque, paléohispanique, lycien, paléo-hébreu, kharoshthi et nabatéen.

Sur le choix de l’encodage, les inscriptions présentant des variantes, les polices utilisent les fonctionnalités cv01-cv99 qui permettent jusqu’à 99 variantes par glyphe. Les polices seront offertes en téléchargement sous licence SIL OFL.

L’article Polices pour les inscriptions monétaires : Transcription typographique des monnaies antiques de Morgane Pierson retrace l’histoire et les défis posés par la création de ce type de police avec, notamment, le choix des sources servant de références au dessin des glyphes.

Polices médiévales

L’Atelier National de Recherche Typographique (ANRT) de Nancy a réalisé des collections de polices inspirées de celles du XVe siècle, entre 1452 et 1482. Donc des débuts de l’imprimerie et juste avant l’arrivée et l’essor des polices de type « romain » (appelées aussi Normal ou Regular).

Ces polices sont sous licence SIL OFL et téléchargeables sur le site de l’ANRT. Il y en a plusieurs, dont « Soufflet vert » qui est celle du texte du rotulus et du volumen qui illustre la dépêche Ysabeau, un chouette caractère. Elles ne sont pas « complètes » en ce sens qu’elles n’ont pas tous les glyphes dont on pourrait avoir besoin pour du texte en français contemporain. Mais elles peuvent être utilisées pour du texte ornemental et, bien sûr, pour des transcriptions de textes médiévaux.

Tolkien

Avec le projet de polices inspirées du monde de Tolkien, l’auteur de la mythique saga du Seigneur des anneaux et d’un monde où l’écriture tient une bonne place, on se retrouve face à une autre problématique et d’autres objectifs.

Derrière l’écriture, il y avait l’idée de rendre les langues du Seigneur des anneaux et pas uniquement une police avec laquelle on pourrait écrire du texte dans notre langue à nous pour le rendre en quelque sorte « elfique ». Le projet Glǽmscribe a donc abouti à la fois à des typographies et un transcripteur en ligne.


Bifur et la police Bifur de Cassandre

Juste pour l’anecdote, dans le livre Bilbo le Hobbit (1937) qui précède (et prépare) la trilogie du Seigneur des anneaux, le héros, Bilbo, est accompagné d’une compagnie de nains, dont le trio Bifur, Bofur et Bompur. En 1929, le graphiste et typographe Cassandre avait dessiné un caractère de titraille très Art Nouveau pour la fonderie Deberny Peignot, le Bifur qui n’a rien à voir avec une quelconque police tolkienienne.

On peut télécharger d’autres polices d’inspiration tolkieniennes sur le site Tolkiendil.

Tibet

La transcription des écritures tibétaines en caractères d’imprimerie est une longue histoire qui a commencé au XVIIIe siècle. L’écriture tibétaine est un alphabet syllabique qui s’est normalisé au VIIe siècle. Il se lit de gauche à droite et les syllabes peuvent être composées de consonnes empilées. Les mots ont une, deux, voire, rarement, quatre syllabes séparées par le signe « tsheg », un genre de point.

Une première version de caractères d’imprimerie en tibétain a été réalisée en 1738 par le graveur Antonio Fantautius. Ils ont été utilisés pour la première fois dans l’Alphabetum Tibetanum (lien en anglais), un genre d’encyclopédie en latin sur la culture, la religion et la langue tibétaines. Les caractères tibétains sont une interprétation « naïve, simplifiée et peu respectueuse des proportions. Certains caractères sont très grands et massifs. Dans un groupe de consonnes, le caractère inférieur est beaucoup plus petit qu’il ne devrait l’être quand il est combiné avec un signe voyelle, qui est lui-même surdimensionné. »6. Ils devaient être utilisés durant les soixante-quinze années suivantes. D’autres fonderies réaliseront des polices d’écriture tibétaine par la suite : au XIXe siècle en Italie, en Russie puis en France. Vers 1881, le fondeur allemand Ferdinand Theinhardt réalise une fonte de caractères tibétains qui sera achetée par l’Oxford University Press (OUP). Las, les caractères ne sont pas compatibles avec les presses de l’OUP (pas assez longs), ils seront refondus pour pouvoir être utilisés.

Et aujourd’hui ? Dans L’évolution des caractères d’imprimerie du tibétain : anatomie et développement historique des polices d’écriture tibétaines, le créateur de caractères Jo De Baerdemaeker se propose « d’étudier la fonctionnalité des polices de caractères tibétaines contemporaines et de proposer une méthodologie propre pour l’usage des caractéristiques des polices OpenType, afin de surmonter les défis posés par la composition en tibétain ».

Fonte des glaces

Un quotidien finlandais qui utilise une police de caractères qui suit le réchauffement climatique, ça n’existe pas ! Ben si, le plus grand quotidien finlandais, Helsingin Sanomat (site en finnois) et l’agence TBWA\Helsinski ont commandé aux créateurs de caractères, le Finlandais Einon Korkala et le Sud-Africain Daniel Coull, une fonte, Future (lien en anglais) qui montre visuellement l’impact du réchauffement climatique, de 1979 à 2050.

La fonte (le nom est vraiment approprié) Future, utilise des fonctionnalités Open Type pour montrer la disparition de la banquise arctique du fait du réchauffement climatique. Plus on va vers 2050, plus les caractères fondent, et moins ils sont lisibles, forcément. Elle est sous licence SIL OFL et téléchargeable, malheureusement sur le site de partage de fichiers de Google qui nécessite un compte. Mais on peut tout de même voir le rendu, il faut faire défiler la page et on arrive sur un module de démonstration en ligne avec lequel on peut jouer.


Démonstration de la fonte Future de 1979 à 2050, c’est glaçant !

Jost* le futur de Futura ?

En 1927, Paul Renner lançait sa police Futura. Une élégante police bâton qui sera choisie par la Nasa pour la plaque laissée par les astronautes sur la Lune en 1969.

Quatre-vingt-dix ans après, indestructibletype* lance Jost* inspirée de la Futura et nommée ainsi en mémoire d’Heinrich Jost qui, selon son créateur, Owen Earl, a joué un rôle déterminant dans la réalisation des idées de Paul Renner.

La police Jost* contient neuf fontes de graisses différentes et peut être utilisée avec cinquante langues différentes incluant le russe.

La chasse de Jost* est plus étroite que celle de Futura, son « a » est très différent aussi par exemple. Elle rend formidablement bien sur écran, même en petit. Je l’ai adopté comme police pour Xfce.

Vous prendrez bien un petit tutoriel sur Inkscape ?

Puisqu’il s’agit de jouer avec les caractères. Jouons avec Inkscape. On commence donc par les transformer en chemin, étant donné que l’idée n’est pas vraiment de changer la taille ou de modifier les proportions.

Transformer des lettres

On sélectionne le texte et on va sur le menu Chemin et donc logiquement sur Objet en chemin. Ça transforme tout le texte en autant d’objets différents qu’il y a de lettres.

Une fois ceci fait ①, on peut supprimer des points, conseillé quand il y en a beaucoup ② et les modifier ③ jusqu’à ce qu’on soit content du travail ou qu’on en ait assez, au choix.

On peut voir ci-dessus la V de la police 1470jenson que j’ai beaucoup revu pour le lisser, et ensuite l’ornementer pour faire la première illustration de cette dépêche.

Intégrer des lettres à un dessin

De la même façon, on les transforme en chemin, si ce n’est déjà fait, si c’est un logo, ça doit être le cas. Ici, pour ce fond d’écran en prévision de la future Mageia 9 qui va bientôt sortir de son chaudron, l’idée a consisté à donner un fond blanc au « m » et au « a » et, avec les courbes de Bézier, à dessiner une petite forme bleu sur le bout du « a » qui dépasse et une courbe spirométrique blanche (contour) sur la partie du « g » qui est sur le fond bleu.

Et voilà le travail.


Inspiration cubiste et bleus Mageia

C’est l’idée générale : en jouant avec les plans, premier, arrière, intermédiaire, et ajoutant au besoin des petites touches (formes, courbes) on peut ainsi intégrer un texte à un dessin et, par exemple, faire de superbes logos pour l’application qu’on développe (ou n’importe quoi d’autre en fait).

Dans la fabrique de la dépêche

On se doute que, pour rédiger cette dépêche, je ne me suis pas contentée de fouiller le tréfonds de ma mémoire pour l’alimenter. Parmi mes lectures (bonus : si vous vous posiez la question de mes lectures estivales, vous avez la réponse) :

  • Design avec FontForge, que l’on peut lire en ligne ou récupérer aux formats pdf, epub et mobi est, avec le Floss manuel fontes libres, un livre essentiel si on s’intéresse à la question ; il est bien écrit et ne se limite pas aux caractères latins,
  • Unicode, écriture du monde ?, revue Document numérique 2002/3-4 (Vol. 6), Lavoisier, ce numéro est entièrement consacré à l’arrivée de l’Unicode, il est extrêmement intéressant et les articles, écrits par des spécialistes, couvrent à peu près l’ensemble des questions concernant la norme et pas si dépassés,
  • OpenType Cook Book (en anglais), est un site très accessible sur OpenType, il est préférable d’avoir des connaissances de base en matières de typographie (construction d’une lettre, vocabulaire spécifique) pour en tirer un meilleur parti. Il me semble un complément à Design avec Fontforge et au manuel Fontes libres,
  • le wikibook À la découverte de l’Unicode, il n’est pas vraiment fini et à quelques faiblesses qu’une relecture pourrait corriger, mais c’est une bonne source.

Outre ces références :

Je vous fais grâce du reste cette fois-ci.

Et évidemment, j’ai rédigé aussi un tutoriel, surtout pour avoir les images en ligne, et hum, mettre en téléchargement mes fonds d’écran pour Mageia 9. Si c’est plutôt le dessin du gnome qui vous intéresse, c’est sur OpenClipart, mais vous pouvez aussi le tricoter, c’est un modèle que j’ai conçu en 2019.

Oh et merci Maclag pour le passage sur l’utilisation de l’Unicode dans les noms de fichiers en me permettant de lui voler l’idée et d’avoir eu la gentillesse d’améliorer ma rédaction du paragraphe.

Postambule

Ce voyage dans le temps et dans l’espace a ouvert (et je le crains, va continuer à ouvrir) de multiples horizons. Si vous le voulez bien (si non, non, parce que ça prend du temps, beaucoup), le Chemin de fer Transimpressux organisera d’autres excursions qui porteront sur le code : l’écriture comme code et la codification de l’écriture, pas le code informatique per se, raison pour laquelle je ne suis pas rentrée trop dans les détails concernant l’Unicode. Mais aussi, la conservation du texte où il sera question aussi de formats (ouverts ou pas), et peut-être un volet sur ce qu’est l’écriture numérique en suivant grosso modo le schéma adopté pour ces deux dépêches. Il faudrait aussi que je consacre des chapitres ou une dépêche aux fonctionnalités OpenType et à celles des polices graphite. Qu’en pensez-vous ?

À bientôt sur les lignes du Transimpressux ?

  1. L’alphabet glagolitique est le plus ancien alphabet slave connu. 

  2. Caractères, codage et normalization : de Chappe à Unicode, Jacques André, revue Document numérique, 2002/3 Vol. 6, pages 13 à 49, ISSN 1279-5127. Le texte en italique, relève l’auteur est « cité par A. Frey, Nouveau manuel complet de typographie, Manuels Roret, Paris 1857 ; édition fac-similé, Léonce Laget, 1979 ». 

  3. Caractères, codage et normalization, page 13. 

  4. Introduction à Unicode et à l’ISO 10646, Patrick Andries, revue Document numérique, 2002/3 Vol. 6, pages 51 à 88. 

  5. Unicode et typographie : un amour impossible, Yannis Haralambous, revue Document numérique, 2002/3 Vol. 6, pages 105 à 137. 

  6. L’évolution des caractères d’imprimerie du tibétain : anatomie et développement historique des polices d’écriture tibétaines

Télécharger ce contenu au format EPUB

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

WireGuard, protocole de communication chiffré sur UDP et logiciel libre

lun, 22/08/2022 - 07:36

WireGuard est à la fois un protocole de communication chiffré sur UDP et un logiciel libre l’implémentant, le tout créé par Jason A. Donenfeld, qui vise à remplacer les protocoles ou logiciels comme IPSec ou OpenVPN.

Bien que WireGuard ait été principalement pensé pour Linux et que son implémentation de référence soit celle du noyau Linux, il existe des implémentations sous licence libre pour la majorité des plateformes (Linux, BSD, Windows, Mac, Android, iOS), sous GPLv2 pour le noyau Linux, sous MIT, BSD, APLv2 ou GPL suivant les autres cas.

    Sommaire Introduction

    WireGuard se veut plus simple qu’IPSec à la fois pour les développeurs et pour les utilisateurs. Il ne propose notamment qu’une seule suite d’algorithmes cryptographiques (considérés comme les plus sûrs et les plus performants à l’heure actuelle) et ne laisse aucun choix de configuration.

    Bien que le protocole ne soit pas normalisé sous forme d’une RFC comme peuvent l’être d’autres protocoles d’internet (IPSec par exemple), il est décrit dans un « papier blanc » écrit par son créateur.

    Disponibilité Linux

    WireGuard est disponible nativement dans le noyau Linux depuis la version 5.6 et est disponible comme un module externe pour les noyaux 3.10 et ultérieur (en utilisant le support dynamique de chargements de modules DKMS).

    NetworkManager gère WireGuard par défaut depuis la version 1.16, cependant il n’existe pas d’interface graphique pour gérer ce type de connexions. Pour ajouter une interface graphique de configuration, il existe le greffon network-manager-wireguard (semblable aux greffons pour OpenVPN ou OpenConnect).

    Debian

    Avec Debian 11 (Bullseye), WireGuard est intégré au noyau 5.10 et vous n’avez rien à faire si ce n’est installer les outils en ligne de commande fournis par le paquet wireguard et ses dépendances.

    Sur Debian 10 (Buster), WireGuard s’installe depuis les backports (aussi avec le paquet wireguard), mais l’installation utilise DKMS et peut nécessiter des actions manuelles si vous avez SecureBoot activé :

    Ensuite il faudra peut-être remplacer resolvconf par openresolv à cause du bogue 939904.

    Android

    Une application est disponible soit sur Play Store, soit sur F-droid.

    Petite astuce, il est possible de générer un QR code depuis le serveur : qrencode -t ansiutf8 < fichier_de.conf

    FreeBSD, NetBSD et OpenBSD

    WireGuard est intégré au noyau d’OpenBSD depuis la version 6.8. NetBSD propose WireGuard dans le noyau de sa branche de développement, la future version 10. Quant à FreeBSD, le support de WireGuard fut retiré de son noyau juste avant la sortie de la version 13. Pour pallier ce manque, le mécanisme des ports propose une nouvelle implémentation en espace noyau, ainsi que l’implémentation de référence qui fonctionne en mode utilisateur.

    Windows

    Wireguard est disponible pour Windows soit sous la forme d’un module en espace utilisateur (recommandée), soit sous la forme d’un module noyau expérimental : WireguardNT.

    MacOS et iOS

    Des applications sont disponibles sur l'App Store pour macOS et iOS.

    Tutoriel : Installer Wireguard côté serveur sur Debian/Ubuntu

    Tutoriel assez complet pour installer WireGuard sur Debian et Ubuntu 20.04 avec :

    • tunnel/NAT
    • IPv6
    • serveur DNS (pour éviter les fuites DNS)

    Une très bonne base : https://static.cinay.eu/2020/10/22/Wireguard-+-DNS-Unbound-+-Wireguard-Web-(go).html

    Si vous installez le résolveur DNS validateur, cache, récursif unbound, il faut penser à désinstaller bind9 avant sinon vous aurez un conflit sur le port 53.

    Installation de WireGuard

    Le serveur utilisé est un VPS avec une installation Ubuntu server 20.04 toute fraîche.

    apt install wireguard

    Activation de l'ip_forward pour les deux piles IP

    sed -i 's/^#net.ipv4.ip_forward=1/net.ipv4.ip_forward=1/' /etc/sysctl.conf sed -i 's/^#net.ipv6.conf.all.forwarding=1/net.ipv6.conf.all.forwarding=1/' /etc/sysctl.conf

    Prise en compte immédiate

    sysctl -p

    La configuration se fait dans /etc/wireguard/. Le serveur a besoin d’un fichier de configuration nommé par exemple wg0.conf. Ici wg0 sera le nom de l’interface réseau de WireGuard.
    Pour l’exemple, nous utiliserons ici les plages d’adresses privées suivantes : 10.26.174.0/24, fd42:42:42::/64.
    Le serveur écoutera sur le port 51955.

    Nous allons également devoir générer des paires de clefs (privées et publiques) pour le serveur (A) et pour l’exemple les deux premiers clients (B et C). Pour cela, Wirguard fournit tous les outils nécessaires.

    umask 077; wg genkey | tee peer_A.key | wg pubkey > peer_A.pub umask 077; wg genkey | tee peer_B.key | wg pubkey > peer_B.pub umask 077; wg genkey | tee peer_C.key | wg pubkey > peer_C.pub

    Dans la foulée, on va également générer des clefs pré-partagées histoire d’ajouter un petit niveau de sécurité.

    umask 077; wg genpsk > peer_A-peer_B.psk umask 077; wg genpsk > peer_A-peer_C.psk

    WireGuard a la capacité de lancer des commandes à son lancement (PostUp) et à sa fermeture (PostDown). Nous allons nous en servir pour lancer les commandes Iptables nécessaires à son fonctionnement. Dans cet exemple, l’interface réseau du VPS sur lequel ont été menés les tests est ens3.

    Le fichier de configuration /etc/wireguard/wg0.conf

    [Interface] Address = 10.26.174.1/24, fd42:42:42::1/64 ListenPort = 51955 PostUp = iptables -A FORWARD -i %i -j ACCEPT; iptables -t nat -A POSTROUTING -o ens3 -j MASQUERADE; ip6tables -A FORWARD -i %i -j ACCEPT; ip6tables -t nat -A POSTROUTING -o ens3 -j MASQUERADE PostDown = iptables -D FORWARD -i %i -j ACCEPT; iptables -t nat -D POSTROUTING -o ens3 -j MASQUERADE; ip6tables -D FORWARD -i %i -j ACCEPT; ip6tables -t nat -D POSTROUTING -o ens3 -j MASQUERADE PrivateKey = C...contenu_de_peer_A.key...= DNS = 10.26.174.1, fd42:42:42::1 [Peer] PublicKey = K...contenu_de_peer_B.pub...= PresharedKey = k...contenu_de_peer_A-peer_B.psk...= AllowedIPs = 10.26.174.2/32, fd42:42:42::2/128 [Peer] PublicKey = r...contenu_de_peer_C.pub...= PresharedKey = j...contenu_de_peer_A-peer_C.psk...= AllowedIPs = 10.26.174.3/32, fd42:42:42::3/128 Installation du serveur DNS Unbound

    Si vous ne comptez pas utiliser unbound, et donc sauter cette étape, vous allez avoir une erreur au lancement de WireGuard. openresolv est la solution. Installez ce paquet et passez à l’étape suivante.

    apt install unbound unbound-host resolvconf

    Téléchargement de la liste des serveurs DNS racines

    curl -o /var/lib/unbound/root.hints https://www.internic.net/domain/named.cache chown unbound:unbound /var/lib/unbound/root.hints

    Le fichier de configuration qui va bien : /etc/unbound/unbound.conf.d/dns-cx11.conf.

    server: num-threads: 4 # enable logs verbosity: 0 # no verbosity, only errors # liste des serveurs DNS racine root-hints: "/var/lib/unbound/root.hints" # Répondre aux requêtes DNS sur toutes les interfaces interface: 0.0.0.0 # 0.0.0.0 unbound sur plusieurs interfaces interface: ::0 max-udp-size: 3072 # IPs authorised to access the DNS Server access-control: 0.0.0.0/0 refuse access-control: 127.0.0.0/8 allow access-control: 10.26.174.0/16 allow access-control: ::0/0 refuse access-control: ::1 allow access-control: fe80::/10 allow access-control: fd42:42:42::/48 allow #hide DNS Server info hide-identity: yes hide-version: yes # limit DNS fraud and use DNSSEC harden-glue: yes harden-dnssec-stripped: yes harden-referral-path: yes # add an unwanted reply threshold to clean the cache and avoid, when possible, DNS poisoning unwanted-reply-threshold: 10000000 # have the validator print validation failures to the log val-log-level: 1 # minimum lifetime of cache entries in seconds cache-min-ttl: 1800 # maximum lifetime of cached entries in seconds cache-max-ttl: 14400 prefetch: yes qname-minimisation: yes prefetch-key: yes #include: /etc/unbound/unbound.conf.d/adslist.txt

    Droits :

    chown -R unbound:unbound /var/lib/unbound

    Pour vérifier si le fichier de configuration est valide

    unbound-checkconf /etc/unbound/unbound.conf.d/dns-cx11.conf

    La réponse attendue :

    unbound-checkconf: no errors in /etc/unbound/unbound.conf.d/dns-cx11.conf

    Désactiver systemd-resolved (si utilisé)

    systemctl stop systemd-resolved systemctl disable systemd-resolved

    Activation d’unbound`

    systemctl enable unbound-resolvconf systemctl enable unbound

    Il est conseillé de redémarrer le serveur

    On peut utiliser ce script pour mettre à jours les serveurs DNS racines et le lancer par crontab :

    curl -o /etc/unbound/dnsunbound-update-root-dns.sh https://static.cinay.eu/files/dnsunbound-update-root-dns.sh chmod +x /etc/unbound/dnsunbound-update-root-dns.sh crontab -e Protection du serveur avec UFW apt install ufw

    On va modifier une stratégie par défaut d’UFW dans /etc/default/ufw pour permettre un bon fonctionnement de WireGuard : DEFAULT_FORWARD_POLICY="DROP" devient DEFAULT_FORWARD_POLICY="ACCEPT"

    On va également ouvrir le port d'écoute du serveur VPN (51955).

    ufw allow 51955/udp ufw allow in on wg0 to any

    Histoire de conserver l’accès SSH :

    ufw allow ssh

    S’il vous arrive d’avoir deux mains gauches et dix pouces, relirez vos règles avant d’activer UFW.

    ufw enable

    Pour voir les règles prises en compte :

    ufw status Test de WireGuard

    Lancement du serveur VPN :

    wg-quick up wg0

    Si tout se passe bien on peut admirer le résultat :

    wg show

    (wg donne le même résultat)

    Pour l’arrêter :

    wg-quick down wg0

    Mise en service et activation du service au démarrage du serveur :

    systemctl enable wg-quick@wg0

    Redémarrage et tadaaa !

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Apache OpenOffice 4.1.13

    dim, 21/08/2022 - 18:38

    La suite bureautique Apache OpenOffice a publié ses versions de maintenance et de sécurité 4.1.12 le 4 mai 2022 et 4.1.13 le 22 juillet 2022.

    Les nouvelles versions d’Apache OpenOffice

    La version 4.1.12 est une version de maintenance, comportant notamment un correctif sécurité et quelques corrections et améliorations mineures, notamment sur l’interface (zoom de l’aperçu avant impression, traductions, boîtes de sélection de fichiers…). Elle est dédiée à Jörg Schmidt, contributeur sur la documentation en allemand et actif sur le projet depuis 2012.

    La version 4.1.13 est principalement une version pour corriger un problème de sécurité. Elle apporte aussi des améliorations sur l’aperçu avant impression, ainsi que la correction de bogues dont un qui concerne l’ouverture de documents issus de LibreOffice v7. Il est recommandé de sauvegarder son profil utilisateur avant de migrer, en raison du changement de codage du mot de passe.

    Le futur d’Apache OpenOffice ?

    En mai 2020, dans une note de blog, le projet Apache OpenOffice annonçait la mise en chantier d’une version majeure, la 4.2. Elle semblait, selon ce tableau de bord, programmée pour une date à définir en 2020.

    Depuis, il n’y a pas eu d’autres précisions sur le sujet. Mais, si ce tableau représente bien l’état du travail sur cette version, elle semble loin d’être finie.

    Évolutions comparées

    L’évolution d’Apache OpenOffice (AOO) est plus lente que celle de sa cousine LibreOffice, mais elle se poursuit, ici avec une version de sécurité et de maintenance. Il s’agit d’un petit pas, pour paraphraser le commentaire de Phoronix ou ce journal LinuxFr.org sur la 4.1.11 en 2021. Pour comparaison, The Document Foundation (qui héberge et s’occupe de la gouvernance du projet LibreOffice) a publié son rapport annuel le 1er août dernier, couvrant l’année 2021, mentionnant les deux versions majeures et les treize mineures de LibreOffice sur cette période. Une évolution lente a évidemment des conséquences sur les fonctionnalités disponibles de part et d’autres. En juin 2015, deux membres de The Document Foundation estimait dans un rapport de 60 pages que : « OpenOffice avait reçu environ 10 % des améliorations que LibreOffice avait reçu dans la période de temps étudiée » (depuis les sorties d’OpenOffice 3.4 et LibreOffice 3.4) et en février 2020, The Document Foundation mentionnait dix fonctionnalités présentes uniquement dans LibreOffice 6.2 et non dans Apache OpenOffice 4.1.

    En octobre 2020, Apache OpenOffice annonçait avoir dépassé les 200 millions de téléchargements de sa branche 4.1.x (soit depuis avril 2014), avec une moyenne d’environ 420 000 téléchargements par semaine en 2019. De son côté la page Wikipédia de LibreOffice annonce 200 millions d’utilisateurs en 2018 et entre 1 et 1,5 millions de téléchargements par semaine en 2019.

    Des logiciels dérivés

    L’histoire de LibreOffice est bien connue : la suite a fait sécession d’OpenOffice.org, quand Oracle a laissé tomber la suite en 2010 et l’a cédée à la fondation Apache qui l’héberge et s’occupe de la maintenance du projet à l’instar de la TDF pour LibreOffice.

    Ce que l’on sait peut-être moins c’est qu’il y a un autre logiciel dérivé d’Apache OpenOffice : AndrOpenOffice qui est une version portée pour Android1. AndrOpenOffice est sous licence « GPL or LGPL or MPL » (sic). Elle a été lancée en 2014. À l’époque, elle était assez peu utilisable sur le plan ergonomique : c’était un portage pur et simple avec la même mise en écran, peu ou prou. Depuis, elle a beaucoup évolué et, même si son allure reste assez proche d’OpenOffice, elle est plus adaptée au travail sur tablettes. Elle propose l’intégralité des fonctionnalités de Calc, Draw, Impress, Writer et Math d’OpenOffice.

    Elle n’est téléchargeable que via le magasin d’application de Google. Elle est « gratuite », mais avec publicités dont on peut se débarrasser en faisant un don.

    1. Fork, pas fork, telle est la question qui justifie l’emploi de logiciels dérivés à la place de fork. 

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Agenda du Libre pour la semaine 34 de l'année 2022

    dim, 21/08/2022 - 09:38

    Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 16 événements (internet: 1, France: 14, Québec: 1) est en seconde partie de dépêche.

    Sommaire [FR Saint-Jean-Froidmentel] Camp Chatons - Du jeudi 18 août 2022 à 14h00 au lundi 22 août 2022 à 16h00.

    Le second Camp CHATONS se déroulera du jeudi 18 au lundi 22 août 2022 au [Moulin Bleu][25413_1] ([Saint-Jean Froidmentel][25413_2], Loir-et-Cher).

    Le camp CHATONS est un moment de convivialité qui rassemble pendant quelques jours les membres du Collectif des Hébergeurs Alternatifs Transparents Ouverts Neutres et Solidaires ainsi que des personnes « alliées » qui pourraient apporter leur pierre aux échanges qui s’y dérouleront. Celui-ci doit aussi permettre de profiter du temps ensemble pour parler autant geekerie que vie et avenir du collectif CHATONS.

    Le contenu de ce Camp CHATONS est élaboré par les participant⋅es, sur le principe des BarCamps. Ce cadre d’autogestion nous semble important pour mieux appréhender les questionnements autour de la raison d’être du collectif et de son activité. Une fois inscrit⋅e, vous pourrez faire des propositions pour animer des ateliers et prendre connaissance des ateliers proposés par les autres participant⋅es.

    Le lieu qui nous accueille est un très bel endroit et propose plusieurs possibilités d’hébergement :

    • un espace pour poser des tentes
    • un dortoir de 10 places en mezzanine dans un gîte (apporter duvet ou draps)
    • 2 dortoirs de 6 places chacun dans des pré-fabriqués (apporter duvet ou draps)

    Une cantine vegan et locavore nous préparera l’ensemble des repas, sauf pour le repas du jeudi soir qui sera en mode « auberge espagnole » (chaque participant⋅e apporte un plat et une boisson typique de sa région).   Si ça vous tente, merci de compléter le [formulaire d’inscription]25413_3 d’ici le 10 juillet.

    [25413_1] : https://lemoulinbleu.org/
    [25413_2] : https://www.openstreetmap.org/search?query=Saint-Jean%20Froidmentel#map=13/47.9622/1.2087
    [25413_3] : https://framaforms.org/inscription-camp-chatons-2022-1651133520

    [FR Beauvais] Ateliers dans le cadre du dispositif « Eté vert » - Le lundi 22 août 2022 de 09h30 à 17h00.
    • L’association Oisux propose des ateliers pendant l’été 2022 à l’Ecospace dans le cadre du dispositif « Eté vert ».
    • Les dates : samedis 2, 9, 23 et 30 juillet. Lundi 22 août au vendredi 26 août.
    • 9h30 à 17h00, repas partagé. Chacun apporte un repas.
    • Ci-après des [propositions de thèmes][25358_1]. Consultez les [jours où ils peuvent être abordés][25358_2].
    • Si un thème vous intéresse (ou plusieurs), et si une journée vous intéresse (ou plusieurs), vous pouvez vous inscrire auprès d’Ophélie : 03 44 79 42 84 - o.legrand@beauvaisis.fr 136 rue de la Mie au Roy, Beauvais.

    [25358_1] : https://www.oisux.org/index.php/ecospace-ete-2022-ateliers-oisux
    [25358_2] : https://www.oisux.org/index.php/ecospace-ete-2022-ateliers-oisux/programme-ete-2022-ecospace-beauvais

    [internet Chambéry] Mapathon Missing Maps - Le lundi 22 août 2022 de 18h00 à 20h00.

    Un mapathon c’est quoi ? C’est un atelier en ligne de cartographie solidaire et participative en soutien aux organisations humanitaires et/ou de développement.

    CartONG organise ce mapathon dans le cadre du projet Missing Maps visant à cartographier toutes les zones encore invisibles sur les cartes, qui permettent par la suite aux communautés locales et acteur·rice·s de l’humanitaire et du développement de pouvoir agir plus efficacement en cas de crise ou initier des projets de développement local.

    Avec quel outil ? La plateforme de cartographie libre et contributive [OpenStreetMap ]24717_1 où tout le monde peut participer à la cartographie de n’importe quelle zone de la planète : il suffit d’un ordinateur, d’une souris et d’une connexion internet ! Aucune connaissance en cartographie ou en informatique n’est requise.

    Grâce à la couverture globale d’images satellites disponibles aujourd’hui, il est possible de tracer facilement routes, bâtiments ou cours d’eau, autant d’informations très utiles pour les organisations humanitaires et de développement sur le terrain.

    Pas besoin d’être un·e expert·e, c’est convivial et accessible à tout le monde!

    Pour s’inscrire : https://www.eventbrite.ca/e/billets-en-ligne-mapathons-missing-maps-2022-2023-133090064967

    [24717_1] : https://www.openstreetmap.org/

    [FR Beauvais] Ateliers dans le cadre du dispositif « Eté vert » - Le mardi 23 août 2022 de 09h30 à 17h00.
    • L’association Oisux propose des ateliers pendant l’été 2022 à l’Ecospace dans le cadre du dispositif « Eté vert ».
    • Les dates : samedis 2, 9, 23 et 30 juillet. Lundi 22 août au vendredi 26 août.
    • 9h30 à 17h00, repas partagé. Chacun apporte un repas.
    • Ci-après des [propositions de thèmes][25360_1]. Consultez les [jours où ils peuvent être abordés][25360_2].
    • Si un thème vous intéresse (ou plusieurs), et si une journée vous intéresse (ou plusieurs), vous pouvez vous inscrire auprès d’Ophélie : 03 44 79 42 84 - o.legrand@beauvaisis.fr 136 rue de la Mie au Roy, Beauvais.

    [25360_1] : https://oisux.org/support-des-ateliers
    [25360_2] : https://prayonmh.nohost.me/nextcloud/s/Pn8JyFzm58gfYDk

    [FR Lodève] Inclusion Numérique - Le mardi 23 août 2022 de 14h00 à 17h00.

    La [fracture numérique][25625_1] décrit les inégalités dans l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC), leur utilisation et leur impact1. Sont généralement admis au moins deux niveaux de fracture numérique : l’accès (fracture de premier degré) et l’usage (fracture de second degré).

    L’[illectronisme][25625_2] est la difficulté, voire l’incapacité, que rencontre une personne à utiliser les appareils numériques et les outils informatiques en raison d’un manque ou d’une absence totale de connaissances à propos de leur fonctionnement. Le terme illectronisme transpose le concept d’illettrisme dans le domaine de l’informatique.

    Déclarer ses revenus, créer son entreprise, faire une demande de permis… Alors que de plus en plus de démarches administratives se font en ligne, une étude révèle qu’une part importante de la population française est exclue ou en difficulté avec [les usages du numérique][25625_3].

    Ainsi, Montpel’libre en lien avec l’association Shantidas et API : Action of Public Interest vous proposent des atel’libres d’aides afin d’appréhender le numérique dans de bonnes conditions.
    En effet, la fracture numérique ne recouvre pas exclusivement la fracture sociale, même si cette dernière est une part importante des causes.

    Montpel’libre souhaite pouvoir toucher tout le monde. Les personnes fragiles dans le numérique sont celles qui n’ont pas forcément beaucoup d’argent, mais également celles, quelles que soient leurs ressources économiques, celles qui sont technophobes c’est-à-dire ont peur de la technique ou n’osent pas aller vers elle.

    Toutes celles-là sont pénalisées par la transition numérique. Par l’événementiel, le jeu et les moments de dialogue (permanences, ateliers), nous les aidons à dédramatiser l’approche de l’informatique et à se libérer de leurs peurs en même temps que nous permettons à ceux qui n’ont pas les moyens de s’équiper. Nous travaillons pour tous : les hauts profils, les utilisateurs réguliers, comme pour les oubliés du numérique.

    [][25625_4]

    Entrée libre et gratuite sur [inscription][25625_5]. Une simple [adhésion][25625_6] à l’association est possible. Rejoindre le groupe Montpel’libre sur [Telegram][25625_7] S’inscrire à l’[Infolettre][25625_8] de Montpel’libre.

    [Bus Lio][25625_9], [ligne 661][25625_0], direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
    GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
    Carte [OpenStreetMap][25625_1]

    Mardis 23 et 30 août 2022 de 14h00 à 17h00
    Mercredis 24 et 31 août 2022 de 14h00 à 17h00
    Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

    [25625_1] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fracture_num%C3 %A9rique
    [25625_2] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Illectronisme
    [25625_3] : https://www.vie-publique.fr/en-bref/271657-fracture-numerique-lillectronisme-touche-17-de-la-population
    [25625_4] : https://montpellibre.fr
    [25625_5] : http://montpel-libre.fr/spip.php?article2787
    [25625_6] : http://montpel-libre.fr/stock/documents/Adhesion/montpellibre_adhesion_2022.pdf
    [25625_7] : https://t.me/joinchat/L4OEvBM00vzNuIpOnFeQ-Q
    [25625_8] : https://framalistes.org/sympa/info/montpellibre_info
    [25625_9] : https://img-scoop-cms.airweb.fr/uploads/sites/19/Plan-661-681.pdf
    [25625_0] : https://www.herault-transport.fr/sites/default/files/fiches-horaires/ligne-rg/661-681.pdf
    [25625_1] : https://www.openstreetmap.org/?mlat=43.73094&amp;mlon=3.32060#map=19/43.73094/3.32060

    [FR Beauvais] Ateliers dans le cadre du dispositif « Eté vert » - Le mercredi 24 août 2022 de 09h30 à 17h00.
    • L’association Oisux propose des ateliers pendant l’été 2022 à l’Ecospace dans le cadre du dispositif « Eté vert ».
    • Les dates : samedis 2, 9, 23 et 30 juillet. Lundi 22 août au vendredi 26 août.
    • 9h30 à 17h00, repas partagé. Chacun apporte un repas.
    • Ci-après des [propositions de thèmes][25361_1]. Consultez les [jours où ils peuvent être abordés][25361_2].
    • Si un thème vous intéresse (ou plusieurs), et si une journée vous intéresse (ou plusieurs), vous pouvez vous inscrire auprès d’Ophélie : 03 44 79 42 84 - o.legrand@beauvaisis.fr 136 rue de la Mie au Roy, Beauvais.

    [25361_1] : https://oisux.org/support-des-ateliers
    [25361_2] : https://prayonmh.nohost.me/nextcloud/s/Pn8JyFzm58gfYDk

    [FR Lodève] Inclusion Numérique - Le mercredi 24 août 2022 de 14h00 à 17h00.

    La [fracture numérique][25630_1] décrit les inégalités dans l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC), leur utilisation et leur impact1. Sont généralement admis au moins deux niveaux de fracture numérique : l’accès (fracture de premier degré) et l’usage (fracture de second degré).

    L’[illectronisme][25630_2] est la difficulté, voire l’incapacité, que rencontre une personne à utiliser les appareils numériques et les outils informatiques en raison d’un manque ou d’une absence totale de connaissances à propos de leur fonctionnement. Le terme illectronisme transpose le concept d’illettrisme dans le domaine de l’informatique.

    Déclarer ses revenus, créer son entreprise, faire une demande de permis… Alors que de plus en plus de démarches administratives se font en ligne, une étude révèle qu’une part importante de la population française est exclue ou en difficulté avec [les usages du numérique][25630_3].

    Ainsi, Montpel’libre en lien avec l’association Shantidas et API : Action of Public Interest vous proposent des atel’libres d’aides afin d’appréhender le numérique dans de bonnes conditions.
    En effet, la fracture numérique ne recouvre pas exclusivement la fracture sociale, même si cette dernière est une part importante des causes.

    Montpel’libre souhaite pouvoir toucher tout le monde. Les personnes fragiles dans le numérique sont celles qui n’ont pas forcément beaucoup d’argent, mais également celles, quelles que soient leurs ressources économiques, celles qui sont technophobes c’est-à-dire ont peur de la technique ou n’osent pas aller vers elle.

    Toutes celles-là sont pénalisées par la transition numérique. Par l’événementiel, le jeu et les moments de dialogue (permanences, ateliers), nous les aidons à dédramatiser l’approche de l’informatique et à se libérer de leurs peurs en même temps que nous permettons à ceux qui n’ont pas les moyens de s’équiper. Nous travaillons pour tous : les hauts profils, les utilisateurs réguliers, comme pour les oubliés du numérique.

    [][25630_4]

    Entrée libre et gratuite sur [inscription][25630_5]. Une simple [adhésion][25630_6] à l’association est possible. Rejoindre le groupe Montpel’libre sur [Telegram][25630_7] S’inscrire à l’[Infolettre][25630_8] de Montpel’libre.

    [Bus Lio][25630_9], [ligne 661][25630_0], direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
    GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
    Carte [OpenStreetMap][25630_1]

    Mardis 23 et 30 août 2022 de 14h00 à 17h00
    Mercredis 24 et 31 août 2022 de 14h00 à 17h00
    Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

    [25630_1] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fracture_num%C3 %A9rique
    [25630_2] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Illectronisme
    [25630_3] : https://www.vie-publique.fr/en-bref/271657-fracture-numerique-lillectronisme-touche-17-de-la-population
    [25630_4] : https://montpellibre.fr
    [25630_5] : http://montpel-libre.fr/spip.php?article2787
    [25630_6] : http://montpel-libre.fr/stock/documents/Adhesion/montpellibre_adhesion_2022.pdf
    [25630_7] : https://t.me/joinchat/L4OEvBM00vzNuIpOnFeQ-Q
    [25630_8] : https://framalistes.org/sympa/info/montpellibre_info
    [25630_9] : https://img-scoop-cms.airweb.fr/uploads/sites/19/Plan-661-681.pdf
    [25630_0] : https://www.herault-transport.fr/sites/default/files/fiches-horaires/ligne-rg/661-681.pdf
    [25630_1] : https://www.openstreetmap.org/?mlat=43.73094&amp;mlon=3.32060#map=19/43.73094/3.32060

    [FR Beauvais] Ateliers dans le cadre du dispositif « Eté vert » - Le jeudi 25 août 2022 de 09h30 à 17h00.
    • L’association Oisux propose des ateliers pendant l’été 2022 à l’Ecospace dans le cadre du dispositif « Eté vert ».
    • Les dates : samedis 2, 9, 23 et 30 juillet. Lundi 22 août au vendredi 26 août.
    • 9h30 à 17h00, repas partagé. Chacun apporte un repas.
    • Ci-après des [propositions de thèmes][25362_1]. Consultez les [jours où ils peuvent être abordés][25362_2].
    • Si un thème vous intéresse (ou plusieurs), et si une journée vous intéresse (ou plusieurs), vous pouvez vous inscrire auprès d’Ophélie : 03 44 79 42 84 - o.legrand@beauvaisis.fr 136 rue de la Mie au Roy, Beauvais.

    [25362_1] : https://oisux.org/support-des-ateliers
    [25362_2] : https://prayonmh.nohost.me/nextcloud/s/Pn8JyFzm58gfYDk

    [FR Lodève] Raspberry Pi - Le jeudi 25 août 2022 de 14h00 à 17h00.

    Gagnez votre liberté avec les logiciels logiquement libres !

    • intéressé·es ?
    • envie de pratique ?
    • d’apprendre ?
    • de partager ?
    • de questionner ?

    Tous les jeudis et vendredis, venez découvrir Linux et les Logiciels Libres et vous faire aider pour l’installation, l’utilisation et à la prise en main.

    Le dernier vendredi de chaque mois, vous pourrez aussi y apprendre comment bien démarrer avec [Raspberry Pi][25626_1], ce nano-ordinateur monocarte à processeur ARM de la taille d’une carte de crédit, créé afin de démocratiser l’accès aux ordinateurs, possible en raison de son prix très accessible, mais aussi grâce aux logiciels libres.

    Le dernier jeudi de chaque mois, vous pourrez également, sur simple demande prendre quelques notions sur Gimp. Ces ateliers informatiques sont conçus pour réduire la fracture numérique.

    Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes et aux questionnements des personnes présentes avec leur(s) ordinateur(s), qu’il soit fixe ou portable, et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences nécessaires à une autonomie numérique certaine, au rythme de chacun. Des ordinateurs sont également mis à la disposition du public.

    [][25626_2]

    [Bus Lio][25626_3], [ligne 661][25626_4], direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
    GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
    Carte [OpenStreetMap][25626_5]

    Jeudi 25 août 2022 de 14h00 à 17h00
    Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

    [25626_1] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Raspberry_Pi
    [25626_2] : https://montpellibre.fr/
    [25626_3] : https://img-scoop-cms.airweb.fr/uploads/sites/19/Plan-661-681.pdf
    [25626_4] : https://www.herault-transport.fr/sites/default/files/fiches-horaires/ligne-rg/661-681.pdf
    [25626_5] : https://www.openstreetmap.org/?mlat=43.73094&amp;mlon=3.32060#map=19/43.73094/3.32060

    [FR Lodève] Aide à l’informatique libre & GNU/Linux - Le jeudi 25 août 2022 de 14h00 à 17h00.

    Gagnez votre liberté avec les logiciels logiquement libres !

    • intéressé·es ?
    • envie de pratique ?
    • d’apprendre ?
    • de partager ?
    • de questionner ?

    Tous les jeudis et vendredis, venez découvrir Linux et les Logiciels Libres et vous faire aider pour l’installation, l’utilisation et à la prise en main, dans différents lieux. Des ateliers informatiques pour réduire la fracture numérique.

    Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes et aux questionnements des personnes présentes avec leur(s) ordinateur(s), qu’il soit fixe ou portable, et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences nécessaires à une autonomie numérique certaine, au rythme de chacun. Des ordinateurs sont également mis à la disposition du public.

    [][25628_1]

    Entrée libre et gratuite sur [inscription][25628_2]. Une simple [adhésion][25628_3] à l’association est possible. Rejoindre le groupe Montpel’libre sur [Telegram][25628_4]. Nous suivre sur [Twitter][25628_5], [Mastodon][25628_6] et [Linkedin][25628_7] S’inscrire à l’[Infolettre][25628_8] de Montpel’libre.

    [Bus Lio][25628_9], [ligne 661][25628_0], direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
    GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
    Carte [OpenStreetMap][25628_1]

    Jeudi 25 août 2022 de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00
    Vendredi 26 août 2022 de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00
    Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

    [25628_1] : https://montpellibre.fr
    [25628_2] : http://montpel-libre.fr/spip.php?article2787
    [25628_3] : http://montpel-libre.fr/stock/documents/Adhesion/montpellibre_adhesion_2022.pdf
    [25628_4] : https://t.me/joinchat/L4OEvBM00vzNuIpOnFeQ-Q
    [25628_5] : https://twitter.com/Montpellibre
    [25628_6] : https://mastodon.online/@montpellibre
    [25628_7] : https://www.linkedin.com/
    [25628_8] : https://framalistes.org/sympa/info/montpellibre_info
    [25628_9] : https://img-scoop-cms.airweb.fr/uploads/sites/19/Plan-661-681.pdf
    [25628_0] : https://www.herault-transport.fr/sites/default/files/fiches-horaires/ligne-rg/661-681.pdf
    [25628_1] : https://www.openstreetmap.org/?mlat=43.73094&amp;mlon=3.32060#map=19/43.73094/3.32060

    [FR Beauvais] Ateliers dans le cadre du dispositif « Eté vert » - Le vendredi 26 août 2022 de 09h30 à 17h00.
    • L’association Oisux propose des ateliers pendant l’été 2022 à l’Ecospace dans le cadre du dispositif « Eté vert ».
    • Les dates : samedis 2, 9, 23 et 30 juillet. Lundi 22 août au vendredi 26 août.
    • 9h30 à 17h00, repas partagé. Chacun apporte un repas.
    • Ci-après des [propositions de thèmes][25363_1]. Consultez les [jours où ils peuvent être abordés][25363_2].
    • Si un thème vous intéresse (ou plusieurs), et si une journée vous intéresse (ou plusieurs), vous pouvez vous inscrire auprès d’Ophélie : 03 44 79 42 84 - o.legrand@beauvaisis.fr 136 rue de la Mie au Roy, Beauvais.

    [25363_1] : https://oisux.org/support-des-ateliers
    [25363_2] : https://prayonmh.nohost.me/nextcloud/s/Pn8JyFzm58gfYDk

    [FR Villefranche-de-Rouergue] Install Party Linux - Le vendredi 26 août 2022 de 14h00 à 18h00.

    Installez Linux sur votre ordinateur, un système d’exploitation libre et gratuit, une alternative à Windows & macOS respectueuse de votre vie privée.

    Pour débutants ou utilisateurs confirmés, sur rendez-vous.

    Pour les débutants, nous recommandons les distributions Ubuntu & Linux Mint.

    [FR Lodève] Initiation à Gimp - Le vendredi 26 août 2022 de 14h00 à 17h00.

    Retouchez vos images et vos photos grâce au logiciel libre [The GIMP][25627_1], puissant et gratuit, [The GIMP][25627_2], souvent comparé à Photoshop. Avec ce logiciel simple d’utilisation pour une prise en main rapide et basique, vous pourrez redimensionner vos images, transformer les couleurs, appliquer des filtres, modifier de nombreux paramètres et bien d’autres choses encore.

    Gimp offre de nombreuses fonctionnalités. Il peut être utilisé comme un simple programme de dessin, comme un programme de retouche photo, comme un système en ligne de traitement par lot, comme un générateur d’image pour la production en masse, pour convertir un format d’image en un autre. GIMP est extensible. On peut lui ajouter de nombreux « Greffons » (plug-ins). Une interface de scripts bien développée permet de créer des procédures, les scripts, regroupant plusieurs opérations.

    [][25627_3]

    Vendredi 26 août 2022 de 14h00 à 17h00
    Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève   [Bus Lio][25627_4], [ligne 661][25627_5], direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière. GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060 Carte [OpenStreetMap][25627_6]

    [25627_1] : http://www.gimpfr.org/
    [25627_2] : https://www.gimp.org/
    [25627_3] : https://montpellibre.fr
    [25627_4] : https://img-scoop-cms.airweb.fr/uploads/sites/19/Plan-661-681.pdf
    [25627_5] : https://www.herault-transport.fr/sites/default/files/fiches-horaires/ligne-rg/661-681.pdf
    [25627_6] : https://www.openstreetmap.org/?mlat=43.73094&amp;mlon=3.32060#map=19/43.73094/3.32060

    [FR Lodève] Aide à l’informatique libre & GNU/Linux - Le vendredi 26 août 2022 de 14h00 à 17h00.

    Gagnez votre liberté avec les logiciels logiquement libres !

    • intéressé·es ?
    • envie de pratique ?
    • d’apprendre ?
    • de partager ?
    • de questionner ?

    Tous les jeudis et vendredis, venez découvrir Linux et les Logiciels Libres et vous faire aider pour l’installation, l’utilisation et à la prise en main, dans différents lieux. Des ateliers informatiques pour réduire la fracture numérique.

    Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes et aux questionnements des personnes présentes avec leur(s) ordinateur(s), qu’il soit fixe ou portable, et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences nécessaires à une autonomie numérique certaine, au rythme de chacun. Des ordinateurs sont également mis à la disposition du public.

    [][25629_1]

    Entrée libre et gratuite sur [inscription][25629_2]. Une simple [adhésion][25629_3] à l’association est possible. Rejoindre le groupe Montpel’libre sur [Telegram][25629_4]. Nous suivre sur [Twitter][25629_5], [Mastodon][25629_6] et [Linkedin][25629_7] S’inscrire à l’[Infolettre][25629_8] de Montpel’libre.

    [Bus Lio][25629_9], [ligne 661][25629_0], direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
    GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
    Carte [OpenStreetMap][25629_1]

    Jeudi 25 août 2022 de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00
    Vendredi 26 août 2022 de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00
    Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

    [25629_1] : https://montpellibre.fr
    [25629_2] : http://montpel-libre.fr/spip.php?article2787
    [25629_3] : http://montpel-libre.fr/stock/documents/Adhesion/montpellibre_adhesion_2022.pdf
    [25629_4] : https://t.me/joinchat/L4OEvBM00vzNuIpOnFeQ-Q
    [25629_5] : https://twitter.com/Montpellibre
    [25629_6] : https://mastodon.online/@montpellibre
    [25629_7] : https://www.linkedin.com/
    [25629_8] : https://framalistes.org/sympa/info/montpellibre_info
    [25629_9] : https://img-scoop-cms.airweb.fr/uploads/sites/19/Plan-661-681.pdf
    [25629_0] : https://www.herault-transport.fr/sites/default/files/fiches-horaires/ligne-rg/661-681.pdf
    [25629_1] : https://www.openstreetmap.org/?mlat=43.73094&amp;mlon=3.32060#map=19/43.73094/3.32060

    [FR Metz] Découverte des logiciels libres et aide à l’installation de GNU/Linux - Le samedi 27 août 2022 de 09h00 à 16h00.

    Pour cette séance, il s’agit d’une permanence avec l’horaire suivant :

    • 09H00 – 12H00 : permanence : venez poser vos questions et partager vos idées en rapport avec GNU/Linux et les logiciels libres.

    [][25579_1]

    À midi, le repas sera sous forme d’auberge espagnole, chacun ramène un petit quelque-chose à manger.

    • 14H00 – 16H00 : suite et fin.

    Entrée libre et gratuite.

    [25579_1] : https://www.graoulug.org/wordpress/wp-content/uploads/canicule.jpg

    [CA-QC Montréal] Debian & Stuff—août 2022 - Le dimanche 28 août 2022 de 11h00 à 16h30.

    Les « Debian & Stuff » sont des rencontres informelles de la communauté Debian dans la région de Montréal pour travailler sur des choses liées à Debian - ou pas.

    Venez discuter avec nous ou travailler sur un projet intéressant : tout le monde est bienvenu!

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Sortie de Joomla 4.2.0

    ven, 19/08/2022 - 14:27

    La version 4.2.0 de Joomla, un système de gestion de contenu (CMS) personnel, open source, sous licence GPL, écrit en PHP, MySQL et MVC, vient de sortir. La release candidate avait été annoncée le 8 août 2022.

    Cette nouvelle version annonce quelques 200 améliorations, parmi lesquelles les raccourcis claviers, la recherche avancée, l'authentification multi-facteurs, etc.

    Joomla 4.2 poursuit les normes élevées de Joomla 4 en matière de conception Web accessible et introduit de nouvelles fonctionnalités soulignant les valeurs d’inclusivité, de simplicité et de sécurité de Joomla dans une plate-forme Web open source encore plus puissante.

    Par exemple, les nouveaux raccourcis clavier aideront à gagner du temps et à être plus productif, et la bonne nouvelle est que d’autres extensions peuvent ajouter leurs propres raccourcis.

    Rappelons que jusqu’à présent, Joomla ne proposait qu’une authentification « à deux facteurs ». Il est désormais possible de choisir différents mécanismes d’authentification pour sécuriser le site avec une authentification « multi-facteurs », ce qui permet d’aller encore plus loin dans la sécurisation de l’accès au site. Il est indiqué que l’on peut choisir la Yubikey, l’authentification Web ou le code e-mail.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Moniteur de tunnels SSH Tunnelmon en version 1.1

    ven, 19/08/2022 - 08:30

    Tunnelmon, un moniteur de tunnels sécurisés SSH, sort en version 1.1. Il est publié sous GPLv3. Le code est en Python.

    • Il propose une interface de supervision et de gestion des tunnels SSH s'exécutant sur un système.
    • Il peut afficher soit une liste des tunnels sur la sortie standard, soit une interface interactive en mode texte dans le terminal.
    • Il peut également afficher la liste des connexions réseaux issues de chaque tunnel et leur état.

    Tunnelmon gère aussi les tunnels mis en place avec autossh, une application qui peut redémarrer automatiquement vos tunnels en déroute.
    Avec cette version 1.1, il gère maintenant les trois méthodes de redirection de ports proposées par SSH.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    2 ème mise à jour de l'Emmabuntüs DE4 axée sur le réemploi pour tous avec Ventoy

    jeu, 18/08/2022 - 13:18

    Pendant cette période estivale, le collectif Emmabuntüs vient d’annoncer la sortie de sa deuxième mise à jour de l’Emmabuntüs Debian Édition 4 1.02, basée sur la Debian 11.4 Bullseye stable, disponible en version 32 ou 64 bits et supportant les deux environnements Xfce et LXQt.

    Rappelons que cette distribution est née au sein d’Emmaüs, pour faciliter le reconditionnement des ordinateurs donnés aux associations, notamment humanitaires, mais aussi pour favoriser la découverte de GNU/Linux par les débutants, tout en prolongeant la durée de vie du matériel informatique, ce qui réduit le gaspillage lié à la surconsommation de matière première.

    Cette nouvelle mise à jour de notre distribution reprend les améliorations de l’Emmabuntüs DE5 sortie mi-juillet, en lui ajoutant une meilleure prise en charge de l’UEFI ainsi que du Secure Boot avec la mise à jour de notre clé de réemploi pour supporter le clonage et la sauvegarde avec le Secure Boot.

    Carte des implantations des salles informatiques mises en place au Nord Togo par YovoTogo, JUMP Lab’Orione et Emmabuntüs issue de notre interview pour Linux-Format en mars 2022

    Ventoy est un utilitaire libre de création de clé USB bootable fonctionnant sur GNU/Linux et Windows. L’intérêt d’utiliser Ventoy est qu’il est très simple d’emploi, et très puissant en termes d’utilisation et de personnalisation, comme expliqué dans ce tutoriel.

    L’intérêt d’une telle clé est de permettre de reconditionner en masse des ordinateurs très facilement et rapidement - de l’ordre de 2 à 10 minutes - en y clonant de manière semi-automatique ou maintenant automatique soit un système GNU/Linux pré-configuré que nous fournissons via cette page, soit votre propre système que vous pouvez créer en suivant ce tutoriel pour la réalisation d’un clone compatible avec notre clé.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Linux Mint 21

    mer, 17/08/2022 - 13:00

    Sortie ce 31 juillet 2022, Linux Mint propose la version 21 de sa distribution.
    Nom de code : “Vanessa”

    Sommaire Qu'est-ce que Linux Mint ?

    Linux Mint est un système d'exploitation, dérivé d'Ubuntu pour ordinateurs de bureau et portables. Il est conçu pour fonctionner directement et est livré entièrement équipé des applications dont la plupart des gens ont besoin.
    Et contrairement à Ubuntu qui ne propose qu'un seul gestionnaire de bureau (les autres seraient proposé par la communauté), Linux Mint propose trois gestionnaires de bureaux différents.

    En 2021, Linux Mint fêtait son 15eme anniversaire.
    Cette distribution est basée sur Ubuntu 22.04 et utilise le noyau Linux 5.15. C’est une version LTS (Long Term Support) qui sera prise en charge jusqu’en 2027.

    Elle est disponible sous la forme de trois éditions :

    Les nouveautés Bluetooth : Blueman remplace Blueberry

    Tout comme Blueberry, Blueman est agnostique au niveau du bureau et s'intègre bien dans tous les environnements. Cependant, Blueberry repose sur gnome-bluetooth qui a été développé exclusivement pour GNOME et qui pose maintenant des problèmes de compatibilité avec d'autres environnements. En revanche, Blueman s'appuie sur la pile standard Bluez qui fonctionne partout et peut même être utilisée ou interrogée à partir de la ligne de commande. Blueman apporte aussi le support de plus nombreux périphériques et fonctionne mieux avec les casques Bluetooth.

    Vignettes

    L'absence de vignettes pour certains types de fichiers courants a été identifiée comme un problème d'utilisation. Pour y remédier, un nouveau projet Xapp appelé xapp-thumbnailers a été lancé et est maintenant intégré à Linux Mint 21.

    Sticky Notes

    L'application Sticky Notes permet maintenant la duplication de notes.

    Moniteur de processus

    Les tâches automatisées sont très utiles pour assurer la sécurité de votre ordinateur, mais elles peuvent parfois affecter les performances du système pendant que vous travaillez dessus. Un petit moniteur de processus a été ajouté à Linux Mint pour détecter les mises à jour automatiques et les instantanés automatiques du système qui s'exécutent en arrière-plan. Les tâches automatisées en cours sont affichées dans la zone de notification. Lorsqu'une tâche automatisée est en cours d'exécution, le moniteur place une icône dans votre barre d'état système. Il se peut que votre ordinateur devienne momentanément lent pendant une mise à jour ou un instantané, mais un simple coup d'œil dans la barre des tâches vous permettra de savoir immédiatement ce qui se passe.

    Améliorations des XApps

    Timeshift est dorénavant maintenu par l'équipe de Mint et rejoint donc les XApp. Ses traductions sont effectuées sur Launchpad. En mode rsync, il calcule l'espace requis pour le prochain snapshot et le saute si l'exécution de ce snapshot conduit à moins de 1 Go d'espace libre sur le disque.

    La prise en charge du format d'image WebP a été ajouté à xviewer et aux thumbnailers. La navigation dans les répertoires a été améliorée dans Xviewer. L'appui continu sur les touches fléchées donne lieu à un diaporama fluide qui laisse suffisamment de temps pour que chaque image soit visible.

    Lorsque Warpinator ne parvient pas à trouver d'autres appareils, entre autres solutions, il fournit désormais des liens vers ses homologues Windows, Android et iOS.

    L'interface de l'application de renommage en masse de Thingy a été améliorée.

    Le gestionnaire de WebApp prend en charge des navigateurs supplémentaires et des paramètres de navigateur personnalisés.

    Améliorations de l'impression et de la numérisation

    Linux Mint 21 utilise IPP, également connu sous le nom d'impression et de numérisation sans pilote (c'est-à-dire un protocole standard qui communique avec les imprimantes/scanners sans utiliser de pilotes spécifique). Pour la plupart des imprimantes et des scanners, aucun pilote n'est nécessaire, et le périphérique est détecté automatiquement.

    Si votre imprimante/scanner ne fonctionne pas correctement, désactivez l'impression/la numérisation sans pilote en supprimant les paquets ipp-usb et airscan. Installez ensuite les pilotes de votre fabricant. Pour plus d'informations sur l'impression et la numérisation : https://linuxmint-user-guide.readthedocs.io/en/latest/printers.html.

    Remarque : HPLIP 3.21.12 est installé par défaut.

    Autres améliorations

    Dans Sources de logiciels, la liste des dépôts, la liste des PPA et la liste des clés prennent en charge la sélection multiple. Cela permet de supprimer plusieurs éléments à la fois. La désinstallation d'une application depuis le menu principal (clic droit -> désinstaller) déclenche désormais une évaluation des dépendances de l'application.

    Pour protéger le système contre la suppression de composants clés, si un autre paquet dépend de l'application, un message d'erreur s'affiche et l'opération est arrêtée.

    La désinstallation d'une application à partir du menu principal supprime désormais également les dépendances de cette application qui ont été automatiquement installées et ne sont plus nécessaires.

    Lorsque vous changez de carte graphique à l'aide de l'applet NVIDIA Prime, le changement est désormais visible et vous pouvez l'annuler si vous changez d'avis.

    Améliorations des graphismes

    Linux Mint 21 propose une superbe collection de fonds d'écran. Une liste complète des artistes ayant réalisé un fond d'écran pour cette version de Linux Mint est disponible sur le site de la distribution.

    La prise en charge initiale de GTK4 a été ajoutée dans les thèmes Mint-Y et Mint-X. Le thème Mint-X a été remanié. Il est désormais construit sur SASS et prend en charge les applications qui utilisent le mode sombre.

    Un guide d’installation en français est disponible ici.

    Snap Store

    L'autre grande différence, c'est que le Snap Store, le magasin d'applications d'Ubuntu, n'est pas installé par défaut et n'est pas mis en avant. Ce dernier pouvant parfois dérouter les débutants de par certaines restrictions et limitations, et présentant des dispositifs parfois contraires à l'ouverture et l'esprit Debian, Linux Mint pourra satisfaire les utilisateurs et utilisatrices soucieux de coller au plus près au système APT initié par Debian.

    Conclusion

    Linux Mint continue son évolution avec un certain succès, en effet, selon DistroWatch, Linux Mint est dans le top 3 des distributions les plus populaire.

    Télécharger ce contenu au format EPUB

    Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus