Les dépêches de LinuxFr

S'abonner à flux Les dépêches de LinuxFr
Mis à jour : il y a 4 min 12 sec

Eclipse IoT Day 2019 à Paris‐Saclay le 4 juin 2019

lun, 13/05/2019 - 23:05

Après le succès des journées « Eclipse IoT Day » organisées à Grenoble depuis 2014, la fondation Eclipse organise pour la première fois un évènement similaire à Paris‐Saclay le 4 juin prochain, autour de l’Internet des objets.

Si vous l’ignorez encore, Eclipse, et sa fondation, n’est plus seulement un EDI, mais un véritable écosystème autour du Libre et de l’open source autour des objets connectés, Java EE (avec Jakarta EE), la Data Science, la modélisation, etc. L’Eclipse IoT Day Paris se concentre donc plus sur les objets connectés et propose d’apporter un éclairage et d’améliorer les connaissances des participants sur les outils et standards open source dans ce domaine.

L’agenda de cette journée 2019 inclut des présentations (toutes en anglais) d’intervenants reconnus qui couvriront des sujets variés tels que fog et edge computing, les villes intelligentes, l’Internet de objets dans le transport, ainsi que les principales technologies Eclipse.

Programme de la journée

Toutes les présentations seront en anglais.

  • 9 h 15 à 9 h 30 : Mot de bienvenue des organisateurs
  • 9 h 30 à 10 h : On the way to open source specifications (Mike Milinkovich – Eclipse Foundation)
  • 10 h à 10 h 45 : State of the Union of Eclipse IoT (Frédéric Desbiens – Eclipse Foundation)
  • 10 h 45 à 11 h : Pause café
  • 11 h à 11 h 45 : The Edge Breakout – From Cloud and Edge to Boundary‐less Computing (Angelo Corsaro – ADLINK)
  • 11 h 45 à 12 h 30 : Model‐based Tool for Composition, Deployment, and Validation of IoT Smart Behaviors (Shuai Li – CEA LIST)
  • 12 h 30 à 13 h 30 : Déjeuner
  • 13 h 30 à 14 h 15 : IoT challenges for Complex Systems
  • 14 h 15 à 15 h : Return of Experience with Kura and Kapua, par EDF (confirmation en cours)
  • 15 h à 15 h 15 : Pause café
  • 15 h 15 à 16 h : Eclipse Keyple: the Open Source SDK for access control based on secure contactless technology (Olivier Delcroix – Calypso Network Association)
  • 16 h à 16 h 45 : Présentation par IOTA Foundation (confirmation en cours)
  • 16 h 45 à 17 h 30 : Table ronde de clôture avec les intervenants

Le détail des conférences peut être consulté sur la page de l’événement.

Détails pratiques

La journée se déroulera donc le mardi 4 juin de 9 h à 17 h 30 sur le site Nano-Innov du CEA-List, au 8 avenue de la Vauve à Palaiseau.
Les conférences auront lieu à l’amphithéâtre 33-34 au sein du bâtiment 862.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Harmonist: Dayoriah Clan Infiltration, un jeu rogue‐like d’infiltration

lun, 13/05/2019 - 00:06

Harmonist: Dayoriah Clan Infiltration est un jeu libre (code sous ISC, CC By pour le reste) rogue‐like pause‐café d’infiltration. Le personnage, Syu, un petit singe gawalt, doit s’infiltrer dans le territoire du Clan Dayoriah pour libérer son amie Shaedra qui s’est fait capturer alors qu’elle essayait de récupérer un objet magique appartenant au grand Marévor Hélith.

Dans un premier temps, la dépêche introduit le jeu et ses particularités en tant que jeu d’infiltration au tour par tour. Ensuite, elle explique les algorithmes de génération procédurale de cartes utilisés par Harmonist.

Sommaire Un aperçu du jeu

Lors de chaque partie, le joueur incarne Syu et doit explorer, au tour par tour, des cartes caverneuses parsemées de bâtiments appartenant au Clan Dayoriah. Syu peut essayer de passer inaperçu de maintes façons, en se cachant par exemple parmi les hautes herbes, ou sous une table ou encore à l’intérieur d’un tonneau. Les tonneaux sont les points « sûrs » du jeu, où le joueur peut se reposer et récupérer ses points de vie et de magie, mais ceci seulement s’il peut manger une banane avant, car pas de sommeil réparateur le ventre vide !

Voici quelques autres actions typiques que l’on retrouve dans toutes les parties : passer par un endroit alors qu’un garde regarde ailleurs, grimper à un arbre pour voir plus loin et se protéger de certains ennemis, passer à travers des trous dans les murs, regarder à travers des fenêtres ou activer des pierres magiques qui se trouvent sur la carte.

Dans chaque partie, Syu trouve aussi quelques objets magiques, appelés magaras et qu’il peut utiliser, au prix d’un point de magie, avec des effets divers suivant le type de magara : éloigner des monstres à l’aide de bruits magiques, les endormir ou les perturber avec des illusions et des sons, se téléporter ailleurs, etc.

En plus de l’histoire principale du jeu, le joueur peut trouver lors de ses explorations des messages courts divers donnant plus d’informations sur le Clan Dayoriah et le monde d’Haréka en général. Certains personnages et bon nombre d’éléments d’inspiration proviennent de la saga libre de fantasy Le Cycle de Shaedra.

Un jeu d’infiltration

Le jeu se focalise sur le positionnement tactique, les mécanismes de lumière et de bruit, en utilisant divers types de terrains et des cônes de vision pour les monstres. Ayant pour objectif d’offrir une expérience de jeu épuré et rejouable, le jeu évite la complexité dans la gestion d’inventaire et la construction du personnage, préférant utiliser des objets et l’adaptation du joueur pour faire évoluer le personnage.

Harmonist reprend beaucoup d’idées courantes dans les jeux d’infiltration. Deux particularités distinctives majeures sont :

  • il s’agit d’un jeu au tour par tour dans la tradition des jeux roguelike, mais reprenant certaines idées plus souvent présentes dans les jeux de plate‐forme, comme des petits cœurs pour les points de vie et une interface simple ;
  • le joueur ne peut (presque) jamais tuer ses ennemis, c’est juste un petit singe gawalt ; lorsque la situation devient difficile, le joueur a à sa disposition divers objets magiques qui peuvent l’aider à échapper aux ennemis ou les perturber temporairement de diverses façons. Un point important qui joue en faveur du joueur, c’est que les ennemis ont tendance à ne pas s’acharner très loin dans leurs poursuites : après tout, le joueur est un petit singe à l’air un peu suspect mais relativement inoffensif. :-)
Interface

L’interface est essentiellement un successeur amélioré de celle de Boohu, le jeu dont Harmonist est initialement une divergence (fork), même si le résultat est un jeu très différent.

Un point notable est que l’interface est plus simple : déplacements possibles avec uniquement les flèches (pas de déplacements diagonaux), une même touche sert à interagir avec tous les objets, ce qui réduit significativement le nombre de raccourcis. Enfin, les raccourcis essentiels sont visibles à tout moment dans l’interface.

Génération de cartes

Dans une dépêche précédente à propos du jeu Boohu, il était question de génération de cartes et différents algorithmes : marche aléatoire, automate cellulaire, génération de tunnels ou encore partition binaire de l’espace. Chacun, en modifiant divers paramètres et en apportant diverses touches finales ad hoc, pouvait produire des résultats très divers et avec des caractéristiques tactiques différentes.

Harmonist reprend certaines idées pour sa génération de cartes. Cependant, les retouches finales sont plus importantes, tout comme l’utilisation de pièces éditées à la main et placées ensuite aléatoirement dans la carte.

Un premier exemple de carte typique du jeu (capture d’écran en mode wizard, sans le personnage et les monstres) :

Génération de la caverne

Tout d’abord, un des algorithmes précédents est utilisé pour produire une première ébauche de carte caverneuse avec des murs et des espaces ouverts, tout en produisant une carte connexe : toutes les cases qui ne sont pas des murs sont connectées, il n’y a pas de cases non atteignables. Actuellement, automate cellulaire et marche aléatoire sont utilisés pour cette phase.

Un automate cellulaire est aussi utilisé pour rajouter ensuite des herbes sur la carte. Une recherche ad hoc pour placer une ou deux zones d’abîme ou un lac est aussi faite en cherchant un groupe de murs qui ressemble à un bon candidat.

Ajout de pièces créées à la main

L’algorithme choisit ensuite des pièces au hasard parmi quelques listes de pièces faites à la main et les place au hasard sur la carte (parfois avec certaines contraintes), en creusant et nettoyant au besoin, peu importe ce qu’il y avait avant à cet endroit. Avant de placer la pièce, des rotations et réflexions sont appliquées au hasard, rendant les pièces moins prévisibles. Les pièces sont décrites dans le code source de façon symbolique, par exemple, une pièce à forme vaguement triangulaire :

?????#????? ????#>#???? ???#!.!#??? ??#_..._#?? ##!.#.#.!## +..P...P..+ ##_..P.._## ??###+###??

Les # vont devenir des murs, les . deviennent le sol de la pièce, les + potentiellement des portes ou des murs, les P sont des points possibles de patrouille, les !, _ et > des points où placer diverses catégories d’objets et, enfin, les ? représentent les parties du rectangle qui ne sont pas à proprement parler dans la pièce et qui peuvent être réutilisées par d’autres pièces ou tunnels.

En parlant de tunnels, justement : après placement initial des pièces, des tunnels sont créés entre les cases des pièces qui sont candidates pour devenir une porte, de sorte que toutes les pièces soient connectées. L’algorithme essaie de trouver une pièce proche, mais pas toujours la plus proche : il s’agit d’obtenir un résultat à la fois assez naturel, mais en même temps non prédictible et avec quelques boucles.

Afin de donner un style plus naturel au territoire du Clan Dayoriah, des constructions éparpillées dans une zone caverneuse souterraine, les tunnels créés entre portes deviennent des chemins pavés pour les distinguer des autres cases libres en dehors des tunnels et des pièces qui restent des zones caillouteuses ou herbeuses. Les chemins servent aussi à prédire le parcours probable de certains ennemis qui patrouillent.

Bien que toutes les pièces soient connectées grâce aux tunnels, certaines parties de la carte sont peut‐être maintenant isolées du fait de l’ajout des pièces et des murs qui les entourent : on calcule alors la partie connexe et puis on remet des murs dans les parties isolées. En pratique, cela donne des résultats plutôt satisfaisants avec les paramètres utilisés dans Harmonist.

Ajout des objets et créatures

La génération de carte place ensuite divers objets (tables, tonneaux, arbres, bananes, etc.) aléatoirement, mais avec certaines contraintes : les bananes apparaissent en général dans la nature, alors que les tables et les tonneaux vont apparaître à l’intérieur des pièces.

Notons que les pièces, ayant une forme donnée à la main, sont en revanche remplies aléatoirement, avec certaines contraintes quant aux emplacements possibles pour les objets. Une table ne peut pas apparaître juste devant une porte, et certains objets n’apparaissent pas dans tous les types de pièces.

Les créatures sont aussi placées aléatoirement avec des contraintes diverses : certaines patrouillent entre deux pièces, d’autres sont placées dehors dans les zones caverneuses, privilégiant plus ou moins les parties herbeuses (en général, des animaux), d’autres gardent une pièce en particulier sans bouger en regardant autour d’elles, etc.

Voici quelques autres exemples de cartes utilisant des algorithmes de base différents de l’exemple plus haut :

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Au fait, quoi de neuf dans GNOME 3.32 ?

dim, 12/05/2019 - 14:42

GNOME 3.32, baptisé « Taipei » pour rendre hommage à l’équipe qui a organisé dans la ville taïwanaise la récente conférence annuelle des utilisateurs et développeurs de GNOME (GUADEC), est sorti le 13 mars dernier.

Presque deux mois après, alors que cette nouvelle version commence à se diffuser auprès du public (nous n'avons pas osé écrire « grand public ») à travers les distributions habituelles, il est temps de revenir sur ses nouveautés les plus importantes, ainsi que les faits marquants du dernier cycle de développement !

En haut de l'affiche de cette version il convient certainement d'inscrire le gain en réactivité et fluidité du bureau, ainsi que le développeur Georges Stavracas (qui y a pourtant contribué) s'en étonne lui-même !

Par ailleurs, c'est un plaisir de lire la participation conjointe au projet GNOME d'entreprises comme Red Hat, Endless, Collabora, Canonical, Purism…

Sommaire Meilleures performances

Un important travail d’optimisations de GNOME Shell, Mutter et Clutter a été mené pour rendre le bureau moins gourmand en ressources matérielles, et l’expérience plus fluide et réactive pour l'utilisateur, notamment par :

  • Daniel Van Vugt de Canonical (à présent qu'Ubuntu a laissé tomber Unity pour GNOME comme interface principale). Plus de détails dans cet article et cet autre article en anglais sur Phoronix.
  • Georges Stavracas, sponsorisé par Endless. Il présente son travail – et celui de Jasper St. Pierre aujourd'hui chez Nvidia (après avoir travaillé notamment pour Red Hat et Endless) sur GJS, le moteur JavaScript de GNOME Shell – dans ce billet en anglais.

Par ailleurs, la prise en compte de GPU secondaires a été revue notamment grâce à Emilio Pozuelo Monfort, de Collabora (plus de détails dans cet article en anglais sur Phoronix).

Enfin :

  • la recherche est également plus rapide grâce à un travail d'optimisation de la base de données de recherche de GNOME (nouveau parseur SPARQL développé pour Tracker – billet de blogue en anglais) ;
  • Logiciels bénéficie d'un démarrage plus rapide et d'une empreinte mémoire réduite grâce à l'utilisation de libxmlb pour parser AppStream XML ;
  • Machines peut à présent utiliser l'accélération 3D pour les machines virtuelles si l’hôte et l’invité le prennent en charge (la preuve en tweet).
Meilleure présentation visuelle

Ont été revus les widgets (les boutons sont plus arrondis et dotés d'une ombre projetée, la position ouverte ou fermée des interrupteurs est indiquée au moyen d'une couleur et non plus par un label ON/OFF – billet de blogue en anglais), ainsi que les icônes des applications (plus saturées, à l'initiative de Jakub Steiner de Red Hat – billet explicatif en français sur le blogue Lost in cyberspace : Gnome : le poids des icônes).

Meilleure prise en charge des écrans à haute densité de pixels (HiDPI)

La mise à l’échelle fractionnaire est introduite à titre expérimental. Elle comprend plusieurs valeurs fractionnaires (100%, 125%, 150%, 175% ou 200%) qui permettent d'obtenir une bonne qualité visuelle sur tous les moniteurs.
Pour activer cette fonctionnalité, vous devez ajouter manuellement scale-monitor-framebuffer à la clé gsettings org.gnome.mutter.experimental-features. Les valeurs de mise à l’échelle fractionnelle seront alors accessibles via le panneau « Écrans » des Paramètres du bureau. Plus de détails dans cet article en anglais sur Phoronix.

Autres nouveautés, en vrac
  • Un sélecteur d’émojis a été intégré au clavier visuel (youpi) ;
  • dans les Paramètres du bureau, un nouveau panneau « Applications » développé par Matthias Clasen, de Red Hat, qui donne tout un tas d'informations sur les ressources et permissions des applications (y compris celles installées via Flatpak, qui offre d'ailleurs un niveau de paramétrage plus fin, comme la possibilité d'accéder au microphone, à la caméra ou à des périphériques USB), tandis que Robert Ancell, de Canonical, a refondu le panneau « Son » pour l'harmoniser avec les autres (par une conception verticale). Ces améliorations et d'autres, sont présentées dans ce billet en anglais par Georges Stavracas, de Endless, qui souligne la vitalité du projet dont il est (entre autre choses) le co-mainteneur ;
  • Logiciels offre une meilleure gestion des sources (dépôts Flatpak ou dépôts de paquets traditionnels des distributions) et affiche désormais les permissions demandées par les applications Flatpak sur la page de détails ;
  • Builder a bénéficié d'une grosse refonte sous la direction de Christian Hergert de Red Hat (billet de blogue en anglais) ;
  • Web, alias Epiphany, fait le plein de nouveautés, avec une nouvelle barre d'adresse s'adaptant au plein écran, un nouveau menu déroulant des onglets ouverts spécialement adapté aux mobiles, la prise en compte des commandes au moyen de gestes sur le pavé tactile comme le « swipe» à deux doigts – la prise en charge des gestes à la souris reste expérimentale et doit être activée via gsettings, l'amélioration du mode lecture rendu plus confortable et configurable et encore plein d'autres choses) ;
  • les interfaces de certaines applications sont en train d'être modifiées pour pouvoir s'adapter à tout type d'écrans, à l'initiative de Purism (billet de blogue en anglais) ;
  • plein d'autres choses.
Qu'est-ce qu'on a retiré dans cette version ?

Une mise à jour, ce n'est pas que des ajouts, c'est aussi des retraits (« une spécialité de GNOME », diront les mauvaises langues…).

Les applications GNOME n’ont plus de « menu d’application » ! Ce menu global, apparaissant dans le Shell car supposé affecter l’ensemble des fenêtres ouvertes d’une même application, avait été très décrié dès son introduction dans GNOME 3.4, il y a de cela plus de sept ans.

Guidés notamment par la nécessité d’une approche qui convienne à la fois aux stations de bureau multi‐écrans et aux ordinateurs de poche, les designers ont fait le choix de l’abandonner. Les entrées de ce menu doivent faire l’objet d’une migration derrière un bouton « burger » plus classique. Le toolkit effectue automatiquement cette modification si l'application n'a pas pu être mise à jour pour la sortie de GNOME 3.32 (plans, rapport de bogue).

Cette version de GNOME a été intégrée dans les distributions habituelles, dont Fedora 30 qui avait été présentée dans cette dépêche.

Autour de GNOME Flatpak

De nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées au bénéfice des utilisateur de Flatpak en ligne de commandes, comme mentionné dans les notes de version de GNOME 3.32 (on ne s'étonnera pas de découvrir les nouveautés de Flatpak dans les notes de version de GNOME car « bien que séparé du projet GNOME, Flatpak occupe une place centrale dans les plans des développeurs de GNOME pour l’avenir »).
Matthias Clasen de Red Hat revient dans ce billet et cet autre billet en anglais sur le détail de ces nouveautés.

L'initiateur de Flatpak, Alexander Larsson, de Red Hat, revenait à la mi-2018 sur la genèse du projet (billet rédigé en anglais).

GTK

En parallèle de la version stable, GTK poursuit son développement en direction de la version 4.0 (dernière version en date : 3.96.0) que Matthias Clasen de Red Hat et Emmanuele Bassi de la GNOME Foundation relatent sur le blogue dédié.

Pitivi et GES

Pitivi (site officiel) est un logiciel de montage vidéo qui se veut simple et puissant. Il s'appuie sur GStreamer et respecte les HIG de GNOME.
Il y a quelques années le projet a été coupé en deux, avec d'un côté Pitivi, l'interface en Python, et de l'autre GStreamer Editing Services (GES), le moteur, sorte d’intermédiaire avec GStreamer implémentant les fonctions de base pour l'édition vidéo non-linéaire, comme nous l'expliquions alors dans cette dépêche. Ceci notamment afin de faciliter les contributions.

Parmi les nouveautés de ces derniers mois, citons :

OpenTimelineIO dans GStreamer Editing Services (GES)

Igalia a implémenté OpenTimelineIO dans GStreamer Editing Services (GES). OpenTimelineIO est une API et un format développés par Pixar et d'autres, permettant l'interopérabilité entre les logiciels d’édition vidéo non linéaire qui l'implémentent.
La vidéo de démo sur le blogue de Thibault Saunier montre ainsi une vidéo assemblée dans Adobe Premiere : le projet est alors exporté au format Apple Final Cut Pro XML avant d'être ré-importé dans Pitivi !

Travail de raffinement sur l'interface de Pitivi

Alexandru Băluț revient dans ce billet de blogue en anglais sur le travail récemment effectué sur le lecteur (c'est ainsi que s'appelle la fenêtre de prévisualisation dans Pitivi) par Harish Fulara, étudiant GSoC placé sous sa supervision (lire son billet de blogue en anglais).
Le niveau d'exigence de finition que les développeurs mettent dans Pitivi, avec une vraie réflexion pour garder les choses simples et utiles, m'a toujours impressionné.

Appel à tester Pitivi 1.0 RC !

En vue de préparer la sortie de Pitivi 1.0 le 20 mai prochain, vous êtes encouragés à tester la version 1.0 RC disponible via Flatpak : tout est expliqué dans ce billet de blogue en anglais.

Contribuer aux dépêches sur GNOME

Pour contribuer à la prochaine dépêche sur GNOME 3.34, il faut aller dans l'espace de rédaction !

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Agenda du Libre pour la semaine 20 de l’année 2019

dim, 12/05/2019 - 02:13

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 61 événements (France : 58, Côte d’Ivoire : 1, Royaume‐Uni : 1, Belgique : 1) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire [FR Montpellier] Wikipermanence - Le lundi 13 mai 2019 de 18h00 à 22h00.

Une Wikipermanence est une rencontre physique entre des wikipédiens chevronnés et de nouveaux ou futurs wikipédiens qui souhaitent acquérir des connaissances et des conseils sur le fonctionnement de Wikipédia. Il ne s’agit pas d’une simple rencontre entre wikipédiens la Wikipermanence organisée par le groupe local de Montpellier est là pour répondre aux questions, permettre des démonstrations, offrir une aide aux premiers pas et permettre un suivi.

Pour cette soirée, chacun amène ce qu’il veut à manger et à boire pour un repas partagé.

Cette rencontre nous permettra d’aborder les sujets suivants

Si vous avez des propositions, n’hésitez pas à compléter la page dédiée sur Wikipédia.

N’hésitez pas à venir c’est sans inscription, et vous l’aurez deviné, libre et gratuit

Wikipédia est une encyclopédie libre rédigée collaborativement par des milliers d’internautes. Mais, saviez-vous que vous pouviez y participer En apportant des connaissances, en créant ou améliorant des articles, en prenant des photos, ou simplement en corrigeant des fautes, vous pouvez contribuer à ce grand projet d’encyclopédie collaborative.

Alors, venez participer aux rendez-vous des Wikipermanences de Montpellier qui auront lieu à l’Atelier de Pigistes, le deuxième lundi de chaque mois, de 18h00 à 22h00.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie le Club de la Presse, Wikimédia France et Montpel’libre.

Tramway lignes 1 et 3, arrêts Port-Marianne et Rives du Lez
GPS Latitude 43.603095 | Longitude 3.898166

[FR Rennes] Réunion mensuelle OpenStreetMap - Le lundi 13 mai 2019 de 19h00 à 21h00.

Les contributeurs OSM 35 proposent chaque 2e lundi du mois une réunion autour du projet de cartographie collaborative OpenStreetMap.

L'occasion de découvrir le projet, de venir échanger sur les nouveautés, de partager vos initiatives.

Plus d'informations sur la communauté locale

[FR Grenoble] Atelier Cartographie de terrain contribuer à OSM sur son mobile - Le lundi 13 mai 2019 de 19h00 à 21h00.

Le collectif OpenStreetMap Grenoble vous invite à son prochain atelier OSM. Que vous soyez débutant ou confirmés, cette soirée est ouverte à tous

Première partie à la Turbine

Nous vous présenterons des applications mobiles permettant de charger les cartes OSM sur votre mobile pour les consulter sans connexion de données (applis OSMAnd et Maps.me).

Nous vous initierons ensuite à la contribution

  • selon la méthode low-tech : papier / crayon
  • en prenant des photos géolocalisées avec son smartphone.
  • directement sur mobile (StreetComplete, OSM Go pour Android).
  • en enregistrant des traces GPS OsmTracker (Android), myTracks (iOS) permettant une contribution différée.

Deuxième partie déambulatoire

Vous contribuerez en situation sur vos téléphones mobiles Android et iOS.

Troisième partie à la Turbine

Des contributeurs expérimentés vous montreront comment analyser les modifications effectuées par les applications et reporter les informations collectées sur le terrain.

  • Vérification des modifications effectuées automatiquement par les applications Android.
  • Utilisation des traces GPX dans JOSM (avec le calage des photos géolocalisées sur la trace GPX) comme aide à la contribution.
  • Calage de la carte FieldPapers dans JOSM comme aide à la contribution.

[FR Lyon] Debian Monter un serveur de fichiers… Entre autres - Le lundi 13 mai 2019 de 19h30 à 21h30.

Atelier

Dans cette nouvelle déclinaison des Lundi Debian & Cie, l'ALDIL vous propose d'installer un serveur avec GNU/Linux Debian sur 8 séances.

  • Les premières séances seront dédiées à l'installation du serveur, à la gestion de la configuration avec Ansible et à la mise en place de sauvegardes (avec rsnapshot et/ou borgbackup).

  • Puis nous mettrons en place un annuaire LDAP avec Fusion Directory et un serveur de fichiers avec NFS et/ou Samba.

  • Pour les survivants, création d'un proxy pour la mise à jour des machines clientes (apt-cacher-ng) et pourquoi pas un peu de DNS en dessert.

 Public averti ou sans allergie au Doliprane. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Le deuxième lundi du mois, d'octobre à mai.

[FR Paris] Atelier Hebdomadaire de Contribution au Libre - Le mardi 14 mai 2019 de 10h00 à 19h00.

Une journée de co-travail sur le thème de la contribution au logiciel libre.

Chacun vient avec son sujet individuel avec l'intention d'y travailler au cotés d'autres contributrices/teurs.

Le prix d'entrée est de 25 euros pour la journée (tarif Narma).

[FR Paris] Émission Libre à vous » - Le mardi 14 mai 2019 de 15h30 à 17h00.

L'émission Libre à vous de l'April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio. Et l'émission est rediffusée le soir même de 21 h à 22 h 30. Le podcast est disponible rapidement après la diffusion de l'émission.

Les ambitions de l'émission Libre à vous

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

Sur le site de la radio on lit Radio associative et citoyenne, les missions de Cause Commune sont de fédérer toutes les initiatives autour du partage et de l’échange de savoirs, de cultures et de techniques.

Nous avons alors proposé de tenir une émission April intitulée Libre à Vous d'explications et d'échanges concernant les dossiers politiques et juridiques que l'association traite et les actions qu'elle mène.

Une partie de l'émission est également consacrée aux actualités et actions de type sensibilisation.

L'émission Libre à vous est principalement animée par l'équipe salariée de l'April mais aussi par des membres bénévoles de l'association et des personnes invitées.

Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d'action, tel est l'objectif de cette émission mensuelle, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h. Et rediffusée le soir même de 21 h à 22 h 30.

L'émission dispose d'un flux RSS compatible avec la baladodiffusion ainsi qu'un salon dédié sur le webchat de la radio.

[FR Tours] Permanence ADeTI - Le mardi 14 mai 2019 de 18h30 à 20h30.

La permanence d'ADeTI.org est un moment d'accueil avec des bénévoles pour apprendre à utiliser un ordinateur sous GNU/Linux (Ubuntu, Linux Mint, Debian,…)  mais aussi

  • réparer les problèmes de logiciels sur son ordinateur
  • prendre des conseils pour choisir des logiciels alternatifs
  • différencier les logiciels libres utilisables pour répondre aux besoins
  • préserver et réfléchir sur ses usages (vie privée, éthique,…)

Mais c'est aussi un moment consacré pour

  • partager des connaissances et échanger des savoirs
  • maîtriser les formats ouverts et la pérennité de ses documents
  • Confidentialité, intégrité et disponibilité des systèmes d'information
  • Diversité des alternatives
  • Indépendance

Nous accueillons également des membres de l'association Touraine Data Network qui peuvent répondre aux questions concernant les réseaux accès et connexion à Internet, alternatives aux "Box" et aux opérateurs commerciaux, auto-hébergement…

[FR Lyon] OpenStreetMap, rencontre mensuelle - Le mardi 14 mai 2019 de 18h30 à 20h30.

Discussion entre contributeurs lyonnais du projet OSM et acteurs intéressés.

Toute personne intéressée par OpenStreetMap peut s'intégrer à cette rencontre, tout particulièrement les débutants qui souhaiteraient des conseils pour se lancer.

Ordre du jour sur
https://wiki.openstreetmap.org/wiki/Lyon/Réunion_14_mai_2019

[FR Brignoles] Réunions Formations & Débats - Le mardi 14 mai 2019 de 18h30 à 22h30.

GULLIVAR (Groupe d’Utilisateurs de Logiciels Libres de l’Intérieur du VAR) vous invite à une soirée atelier / présentation qui aura lieu le mardi 14 Mai 2019, dès 18h30, en la salle des Saint Anges, chemin de San Sumian à Brignoles.

– Information sur l’association

À partir de 20h30, ateliers proposés par Eric Rojas
– Outils LibreOffice Modification de document sous WRITER

Cette soirée est ouverte à tous, adhérents et sympathisants.
Un accès haut débit (Ethernet & Wifi) est disponible pour la mise à jour et l’installation de distributions GNU/Linux.

[FR Grenoble] Permanence des libristes dauphinois - Le mardi 14 mai 2019 de 19h00 à 21h00.

Tous les deuxièmes mardis du mois, une permanence d'acteurs du Libre local est organisée au Laboratoire Ouvert Grenoblois.

Vous pourrez rencontrer

  • Le LOG, hackerspace grenoblois
  • La Guilde, groupe d'utilisateurs de Logiciel Libre
  • Rézine, fournisseur d'accès Internet associatif
  • Grésille, hébergeur de services en ligne associatif.

C'est l'occasion de nous rencontrer pour connaitre nos activités et service, avoir de l'aide sur un logiciel libre, ou simplement discuter avec nous en partageant notre repas à prix libre (menu defini généralement la veille quelques heures avant).

[FR Paris] tuppervim - Le mardi 14 mai 2019 de 19h00 à 22h00.

Le tuppervim est un évènement mensuel organisé dans les locaux de Mozilla.

Il a lieu un mardi du mois (généralement le premier).

Le texte suivant a été honteusement copié du site http://tuppervim.org

Qui

On y parle de Vim avec des gens intéressés par le partage des connaissances sur Vim ou d’autres outils dans le même esprit ligne de commande, ergonomie…

  • Les Vimistes avancés et autres gourous de la ligne de commande sont bien évidemment les rock-stars de ces soirées
  • Les utilisateurs d’Emacs, Geany, SublimeText, Atom… sont bienvenus en tant que Mécréants ou pour profiter des sessions Défonceuse (V. plus bas).
  • Les néophytes curieux peuvent venir découvrir Vim, ses possibilités et nos bonnes pratiques / tuyaux pour progresser. Attention bien faire le vimtutor au préalable, pour profiter au mieux de l’atelier.

Il y a des Mozilliens, contributeurs et employés, mais pas seulement. Que vous soyez un noob ou un nerd, nous vous garantissons un accueil amical et respectueux de votre intégrité physique seuls les canards ne peuvent bénéficier de cette garantie contractuelle.

Pourquoi

  • Partager des astuces sur Vim ou des outils du même acabit (enlarge your productivity);
  • passer un bon moment entre nerds, l’apéro faisant partie intégrante du concept.

Comment

L’idée est de rester informel et spontané, le but étant (idéalement) que chacun reparte avec deux ou trois astuces qu’il pourra mettre en œuvre dans le mois qui suit. Il faut savoir se limiter partager 50 astuces dans la même soirée, c’est la garantie que personne n’en retiendra aucune. Voilà quelques thèmes récurrents…

la config
    Petit tour de table où chacun présente une à trois lignes de son ~/.vimrc.

le 6 trous
    Une session de VimGolf permet de démarrer la soirée sur des astuces relativement basiques — genre 3 min par trou, 6 trous max. Le meilleur vimgolfeur présente sa solution sur l’écran.

le greffon
    Un volontaire chaque mois pour présenter un greffon Vim, aider à son installation par les plus crétins d’entre nous et montrer à quoi ça lui sert dans son workflow courant.

la défonceuse
    Le truc qui défonce de l’ours par pack de six. L’astuce qui roxxe dans le terminal, dans bash ou zsh. L’outil en ligne de commande qui arrache le stérilet de sa tante (ranger, mutt, dwm…). L’application qui enlarge la productivity comme jamais. Au choix.

le mécréant
    À chaque session on peut accueillir un utilisateur d’un autre éditeur, pour qu’il nous présente une ou deux (pas dix) fonctionnalités qui défoncent dans son éditeur. De là

  • si la fonctionnalité est naze, on se moque vigoureusement et si on arrive à convaincre le mécréant de la supériorité de Vim, on boit des canons (plein) ;
  • si la fonctionnalité est classe, on cherche à avoir la même dans Vim (config et/ou greffon) ; si on n’y parvient pas, on brûle le mécréant.

Cool je viens

Pour des modalités d'organisation nous vous conseillons de vous inscrire sur le pad suivant https://mensuel.framapad.org/p/tuppervim-paris-1905

Vous pouvez également vous inscrire à la mailing list http://mozfr.org/mailman/listinfo/tuppervim dont les archives sont disponibles ici

Le site officiel tuppervim.org

Et encore rejoindre le canal irc #tupperVim sur irc.mozilla.org

[FR Paris] Journée contributive Wikipédia Patrimoines Africains - Le mercredi 15 mai 2019 de 09h30 à 16h00.

Sur les 314 pratiques inscrites à la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'Unesco, 46 sont issues de l'Afrique, parmi lesquelles seules 25 ont un article Wikipédia. 48 de ces pratiques relevant du patrimoine mondial ne sont pas présentes sur la plus grande encyclopédie au monde

A l'occasion du mois africain Wikipédia et de l'anniversaire de la mort d'Ahmadou Hampâté Bâ, qui a œuvré pour la protection du patrimoine culturel africain et pour le recueil et la valorisation des traditions orales, nous organisons une campagne de contribution lancée le 15 mai 2019.

Toutes les infos https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet:Patrimoines_africains

La journée contributive aura lieu à Paris, une soirée contributive est également organisée à Marseille, et des contributions à distances seront proposées depuis Tunis, Lagos et Bamako

Organisé par Association Eclore, avec Didac'ressources, Wikimedia France, Maison de la vie associative et citoyenne du 18ème arrondissement, Akoma.

[FR Montpellier] Atel’libre Centre d’Expérimentations et d’Innovation Sociale - Le mercredi 15 mai 2019 de 10h00 à 12h00.

Ces Atel’libres se déroulent au Centre d’Expérimentations et d’Innovation Sociale sur les lieux du Centre Communal d’Action Sociale de Montpellier.

Atel’libre tout public avec des logiciels libres

  • Les thèmes qui seront abordés
    • Obsolescence programmée matérielle et logicielle
    • Naviguer en toute sécurité sur internet, suite
    • Hygiène informatique.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

[FR Le Mans] Permanance du mercredi après-midi - Le mercredi 15 mai 2019 de 12h00 à 17h00.

Entrée Libre, tout public.

Présentation, initiation et maintenance des logiciels libres.

Remplacement  de Windows par GNU/Linux et formation gratuite.

Venez nombreux

Entrée Libre, tout public.

[FR Marseille] Ateliers numériques pour enfants - Le mercredi 15 mai 2019 de 13h30 à 17h30.

Ateliers d'éducation numérique pour enfants et jeunes de 5 à 15 ans, 100 logiciels libres, tous les mercredis après-midi en période scolaire.

C'est de 13 h 30 à 17 h 30 dans les locaux de Mille Babords au 61 rue Consolat.

Plus d'informations, tarifs et inscription sur http://revlibre.org.

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Découverte des nano-ordinateurs - Le mercredi 15 mai 2019 de 15h00 à 17h00.

Qu’est-ce qu’un nano-ordinateur Quels sont ses avantages Est présenté quelques usages possibles à l’aide de cette nouvelle génération d’appareil.

Horaires

Les animations débutent à 15 h pour se terminer vers 17 h, la salle multimédia FCCL ouvre ses portes à partir de 14 h ces jours-là.

Inscription gratuite aux animations

La participation aux animations repose sur un système d’inscriptions préalables qui permet de répondre de façon plus ciblée aux attentes des usagers et de les associer au projet.

L'inscription obligatoire au plus tard 30 min avant l’atelier via les contacts proposés ci-dessous ou en vous présentant dès 14 h dans la salle multimédia FCCL.

[FR Beauvais] Atelier hebdomadaire de partage de connaissances autour des logiciels libres - Le mercredi 15 mai 2019 de 18h00 à 20h00.

Chaque mercredi soir, l'association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l'utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d'exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.
C'est l'occasion aussi de mettre en avant l'action des associations fédératrices telles que l'April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

[FR Grenoble] Session Hack du Mercredi - Le mercredi 15 mai 2019 de 19h00 à 23h00.

Séance du mercredi soir au LOGal

C'est ouvert à tout le monde, vous êtes les bienvenu.e.s

N'hésitez pas à passer nous voir pour rencontrer nos membres, découvrir leurs projets ou participer

[FR Lille] Projet d'hébergeur associatif CHATONS - Le mercredi 15 mai 2019 de 19h00 à 21h30.

Vous connaissez certainement les services en ligne de l’association Framasoft, tous basés sur du Logiciel Libre, avec la promesse de respecter la vie privée des utilisateurs.

Vous connaissez peut-être aussi l’initiative du Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires (chatons.org) qui a pour but de décentraliser ces services au lieu de tout concentrer chez Framasoft.

Vous savez peut-être qu’il n’y a pas encore d’hébergeur CHATONS dans le Nord… pour le moment

Trois premières réunions ont permis de confirmer que nous étions nombreux à être motivés pour créer un hébergeur associatif local à Lille. À ces occasions nous avons défini ensemble les valeurs et motivations du projet, et choisi le premier service à mettre en place.

La prochaine rencontre aura lieu mercredi prochain, avec pour objectif de choisir le nom de notre chaton et d'organiser les groupes de travail.

Nous vous donnons donc rendez-vous ce mercredi 15 mai à la Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités, 23 rue Gosselet à Lille.
Rejoignez-nous à 19h00 en salle Beffroi, au deuxième étage à droite.

Nous finirons sur un apéro en mode auberge espagnole, nous vous remercions par avance si vous avez la possibilité d'apporter de quoi grignoter et/ou se désaltérer.

Rejoignez-nous pour initier l’aventure Tout le monde est bienvenu, pas besoin de s’y connaître en informatique

Cliquez ici pour télécharger l'affiche de l'évènement.

[FR Montpellier] Atel’libre Hébergement de CV web - Le jeudi 16 mai 2019 de 10h00 à 13h00.

Atel’libre création d’un espace web et de mise en ligne et hébergement des CV.

Ateliers CV web pour favoriser l’insertion des jeunes

  • Le 09/04 - Prendre un nom de domaine, apprendre à utiliser GitLab pour conserver et travailler son site web
  • Le 16/04 - Mettre en ligne son site sur Gandi et avec l’appui de l’Afnic ;
  • Proposer à des jeunes de la MLJ3M, portant un projet dans le domaine du numérique, de participer à une série de 5 ateliers permettant la création d’un CV web ;
  • Leur permettre d’acquérir des compétences en programmation mais aussi des outils de recherche d’emploi adaptés au marché avec la possibilité de les mettre à jour et de les personnaliser

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie Gandi, l’Afnic, les MLJ3M, API Action of Public Interest, Montpellier Méditerranée Métropole, le Club de la Presse et Montpel’libre.

Tramway lignes 1, 3 et 4 arrêt Rives du Lez
GPS Latitude 43.603095 | Longitude 3.898166
Carte OpenStreetMap

Jeudi 9 mai 2019 de 10h00 à 13h00
Jeudi 16 mai 2019 de 10h00 à 13h00
Atelier des Pigistes au 171, rue Frimaire, 34000 Montpellier
Inscription nécessaire

[FR Torcy] Image Hantée avec Smile - Le jeudi 16 mai 2019 de 18h00 à 21h00.

Le Club*Nix (club informatique spécialisé dans le libre et l'open Source de l'ESIEE Paris) et SMILE (entreprise spécialisée dans les solutions Open Source) vous invitent à participer à l'Image Hantée de jeudi 16 mai de 18h à 21h.

L'Image Hantée est une image système sur laquelle apparaitront d'étranges évènements tout au long de la soirée et vous devrez trouver leur origine et les résoudre en utilisant vos talents d'enquêteur. Pas besoin d'être un expert pour réussir, mais il faut quand même un minimum de connaissances sur Linux.

Alors n'hésite pas et viens t'amuser en enquêtant et apprennant avec Linux L'évènement est ouvert à tous sous réserve d'inscription pour les personnes extérieures à l'ESIEE Paris. Des lots sont a gagner Raspberry PI 3 et Zéro, des manettes de jeux ou encore des livres de Pierre Ficheux (un spécialiste en Linux Embarqué) !

Le jour J merci de venir avec votre ordinateur portable avec VirtualBox d'installé.

================================================

Lien d'inscription https://framaforms.org/inscription-image-hantee-1554830575

[FR Grenoble] Concevoir votre service numérique - Le jeudi 16 mai 2019 de 18h00 à 21h00.

Atelier "Concevoir son service numérique" : des parcours usager aux premières interfaces

Grenoble CivicLab propose un 2e atelier sur un mode "barcamp" (propositions thématiques ouvertes, en fonction des envies et besoins des participants), visant à approfondir le fonctionnement de vos projets, qu'il s'agisse d'applications, de services numériques, de dispositifs physiques augmentés, etc.

Le principe est le suivant

Si vous êtes porteurs de projets
C’est le moment de travailler votre parcours utilisateur avec d’autres, des usagers mais aussi des web designers.
C’est l’occasion de jouer avec des persona pour en découvrir plus sur le public que vous cherchez à cerner.
C’est aussi le moment de commencer à affiner votre prototype, d’en dessiner les interfaces visuelles et de repérer les fonctionnalités nécessaires à l’application ou au dispositif.

Si vous êtes usagers, citoyens, étudiants, développeurs, designers…
C’est le moment de faire valoir votre connaissance en tant qu’utilisateur de service en ligne, de partager vos retours d’usages, de faire connaitre vos habitudes.

Si vous avez un projet ou êtes intéressés par une idée, mais arrivez tout juste dans le CivicLab, pas d'inquiétude, nous vous proposerons un parcours adapté pour cette soirée

Rendez-vous jeudi 16 mai de 18h à 21h - je m'inscris

Grenoble CivicLab Concevoir ensemble le numérique pour une ville meilleure à vivre

Travailler ensemble à concevoir des outils numériques qui répondent aux réels besoins du territoire et aux enjeux des transitions environnementales, économiques et sociales, c’est le pari du Grenoble CivicLab.

[FR Challans] Permanence Linux - Le jeudi 16 mai 2019 de 18h00 à 20h00.

L'association Linux Challans vous donne rendez-vous à l'Albanera Café, 17 rue du Général Leclerc 85300 Challans.

Nous vous proposons lors de ces rendez-vous mensuels d'échanger autour du Libre, des conseils ou une assistance technique.

Vous pouvez venir pour vous faire aider, ou aider, à installer et paramétrer une distribution Linux de votre choix ou des logiciels libres sur votre ordinateur.

Recommandations :

  • Sauvegardez vos données avant de venir.
  • Libérez de la place sur le disque dur (20 Go minimum) et défragmentez Windows si vous voulez le conserver.

Au plaisir de vous voir bientôt

[FR Bordeaux] Jeudi Giroll - Le jeudi 16 mai 2019 de 18h30 à 20h30.

Les membres du collectif Giroll, GIROnde Logiciels Libres, se retrouvent une fois par semaine, pour partager leurs  savoir-faire et expériences autour des logiciels libres.

Le collectif réalise aussi une webradio mensuelle, tous les second jeudis du mois, à retrouver en direct sur le site de Giroll.

Ces rencontres sont ouvertes à tous.

[FR Montpellier] Aprilapéro - Le jeudi 16 mai 2019 de 18h45 à 19h30.

Un apéro April consiste à se réunir physiquement afin de se rencontrer, de faire plus ample connaissance, d’échanger, de partager un verre et de quoi manger mais aussi de discuter sur l’actualité et les actions de l’April.

Un apéro April est ouvert à toute personne qui souhaite venir, membre de l’April ou pas. N’hésitez pas à venir nous rencontrer.

Régulièrement Montpel’libre relaie et soutient les actions de L’April. De nombreux Apriliens ont par ailleurs rejoints les rangs de Montpel’libre, sans doute lors d’Apéro April, d’AprilCamp ou des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre qui ont eu lieu à Montpellier.

Nous vous invitons donc à venir nous rejoindre dans une ambiance conviviale, à partager cet apéro, chacun porte quelque chose, boissons, grignotages… et on partage.

Les Aprilapéro Montpellier ont lieu le 3e jeudi de chaque mois de 18h45 à 19h30.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie le Do Tank, l’April et Montpel’libre.

Tramway lignes 1, 2, 3 et 4, arrêts Gare Saint-Roch
GPS Latitude 43.60285 | Longitude 3.87927

[FR Lyon] Protégez vos communications mobiles avec Telegram - Le jeudi 16 mai 2019 de 19h00 à 21h30.

(GRATUIT – inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com)

Telegram n’est pas une application en morse mais une alternative de whatsapp, skype, facebook messenger.

Mais pourquoi choisir cette application

En effet, Telegram vous permet d’échanger avec vos amis à l’abri des regards indiscrets.

Nous découvrirons comment utiliser cette application mobile.

[FR Grenoble] Session Hack du Jeudi - Le jeudi 16 mai 2019 de 19h00 à 23h00.

Séance du jeudi soir au LOGal

C'est ouvert à tout le monde, vous êtes les bienvenu.e.s

N'hésitez pas à passer nous voir pour rencontrer nos membres, découvrir leurs projets ou participer

[FR Lyon] Jeudi du libre Monnaie libre - Le jeudi 16 mai 2019 de 19h00 à 21h00.

Ce mois-ci, vous découvrirez un exemple de monnaie libre, dont les échanges sont uniquement numériques et basés sur des logiciels libres.

Il sera immanquablement question de crypto-monnaie, blockchain, solidarité, argent virtuel et toutes autres questions qui viennent à l’esprit sur le sujet.

infos sur la monnaie libre Ğ1 https://monnaie-libre.fr

Programme des Jeudis du Libre 2018-2019 sur le site de l’EPN des Rancy

[FR Montpellier] FSFEapéro - Le jeudi 16 mai 2019 de 19h30 à 20h15.

Afin de se rencontrer, d’échanger et de faire plus ample connaissance, Montpel’libre lance de nouvelles rencontres surnommées les FSFEapéros. C’est l’occasion pour les neurones de toute part de se réunir physiquement pour discuter, échanger et partager un verre et de quoi grignoter.

Les FSFEapéros auront lieu tous les 3e jeudis de chaque mois. Ils sont l’occasion de discussions informelles d’une part et de discussions plus sérieuses sur les différents thèmes d’importance et les différentes actions et campagnes en cours.

Tout le monde est invité et peut venir aux FSFEapéros, qu’on soit contributeur de longue date, simple intéressé-e par les sujets que défend la Free Software Foundation Europe, ou nouvel-le arrivant-e cherchant à participer davantage. N’hésitez pas à amener vos amis et à leur faire découvrir La FSFE et Montpel’libre.

Peuvent être aussi abordées des questions sur Les exégètes amateurs ou Open Law.

Au programme des discussions

  • Nous y parlerons essentiellement de Public Money, Public Code.

Entrée libre et gratuite sur inscription.

Les FSFEapéros Montpellier ont lieu le 3e jeudi de chaque mois de 19h30 à 20h15.

[FR Paris] Soirée de Contribution au Libre, invité April - Le jeudi 16 mai 2019 de 19h30 à 22h00.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.

Nous nous réunissons donc tous les jeudis soirs dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).

Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

En cas de difficulté, vous pouvez joindre un des responsables de la soirée, Emmanuel Seyman (emmanuel (at) seyman.fr), Paul Marques Mota mota (at) parinux.org, ou Magali Garnero (Bookynette) tresorier (at) parinux.org.

Pour obtenir le code d'entrée de la porte cochère, envoyez un mail au responsable.

On peut amener de quoi se restaurer (Franprix, 8 rue du Chemin Vert, ferme à 22h)

Regazouillez sur Twitter - Wiki des soirées

Programme non exhaustif

  • Fedora (sa traduction)
  • Parinux, ses bugs et son infrastructure
  • April réunion du groupe de travail Sensibilisation de 18h45 à 20h30 (accueil à partir de 18h30). Pour vous inscrire, rendez-vous sur le pad.
  • Open Food Facts/ Open Beauty Facts, sa base de données, ses contributeurs, sa roadmap
  • Schema racktables, son code
  • Agenda du Libre, mise à jour et amélioration du code
  • Ubuntu-Fr, son orga, ses événements
  • En vente libre, maintenance et commandes
  • Open street map, une fois par mois
  • Linux-Fr sait faire
  • en vente libre

tout nouveau projet est le bienvenu.

Tous les 1ers jeudis => Les associations Ubuntu-fr et ouvre-boite organisent une réunion pour leurs membres.

Tous les jeudis du mois, l'association Wikimedia France propose de contribuer à ses multiples projets

Tous les jeudis, dès 18h45 (accueil à 18h30), le groupe de travail Sensibilisation de l'April se réunit pour réfléchir à mieux communiquer vers le grand public et à 20h30, le groupe transcriptions prend le relais et transcrit ou relit des transcriptions.

Tous les jeudis, des membres de Framasoft organisent des contrib'atliers et vous invitent à venir participer, tester ou améliorer des logiciels libres

[FR Digne-les-Bains] Soirée Linux Alpes - Le jeudi 16 mai 2019 de 20h00 à 23h59.

L’association Linux Alpes vous donne rendez-vous à Digne-les-Bains le jeudi 16 mai 2019.

Nous aborderons le thème de l’automatisation des tâches sur ordinateur.

Nous apprendrons à passer des commandes à l’ordinateur en mode console copier un fichier, se déplacer dans un dossier, réduire une image etc.

Nous verrons comment programmer à l’avance une ou plusieurs fonctions (c’est à dire écrire un script), afin de pouvoir les exécuter d’un simple clic ou de façon automatisée à une heure donnée.

Venez avec votre ordinateur sous Linux, un simple terminal et un éditeur de texte suffisent.

[FR Lomme] Soirée Empty Epsilon - Le jeudi 16 mai 2019 de 20h00 à 23h00.

Empty Epsilon est un simulateur de pont de vaisseau spatial. Chaque vaisseau est piloté par une à 6 personnes en fonction de sa taille et son rôle dans les opérations.

Chaque poste s'occupe d'une fonction précise du vaisseau, l'armement, la navigation, les communications, la gestion de l'énergie et les écrans radars. La coordination entre les différents postes au sein même d'un vaisseau et entre les vaisseaux est la clé de la réussite.

La mission de ce soir est assez complète. Les novices pourront êtres accompagné·e·s par des vétérans. Le Bobble Café dispose de 4 postes de jeu (plus l'écran principal), si possible les PC portables sont appréciés. Le jeu tournera sur la dernière release à date.

Site officiel de Empty Epsilon

[FR Montpellier] Quadrapéro - Le jeudi 16 mai 2019 de 20h15 à 21h00.

Afin de se rencontrer, d’échanger et de faire plus ample connaissance, Montpel’libre lance de nouvelles rencontres surnommées les Quadrapéros. C’est l’occasion pour les neurones de toute part de se réunir physiquement pour discuter, échanger et partager un verre et de quoi grignoter.

Les Quadrapéros auront lieu tous les 3e jeudis de chaque mois. Ils sont l’occasion de discussions informelles d’une part et de discussions plus sérieuses sur les différents thèmes d’importance et les différentes actions et campagnes en cours.

Tout le monde est invité aux Quadrapéros, qu’on soit contributeur de longue date, simple intéressé-e par les sujets que défend la Quadrature, ou nouvel-le arrivant-e cherchant à participer davantage. N’hésitez pas à amener vos amis et à leur faire découvrir La Quadrature et Montpel’libre.

Peuvent être aussi abordées des questions sur Les exégètes amateurs ou Open Law.

Au programme des discussions

  • Nous y aborderons l’action menée sur le RGPD

Entrée libre et gratuite sur inscription.

Les Quadrapéros Montpellier ont lieu le 3e jeudi de chaque mois de 20h15 à 21h00.

[FR Lyon] AFUP Day 2019 - Le vendredi 17 mai 2019 de 08h30 à 18h00.

L'AFUP Day 2019 est le nouveau cycle de conférences porté par les antennes AFUP, une journée de conférences dédiée à PHP et son écosystème.

Découvrez la communauté locale, écoutez les experts PHP venus de votre région comme d’ailleurs en France, rencontrez les entreprises qui font vivre le langage au quotidien

L'édition 2019 se tiendra simultanément à Lille, Lyon et Rennes, avec pour chaque ville un programme de haute-volée mêlant sujets techniques et retours d'expérience.

[FR Lille] AFUP Day 2019 - Le vendredi 17 mai 2019 de 08h30 à 18h00.

L'AFUP Day 2019 est le nouveau cycle de conférences porté par les antennes AFUP, une journée de conférences dédiée à PHP et son écosystème.

Découvrez la communauté locale, écoutez les experts PHP venus de votre région comme d’ailleurs en France, rencontrez les entreprises qui font vivre le langage au quotidien

L'édition 2019 se tiendra simultanément à Lille, Lyon et Rennes, avec pour chaque ville un programme de haute-volée mêlant sujets techniques et retours d'expérience.

[FR Rennes] AFUP Day 2019 - Le vendredi 17 mai 2019 de 08h30 à 18h00.

L'AFUP Day 2019 est le nouveau cycle de conférences porté par les antennes AFUP, une journée de conférences dédiée à PHP et son écosystème.

Découvrez la communauté locale, écoutez les experts PHP venus de votre région comme d’ailleurs en France, rencontrez les entreprises qui font vivre le langage au quotidien

L'édition 2019 se tiendra simultanément à Lille, Lyon et Rennes, avec pour chaque ville un programme de haute-volée mêlant sujets techniques et retours d'expérience.

[FR Quimperlé] Point info GNU/Linux - Le vendredi 17 mai 2019 de 13h30 à 17h30.

Mickaël et Johann vous accueillent.

Conseils, aide et infos pratiques GNU/Linux et Logiciels Libres.
Pas d’inscription, entrée libre. De 13h30 à 17h30

Curieux Déjà utilisateur Expert

Pour résoudre vos problèmes, vous êtes le bienvenue

N'hésitez pas à venir avec votre PC si vous voulez une installation de GNU/Linux ou de venir avec votre périphérique récalcitrant (imprimante, scanner…) si possible.

Médiathèque de Quimperlé
Tél 02.98.35.17.30

[FR Montpellier] Atelier du Libre GNU/Linux et Logiciels Libres - Le vendredi 17 mai 2019 de 18h00 à 23h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements techniques aux systèmes d’exploitation libres, pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien.

Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

 Les thèmes

Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes

  • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
  • Préinscription aux prochains Cafés Numériques et Install-Party
  • Premières explorations du système
  • Installations et configurations complémentaires
  • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
  • Prise en main, découverte et approfondissement du système

 Les dates

Les Ateliers du Libre ont lieu à la Mpt Melina Mercouri de Montpellier, tous les 3e vendredis de chaque mois de 18h00 à 23h00, sauf période de vacances.

Toute une équipe de passionnés, vous propose l’animation de la l’Atelier du Libre par les membres de Montpel’libre. Permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements des utilisateurs aux systèmes exploitation libres, Linux, sur le cyberespace de consultations libres.

En fin de soirée, l’atelier fera progressivement place à un instant très convivial, les RDVL sont des rendez-vous mensuels de discussions sur le thème des logiciels libres, des arts libres, de l’open source et plus généralement de la culture du libre et du numérique.

Cette soirée, très conviviale, se passe autour d’un repas partagé, chacun porte un plat, entrée, spécialité, dessert, boisson… Ordinateurs et réseaux disponibles.

Notre équipe vous attend pour répondre à vos questions et satisfaire votre curiosité.

[FR Strasbourg] Apéro Low Tech - Le vendredi 17 mai 2019 de 18h30 à 22h00.

Apéro Low Tech

Avis aux bricolos, aux maladroit·e·s et aux rêveurs·ses
Que vous soyez écolo ou passionné·e de techno,
prenons un moment pour discuter de ce qu'on aimerait construire comme low tech, se rendre compte de tous les savoir-faire qu'on peut se transmettre les un·e·s aux autres, et rêver et trinquer

Pour vous donner une idée, vous trouverez des tutos de construction de low techs sur le site du Low Tech Lab
http://lowtechlab.org/wiki/Explore#

On est plusieurs personnes motivées, alors cet été ça va bricoler
Mais si c'est sans vous, c'est pas fun)

Rejoignez-donc le tout nouveau groupe facebook
https://www.facebook.com/groups/343045602991944/

Et à Strasbourg il y a déjà des dynamiques de folies, entre les cycleux-qui-bricolent, les ateliers de bricolage, les festivals de bidouille… l'idée n'est pas de réinventer la roue, mais plutôt de booster la dynamique pour être encore plus et de construire des low techs au sein des réseaux et dans les lieux existants.

Et cerise sur le gâteau il y aura apéro au même moment dans au moins une autre ville d'Alsace :D (plus d'info à venir)

Alors si vous n'êtes pas à Strasbourg mais que les low techs vous font vibrer, lancez un apéro dans votre ville Et on se coordonnera sur la com' pour qu'un max de gens aient l'invitation

[FR Marseille] Apéro April Marseille - Le vendredi 17 mai 2019 de 19h00 à 22h00.

Un apéro April consiste à se réunir physiquement afin de se rencontrer, de faire plus ample connaissance, d’échanger, de partager un verre et de quoi manger mais aussi de discuter sur l’actualité et les actions de l’April.

Un apéro April est ouvert à toute personne qui souhaite venir, membre de l’April ou pas. N’hésitez pas à venir nous rencontrer.

Où et quand cela se passe-t-il

L’apéro marseillais aura lieu vendredi 17 mai 2019 à partir de 19 h 00 dans les locaux du Foyer du peuple 50 rue Brandis 13005 Marseille.

Le glou et lemiam

Nous vous invitons donc à venir nous rejoindre dans une ambiance conviviale, à partager cet apéro, chacun porte quelque chose, boissons, grignotages… et on partage. Nous prévoirons bien sûr un minimum vital.

Entrée libre et gratuite.

Vous pouvez vous inscrire rendez-vous sur le pad

[FR Meythet] Apéro Monnaie Libre et Logiciel Libre - Le vendredi 17 mai 2019 de 20h00 à 21h30.

apéro Monnaie Libre

Saviez vous que les valeurs du Logiciel Libre ont inspiré un projet de monnaie Libre et que cette monnaie fonctionne déjà depuis 2017

L’AGU3L organise un apéro monnaie Libre pour discuter et présenter les concepts de cette forme de monnaie.

On apprendra

  • Comment elle fonctionne
  • Comment créer un compte
  • Comment l’utiliser

La monnaie Libre est une crypto-monnaie (monnaie numérique décentralisée), dont aucun membre n’est privilégié, ni dans l’espace (peu importe où il habite et qui il côtoie), ni dans le temps (les premières générations n’auront pas plus que les suivantes). Chaque membre est co-créateur de la monnaie et reçoit chaque jour un dividende universel.

Et bien sûr, c’est du logiciel Libre

Plus d’informations sur

Vous apportez…

Un truc à boire, ou à déguster, voire votre spécialité culinaire, ou encore vous venez les mains vides, vous êtes les bienvenu-e-s dans tous les cas.

[Abidjan, Côte d'Ivoire] Linux Presentation Day - Le samedi 18 mai 2019 de 08h00 à 17h00.

Une journée dédiée à la découverte de GNU/Linux et les logiciels libres.

Au programme, nous parlerons de GNU/Linux, de sa philosophie et de son écosystème de distributions.

Nous présenterons également Emmabuntüs, une élégante distribution à la sauce humanitaire et écologique.

Nous aurons également une install party, ça ne sera pas du virtuel, mais bel et bien une installation physique.

Une partie d'initiation aux commandes de base de GNU/Linux et enfin on terminera cette journée en beauté avec un jeux concours sur GNU/Linux.

PROGRAMME

08H00 - 09H00 Accueil et installation
09H00 - 10H00 GNU/Linux et sa philosophie
10H10 - 11H10 GNU/Linux et sa diversité de distributions
11H20 - 12H00 Emmabuntus, un miracle sous les yeux
12H00 - 13H00 Pause déjeuner
13H00 - 14H00 Install party Emmabuntus
14H00 - 14H30 Initiation aux commandes de base GNU/Linux
14H35 - 15H35 Jeux concours sur GNU/Linux (Commands challengers)
15H35 - 17H00 Impressions et fin de la journée

[FR Chantilly] Linux Présentation Day - Le samedi 18 mai 2019 de 09h00 à 12h00.

Linux Presentation Day printemps 2019 à Chantilly

Linux Presentation Day (ou LPD) est l’occasion de découvrir Linux et les logiciels libres. Un grand nombre de groupes d’utilisateurs de Linux (GUL) du monde, ainsi que des entreprises et des universités, organisent deux fois par an, à la même période, des rencontres afin de présenter GNU/Linux et les Logiciels Libres.

Venez nombreux échanger avec nous, les membres de [Oisux][19408_1], au centre Culturel de Chantilly.
Discutons de GNU/Linux en général et les logiciels libres en particulier.

Des distributions Primtux, Debian et les autres. Vous y croiserez un Raspberry pi 3, un Cubietruck et des portables plus ou moins gros dans une ambiance culturelle et toujours accueillante.

[19408_1]: https://oisux.org/index.php

[FR Lyon] Technique de cartographie et d’édition - Le samedi 18 mai 2019 de 10h00 à 12h00.

Animé conjointement par les associations OSM (OpenStreetMap) et Wikimédia

Gratuit (Inscription obligatoire  à epn@salledesrancy.com )

Les contributeurs OSM (OpenStreetMap) et Wikimedia s’associent pour proposer des ateliers conjoints à la contribution collaborative de la carte OpenStreetMap ou à des projets Wikipedia, Wikidata, Wikisource,…

L’objectif est de découvrir les règles et les usages associés à différents projets de connaissance libre (cartographique, encyclopédique…) pour apprendre à contribuer à leur enrichissement, et à utiliser leurs données.

Créer ses comptes, faire des reports/créations d’informations géographiques sur la carte, contribuer à la Base Adresses Nationale Ouverte (BANO), explorer la richesse de la base de données OSM et des contenus des bases wikipédia, wikidata, wikidictionnaire, wikisource.. Réaliser des cartes personnalisées, éditer des articles encyclopédiques

Venez nombreux

[FR Mauguio] Atel’libre Initiation à Shotcut - Le samedi 18 mai 2019 de 10h00 à 12h00.

Shotcut est un logiciel libre de montage vidéo multiplateforme pour Windows, OS X, et GNU/Linux. Le projet a été démarré en 2011 par Dan Dennedy. Shotcut utilise le moteur de montage vidéo MLT Media Lovin’ Toolkit.

Ce logiciel libre de montage vidéo vous permettra de réaliser le film de vos prochaines vacances ou de créer un album photo sonorisé. Amenez vos rushes sur clé USB.

Entrée libre et gratuite, inscription nécessaire auprès de la médiathèque au 04.67.29.50.89 ou sur inscription
Une simple adhésion à l’association est possible et auprès de la Médiathèque de Mauguio.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie la Médiathèque de Mauguio et Montpel’libre.

Bus Hérault Transport, ligne 19495_7, arrêt Mauguio.
GPS Latitude 43.614901 | Longitude 4.012289
Carte OpenStreetMap

Samedi 18 mai 2019 de 10h00 à 12h00
Médiathèque Gaston Baissette - 106, boulevard de la Liberté, 34130 Mauguio
Inscription nécessaire

[FR Roubaix] Installer des apllis libres sur son smartphone - Le samedi 18 mai 2019 de 10h00 à 17h00.

Le 18/05/2019 de 10h00 à 18h00, atelier "Installer des applis libres sur son smartphone android"

Première partie os, couches, sur-couches, applis… comment s'y retrouver

Deuxième partie un usage, une appli LIBRE….

Un tuto (en cours de rédaction https://ateliers-rbx.frama.wiki/logicielsAndroid

[FR Vincennes] Journée du Libre, hack, made - Le samedi 18 mai 2019 de 10h30 à 17h30.

La ville de Vincennes accueille sa neuvième Journée du Libre (JdL).

Cet événement est destiné au grand public, l'entrée en est libre et gratuite.

  • présentation et aide à l'installation de systèmes libres GNU/Linux (install party)
  • présentation et aide à l'installation de logiciels libres
  • présentation de fablabs et hackerspaces
  • miniconférences
  • ateliers
  • cartes Arduino et Educaduino
  • nano-ordinateurs Raspberry-Pi
  • imprimante 3D Dagoma
  • électronique
  • documentation et goodies
  • cartopartie OpenStreetMap

Espace numérique
au 1er étage de la médiathèque Cœur de Ville, en face de la mairie.
98 rue de Fontenay 94300 Vincennes Tél. 01 43 98 67 53 ou 01 43 98 69 50
à 5' de marche du RER et métro Vincennes. Bus 118 et 124 'Hôtel de ville', Vélib 43007, Autolib

Pour participer, merci de contacter l'EN de la médiathque de Vincennes et de vous inscrire sur ce bloc-notes

Organisation de la journée 

  • Install Party Linux toute la journée
  • 14h00-15h00 Initiation à la programmation ( atelier à encadrer, propositions à reporter sur le bloc notes ci dessus)
  • 15h00-16h00 Création d’un robot autonome ( atelier à encadrer, propositions à reporter sur le bloc notes ci dessus)
  • 16h00-17h00 Protection de l’identité numérique ( atelier à encadrer, propositions à reporter sur le bloc notes ci dessus)

M. Gilles Carnelez gcarnelez at vincennes.fr
M. Grégoire Babiaud gbabiaud at vincennes.fr

M. Jérémy Gottfried jgottfried at vincennes.fr

[FR Paris] Ubuntu Party - Du samedi 18 mai 2019 à 11h00 au dimanche 19 mai 2019 à 18h00.

L'Ubuntu Party parisienne est un événement associatif grand public organisé deux fois par an depuis 2006 par des bénévoles de la communauté francophone d'Ubuntu.

C'est une occasion de découvrir une alternative libre, complète et gratuite aux systèmes Mac et Windows.

Une centaine de bénévoles passionnés accueillent le public au Carrefour numérique² de la Cité des sciences et de l’industrie. Diverses animations sont au programme de ces 2 journées consacrées à l'univers du Libre en général et de Ubuntu en particulier.

Découverte De nombreux postes seront en libre accès pour vous faire une première idée sur cette nouvelle façon d’appréhender l’informatique.

Puis vous pourrez faire vos premiers pas avec Ubuntu grâce aux cours d’initiation, idéal pour découvrir son ergonomie et certains des logiciels libres couramment utilisés.

Et si vous décidez de sauter le pas, des bénévoles chevronnés vous proposeront une aide à l’installation.

Changer son système d’exploitation n’aura jamais été aussi simple Pour information, des install party ont aussi lieu le 1er samedi de chaque mois au même endroit. Et Ubuntu ce n’est pas que sur PC.

Découvrez le système sur téléphone et tablette à travers des démonstrations ludiques.

Aller plus loin… Suivez des sujets très variés traités en conférences, participez à un atelier sur la vie privée, la contribution au logiciel libre, etc.

Échangez avec les libristes du village associatif, faites le plein de goodies. Et si vous venez en famille, n'hésitez pas à laisser vos enfants et à l’espace Jeunesse où l'on s'initie au code avec Scratch.

Programme complet des activités, inscriptions et informations pratiques sur ubuntu-paris.org.

Événement grand public. Ouvert de 11h à 18h.

[BE Liege] Café Crypté - ateliers d'autodéfense numérique - Le samedi 18 mai 2019 de 13h30 à 17h30.

Le Café crypté est un moment qui existe dans le but de comprendre et d'analyser les dangers du profilage commercial et de la surveillance généralisée sur internet et donc le droit à la vie privée.

Mais aussi, le café crypté existe afin de partager, utiliser et créer collectivement des moyens de préserver nos libertés.

Le Café crypté est ouvert à toutes et tous, militant.e.s ou non militant.e.s, quelles que soient les compétences informatiques de chacune et chacun. Il est, par contre, préférable de venir avec son ordinateur portable, smartphone ou tablette.

Cet espace peut aussi servir pour vous installer un linux ou tester des OS libres.

Les ateliers commencent à 13h30 et se terminent à 17h30, une discussion collective autour d'une thématique en particulier alimentera le début de l'atelier.

Ateliers limités à 20 personnes, venez quand vous voulez, l'espace est ouvert.

Informations alexandre@barricade.be

[FR Murbach] Réunion informatisée Murbach - Le samedi 18 mai 2019 de 13h30 à 18h00.

L'association LUG68 vous invite à sa prochaine réunion informatisée mensuelle, le samedi après-midi à Murbach-près-Guebwiller, où vous pouvez venir avec votre machine, portable ou fixe pour

  • installer GNU/Linux à côté ou en remplacement de votre système existant
  • demander de l'aide sur un logiciel libre (toute plateforme)
  • découvrir un tas de logiciels libres, fonctionnels et puissants

Pour ceux qui viennent avec une tour, nous avons des écrans VGA sur place et un charriot pour transporter le matériel au 2ème étage avec l'ascenseur.

Pensez simplement à ramener clavier, souris, et câble réseau RJ45

Côté fonctionnement, nous ne faisons pas de formation informatique à proprement parler chacun vient avec ses besoins et/ou désirs, et avance à son rythme, en sollicitant l'aide des membres présents, dans une ambiance chaleureuse et conviviale

Tous les autres détails sont sur notre site internet (rubrique débutants) !

A noter que le Domaine Langmatt est un hôtel-restaurant situé tout en haut de Murbach (800m d'altitude), dans la forêt il faut dépasser la célèbre abbaye de Murbach, et continuer jusqu'au bout de la route, cf. carte OpenStreetMap.

Le bâtiment qui nous accueille est à gauche, et la salle au 3ème étage

[FR Marseille] Atelier découverte LibreOffice - Le samedi 18 mai 2019 de 14h00 à 18h00.

L' association  CercLL organise deux ateliers découverte LibreOffice le 18 mai 2019 et le 15 juin 2019 de 14h00 à 18h00 au Foyer du peuple 50 rue Brandis 13005 Marseille.

Yves Specht (de l’association CercLL) vous propose de découvrir un logiciel de traitement de texte pas à pas à partir de travaux pratiques.

Votre participation à cet atelier vous permettra de maîtriser non pas tel ou tel traitement de texte mais tout type de traitement de texte car vous aurez découvert les fonctionnalités qui existent d’une manière générale dans ces logiciels à travers une pratique personnelle.

Maximum 10 personnes sur inscription 10 euros la séance.

S'inscrire Ici

[FR Rouen] Journée Mensuelle du Logiciel Libre - Le samedi 18 mai 2019 de 14h00 à 18h00.

Le samedi 18 Mai 2019, nous organisons notre Journée Mensuelle du Logiciel Libre à la Maison St Sever à Rouen. (Centre Commercial St Sever, 10-12 rue Saint-Julien 76100 Rouen) de 14h00 à 18h00.

Cet évenement s'inscrit en tant que Linux Presentation Day partout en France https://linux-presentation-day.fr/:

On fera connaissance avec la toute dernière version de openSUSE, la openSUSE Leap 15, Gnome 3.26, LibreOffice 6.1 et beaucoup d’autres distributions Linux.

SUSE Linux Enterprise 15 SP1 (beta) sera aussi de la partie et comme vous le savez est la pièce maitresse de openSUSE Leap 15 et qui est aussi maintenue par des ingénieurs SUSE.

Nous distribuerons gracieusement des DVDs openSUSE 15 de 64 Bits à nos visiteurs dans la limite du stock disponible.

Le Raspberry Pi 3 ainsi que les Raspberry Pi 2 seront aussi à votre disposition pour votre plaisir de coder

On pourra discuter du Noyau 5.1 (6 Mai, 2019), si le temps le permet.

Voici aussi une liste des démonstrations de logiciels libres (FOSS) que nous vous proposerons
https://nui.fr/blog/logiciels-libres-a-vous-proposer-comme-installation/

Si vous voulez présenter une distribution Linux ou un logiciel libre, contactez-moi assez rapidement pour la logistique.

Nous allons axer des sessions sur l’interopérabilité, de sorte de vous orienter vers une migration en douceur vers le logiciel libre. L'interopérabilité a toujours été notre fer de lance.

STOP PRESSE Nous aurions des magazines à distribuer et couvrant openSUSE Leap 15 Linux..

[FR Fontenay-le-Fleury] Le RGPD, pourquoi et comment - Le samedi 18 mai 2019 de 14h00 à 16h00.

Sylvain Steer, juriste bidouilleur et membre de La Quadrature du Net une association de défense et de promotion des libertés fondamentales nous présentera les apports importants du Règlement Général à la Protection des Données rentré en application en mai 2018.

L'occasion de clarifier les règles applicables aux responsables de traitement (public associatif ou privés) et de développer les droits reconnus aux personnes.

La présentation sera suivie d'un temps de questions réponses pour éclaircir toutes les interrogations que vous pourriez avoir sur les exigences du RGPD

[FR Ramonville Saint-Agne] Galette ou Dolibarr Outils de gestion des associations - Le samedi 18 mai 2019 de 14h00 à 18h00.

Galette ou Dolibarr Vous ne savez pas quel logiciel utiliser pour gérer les adhérents de votre association ou tout simplement votre association.

Les bénévoles du PIC peuvent vous présenter ces deux logiciels et approfondir l'utilisation de celui qui correspondra le mieux à vos besoins.

C'est gratuit, ouvert à toutes et tous, Inscription obligatoire

Si vous le pouvez venez avec votre ordinateur, sinon dites le nous, nous vous en prêterons un.

Merci de vous inscrire ici https://www.le-pic.org/contact

--

[FR Metz] Ateliers Python - Le samedi 18 mai 2019 de 14h30 à 17h00.

Le GRAOULUG organise, en partenariat avec le GraouLAB (fablab de Metz), des ateliers introductifs à Python.

Rappel les ateliers sont réservés aux adhérents d'une des deux associations.

Inscription préalable sur https://framadate.org/MgLsiY4yeY6gsAVP afin d'estimer le nombre de places.

Samedi 18 mai 2019 python 1/3 Présentation du langage + installation environnement (machine virtuelle) + début algorithmique.

Samedi 22 juin 2019 python 2/3 Algorithmique + structures de données + bibliothèques.

Samedi 20 juillet 2019 python 3/3 Entrées/sorties + programmation orientée objets.

Pour plus d'information, voir l'annonce sur https://www.graoulug.org/wordpress/?p=631

[FR Ivry sur Seine] Cours de l'Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 18 mai 2019 de 14h30 à 18h30.

Présentation de l'E2L

Quel est le rôle de l'école du logiciel libre

Tout d'abord, ce n'est pas une école comme les autres. Elle n'a pas d'établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d'étudiant, ni de diplôme de fin d'année.

Comme toutes les écoles, son rôle est d'apprendre à ses élèves les logiciels libres, c'est-à-dire

  • comment en trouver de bons parmi les nombreux sites qui en proposent,
  • comment en prendre possession en fonction des licences,
  • comment les installer en fonction de ses besoins,
  • comment les tester et les utiliser,
  • comment en comprendre le fonctionnement pour ensuite les modifier,
  • comment écrire ses propres logiciels libres.

En fait, l'école du logiciel libre est une université populaire, comme celles qui ont vu le jour en France à partir du 19 ème siècle, et dont le but est de transmettre des connaissances théoriques ou pratiques à tous ceux qui le souhaitent. Et pour atteindre ce but, sa forme juridique est de type " association à but non lucratif ".

Comment fonctionne l'école

Cette école étant une association, elle possède, comme toutes les autres, un bureau, élu chaque année en assemblée générale, pour l'administrer. Mais elle a aussi des responsables pédagogiques dont le rôle est essentiel car ce sont eux qui établissent les programmes des cours en fonction des souhaits des adhérents, valident les candidatures des enseignants et affectent les sessions.

Les membres du bureau et les responsables pédagogiques forment "l'encadrement de l'école ". Tous les membres "encadrants" doivent être membres de l'association.

Les locaux où se déroulent les cours seront ceux que l'on veut bien nous prêter une salle des fêtes, un théâtre, une salle de réunion publique, un amphi dans une école publique, ou autre.

Les thèmes des cours sont définis par les adhérents en fonction de leurs envies, de leurs besoins. Les cours sont ensuite décidés par les responsables pédagogiques de l'école en fonction des enseignants disponibles.

Afin de permettre au plus grand nombre de participer et d'assister aux cours, les sessions se tiennent essentiellement le samedi. Une première de 9h à 12h30, et une autre de 14h à 17h30.

Programme détaillé sur le site http://e2li.org

[FR Nantes] Permanences - Le samedi 18 mai 2019 de 15h00 à 18h00.

Les permanences de Mai 2019 auront lieu les

samedi 4 et 18 Mai 2019 de 15h à 18h dans l’aile du local associatif Bellamy 17.

Au plaisir de vous voir à l’une de ces dates.

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Présentation d’OpenStreetMap - Le samedi 18 mai 2019 de 16h00 à 18h00.

OpenStreetMap est une cartographie libre et participative. Souvent comparé à première vue aux services tels que Google Maps et Mappy, OSM n’est pas une simple carte routière, mais bien plus encore

Fonctionnant sur la contribution collective tel que Wikipédia pour l’encyclopédie, venez découvrir les différents thèmes et usages qui en découlent.

Horaires

Attention l'animation débute exceptionnellement à 16 h pour se terminer vers 18 h.

Inscription gratuite aux animations

La participation aux animations repose sur un système d’inscriptions préalables qui permet de répondre de façon plus ciblée aux attentes des usagers et de les associer au projet.

[FR Béziers] Permanences GNU/Linux et Logiciels Libres - Le samedi 18 mai 2019 de 18h30 à 21h00.

Afin de lancer une dynamique d’utilisation de GNU/Linux et la Logiciels Libres, nous vous proposons les créneaux suivants pour l’animation d’ateliers de prises en mains et d’accompagnements à GNU/Linux et aux Logiciels Libres

  • À l’IUT de Béziers, le 1e jeudi de chaque mois de 18h30 à 21h00 à l’OpenLab c’est salle D215 - Place du 14 juillet 34500 Béziers. Venez donc nous raconter des histoires de pingouins… sur le banquise ou sur le plage, échanges, informations, conseils, entre-aides GNU/Linux, Gnome, KDE… nous ne sommes pas sectaire à partir du moment que l’outil est libre. Il peut même s’agir de BSD, c’est vous dire

Ainsi, voici le calendrier pour le premier semestre 2019

  • jeudi 10 janvier 2019 de 18h30 à 21h00 IUT (fablab, salle D215)
  • jeudi 7 février 2019 de 18h30 à 21h00 IUT (fablab, salle D215)
  • jeudi 7 mars 2019 de 18h30 à 21h00 IUT (fablab, salle D215)
  • jeudi 4 avril 2019 de 18h30 à 21h00 IUT (fablab, salle D215)
  • jeudi 18 avril 2019 de 18h30 à 21h00 IUT (fablab, salle D215)
  • jeudi 2 mai 2019 de 18h30 à 21h00 IUT (fablab, salle D215)
  • jeudi 6 juin 2019 de 18h30 à 21h00 IUT (fablab, salle D215)

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie l’IUT de Béziers et Montpel’libre.

Bus ligne 3, arrêt Trinité
GPS Latitude 43.34754 | Longitude 3.22244
Carte OpenStreetMap

Jeudi 7 février 2019 de 18h30 à 21h00 (1e jeudi de chaque mois)
Fablab Web-5, salle D215 IUT - Place du 14 juillet 34500 Béziers
Inscription nécessaire

[FR Montreuil] Les routes du partage et LaLibreRie - Le dimanche 19 mai 2019 de 13h00 à 17h00.

Projection du Film "La bataille du Libre"

Dimanche 19 mai 2019, dans le cadre des Routes du partage à Montreuil, nous vous invitons à venir partager notre passion pour les logiciels Libres.

Au programme

  1. Projection du film en présence de son réalisateur Philippe Borrel
  2. Questions - Réponses - Débat échanges
  3. Installation de Logiciels Libres et de Linux pour celles et ceux qui auront apporté leur ordinateur
  4. Tester Linux à partir de clés USB "live"
[Royaume-Uni, Bristol] Linux Presentation Day Bristol - Le dimanche 19 mai 2019 de 19h14 à 19h19.

Windows Mac OS X How about Linux

If you drop in to our FREE event, which is aimed at the general public, in The Prince Street Social, 37-41 Prince Street Bristol BS1 4PS, 2pm to 7pm on Sunday 19th May 2019, we can show you laptops with the popular Ubuntu and other Linux distributions. You will be likely to be able to take home, a FREE Official Ubuntu Linux USB Drive for trying and installing from, and a FREE Linux magazine with a FREE Linux DVD. If we have time we may even be able to help you get set up with Linux on your laptop at the event, but this can be done afterwards if interested. We can also demonstrate mobile phones and tablets that run alternatives to Android and Apple iOS, but also other Linux running hardware devices such as the, PocketCHIP, and GPD Pocket.

Linux is a reliable, fast and more secure alternative to Microsoft Windows and Mac OS X.

So join us and discover the power of Linux and other open source software, you wont regret it In fact you probably use lots of it already

Please follow our Facebook http://facebook.com/LPDBristolUK and put Interested or Going for the event, if interested enough

Our Linux Presentation Day Bristol 2019.1 flyer/poster.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

GNU Guix version Un‐Point‐Zéro

jeu, 09/05/2019 - 18:11

Nous sommes très heureux d’annoncer la publication de GNU Guix version 1.0.0 !

GNU Guix est un gestionnaire de paquets transactionnel et une distribution GNU perfectionnée qui respecte la liberté des utilisateurs. Guix peut être utilisé avec n’importe quelle distribution utilisant le noyau Linux, tout comme il peut être utilisé comme système d’exploitation à part entière pour des machines ayant une architecture i686, x86-64, ARMv7 ou AArch64.

En plus des fonctionnalités habituelles pour gérer des paquets, Guix permet des mises à jours et retours en arrière transactionnels, une gestion des paquets qui ne nécessite pas de droits privilégiés, des profils pour chaque utilisateur et une gestion automatique de la mémoire.

Lorsque Guix est utilisé comme une distribution GNU/Linux autonome, il permet la gestion de la configuration du système d’exploitation par une approche déclarative et sans état. Guix est extrêmement personnalisable et bidouillable via Guile qui est une implémentation du langage Scheme avec quelques extensions.

La publication fournit des images d’installation ISO-9660, une image pour machine virtuelle et des archives tar.xz pour installer le gestionnaire de paquets sur votre distribution GNU/Linux à partir des sources ou des binaires. Les utilisateurs de Guix peuvent mettre à jour en lançant guix pull.

La suite de la dépêche est une traduction de l’annonce officielle. Cette traduction n’a pas été faite par l’équipe de Guix, le « nous » utilisé dans la dépêche renvoie à l’équipe Guix, pas aux traducteurs.

Sommaire

Guix 1.0 une aventure !

Un‐point‐zéro est toujours une étape importante dans la publication de logiciels libres. Pour Guix, 1.0 est le fruit de sept ans de développement. Deux cent soixante personnes ont produit du code, construit des paquets ou rédigé la documentation. Une douzaine de personnes a réalisé la traduction, l’identité graphique ou encore le développement du site Web… pour ne citer que quelques‐uns des travaux effectués. Au cours de ces années, nous avons publié pas moins de dix‐neuf versions « 0.x ».

Nous avons pris notre temps pour en arriver là, ce qui est assez inhabituel à une époque ou les logiciels libres évoluent rapidement. Pourquoi avons nous mis autant de temps ? Premièrement, construire une communauté autour d’une distribution GNU/Linux prend du temps et une distribution ne peux pas vraiment exister sans elle. Deuxièmement, nous avons le sentiment d’apporter une pièce importante au système d’exploitation GNU, et évidemment cela intimide et rend humble.

Enfin, nous avons construit quelque chose d’inédit. Bien sûr, nous nous tenons sur les épaules de géants, notamment Nix qui a conçu le paradigme de distribution de logiciels dont Guix est une implémentation. Mais le développement de Guix a été, et est encore, une prouesse dans plein de domaines : c’est une prouesse au niveau de la conception d’un langage de programmation, une prouesse au niveau de la conception d’un système d’exploitation, une prouesse au niveau de la sécurité, de la reproductibilité, de l’amorçage, de l’utilisabilité et de bien d’autres choses. Bref, cela a été une longue aventure, mais pleine d’enseignements.

Ce que GNU Guix peut faire pour vous

Nous supposons que nombre de lecteurs découvrent Guix aujourd’hui, voici donc un petit récapitulatif de ce que Guix peut faire pour vous, chers utilisateurs et utilisatrices.

Guix est un ensemble d’outils complet pour distribuer des logiciels, ce qui le distingue de la plupart des outils que vous connaissez.

Guix gère les paquets, les environnements, les conteneurs et les systèmes.

Le court guide de référence présente les principales commandes. En vous plongeant dans Guix, vous découvrirez bien des aspects du système exposé à l’aide d’interfaces de programmation Guile cohérentes : la définition des paquets, les services systèmes, le système d’initialisation et tout un tas bibliothèques système. Nous pensons que cela rend le système très bidouillable, et nous espérons que vous vous amuserez autant avec que nous.

Tout cela peut paraître un peu abstrait, regardons donc des cas concrets.

Pour les utilisateurs

En tant qu’utilisateur, Guix vous permet d’installer vos logiciels et de les mettre à jour : trouvez des logiciels avec guix search, installez‐les avec guix install et mettez‐les à jour régulièrement en lançant guix pull et guix upgrade. Guix suit un modèle en publication continue (rolling release), ainsi vous pouvez lancer guix pull à tout moment pour obtenir la dernière et la meilleure version des logiciels libres.

Cela peut vous paraître familier, mais ce qui distingue Guix est sa fiabilité : Guix est transactionnel, cela veut dire que vous pouvez à tout instant revenir en arrière (à une « génération » précédente de votre ensemble de paquets) avec guix package --roll-back et examiner les différences avec guix package -l, etc.

Une autre propriété utile est la reproductibilité : Guix vous permet de déployer exactement le même environnement logiciel sur des machines différentes ou à des moments différents. Tout cela grâce à guix describe et guix pull.

Tout cela, en plus des opérations de gestion des paquets ne nécessitant pas de droits de super‐utilisateur root, est très précieux, notamment pour le calcul haute performance (HPC) et la reproductibilité en science, ce sur quoi le projet Guix-HPC a concentré ses efforts de développement.

Guix-HPC est un projet de développement de logiciels auquel participent actuellement trois instituts de recherche : Inria, le Centre de médecine moléculaire Max Delbrück (MDC) et le Centre de bio‐informatique d’Utrecht (UBC).

Pour les développeurs

En tant que développeur, nous espérons que vous apprécierez guix environnement. Il vous permet de créer des environnements logiciels uniques. Supposons que vous êtes un développeur de GIMP : guix environment gimp permet de produire un environnement avec tout ce dont vous avez besoin pour « hacker » GIMP, bien plus rapidement que l’installation manuelle de ses nombreuses dépendances.

Les développeurs ont souvent du mal à diffuser leur travail aux utilisateurs, ce qui leur permettrait d’avoir rapidement des retours d’expérience. guix pack offre un moyen simple de créer des conteneurs utilisables par Docker et compagnie, ou même des archives TAR relocalisables [relocatable] et exécutables par tout le monde, indépendamment de la distribution GNU/Linux utilisée.

Ah, et vous aimerez sûrement aussi les options de transformation de paquet, elles vous permettent de définir des variantes de paquets via la ligne de commande.

Pour les administrateurs système

En tant qu’administrateur système (et actuellement nous sommes tous des espèces d’administrateurs système de nos ordinateurs portables), l’approche déclarative et unifiée de Guix pour gérer les configurations vous sera très utile. C’est sûrement une pratique avec laquelle la plupart des gens sont habitués, mais c’est si rassurant : un fichier de configuration suffit pour spécifier tous les aspects de la configuration du système (services, systèmes de fichiers, options de localisation, comptes des utilisateurs), le tout dans un même langage.

Tout cela rend étonnamment facile le déploiement de services autrement plus complexes, comme des logiciels qui dépendent de services Web. Par exemple, installer CGit ou Zabbix se fait en une ligne, même si, en coulisse, cela implique la configuration de nginx, fcgiwrap, etc. Nous aimerions voir dans quelle mesure cela aide les gens à héberger eux‐mêmes leurs services — un peu comme ce qui est proposé par FreedomBox et YunoHost.

Avec le guix system, vous pouvez instancier une configuration sur votre machine, ou dans une machine virtuelle où la tester, ou dans un conteneur. Vous pouvez aussi provisionner des images ISO, des images de machines virtuelles ou des images de conteneurs avec un système d’exploitation complet depuis la même configuration, grâce à guix system.

Voilà pour l’aperçu !

Les nouveautés depuis la version 0.16.0

Pour ceux qui nous ont suivi jusqu’ici, de nombreuses et importantes choses ont changé depuis les cinq derniers mois, depuis la version 0.16.

En effet, sur cette période, 99 personnes ont contribué via 5 700 commits, dont voici les principaux points :

  • l’image ISO d’installation dispose dorénavant d’un installateur graphique tout mignon (un grand merci à Mathieu Othacehe pour l’avoir développé, et merci à tout ceux qui l’ont testé et amélioré !) qui suit l’esprit de l’installateur Debian ; que vous soyez un hacker GNU/Linux intransigeant ou un utilisateur novice, vous constaterez certainement que cela rend l’installation du système beaucoup moins fastidieuse qu’elle ne l’était ! L’installateur est entièrement traduit en français, allemand et espagnol ;
  • la nouvelle image VM correspond mieux aux attentes des utilisateurs : que vous souhaitiez bricoler avec Guix System et voir à quoi il ressemble, ou que vous souhaitiez l’utiliser comme environnement de développement, cette image de machine virtuelle devrait être plus utile ;
  • plus de 1 100 paquets ont été ajoutés, 2 104 paquets ont été mis à jours et plusieurs services systèmes ont été fournis ; on approche donc des 10 000 paquets ;
  • l’interface utilisateur a été améliorée : maintenant, des alias pour les opérations communes comme guix search et guix install sont disponibles, les diagnostics sont colorés, plus d’opérations affichent une barre de progression, il y a une nouvelle option --verbosity reconnue par toutes les commandes et la plupart des commandes sont « silencieuses » par défaut ;
  • il y a une nouvelle option de transformation de paquet : --with-git-url, qui se combine avec --with-branch et --with-commit ;
  • Guix a maintenant un mécanisme uniforme de première classe pour configurer la disposition du clavier, une fonction attendue depuis longtemps ; dans la continuité, la configuration de X.Org a été adaptée avec le nouvel enregistrement xorg-configuration ;
  • nous avons introduit guix pack -R il y a longtemps : il crée des archives contenant des ensembles d’applications déplaçables qui reposent sur des espaces de noms d’utilisateurs ; à partir de la version 1.0, guix pack -RR (pour « reliably relocatable » ou « relocalisation fiable ») génère des fichiers binaires déplaçables qui reposent sur PRoot sur les systèmes où les espaces de noms d’utilisateurs ne sont pas pris en charge ;
  • le manuel a été entièrement traduit en français et les traductions allemandes et espagnoles sont presque terminées, et une traduction en chinois simplifié vient d’être lancée ; vous pouvez aider à traduire le manuel dans votre langue en intégrant le groupe de traduction.

Cette liste est déjà longue, mais vous trouverez plus de détails dans le fichier NEWS.

Les prochaines étapes

Un‐point‐zéro est une étape majeure, en particulier pour ceux d’entre nous qui participent au projet depuis plusieurs années. Mais avec les nombreuses idées que nous avons collectées, ce n’est certainement pas la fin de l’aventure !

Si vous êtes intéressé par le « devops » et le déploiement distribué, vous serez certainement ravi de nous aider dans ce domaine. Ceux qui sont intéressés par le développement de systèmes d’exploitation voudront peut‐être rendre Shepherd plus flexible et plus rapide.

Les scientifiques intéressés par la reproductibilité à long terme mettront certainement l’approfondissement de l’intégration au projet Software Heritage en première position sur leur liste de choses à améliorer.

Les bricoleurs en langage de programmation voudront peut‐être pousser plus loin les G-expressions, etc.

Guix 1.0 est un outil à la fois utile pour l’utilisation quotidienne d’un ordinateur et un grand terrain de jeu pour les bricoleurs que nous sommes.

Que vous souhaitiez aider au niveau du design, de la programmation, de la maintenance, de l’administration système, de la traduction, des tests, de la charte graphique, des services Web, du financement ou de l’organisation d’install parties, vos contributions sont bienvenues !

Nous sommes humains, n’hésitez pas à nous contacter. Et surtout amusez‐vous bien avec Guix 1.0 !

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Le créateur de Templeet nous a quitté

jeu, 09/05/2019 - 11:17

N. D. M. : Cette dépêche est basée sur un journal de Fabien Penso, un des fondateurs de LinuxFr.org, et nous avons conservé le « je » dans ses propos.

Pour les plus anciens de LinuxFr.org qui se souviennent du langage de templates Templeet (utilisé pour le site d’octobre 2002 à février 2011), je suis très triste d’annoncer que Pascal Courtois nous a quitté semaine dernière des suites d’un cancer. Je l’ai moi‐même appris hier.

J’avais créé Templeet avec lui, et il a beaucoup aidé sur LinuxFr.org quand il fallait refaire le site. C’était aussi un de mes premiers employeurs en 1998 et j’ai beaucoup appris à ses côtés. Il a, entre autres, été actif dans les communautés freenix, de mémoire en traduisant des howtos. Pascal fut aussi contributeur daCode (le gestionnaire de contenus utilisé pour LinuxFr.org avant le passage en Templeet, de septembre 2000 à octobre 2002).

Paix à son âme…

Souvenirs Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Émission « Libre à vous ! » du 7 mai 2019 — Podcasts et références

jeu, 09/05/2019 - 11:03

La vingt-quatrième émission « Libre à vous ! » de l’April a été diffusée sur la radio Cause commune, mardi 7 mai 2019.

Nous avons commencé par la chronique de Jean-Christophe Becquet, président de l’April, intitulée « Pépites libres ». Nous avons enchaîné avec notre sujet principal qui portait sur les licences libres avec Mélanie Clément‐Fontaine, directrice du laboratoire de recherche DANTE (Droit des Affaires et Nouvelles TEchnologies) à l’Université de Versailles Saint‐Quentin‐en‐Yvelines et Olivier Hugot, avocat au cabinet Dune. Nous avons poursuivi avec la chronique d’Isabella Vanni, coordinatrice vie associative et responsable projets à l’April, intitulée « Le Libre fait sa comm’ ».

La prochaine émission sera diffusée en direct sur la bande FM en Île-de-France (93,1 MHz) et sur le site Web de la radio mardi 14 mai 2019, de 15 h 30 à 17 h. Notre sujet principal portera sur le développement logiciel (libre surtout).

La radio Cause Commune dispose d’une messagerie sur laquelle vous pouvez laisser des messages (annonces, rires, poèmes, coups de gueule, vœux…) destinés à passer à l’antenne sur la radio. Le numéro à appeler est le +33 1 88 32 54 33.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

OW2con 2019 : vers la maturité industrielle de l’Open Source

jeu, 09/05/2019 - 10:19

Retour de la conférence annuelle de la communauté OW2 pour une huitième édition les 12 et 13 juin prochains. Son thème central cette année est la « Maturité industrielle de l’Open Source ».

C’est une rencontre internationale de deux jours, en anglais, au sud de Paris, dans les locaux d’Orange Labs à Châtillon où l’on croise experts, architectes, développeurs et chefs de projets liés au monde du Libre et de l’open source.

OW2con est ouvert à toutes et tous, l’évènement est gratuit (inscription obligatoire) et les conférences se tiennent en anglais. La synthèse du programme est en seconde partie.

Programme OW2con’19

Le thème central de l’OW2con cette année est « Open Source : vers la maturité industrielle ». Alors que l’open source se généralise, les développeurs informatiques, les fournisseurs, les utilisateurs et même les organisations open source telles qu’OW2 doivent s’adapter. Les fusions à coups de milliards de dollars annoncées en 2018 démontrent que l’open source atteint sa maturité. Les projets open source deviennent de plus en plus concurrentiels et de plus en plus critiques et tous les développeurs, fournisseurs et utilisateurs informatiques doivent avoir une stratégie open source.

Plusieurs thèmes technologiques seront couverts lors de ces deux journées de présentations, démonstrations, tables rondes et ateliers parallèles :

  • les applications d’entreprise ;
  • la sécurité ;
  • l’accessibilité ;
  • l’open cloud ;
  • l’Internet des objets ;
  • la blockchain ;
  • l’intelligence artificielle ;
  • la qualité et les tests logiciels ;
  • les modèles économiques et la gouvernance des logiciels libres ;
  • l’open source dans les grandes villes.

Il aura aussi des keynotes d’entreprises qui se sont mises au premier plan du secteur (via l’actualité ou leurs projets) et qui donneront leur vision de la maturité de l’open source, incluant IBM (Aomar Bariz), Deutsche Telekom (Karsten Reincke), Siemens (Oliver Fendt), Nokia (Jonne Soininen et Timo Perälä), Ericsson (Gunnar Nilsson) et Orange, principalement le premier jour. Cependant, les éditeurs et intégrateurs plus modestes seront aussi présents : XWiki, Rudder, Teclib, OpenSides, etc. Et n’oublions pas les intervenants issus de la communauté, et souvent bien connus de nos lecteurs, ne seront pas en reste pour la seconde journée :

  • Simon Phipps, président de l’Open Source Initiative ;
  • Bastien Guerry, référent logiciels libres à la DINSIC ;
  • Nicolas Vérité, fondateur de Nayego et pilier de LinuxFr.org ;
  • Benjamin Jean, PDG d’Inno3 et juriste de référence sur l’Open* ;
  • Clément Oudot, alias KPTN, Identity Solutions Manager chez Worteks et compositeur libriste ;
  • etc.
OW2

Pour rappel, OW2 est une communauté open source internationale et indépendante, dédiée au développement de logiciels d’infrastructure de qualité industrielle. OW2 regroupe des entreprises, des collectivités et des organismes de recherche de premier plan dont Orange, Inria, la Mairie de Paris, Cap Gemini et Airbus Défense.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Rencontre communautaire LemonLDAP::NG le 20 juin 2019 à Strasbourg

jeu, 09/05/2019 - 09:35

Dans le cadre des journées Perl 2019 se tiendra la première rencontre communautaire autour du logiciel LemonLDAP::NG.

LemonLDAP::NG est un logiciel d’authentification unique Web (Web‐SSO), de contrôle d’accès et de fédération d’identité écrit en Perl.

L’entrée est libre, mais il est préférable de vous inscrire à l’évènement pour signaler votre présence.

Les objectifs de cette journée sont les suivants :

  • réunir les membres de la communauté (utilisateurs, développeurs et intégrateurs) ;
  • échanger sur les fonctionnalités du logiciel, sa documentation, son organisation ;
  • participer à des ateliers techniques (fonctionnalités avancées, création de greffons…)
  • contribuer (correctifs, documentation, etc.).
Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

DeepDetect et LiveDetect pour les réseaux de neurones du serveur au Raspberry Pi 3

mer, 08/05/2019 - 16:29

DeepDetect est un logiciel libre développé par JoliBrain, dont la vocation est de rendre accessibles et utilisables les innovations récentes de l’apprentissage profond (deep learning) et de permettre de les intégrer au sein d’applications. DeepDetect est constitué de deux logiciels libres :

  • un serveur écrit en C++11 avec une API REST, permettant l’accès aux librairies sous‐jacentes Caffe, Caffe2, Tensorflow, Dlib, NCNN, etc. ;
  • une plate‐forme Web permettant d’entraîner, d’organiser et d’utiliser ses modèles comme des petits bouts de code.

La seconde partie en explique l’intérêt et présente un tutoriel d’installation sur Raspberry Pi.

Traitement de la vidéo via des réseaux de neurones sur Raspberry Pi 3 avec DeepDetect et LiveDetect.

Deep Learning et embarqué

Les avancées récentes de l’intelligence artificielle (ou, moins pompeusement, de l’automatisation avancée) sont en grande partie l’application de l’apprentissage profond (Deep Learning), permettant le traitement automatique du signal brut, ce qui restait difficile il y a une dizaine d’années. Dans ce contexte, il y a du sens à vouloir déplacer « l’intelligence » au plus près du capteur, pour un traitement local.

Rester au plus proche des capteurs permet aux applications Internet des objets (Internet of Things ou IoT) de réduire leur temps de traitement tout en améliorant la disponibilité de la bande passante et la construction d’applications locales fiables et sécurisées.

Il peut être contraignant de traiter des flux de données sur le « cloud » (informatique en nuage !) et ce pour différentes raisons :

  • l’envoi de données du capteur en continu accapare une part importante de la bande passante, rendant la gestion de flotte de capteurs complexe et coûteuse ;
  • le manque de disponibilité de la bande passante provoque également un allongement de l’aller‐retour rendant plus difficile l’utilisation de réseaux de neurones pour des applications critiques ;
  • le traitement des flux de données à distance oblige à stocker des données parfois peu pertinentes et lourdes (vidéo 4K) et parfois sensibles ou privées.
Traitement de la vidéo avec DeepDetect sur un Raspberry Pi 3

Le serveur DeepDetect est optimisé pour permettre d’obtenir des inférences depuis des serveurs avec processeurs central et graphique, jusqu’au Raspberry Pi 3, pour lequel il est optimisé via la bibliothèque NCNN modifiée par Jolibrain.

Ci‐dessous un tutoriel dans lequel nous installons DeepDetect pour Raspberry Pi avec un back‐end NCNN, et nous utilisons LiveDetect, un outil issu de l’écosystème DeepDetect pour le traitement des flux vidéo. Cela nous permet de détecter des objets en temps réel et de les afficher.

Afin d’installer un serveur DeepDetect sur la Raspberry Pi, nous utilisons Docker pour la simplicité et les bonnes performances.

Démarrer le conteneur Docker DeepDetect pour Raspberry Pi 3 mkdir $HOME/models docker pull jolibrain/deepdetect_ncnn_pi3 docker run -d -p 8080:8080 -v $HOME/models:/opt/models jolibrain/deepdetect_ncnn_pi3 Détecter des objets dans une vidéo wget https://github.com/jolibrain/livedetect/releases/download/1.0.1/livedetect-rpi3 ./livedetect-rpi3 \ --port 8080 \ --host 127.0.0.1 \ --mllib ncnn \ --width 300 --height 300 \ --detection \ --create --repository /opt/models/voc/ \ --init "https://www.deepdetect.com/models/init/ncnn/squeezenet_ssd_voc_ncnn_300x300.tar.gz" \ --confidence 0.3 \ -v INFO \ -P "0.0.0.0:8888" \ --service voc \ --nclasses 21

Le rendu est alors disponible sur http://localhost:8888 avec entre deux et trois trames vidéo par seconde (FPS).

Le tutoriel complet pour Raspberry Pi 3 est disponible sur GitHub, ainsi que les exemples avec LiveDetect.

Vos retours nous intéressent ! Il n’est pas toujours simple de démarrer avec les réseaux de neurones, et nous souhaitons améliorer nos logiciels autant que possible.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Sortie du noyau Linux 5.1

mar, 07/05/2019 - 15:15

La sortie de la version stable 5.1 du noyau Linux a été annoncée le 05 mai 2019 par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d’habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org mis à jour le 06 mai. Le détail de quelques-unes des évolutions et nouveautés se trouve dans la seconde partie de la dépêche.

Sommaire En bref Annonces des versions candidates par Linus Torvalds RC1

Annonce

C’est dimanche, deux semaines se sont écoulées et tout paraît normal. Vous connaissez tous la procédure maintenant : la fenêtre de fusion est terminée et les choses sont supposées se calmer.

La fenêtre de fusion m’a semblé franchement normale et au vu des stats, rien de vraiment bizarre ne se profile. C’est une sortie de taille habituelle (c’est-à-dire grosse, évidemment, mais pas plus que d’habitude) et la majorité (un peu plus de 60%) sont des pilotes, toutes sortes de pilotes. Celui qui sort du lot est le pilote de circuit d’accélération d’IA d’Habanalabs (NDT. Habana Labs), mais je soupçonne que nous verrons ce genre de chose de plus en plus souvent. Il y a aussi les suspects habituels : GPU, réseau, périphériques blocs, etc, etc.

Une évolution plutôt récente est la manière dont les mises à jour de tools/testing/ ressortent ces derniers temps. Ce n’est pas une nouveauté de la fenêtre de fusion 5.1, ça dure depuis assez longtemps, mais il convient juste de mentionner que nous avons plus de nouveaux changements dans les auto-tests que de mises à jour d’architectures, par exemple. Le sous-répertoire documentation aussi est assez remarquable.

Mais dans l’ensemble, il y en a vraiment un peu partout, y compris des mises à jour au cœur de VFS en plus des habituelles mises à jour.

Comme toujours, le journal abrégé est beaucoup trop long pour être posté, avec plus de 11k commits (12k avec les fusions). Voici donc mon « journal de fusion » habituel, qui liste les sous-mainteneurs et un résumé des git pulls que j’en ai tiré…

En avant et testez.

Linus

RC2

Annonce

Bien, la fin de la fenêtre de fusion est une semaine derrière nous, et voici la RC2. Les choses semblent tout à fait normales, mais honnêtement, la RC2 est généralement trop précoce pour se faire une idée. Les gens n’ont pas forcément eu le temps de constater des problèmes à ce stade, ce qui est juste un autre moyen de dire « s’il vous plaît, testez plus ».

Rien de particulier n’apparaît. D’accord, nous avons eu des correctifs dans le nouveau code d’io_ring pour des problèmes qui ont été discutés au moment de le fusionner. Autrement, il faut noter que le plus gros des patchs est d’ordre utilitaire, rien dans le cœur du noyau. En fait, à peu près deux tiers des patchs ne concernent que le répertoire tools/, principalement à cause de récentes mises à jour d’outils de perfs. Les gens concernés promettent qu’ils ont fini.

Si on met de côté les utilitaires, le reste est éparpillé un peu partout, et c’est plutôt petit. C’est réparti de manière grossièrement égale entre les mises à jour d’arch, de pilotes et de systèmes de fichiers, mais c’est en partie dû à l'io_ring précédemment cité (qui fait ressortir sensiblement la partie système de fichiers). Il y a de légers bruits ailleurs aussi : la majorité du code dans arch/ est une mise à jour tardive d’ARC, mais rien de tout cela n’est tellement gros ou inquiétant.

Journal abrégé ajouté pour un avant-goût des détails (et vous remarquerez ici la dominance des perfs)

À vos tests.

Linus

RC3

Annonce

Rien de particulièrement inhabituel cette fois.

La RC3 est plus grosse que d’habitude, chose que je n’aime évidemment jamais voir, mais en même temps c’est suffisamment tôt dans la série de RC pour ne pas me faire vraiment peur. Pour l’instant.

Et même si c’est plus gros, rien de particulier n’apparaît. La seule et unique grosse rustine ici (et de loin, car ça représente près du tiers de l’ensemble de la release) est simplement la suppression du pilote expérimental mt7621-eth, car le pilote Ethernet mediatek standard gère maintenant ce matériel. En fait, en raison de la suppression de ce pilote, le patch complet de la RC3 retire plus de lignes qu’il n’en ajoute, ce qui fait toujours plaisir à voir (Pour parler honnêtement, si on regarde l’ensemble de la version plutôt que seulement celle de cette semaine, ce n’est pas vrai du tout).

Mais non, la suppression de ce pilote n’est pas la raison qui me fait dire que la RC3 est plus grosse que d’habitude – ce n’est qu’un seul commit. Nous avons simplement plus de commits que d’habitude à ce stade. J’espère que ce n’est qu’un cas unique – la mesure globale des « tailles de RC » tend à être sujette au bruit, et est dépendante du fait qu’une semaine particulière voit tous les principaux sous-systèmes fusionner leurs correctifs ou pas. Cette fois, ça a été clairement beaucoup le cas.

Si vous mettez de côté ce gros morceau de la RC3 représentant la suppression de cet unique pilote, les changements sont assez largement éparpillés. À peu près un tiers sont des pilotes, un autre bon tiers sont des modifications d’outils et de documentation, et le dernier tiers est simplement du « divers » un peu partout (le réseau en est un gros morceau, mais il y a des mises à jour d'arch, de kernel core, de KVM, et j’en passe…)

Le journal abrégé attaché donne un avant-goût des détails, et je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit d’important dedans. Juste beaucoup de petits détails.

Espérons que les RC vont commencer à diminuer à partir de maintenant, mais je ne pense pas que nous verrons quoi que ce soit de mauvais se présenter.

En avant, testez.

Linus

RC4

Annonce

Une autre semaine, une autre RC. Plus petite que la RC3, je suis content de l’annoncer. Rien de particulièrement gros ici, juste de petites choses un peu partout.

Et il y en a vraiment de partout. Les pilotes représentent à peu près le tiers (réseau, block, gpu, scsi), et le reste est un mélange de mises à jour d’architectures, systèmes de fichiers, documentation, cœur du réseau, utilitaires… il n’y a donc pas de thème unique ici, juste de petits correctifs éparpillés de partout.

Le journal abrégé est joint pour les personnes qui voudraient avoir un aperçu des détails.

Linus

RC5

Annonce

Nous y revoilà… C’est dimanche après-midi, ça doit signifier une autre RC du noyau.

Nous avons des changements de partout, mais beaucoup ne sortent pas de l’ordinaire, et la plupart sont très petits. Si on regarde les stats, les mises à jour du pilote audio ont tendance à ressortir, prenant presque le tiers du patch (et presque le tiers des commits aussi, ce n’est donc pas le résultat d’une unique grosse rustine). Mais rien de tout ça ne semble tellement effrayant.

En dehors des correctifs audio, un autre tiers sont les autres pilotes (gpu, rdma, nvme, mmc, couche bloc…) et la dernière chose est « divers ». Cela inclut des mises à jour d'arch, d’utilitaires, et des corrections de code variées (réseau, systèmes de fichiers, modules de sécurité, et /mm dans le cœur du noyau).

Rien ici ne me met mal à l’aise à propos de ce cycle de parution. Touchons du bois.

Le journal abrégé est joint avec un résumé des détails, comme toujours.

Linus

RC6

Annonce

C’est le dimanche de Pâques ici, mais je ne laisse pas des choses bénignes comme l’arrivée d’un jour saint pour une religion majeure interrompre le flot de mon travail sur le développement du noyau. Pour la promenade occasionnelle en plongée, d’accord, mais se réunir pour un repas traditionnel, non. Il faut avoir des priorités. Il y a juste tout ce Memma à manger, même si votre femme a dû le préparer depuis zéro parce que personne ne consomme ce genre de chose aux US.

En tout cas, la RC6 est plus grosse que je l’aurais aimé, ce qui m’a fait revenir à l’historique, et curieusement ce n’est pas si inhabituel que ça. Nous avons récemment eu des pics similaires avec les 4.18 et 5.0.

Donc, je ne vais pas m’inquiéter avec ça. Je pense que c’est juste un hasard de timing dans les pull requests, et sans doute au moins partiellement dû au pull request réseau (avec un peu plus du tiers des changements relatifs au réseau, aussi bien dans les pilotes que dans la partie commune).

À part le réseau, nous avons les habituelles mises à jour d’autres pilotes (nvdimm, iio et gpu sortent du lot), d'arch (principalement x86 – les correctifs KVM ressortent), et les utilitaires (auto-tests et perfs)

Enfin, nous avons une collection d’autres changements variés : mm dans le cœur, des correctifs de système de fichiers, le scheduler et du traçage.

Mais malgré que la RC6 soit un peu plus grosse que je l’aurais espéré, l’ensemble est plutôt petit, et je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit d’inquiétant ici. En fait, une grande partie sont des choses vraiment triviales, certaines juste des corrections d’orthographe ou dans ce genre.

Jetez un œil au journal abrégé ci-joint pour les détails, si ça vous intéresse, mais surtout faites le tourner et mettez-le à l’épreuve…

Linus

RC7

Annonce

Si la RC6 était plus grosse que je l’aurais souhaité, ça semble bien dû au timing des pull requests car la RC7 est très petite.

Un peu moins de la moitié des patchs sont des modifications réseau de différentes sortes : un mélange du cœur du réseau, de pilotes et d’auto-tests pour Netfilter.

Le reste est surtout constitué des habituels correctifs d’architectures, de systèmes de fichiers, et autres pilotes (surtout rdma et gpu), et des changements divers (Documentation, traçage, et des fixlets mm)

Mais tout cela est plutôt petit. De plus, à peu près 30% des patchs sont marqués comme stables, donc dans l’ensemble, la 5.1 semble en bonne voie pour une publication la semaine prochaine.

Touchons du bois.

Linus

Les nouveautés Architectures x86 Intel & x86_64 AMD

Ajout de la plateforme Ice Lake Mobile dans le support d’intel_rapl (Running Average Power Limit).

Ajout de la plateforme Jacobsville dans le support d’intel_idle (Jacobsville est une plateforme basse consommation, descendant des premiers Atom, aujourd’hui famille 6 « Atom Tremont », pouvant être utilisée dans des « micros-serveurs » ou encore pour « l’Internet des objets »), et intel_idle leur permet de plonger en sommeil profond pour baisser la consommation électrique. L’intel_idle et les c_state ont parfois causé pas mal de soucis sur certains PC portables, tels que gel du système avec, et consommation électrique trop élevée sans. Et contrairement à l’acpi standardisé, les c_states peuvent changer d’un SoC à un autre. L’ajout de ce support devrait régler ce problème pour ces SoCs (processeur + chipset) Jacobsville.

Ajout du support du matériel MSN3700C de Mellanox.

Prise en charge des leds et des boutons pour les APU v2 et v3 de chez PCengines.

ARM

Comme d’habitude avec cette architecture, le support de nombreux nouveaux SoCs est intégré, et de nouveaux déclaratifs Device Tree font leur apparition. Entre autres choses on pourra citer :

L’arrivée du MT7629 de chez Mediatek, le tout dernier routeur wifi de la marque, avec un dual core Cortex A7 (et un support avec OpenWRT).

L’entrée des Renesa R7/AM2 (puce spécialisée dans le traitement d’image) et RZ/G2E. Ne vous emballez pas, il s’agit « juste » du Device Tree, et pas d’un support complet (la seconde puce, par exemple, embarque un PowerVR à côté de son dual-core Cortex A53).

Et bien d’autres, cependant sans rien qui sorte spécialement du lot pour être mentionné, aussi vous pouvez aller lire la liste complète des nouveautés ARM sur kernelnewbies. On notera juste l’arrivée d’une variante du Raspberry Pi, le 3 A+, pour laquelle un contrôle plus fin du Bluetooth est ajouté (indépendant de celui du wifi).

RISC-V

La prise en charge matérielle de RISC-V arrive à maturité et des correctifs de noyau avancés doivent être testés et exécutés au moins sur la carte de développeur HiFive Unleashed de SiFive.

Autres

Prise en charge du SoC Bitmain en tant qu’A53 double cœur combiné à un seul cœur RISC-V, bien que seul le processeur Arm soit pris en charge pour le moment. Il existe également un nouveau support pour Arm, notamment Socionext Milbeaut, NXP i.MX8QuadXPlus et quelques SoC Rensas.

Identification des processus

Le bien connu système de PID souffrait d’un problème de ré-attribution d’un numéro d’identifiant pour un processus pouvant éventuellement mener à une situation de concurrence où un processus A envoyait un signal à un processus B alors que ce dernier était stoppé et le numéro d’identifiant ré-attribué à un processus C. On peut lire cette discussion pour constater que certains usages ont réellement rencontré ce qui ne semblait être qu’un problème théorique.
Après de nombreuses discussions et propositions correctrices sur plusieurs axes, cette affaire est maintenant close avec l’ajout d’un nouvel appel système, pidfd_send_signal. Cette vidéo sur « ascii cinema » en présente les principes.

Gestion de la mémoire Mémoire vive non-volatile

Une nouveauté particulièrement intéressante est l’introduction d’un nouveau mode d’usage pour la « mémoire persistante ». Pour rappel, NVDIMM (non volatile dual in-line memory) est un type de mémoire résistante à un arrêt électrique : son contenu est conservé comme sur un disque dur. Le noyau prenait en charge ce type de matériel comme un disque. Il est maintenant possible d’utiliser la NVDIMM comme une barrette mémoire, en utilisant l’API de gestion de mémoire du noyau. Des gains de performances sont donc attendus, et ces gains seront maintenus pendant toute la séquence de fonctionnement de la machine, sans perte de perfs au fur et à mesure de l’usage. L’implémentation passe par un accès aléatoire du placement des nouveaux blocs. Comme le souligne Kees Cook il est plaisant de voir qu’une fonctionnalité de sécurité améliore les performances !

Est-ce que la NVDIMM ressemble plus à un fantôme qu’à une réalité, le marché et les constructeurs ne proposant au mieux qu’un ajout d’une petite batterie sur la barrette ? Les choses semblent bouger, notamment chez les grands fournisseurs de « solutions en nuage » et constructeurs tel que HP et Intel.

En aparté, et à côté de la NVDIMM, il se trouve que l’implémentation de DAX, spécifique aux architectures x86, a été proposée (lors du dernier « 2019 Linux Storage, Filesystem, and Memory-Management Summit » du début d’année) pour être considérée comme terminée.

Vider le swap

Une autre nouveauté marquant cette version est la réduction de complexité de l’algorithme derrière le mécanisme swapoff, opération permettant de vider la mémoire tampon pour renvoyer son contenu en mémoire vive. Opération que l’on soupçonne complexe et qui vient d’être simplifiée. Les gains de performances impressionnent : on passe de 80% de CPU et 8mn pour renvoyer 6G du swap vers la RAM, à 5% de CPU et 3mn pour la même op avec la nouvelle implémentation. Voir ce courriel pour en savoir plus.

Défragmentation des HugePages

Les Transparent HugePages continuent de recevoir des améliorations. Cette fois c’est pour leur gestion de la fragmentation, ce qui complète le travail précédent, et permet maintenant d’améliorer leur allocation. Voir ces explications, pour en apprendre plus. Le changement est noté comme « allocation proche de la perfection ». 22 patches constituent cette belle avancée.

OOM Killer

L’Out Of Memory Management reçoit une légère modification :
Pour éviter une situation où un processus bogué consommant toute la ram et le swap est tué, mais toujours relancé par le processus initial, c’est maintenant le processus père qui sera tué pour protéger le fonctionnement du système et des services. Aucun doute que certains ici ont connu ce type de situation avec, par exemple, des outils « constructeurs » complètement bogués et tués 10 fois par jour. Un voile de pudeur posé sur leur nom, on préfèrera mettre en lumière ce patch.

Gestion des dumps

Vous avez des machines disposant de beaucoup de mémoire vive, elles portent des VM et vous avez un besoin d’analyse de crashs ? Vous serez alors intéressé par l’exclusion des balloon pages des dumps du noyau, permettant de réduire (fortement ?) la taille de ces dumps. Au passage, elles ont aussi été exclues du processus d’hibernation. Pour rappel la technique du ballooning permet par exemple à la machine hôte de réclamer à une ou des machines invités de la mémoire vive inutilisée. Le premier patch explique en détails cette modification.

Sécurité SafeSetID

On notera surtout l’arrivée d’un nouvel LSM (Linux Security Module) : SafeSetID. Il s’agit d’autoriser ou non la transition d’UID par une liste blanche d’approbation côté système et l’obtention de privilèges de type CAP_SETUID. Pour le moment les appels systèmes SETUID sont pris en charge, les SETGUID devraient suivre sous peu. Lire la documentation du noyau pour aller plus loin.

eBPF

eBPF a le vent en poupe avec pas moins de 15 nouveautés. BPF, extended Berkeley Packet Filter a trois axes : le réseau, la sécurité (seccomp, landlock…) et l’instrumentation du noyau.
Au menu des nouveautés, il y a entre autre la création de rapports d’usage de BPF lui-même, l’ajout possible des en-têtes IP encapsulés dans les paquets pour IPIP, IP/GRE, IP/GUE pour IPv4 et v6, et le support du type __int128 sur les architectures AMD 64 (cf ce commit initial). Mais c’est le support de la concurrence qui retient le plus l’attention dans ces nouveautés avec l’ajout d’un spinlock. Les discussions ne sont pas terminées quant aux évolutions futures possibles au sujet de la gestion de la mémoire dans ou avec eBPF mais augurent de belles évolutions à venir.

Pour en savoir plus sur BPF, eBPF et l’outillage BCC, la lecture de cette explication (en français) couvrant une partie de l’usage et avec des exemples pour BCC et Python, peut vous être utile.

Bug de 2038

L’an de grâce 2038 pourrait être l’année d’un bug comparable à celui de l’an 2000 où des systèmes d’exploitations, des horloges matérielles, des systèmes de fichiers et des logiciels se retrouveront à afficher une date erronée (1901 au lieu de 2038, voir cet article sur Wikipedia). Ce problème concerne entre autres la représentation Posix du temps, dans laquelle cette représentation était limitée à 2 147 483 647 secondes (rapport entre le 01/01/70 et une représentation dans un entier signé de 32bits)

Le noyau compilé pour x86_64 est immunisé. Les architectures 32bits pourront, avec ce noyau 5.1, disposer d’une structure time_t sur 64bits. Une élégante et parfaite solution.

Périphériques et pilotes Cartes graphiques AMD

Du côté du pilote open source amdgpu, on a la prise en charge de BACO (Bus Active, Chip Off) pour les Vega 10 et 20, un mode d’économie d’énergie dans lequel la majeure partie du GPU est éteinte pendant les périodes d’inactivité afin de réduire considérablement la consommation d’énergie de la carte graphique.

Le PowerPlay pour les Vega 10 et 20 s’expose maintenant à l’espace utilisateur, via sysfs, ppfeatures permettant d’en configurer certains aspects : l’horloge : pp_dpm_socclk et l’accélération du/des ventilateurs pour les Vega10 et pp_dpm_fclk pour les Vega20. Ceci devrait ravir les OverClockers et être utile aussi pour maîtriser un peu plus la consommation d’énergie.

Intel

La protection HDCP (High-Bandwidth Digital Content Protection) en version 2.2 est prise en charge. Pour rappel il s’agit d’un mécanisme évitant la copie de flux numérique passant par les connecteurs HDMI, DVI et DisplayPort.

Le mode fastboot est maintenant actif par défaut. Ce mode permet d’éviter les multiples initialisations de la carte graphique et/ou de la résolution lors de la séquence de démarrage du système. C’est un bon complément pour une configuration en « boot silencieux ». Toutes les cartes au-delà de la neuvième génération en bénéficient.

Un exemple en vidéo avec une carte graphique autre qu’une Intel, où le rendu graphique de la séquence de boot est sans interruption depuis le bios jusqu’au bureau mais sur lequel il reste un ajustement final ; le fastboot activé par défaut pour les cartes Intel évite cet ajustement final.)

À noter aussi un petit correctif pour le « Mode TV » : fréquences 30, 50 et 60Hz en 1080p.

Quelques nouvelles déclarations de matériels, pour Coffee Lake et Ice Lake, du nettoyage dans le débogage. Il y a également l’ajout de l’exposition à l’espace utilisateur de la configuration RPCS (SSEU) pour les cartes de la onzième génération, « Gen11 », uniquement (visiblement contre-productif sur les autres générations), lire ce rapport initial pour en savoir plus sur un des constats et l’origine de la question.

Cartes sons

Côté audio ce sont surtout les ASOC qui reçoivent des nouveautés, avec pas moins de 26 nouveaux supports, allant du simple ajout d’un support du bouton de bascule vers un ensemble casque/micro de tête pour les séries Broxton chez Intel, jusqu’à l’arrivée d’un nouveau codec, le jz4725b, en passant par une nouvelle carte prise en charge par le module rt5651. C’est aussi l’arrivée du support pour l’équipement FireFace UCX de chez RME.

Bien que peu excitant pour ce kernel 5.1, le support audio de Linux continue son chemin. Les audiophiles préféreront peut-être se pencher sur la nouvelle couche logicielle PipeWire en dehors du noyau qui a pour ambition d’unifier audio et vidéo, remplacer à terme Jack et PulseAudio tout en préservant une compatibilité.

Réseau

Côté Mellanox toujours beaucoup de nouveautés, avec de petites modifications vraiment atomiques, et des améliorations surtout pour l’Infiniband :

  • Support du 50G par voie (sur les liens 50G / 100G / 200G). À noter que le support de ces cartes est d’ores et déjà rétroporté dans les distributions majeures.
  • Améliorations pour la série des cartes et adaptateurs InfiniBand de série 573xx de ce fabricant (incluant les 57500, connect-x6, cartes de débit 200G).

C’est fait dans le cadre de l’Open Fabric Alliance pour rapprocher les possibilités du pilote libre de leur pilote propriétaire. La cible principale est la meilleure adaptation du matériel au calcul haute performance. Les développeurs intéressés pourront consulter les manuels (au delà de Mellanox), disponibles chez Open Fabric. L’effort de convergence, de sources ouvertes et de partage ou mise en commun ne peut qu’être encore une fois salué.

Pour le grand public, côté Broadcom, des améliorations mineures dans le module brcmfmac, pour coller au nouveau fonctionnement des derniers firmwares.

Intelligence artificielle

Intégration du support de la carte « d’intelligence artificielle » de chez Habana Labs de génération Goya. La génération suivante, Gaudi, est d’ores et déjà prévue. Habana Labs présente son propre calculateur spécialisé, la carte Goya est plus spécialement conçu pour l’analyse, tandis que la carte Gaudi sera plus spécialement prévue pour l’apprentissage et elles s’interfacent toutes deux avec les piles logicielles du secteur (telles que TensorFlow) et surtout Habana Labs nous fait le plaisir de supporter avec du code libre directement chez kernel.org.
Ce secteur bouge beaucoup, Nvidia vient de se ré-inventer en « constructeur d’intelligence artificielle » tandis qu'Intel vient d’annoncer ses premières puces spécialisées et les acteurs de l’informatique en nuage : Google et AWS travaillent sur leurs propres chips.

Systèmes de fichiers et outillages IO_URING

IO_Uring fait son entrée officielle dans la branche stable avec cette 5.1. C'est une avancée majeure de ce noyau.
Il s’agit d’améliorer drastiquement les IO asynchrones, certes prises en charge depuis longtemps par Linux, mais dont l’implémentation recevait quelques critiques et méritait d'être améliorée. Cette nouvelle interface io_uring apporte la gestion bufferisée pour ces IO asynchrones, et le support d'autres types d’IO asynchrones. Cet article en anglais est un bon choix pour aller plus loin.

VFS

Le système de fichiers virtuels VFS permet d’utiliser différents systèmes de fichiers de manière transparente pour les applications. Cette coexistence via cette abstraction permet entre autres de s’affranchir des noms de volumes (problème bien connu de Windows) et constitue ce qui permet de gérer en « points de montage » avec l’appel système mount().
Bien que mount() ne souffre d’aucun problème, un nouvel appel système fsopen() voit le jour permettant une opération intermédiaire descriptive. Concrètement, là où aujourd’hui mount s’occupe de tout dans tous les cas, demain fsopen passera en premier et mount ne s’occupera que du strict nécessaire pour la cible. Il permettra à terme de nouvelles possibilités sur les systèmes de fichiers (remontage dans un namespace par exemple, d’autres exemples et des descriptions des limitations actuelles, sont explicités dans ce mail)
Cependant en lisant ces lignes on peut se demander quels gains réels sont attendus ? C’est également une des questions posées par certains mainteneurs du noyau, dont Linus, concernés aussi par la taille de ce patch sur un des systèmes centraux du noyau, et des possibles implications de sécurité que cela peut engendrer. Après des mois de révisions et d’améliorations, il semble bien aujourd’hui que fsopen() ait sa place dans le noyau. Nous aurons probablement l’occasion d’en reparler, peut-être bien à plusieurs reprises.

AutoFS

AutoFS se voit doté d’une nouvelle option « ignore », il s’agit d’une requête initiale venant de Red Hat, afin de permettre à des applications le souhaitant de ne pas tenir compte de ces points de montage. Votre serviteur émet un doute quant à la pertinence de cette solution, d’autres identifications existent pour éviter d’exposer des points de montage AutoFS, mais il ne semble s’agir que d’un début, comme le laisse entrevoir le commentaire du patch donc wait and see.

XFS

XFS, ajoute un mode always_cow (pour le copy on write) permettant visiblement un debug plus pertinent dans certaines situations et la prise en charge des matériels qui « ne permettent pas l’effacement de blocs » (zones déclarées en lecture seule). Un cas typique d’usage est un mécanisme de protection des données contre la corruption (coupure électrique par exemple) : un second espace de métadonnées est alloué et dédié aux logs jusqu’à ce que l’opération soit complète. Concrètement il n’y aura jamais de ré-écriture d’un bloc déjà existant, mais une mise à jour à côté. Voir cette petite documentation sur ZBC et ZDAC pour le contexte initial (ainsi qu’une ancienne présentation de Damien Le Moal à ce sujet. À noter que cette prise en charge était déjà effective dans le système de fichier F2FS.

NFS

NFS dépasse une limitation de la glibc pour la lecture du contenu d’un dossier en se dotant d’un cache spécifique. En fait de limitation, il s’agit surtout de s’affranchir des problèmes des performances (observables avec des outils usuels tel que ls en shell ou os.listdir en Python par exemple), causés par readdir alors que getdents existe, mais est absent de la glibc).
Ce patch annonce des gains de performances de l’ordre de 70% lors d’une énonciation du contenu d’un dossier (bémol : on parle là de dossiers contenant plusieurs centaines de milliers de fichiers).

CIFS

De l’amélioration aussi, via du cache, chez CIFS : la réponse à stat /montage ne nécessitera plus d’opération réseau à chaque fois. Intéressant de noter que ce patch est un travail collaboratif avec Microsoft — Samba/CIFS a fait du chemin depuis ses premières versions basées sur de la rétro-ingénierie.

FSNotify / fanotify

À côté des systèmes de fichiers ou affiliés, fanotify reçoit enfin le nécessaire pour la surveillance récursive. Celle-ci était auparavant source de consommations de mémoire (voire de CPU) car implémentée côté outils, ce n’est plus le cas et les outils pourront faire appel à dirent. Il bénéficie également d’une série de patchs améliorant les évènements du système de fichiers et son propre comportement.

Autres

Ceph, plateforme de stockage distribué, continue de recevoir des améliorations, tandis qu'ExoFS se fait sortir du noyau.

Enfin, il est maintenant possible, moyennant préparation, de booter directement un périphérique déclaré via device-mapper, donc sans initrd. Ceci ne concerne pas toutes les possibilités de device-mapper, seules six sont actuellement disponibles. Par exemple : boot direct sur une partition chiffrée, ou encore sur une partition « dm_verity ». Voir cette première documentation. Booter sur un DM, sans initrd, ça se teste rapidement !

LivePatch

La fonction « live patch » reçoit le « remplacement atomique » permettant de jongler avec plusieurs patchs en série cumulative : concrètement il est maintenant possible de retirer un patch d’une série. Cette amélioration est utile lorsque plusieurs patchs touchent à la même structure, la même fonction du noyau, mais également lorsqu’il s’agit de gérer des dépendances entre ces patchs.

Le sujet semble cependant toujours sensible malgré ces efforts de convergence (menant kgraft et kpatch vers un socle commun) car si certains acteurs (CloudLinux par exemple) proposant leur solution ne sont pas vraiment un problème à terme, Microsoft par contre possède un brevet (aux USA) sur l’idée, faisant ainsi peser un risque sur la vie de ce projet, et ne semble pas avoir clarifié la situation et son objectif à ce sujet.

Statistiques

Nous vous invitons simplement à lire les informations collectées par Jonathan Corbet pour LWN.net pour la RC-6.

Autour du noyau
  • Annonce de la création du « CHIPS Alliance Project » pour accélérer l’adoption du modèle Open Hardware. Les membres actuels sont Esperanto, Google, SiFive, et Western Digital. Pour lancer cette nouvelle alliance, Google a contribué à UVM pour les RISC-V. Le projet est hébergé aussi sur github. Plus d’information sur le site de l’alliance
  • Pas moins de 43 nouvelles compagnies rejoignent la Fondation Linux, dont Wolkswagen AG.
Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Sortie de Gnu Compiler Collection 9.1

mar, 07/05/2019 - 10:31

La nouvelle version de la collection de compilateurs GNU est sortie le 3 mai 2019.

Plus qu'à son habitude, elle apporte de très nombreuses améliorations. Une partie d'icelles a été motivée par la récente décision des développeurs de Firefox d'utiliser le compilateur, particulièrement pour les phases d'optimisation à l'édition des liens.

On note également la prise en charge du langage D.

Plus d'informations dans la suite de la dépêche.

Sommaire

Cette dépêche reprend en grande partie les notes de version de GCC.

Améliorations globales

Toutes les options de la ligne de commande qui attendent un nombre d’octets (comme les paramètres de taille de cache si on cible une version de processeur précise) acceptent un entier 64 bits mais aussi les suffixes standard SI et IEC comme kb, KiB, MB, MiB, GB et GiB.

Une nouvelle option -flive-patching=[inline-only-static|inline-clone] a été ajoutée pour faciliter la correction en direct dans un code en cours d’exécution. Ce mécanisme est utilisé pour introduire des modifications à chaud dans le noyau Linux (ksplices d’Oracle, kgraft de Suse ou kpatch de Red Hat IBM). Ces options permettent de faire varier le niveau d’optimisation du code généré pour que la correction puisse tout simplement être applicable.

Des options de complémentation ont été ajoutées pour faciliter l’utilisation de GCC en ligne de commande. L’idée est de faciliter l’utilisation de bash-completion.
Les diagnostics de GCC indiquent maintenant le numéro de la ligne de code concernée dans une marge à gauche, mais une option permet de désactiver cette information au cas où elle ne vous intéresserait pas (ou pour éviter de casser certains scripts).

Les diagnostics de GCC peuvent également donner des informations intéressantes sur le code concerné par le diagnostic, comme les types d’une expression, mais vous pouvez heureusement les désactiver.

$ g++ t.cc t.cc: In function 'int test(const shape&, const shape&)': t.cc:15:4: error: no match for 'operator+' (operand types are 'boxed_value<double>' and 'boxed_value<double>') 14 | return (width(s1) * height(s1) | ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ | | | boxed_value<[...]> 15 | + width(s2) * height(s2)); | ^ ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ | | | boxed_value<[...]>

Il est maintenant possible d'exporter les diagnostics au format json pour les gérer plus facilement par un programme derrière (option -fdiagnostics-format=json).

L'alignement consiste à mettre certaines fonctions, étiquettes, sauts et boucles à une adresse qui est souvent un nombre rond en hexadécimal pour faciliter la gestion mémoire par le processeur, par exemple une lecture en mémoire charge toujours une ligne de cache complète de 64 octets sur x86. Les options d'alignement prennent maintenant un paramètre supplémentaire afin de pouvoir éviter de sauter trop loin dans la mémoire (par exemple, au-delà d'une ligne de cache ou pire d'une page), perdant ainsi le bénéfice éventuel de l'alignement.

Des options permettent de sélectionner quels fichiers de sources doivent être instrumentés lors d'une compilation avec profilage du code.

Enfin l'outil AddressSanitizer qui permet de détecter dynamiquement les problèmes de mémoire lors du développement (souvent en fracassant interrompant le programme et en indiquant l'endroit de l'erreur mémoire) génère des zones rouges plus compactes pour les variables automatiques, ce qui permet de réduire l'empreinte mémoire d'un code binaire assaini compilé en vue de ces tests.

Information sur les optimisations -fopt-info

De nombreuses améliorations ont été ajoutées à l'option -fopt-info qui explique quelles optimisations ont pu (ou non) être réalisées sur le code.
Les messages sont préfixés par « optimisé », « raté » ou « note » plutôt que « note » pour tous.
La sortie de -fopt-info contient maintenant des informations sur les choix de mise en ligne d'inlining des fonctions :

$ g++ -c inline.cc -O2 -fopt-info-inline-all inline.cc:24:11: note: Considering inline candidate void foreach(T, T, void (*)(E)) [with T = char**; E = char*]/2. inline.cc:24:11: optimized: Inlining void foreach(T, T, void (*)(E)) [with T = char**; E = char*]/2 into int main(int, char**)/1. inline.cc:19:12: missed: not inlinable: void inline_me(char*)/0 -> int std::puts(const char*)/3, function body not available inline.cc:13:8: optimized: Inlined void inline_me(char*)/4 into int main(int, char**)/1 which now has time 127.363637 and size 11, net change of +0. Unit growth for small function inlining: 16->16 (0%) Inlined 2 calls, eliminated 1 functions

La sortie du vectoriseur a été rationalisée de sorte que les essais de vectorisation qui ont avorté sont affichés sous la forme
[LOOP-LOCATION]: couldn't vectorize this loop
[PROBLEM-LOCATION]: because of [REASON]
plutôt que par le journal exhaustif de toutes les décisions faites par le vectoriseur.
Par exemple:

$ gcc -c v.c -O3 -fopt-info-all-vec v.c:7:3: missed: couldn't vectorize loop v.c:10:7: missed: statement clobbers memory: __asm__ __volatile__("" : : : "memory"); v.c:3:6: note: vectorized 0 loops in function. v.c:10:7: missed: statement clobbers memory: __asm__ __volatile__("" : : : "memory");

Bien sûr des options permettent de retrouver l'ancien comportement
Une nouvelle option permet d'enregistrer les choix d'optimisation faits par GCC dans un fichier de nom SRCFILE.opt-record.json.gz.
Il est similaire à la sortie de -fopt-info, avec des informations additionnelles comme la chaîne d'inlining des fonctions et les informations de profilage si elles étaient utilisées.

La propagation de l'alignement de pile est maintenant contrôlable, de même que celle de l'adressabilité ou des propriétés 'lecture seule' ou 'écriture seule' des variables statiques.

Les fonctions intégrées suivantes ont été ajoutées :
__builtin_expect_with_probability pour donner des idées de probabilités de succès de la prédiction de branchement à l'optimiseur,
__builtin_has_attribute pour déterminer si une fonction, un type ou une variable a été déclaré avec un attribut particulier (par exemple des attributs de placement en mémoire)
__builtin_speculation_safe_value peut être utilisé pour limiter les attaques par exécution spéculative (type Spectre ou Meltdown)

En parlant d’attributs, il existe maintenant un attribut de copie qui permet de prendre les attributs d’une autre fonction et de les appliquer à la fonction courante. Cela marche également avec les définitions de type et les déclarations de variables.

Améliorations de la génération du code

La liste suivante n’est pas exhaustive.

Certains blocs de type switch…case ont été développés en utilisant de nouvelles stratégies (table de sauts, test de bits, arbre de décision).
Notamment, si le bloc affecte une variable qui est une fonction affine de l’entrée, l'arbre de décision peut être remplacé par l’expression correspondante. Par exemple :

int foo (int how) { switch (how) { case 2: how = 205; break; case 3: how = 305; break; case 4: how = 405; break; case 5: how = 505; break; case 6: how = 605; break; } return how; }

sera transformé en 100 * how + 5 pour les valeurs définies dans l’expression switch.

Optimisation interprocédurale

Les réglages par défaut de la passe d’inlining avaient plus les bases de données C++ en tête, spécialement en la couplant avec une passe d’optimisation à l’édition des liens (_link-time optimization, LTO). Elle est maintenant paramétrable finement pour les bases de code qui pourraient l’exiger (et le temps nécessaire au réglage de ces paramètres le justifie dans votre projet de développement).
Le partitionnement en fonctions chaudes/froides (qui cherche à déterminer quelles fonctions ne nécessiteront pas d’optimisation car peu utilisées) est plus précis et plus agressif.

Le passage à l’échelle a été fortement amélioré pour les grosses unités de compilation, particulièrement celles qu'on obtient avec l’optimisation à l’édition des liens sur de gros programmes. Honza Hubička, développeur de GCC, avait fait un gros travail qui avait été repris dans certains journaux ici même

Amélioration de l’optimisation après profilage

fprofile-use active maintenant des optimisations supplémentaires comme-fversion-loops-for-strides, -floop-interchange, -floop-unroll-and-jam, -ftree-loop-distribution
Les histogrammes de comptage ont été retirés, ce qui réduit la taille des fichiers de profil. Les histogrammes sont calculés à la volée lors de l'optimisation à l'édition des liens. Un meilleur paramétrage a été effectué (pour les lecteurs intéressés, regardez la documentation de hot-bb-count-ws-permille).

Amélioration de l'optimisation à l'édition des liens (LTO)

Les types sont simplifiés avant d'être envoyés à l'étape suivante, ce qui réduit significativement la taille des objets avant la LTO, l'utilisation de la mémoire lors de l'optimisation à l'édition des liens, et ce qui facilite la parallélisation de cette optimisation.
Le nombre de partitions possibles pour cette parallélisation a justement été augmenté de 32 à 128 par défaut, pour tenir compte des processeurs qui auraient plus de 32 fils d'exécution virtuels comme les processeurs ThreadRipper d'AMD. Bien sûr ce paramètre est modifiable pour les développeurs qui auraient la chance d'avoir une machine avec encore plus de cœurs !
Les alertes sur les violations de la règle C++ qui exige qu'il n'y ait qu'une seule déclaration sont maintenant plus informatifs et moins redondants. Ces violations sont souvent détectées à la LTO puisque c'est seulement là que le compilateur peut avoir une vision globale du programme.
Au final, la compilation de Firefox 66 et de LibreOffice 6.2.3 sur une machine à 8 cœurs ont été réduits de 5% comparé à GCC 8.3. La taille des fichiers objets pré-LTO a été réduite de 7%. Le temps nécessaire à l'étape LTO a été réduit de 11% et passe significativement mieux à l'échelle pour les environnements de développement encore plus parallèles. L'étape séquentielle de la LTO est 28% plus rapide, et consomme 20% de mémoire en moins. Dans l'étape parallèle, chaque fil utilise 30% de mémoire en moins.

Enfin l'outil gcov a une nouvelle option qui lui permet de colorier les fonctions chaudes comme l'outil perf fourni avec le noyau Linux. De plus il a changé son format interne pour JSON.

Améliorations spécifiques à certains langages

La prise en charge d'OpenACC en C, C++ et Fortran continue d'être maintenue et améliorée. La plupart de la spécification d'OpenACC 2.5 est implémentée.

C et C++

La version 5.0 de la spécification OpenMP est partiellement prise en charge pour les langages C et C++. Les évolutions sont très nombreuses et il faut s'attendre au développement de nouvelles fonctionnalités dans les versions ultérieures de GCC.
De nouvelles extensions et remontées d'alertes ont été ajoutées (notamment sur le format des paramètres de fonctions d'entrée/sortie type printf qui pourraient dépasser les chaînes fournies en entrée et donner lieu à des dépassements de tampon).
Lorsque le compilateur suggère une correction pour une erreur, la détection et la gestion des fautes de frappe ont été améliorées.

C

Une prise en charge préliminaire partielle de la version à venir du langage C, actuellement nommée C2X, a été ajoutée. C’est une véritable révolution qui s’annonce dans le monde des développeurs C. Pour le moment GCC prend en charge les assertions statiques Static_assert à un seul argument (contre deux dans la version C11, ajoutée dans GCC 4.6). Les extensions GNU sont disponibles avec l’option -std=gnu2x et les habituelles alertes de compatibilité ont également leur option dédiée (la rédaction recommande l’utilisation de -Wpedantic pour résoudre ce genre de problèmes).
Plus sérieusement ce nouveau standard sera peut-être l’occasion pour Microsoft de mettre sa bibliothèque C à jour, eux qui ont toujours refusé de passer au standard C11.

Enfin une nouvelle alerte spécifique à certaines fonctions standard a été ajoutée, par exemple l’utilisation de la fonction valeur absolue abs sur des flottants fera émettre la suggestion d’utiliser fabs.

C++

De nouvelles alertes sont remontées quand on compile un code qui utilise des déclarations implicites de constructeurs (de copie ou d'opérateur d'affectation) quand un seul des deux est explicitement fourni.
D'autres alertes appellent l'attention du développeur sur un risque d'utiliser des pointeurs dans le vide en cas de retour ou d'affectation depuis de listes temporaires.
Des alertes d'optimisation manquée ou d'appel redondant concernent la construction std::move.
Une alerte concerne les fonctions de conversion qui ne peuvent pas être appelées en raison du typage.

L’interface C++ de GCC prend maintenant en charge quelques fonctionnalités du futur standard C++2a telles que basé sur la plage pour les instructions avec initialiseur range-based for statements with initializer, les fonctions lambda constructibles et assignables ou dans un contexte non évalué, les membres vides, les attributs probables/improbable, des appels de fonctions virtuelles dans des expressions constantes, rendre des constructeurs explicites dans des concepts pour simplifier l’écriture et éviter les constructions de type SFINAE, l’imbrication d’espaces de nommage, faciliter la capture des arguments dans une fonction lambda qui en a un nombre variable (en évitant de devoir utiliser std::tuple<…>…
Vous l’aurez compris le C++ est un langage très vivant et sa prise en charge sera au top dans GCC une fois le standard finalisé !

Le compilateur peut maintenant indiquer la localisation pertinente de certains problèmes d’initialisation. Par exemple :

$ g++ -c bad-inits.cc bad-inits.cc:10:14: error: cannot convert 'json' to 'int' in initialization 10 | { 3, json::object }, | ~~~~~~^~~~~~ | | | json bad-inits.cc:14:31: error: initializer-string for array of chars is too long [-fpermissive] 14 | char buffers[3][5] = { "red", "green", "blue" }; | ^~~~~~~ bad-inits.cc: In constructor 'X::X()': bad-inits.cc:17:13: error: invalid conversion from 'int' to 'void*' [-fpermissive] 17 | X() : one(42), two(42), three(42) | ^~ | | | int

Auparavant, GCC indiquait une erreur à la parenthèse (ou accolade) fermante

La remontée d’erreur liées à une mauvaise résolution des fonctions ou opérateurs surchargés a été améliorée. Dans l’exemple suivant, le compilateur met en évidence l’argument problématique et le paramètre auquel il ne peut pas être converti.

$ g++ param-type-mismatch.cc param-type-mismatch.cc: In function 'int test(int, const char*, float)': param-type-mismatch.cc:8:32: error: cannot convert 'const char*' to 'const char**' 8 | return foo::member_1 (first, second, third); | ^~~~~~ | | | const char* param-type-mismatch.cc:3:46: note: initializing argument 2 of 'static int foo::member_1(int, const char**, float)' 3 | static int member_1 (int one, const char **two, float three); | ~~~~~~~~~~~~~^~~

Les diagnostics au sujet d’opérateurs binaires utilisent des couleurs pour les distinguer et les soulignent différemment.
Les diagnostics qui concernent les appels de fonctions soulignent plus facilement le paramètre pertinent de la déclaration.

$ g++ bad-conversion.cc bad-conversion.cc: In function 'void caller()': bad-conversion.cc:9:14: error: cannot convert 'bool' to 'void*' 9 | callee (0, false, 2); | ^~~~~ | | | bool bad-conversion.cc:3:19: note: initializing argument 2 of 'void callee(int, void*, int)' 3 | void callee (int, void *, int) | ^~~~~~

Comme GCC le fait pour le C depuis la version 7, dorénavant en C++ l’option -Wformat (qui vérifie les appels à scanf et consorts) montre la localisation précise du problème détecté au sein des chaînes de caractères avec les arguments et soulignera l’argument concerné lors de l’appel de la fonction.
Par exemple

$ g++ -c bad-printf.cc -Wall bad-printf.cc: In function 'void print_field(const char*, float, long int, long int)': bad-printf.cc:6:17: warning: field width specifier '*' expects argument of type 'int', but argument 3 has type 'long int' [-Wformat=] 6 | printf ("%s: %*ld ", fieldname, column - width, value); | ~^~~ ~~~~~~~~~~~~~~ | | | | int long int bad-printf.cc:6:19: warning: format '%ld' expects argument of type 'long int', but argument 4 has type 'double' [-Wformat=] 6 | printf ("%s: %*ld ", fieldname, column - width, value); | ~~~^ ~~~~~ | | | | long int double | %*f

De nombreuses suggestions ont été ajoutées qui pourraient concerner l’oubli d’un return *this. Cela concerne plusieurs opérateurs. Par exemple :

$ g++ -c operator.cc operator.cc: In member function 'boxed_ptr& boxed_ptr::operator=(const boxed_ptr&)': operator.cc:7:3: warning: no return statement in function returning non-void [-Wreturn-type] 6 | m_ptr = other.m_ptr; +++ |+ return *this; 7 | } | ^

Ou encore quand le compilateur s’attend à avoir un nom de type :

$ g++ -c template.cc template.cc:3:3: error: need 'typename' before 'Traits::type' because 'Traits' is a dependent scope 3 | Traits::type type; | ^~~~~~ | typename

Ou encore quand le développeur essaye d'utiliser un membre accesseur comme s'il s'agissait d'un membre de données :

$ g++ -c fncall.cc fncall.cc: In function 'void hangman(const mystring&)': fncall.cc:12:11: error: invalid use of member function 'int mystring::get_length() const' (did you forget the '()' ?) 12 | if (str.get_length > 0) | ~~~~^~~~~~~~~~ | ()

Ou pour les énumérations à portée limitée (apparues avec C++11) :

$ g++ -c enums.cc enums.cc: In function 'void json::test(const json::value&)': enums.cc:12:26: error: 'STRING' was not declared in this scope; did you mean 'json::kind::STRING'? 12 | if (v.get_kind () == STRING) | ^~~~~~ | json::kind::STRING enums.cc:3:44: note: 'json::kind::STRING' declared here 3 | enum class kind { OBJECT, ARRAY, NUMBER, STRING, TRUE, FALSE, NULL_ }; | ^~~~~~

Et une variante pour intégrer les suggestions pour les fautes de frappes pour les membres de données avec accesseur :

$ g++ -c accessor-fixit.cc accessor-fixit.cc: In function 'int test(t*)': accessor-fixit.cc:17:15: error: 'class t' has no member named 'ratio'; did you mean 'int t::m_ratio'? (accessible via 'int t::get_ratio() const') 17 | return ptr->ratio; | ^~~~~ | get_ratio()

Enfin bon nombre de diagnostics ont été améliorés en reliant la suggestion à l'erreur initiale plutôt que d'émettre les fameuses « notes ».

$ g++ typo.cc typo.cc:5:13: error: 'BUFSIZE' was not declared in this scope; did you mean 'BUF_SIZE'? 5 | uint8_t buf[BUFSIZE]; | ^~~~~~~ | BUF_SIZE Bibliothèque standard C++ (libstdc++)

La prise en charge de C++17 a été améliorée

  • Tout d'abord, elle n'est plus marquée comme expérimentale.
  • On peut choisir la politique d'exécution parallèle dans l'en-tête <execution>
  • L'interface abstraite a été ajoutée
  • Les types et fonctions de ne nécessitent plus de lier avec -lstdc++fs.

La prise en charge expérimentale de C++2a comprend :

  • les traits std::remove_cvref, std::unwrap_reference, std::unwrap_decay_ref, std::is_nothrow_convertible, et std::type_identity.
  • les en-tête et .
  • l'effacement uniforme de conteneurs std::erase_if
  • la vérification de préfixe ou de suffixes de chaînes (fonctions starts_with, ends_with)
  • les fonctions utiles en interpolation std::midpoint et std::lerp
  • std::bind_front, std::visit<R>, std::assume_aligned, std::pmr::polymorphic_allocator<std::byte>, std::is_constant_evaluated()
  • des utilitaires de construction de type « utilisation-allocation »
  • la prise en charge du type char8_t
  • la prise en charge d'un delete efficace pour les classes de taille variable (similaire à delete[])
  • la prise en charge de l'ouverture de flux sur des fichiers avec des noms utilisant des caractères étendus sous Windows
  • la prise en charge incomplète de la bibliothèque C++17 Filesystem et de la spécification technique ISO/IEC Filesystem sous Windows
  • la prise en charge incomplète et expérimentale de la spécification technique ISO/IEC Networking
D

Le langage [D] est pris en charge en version 2.076.

Fondé sur l'utilisation d'un ramasse-miette comme Java, de la programmation par contrats comme Eiffel, multi-paradigmes comme C++ dont il s'inspire, va-t-il se faire une place là où Rust est en plein essor et Go continue sur sa lancée ?

Fortran

Les entrées/sorties asynchrones sont maintenant prises en charge en totalité pour les systèmes qui proposent pas les variables conditionnelles POSIX (au contraire d'AIX). Les programmes doivent être liés avec la bibliothèque pthreads pour les utiliser, sinon les entrées/sorties sont faites de manière synchrone.
Diverses fonctionnalités utiles ont été ajoutées (MINLOC et MAXLOC acceptent l'argument BACK, IS_CONTIGUUOUS ou FINDLOC…).
Les variables complexes donnent maintenant accès à leur partie réelle et leur partie imaginaire viac%re et c%im.
Certains paramètres de types peuvent être récupérés, par exemple str%len ou a%kind.
Les descripteurs C et le fichier d'en-tête ISO_Fortran_binding.h ont été implémentés.
Les fonctions MAX et MIN ne garantissent plus un retour si l'un de leurs arguments est NaN, ce qui est conforme au standard Fortran et que font les autre compilateurs Fortran. Si besoin, il faut vérifier l'entrée de manière explicite avec les fonctions instrinsèques IEEE_IS_NAN du module IEEE_ARITHMETIC.

Une nouvelle option -fdec-include, activée aussi par -fdec, a été ajoutée à la ligne de commande comme extension de compatibilité pour du code ancien. Avec cette option, la directive INCLUDE est analysée comme une déclaration, ce qui permet à la déclaration d'être écrite sur plusieurs lignes en utilisant le symbole de continuation de ligne.

Une nouvelle directive BUILTIN a été ajoutée. Son utilité réside dans la fourniture d'une API entre le compilateur GCC et la bibliothèque GNU C qui définirait des implémentations vectorisées de fonctions mathématiquesx

libgccjit

Rappelons qu'il s'agit d'une bibliothèqe fournie depuis la version 5.2 de GCC, et qui permet de l'utiliser comme un compilateur à la volée (just-in-time). Autrement dit, c'est une manière d'utiliser GCC non pas comme un exécutable séparé mais comme une bibliothèque dans un programme existant. Cela rend l'écriture de compilateurs très facile.

L'interface de programmation (API) de libgccjit a un nouveau point d'entrée, gcc_jit_context_add_driver_option.

Nouvelles architectures cibles et améliorations particulières AArch64 et Arm Changement d'interface binaire (ABI)

Un bug dans l'implémentation du standard d'appels de procédure (AAPCS) a été corrigé. Il affectait les versions 6, 7 et 8 de GCC. En effet, une structure contenant un champ de bits basé sur un type entier de 64 bits et ne contenant aucun autre élément nécessitant un alignement sur 64 bits pouvait être passé de manière incorrecte en paramètre lors d'un appel de fonction. Ce changement d'interface binaire peut casser les applications existantes, aussi l'option -Wpsabi fournit une alerte pour le code qui pourrait être affecté.

De nouveaux processeurs sont maintenant prix en charge : Arm Cortex-A76 (cortex-a76), Arm Cortex-A55/Cortex-A76 DynamIQ big.LITTLE (cortex-a76.cortex-a55), Arm Neoverse N1 (neoverse-n1). Les identificateurs GCC peuvent être utilisés comme arguments pour les options -mcpu ou mtune si on veut compiler spécialement pour un de ces processeurs.

Les instructions pour manipuler des nombres complexes de la spécification ACLE Armv8.3-A sont prises en charges au travers de fonctions intégrées quand l’option -march=armv8.3-a (ou équivalent) est ajoutée. C’est même possible si on utilise des flottants demi-précision (qui tiennent sur 16 bits seulement) en ajoutant le drapeau +fp16, par exemple -march=armv8.3-a+fp16.

L'architecture Armv8.5-A est maintenant prise en charge, y compris avec ses fonctionnalités de sécurité (notamment pour contrer l'attaque Spectre) qui ne touchent que l'assembleur généré. Ainsi, il est possible d'ajouter une instruction Speculation Barrier, des instructions restreignant l'exécution et la prédiction de données, ou encore des instructions qui sont sûres face aux attaques de type "Speculative Store Bypass".

AArch64

Nouveau processeur pris en charge, le Arm Neoverse E1, nouvelles fonctionnalités (génération d'aléa, marquage mémoire, protection de branche).
Dans GCC, la prise en charge de l'architecture AArch64 inclut maintenant des protections contre les attaques de type stack clash qui si elles ne sont pas nouvelles dans le principe connaissent toujours des développements contournant les mécanismes mis en place (comme une page vide autour de la pile qui génèrera une interruption en cas d'accès). Ainsi, la taille de l'espace intouchable autour de la pile est paramétrable entre 4KiB et 64KiB.

Arm

Les architectures Armv2 (datant de 1986) et Armv3 ont été retirées, comme Armv5 et Armv5E qui ne sont utilisées par aucune puce connue (à l'inverse de Armv5T, Armv5TE etd Armv5TEJ qui sont toujours prises en charge par GCC).
La configuration de l'unité de virgule flottante des Cortex-R7 et Cortex-R8 avec l'option -mcpu kivabien a été corrigée.

Support pour les cartes graphiques AMD à cœurs GCN

Dans le but de pouvoir utiliser les cartes graphiques AMD récentes comme unité de calcul dans des programmes utilisant OpenMP ou OpenACC, GCC peut maintenant générer du code pour les cœurs AMD Fiji et Vega10 (gfx900). Il est pour le moment limité à des programmes complets à un seul fil d'exécution (autrement dit : inutile en l'état) mais c'est un premier pas très important pour préparer l'avenir.

ARC

Ceux qui utilisent un des processeurs très modulaires Argonaut peuvent maintenant demander à utiliser une passe d'allocation de registre similaire à celle utilisée par défaut dans la majorité des autres architectures plutôt que l'algorithme par rechargement, ancien et qui produit du code moins efficace. De plus il est maintenant possible de compiler du code haute densité pour les processeurs qui l'acceptent et d'utiliser l'instruction branch-and-index.

C-SKY

Les processeurs de conception chinoise C-SKY sont maintenant pris en charge par GCC après l'avoir été par le noyau Linux tout récemment. Il s'agit d'une conception nouvelle de parenté inspirée par RISC-V.

Sera-ce la dernière nouvelle architecture à être intégrée à GCC ? En effet, la question se pose quand la majorité de l'industrie hors ARM et AMD64 se tourne vers RISC-V.

IA-32/x86-64

La prise en charge des instructions de protection mémoire Intel MPX (Memory Protection Extensions) a été retirée. Ces instructions supplémentaires étaient prévues pour mieux protéger la mémoire lors de l'accès par pointeur, pour éviter les failles de sécurité de type “dépassement de tampon”. Toutefois l'aide d'Intel aux développeurs des projets libres pour leur prise en charge dans le compilateur et le noyau fut assez parcellaire et leur prise en charge a été retirée dans le noyau Linux depuis la version 4.20.

De plus ce jeu d'instruction entrait en conflit avec d'autres jeux d'instructions pour les architectures IA-32/X86-64 (également proposées par Intel, telles Intel TSX et Intel SGX), elles ne protégeaient pas contre les attaques de type Spectre/Meltdown, ralentissaient inutilement les programmes tournant sur les processeurs qui ne les supportent pas et forçaient les développeurs C/C++ à ne pas utiliser des constructions de programmation pourtant très classiques.

OpenRISC

Les processeurs OpenRISC sont maintenant pris en charge. Plus ancien que RISC-V mais aux choix techniques différents, cette architecture est complètement ouverte et devient ainsi pleinement prise en charge par les outils GNU.

Systèmes d'exploitation Windows

Un bug de l'ABI C++ Microsoft a été corrigé. Il concernait la gestion des champs de bits. L'ABI Microsoft est utilisée pour les cibles Mingw, pour PowerPC, IA-32 et x86-64 si vous insistez, voire SuperH mais à ce niveau de technicité vous savez probablement ce que vous faites.

Architectures et systèmes d'exploitation marqués comme obsolètes

Le support de Solaris 10 et du processeur Cell (qu'on trouvait dans la Playstation 3) ont été déclarés obsolètes et seront retirés dans les versions futures de GCC.

Gestion des greffons

Les développeurs de greffons verront leur vie facilitée, car le sous-système de diagnostics de GCC peut maintenant regrouper les diagnostics associés (et les hiérarchiser dans un rapport au format json).
GCC a également un ensemble de recommandations pour l'utilisabilité, avec des informations et des conseils sur la manière de développer de nouveaux diagnostics.

Autres améliorations notables

La suite de tests internes de gcc (selftest) fonctionne maintenant en C++ et en C, au moins quand on compile GCC en mode de déverminage (debug).

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Revue de presse de l'April pour la semaine 18 de l'année 2019

lun, 06/05/2019 - 18:18

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l'April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l'April.

[Developpez.com] DuckDuckGo propose le Do Not Track Act, un projet de loi qui obligerait les sites

✍ Stéphane le Calme, le jeudi 2 mai 2019.

S’il fallait reconnaître l’une des caractéristiques des grandes régies publicitaires, c’est qu’elles se servent de plus en plus d’outils invasifs pour diffuser de la publicité ciblée. Un site ou une application unique peut contenir des dizaines de trackers, créant ainsi un profil détaillé de qui vous êtes et de ce que vous faites en ligne. Après Cambridge Analytica et d'innombrables autres scandales liés à la protection des données, le danger de l’utilisation à mauvais escient de ces profils a trouvé son illustration.

[Next INpact] Justice: un marché public ne peut favoriser un logiciel propriétaire

✍ Marc Rees, le jeudi 2 mai 2019.

Selon une ordonnance diffusée par Next INpact, un marché public visant un logiciel propriétaire a été annulé par le tribunal administratif de Strasbourg, faute d'avoir respecté les règles de concurrence. La juridiction de référés a détaillé les conditions de cet encadrement sur fond de Code des marchés publics.

Et aussi:

[La gazette.fr] L'open-data ne peut pas se passer du logiciel libre

✍ Baptiste Cessieux, le jeudi 2 mai 2019.

Pionnier et défenseur du logiciel libre, Richard Stallman tenait conférence lors du salon InOut, à Rennes. Pour l’informaticien, les collectivités doivent faire attention à utiliser des logiciels qui respectent 4 libertés. L’enjeu est de taille: il s’agit ni plus ni moins de leur indépendance et de leur capacité à décider en concertation.

[Le Monde Informatique] La Dinsic actualise son référentiel de logiciels libres

✍ Jacques Cheminat, le jeudi 2 mai 2019.

Après un peu d'attente, la Dinsic a publié le socle interministériel des logiciels libres (SILL) pour l'année 2019. Quelques entrées sont à souligner notamment sur l'anonymisation des données et Kubernetes.

Précision de l'équipe revue de presse: La version du SILL qui est sur github (https://disic.github.io/sill/index.html) est présentée comme une version de travail. Donc, non encore validée.

Et aussi:

[Developpez.com] L'open source souffre-t-il d'un problème du «travail gratuit»? Oui

✍ Bill Fassinou, le lundi 29 avril 2019.

Le mouvement open source s’est rapidement développé depuis sa création il y a environ vingt ans. L’open source est aujourd’hui présent dans presque tous les domaines de l’informatique et les entreprises technologiques s’y intéressent de plus en plus. Les solutions open source sont désormais au même rang que les solutions propriétaires dans le paysage des logiciels du secteur public. Les décideurs effectuent d’ailleurs de plus en plus leur choix à partir d’un jugement éclairé, en comparant systématiquement solutions propriétaires et solutions libres.

[LeMagIT] Open Source et circulaire Ayrault: des effets sur l'emploi IT, conclut la Harvard Business School

✍ Cyrille Chausson, le lundi 29 avril 2019.

La circulaire Ayrault de 2012 aurait eu des effets sur le nombre de contributions et de contributeurs individuels en France mais aussi sur des enjeux sociétaux comme le nombre de start-ups et l’emploi IT. Harvard Business School y voit un moteur social et de compétitivité nationale.

Et aussi:

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées d’avril 2019

lun, 06/05/2019 - 01:35

Nous continuons sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, correctifs, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois d’avril 2019 :

Les livres qu’ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche. N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

Certains gagnants n’ont pas pu être joints ou n’ont pas répondu. Les lots ont été réattribués automatiquement. N’oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d’une dépêche. En effet, c’est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu’aux éditions Eyrolles et ENI.

Les livres sélectionnés par les gagnants :

             Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Les journaux LinuxFr.org les mieux notés d’avril 2019

dim, 05/05/2019 - 19:16

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l’équipe de modération avant publication. C’est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori des modérateurs. Ceux‐ci s’appellent des journaux. Voici un florilège d’une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs… qui notent. Lumière sur ceux du mois d’avril passé :

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Ubuntu Party de Paris — 18 et 19 mai 2019

dim, 05/05/2019 - 15:08
Ubuntu Party de Paris

L’Ubuntu Party est un évènement gratuit et accessible à toutes et tous, visant à faire découvrir Ubuntu et les logiciels libres au grand public. Conférences et ateliers sont détaillés en seconde partie.

On vous y propose :
  • de nombreuses conférences traitant de sujets liés au logiciel libre et ses enjeux ;
  • une salle dédiée à l’accompagnement et l’entraide, pour notamment l’installation d’Ubuntu sur vos ordinateurs personnels ; nous vous invitons à vous inscrire au préalable afin de faciliter le travail de l’équipe bénévole : https://ubuntu-paris.org/inscription.php ;
  • des ateliers pour passer à la pratique ;
  • un espace jeunesse mis en place et animé par nos bénévoles pour les enfants et adolescents qui vous accompagnent ;
  • un village associatif pour en apprendre plus et échanger avec des acteurs du logiciel libre.
Conférences au programme Samedi
  • 11 h : De l’État de droit à l’État de surveillance - Asma Mhalla ;
  • 12 h : Jeux vidéo : La solution ./play.it - Mopi et VV221 ;
  • 13 h : Internet et FAI associatifs - Elzen et Khrys ;
  • 13 h : Un système libre sur votre téléphone : Ubuntu Touch, par la communauté UBports - arudy ;
  • 14 h : Vos traces, dans la pratique - Nanar de Nanardon ;
  • 14 h : À la découverte de réseaux sociaux libres (Hervé) ;
  • 15 h 30 : Movim - Timothée Jaussoin ;
  • 16 h : Libre, Moche, et alors ? - Maiwann ;
  • 17 h : Software Heritage : la bibliothèque d’Alexandrie du logiciel - Nicolas Dandrimont.
Dimanche
  • 11 h : Elzen - Sciences et logiciels libres ;
  • 12 h : Suzanne Vergnolle - Regards Citoyens ;
  • 13 h : Bastien : Soutenir financièrement le Logiciel Libre : L’initiative Fund the code ;
  • 13 h : Un système libre sur votre téléphone : Ubuntu Touch par la communauté UBports - arudy ;
  • 14 h : Exodus Privacy - Applications mobiles et vie privée ;
  • 14 h : La dématérialisation et ses échecs - Nanar de Nanardon ;
  • 14 h, salle studio : Nanar de Nanardon : La dématérialisation et ses fails ;
  • 15 h : Retour sur la Directive du droit d’auteur avec la Quadrature du Net - Lionel Maurel et Arthur Messaud ;
  • 16 h : Pour un design ouvert - Geoffrey Dorne.

Les descriptions des conférences sont sur notre site ubuntu-paris.org

Informations pratiques

L’évènement se tiendra les 18 et 19 mai 2019, de 11 h à 18 h au Carrefour Numérique (étage -1) de la Cité des sciences et de l’industrie, à Paris.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le site ubuntu-paris.org.

En espérant vous y voir nombreuses et nombreux !

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Agenda du Libre pour la semaine 19 de l’année 2019

sam, 04/05/2019 - 16:16

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 38 événements (0 en Belgique, 35 en France, 0 au Luxembourg, 2 au Québec, 1 en Suisse et 0 en Tunisie) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire [FR Montpellier] Framapermanence - Le lundi 6 mai 2019 de 18h00 à 21h00.

Réunion du framagroupe montpelliérain. Ces réunions ont pour objectif de monter des projets en droite ligne des activités de Framasoft : Dégooglisons Internet, les Chatons pour Collectif d’Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires, framalibre, framakey, framapack…

Les thèmes

  • Dégooglisons Internet - P-Y Gosset - TV5Monde
  • Contributopia dégoogliser ne suffit pas
  • discussion autour du projet CHATONS Montpellier
  • BIM Bienvenue sur l’Internet Montpelliérain (BIB, Iloth, Montpel’libre)
  • organiser des Framapermanences
  • des Framapéros
  • discussions libres
  • échanges d’idées
  • faire des perspectives pour les actions futures
  • tout simplement, passer un moment convivial

Ces dernières années ont vu se généraliser une concentration des acteurs d’Internet (Youtube appartient à Google, WhatsApp à Facebook, Skype à Microsoft, etc.). Cette centralisation est nuisible, non seulement parce qu’elle freine l’innovation, mais surtout parce qu’elle entraîne une perte de liberté pour les visiteurs. Les utilisateurs de ces derniers services ne contrôlent plus leur vie numérique leurs comportements sont disséqués en permanence afin de mieux être ciblés par la publicité, et leurs données, pourtant privées (sites visités, mails échangés, vidéos regardées, etc.) peuvent être analysées par des services gouvernementaux.

La réponse que souhaite apporter Framasoft à cette problématique est simple mettre en valeur, pour chacun de ces services privateurs de liberté, une alternative Libre, Éthique, Décentralisée et Solidaire.

Ainsi, nous vous invitons à venir participer aux Framapermanences qui auront lieu à la Maison des Adolescents de l’Hérault, le premier lundi de chaque mois, de 18h00 à 21h00.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible et auprès de la MDA34.

Cet événement vous est proposé par le partenariat qui lie la Maison des Adolescents de l’Hérault, Framasoft et Montpel’libre.

[FR Montpellier] Points Libres GNU/Linux et Logiciels Libres - Le lundi 6 mai 2019 de 19h00 à 21h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements techniques aux systèmes d’exploitation libres, pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien.

Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes

  • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
  • Préinscription aux prochains Cafés Numériques et Install-Party
  • Premières explorations du système
  • Installations et configurations complémentaires
  • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
  • Prise en main, découverte et approfondissement du système

Les Points Libres ont lieu à la Maison des Adolescents de l’Hérault, le premier lundi de chaque mois, de 19h00 à 21h00.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible et auprès de la MDA34.

Cet événement vous est proposé par le partenariat qui lie la Maison des Adolescents de l’Hérault et Montpel’libre.

Notre bibliothèque de livres, documents, revues… GNU/Linux, systèmes et logiciels libres est disponible à la consultation dans la salle des partenaires, au premier étage.

[FR Montpellier] Points Libres GNU/Linux et Logiciels Libres - Le lundi 6 mai 2019 de 19h00 à 21h00.

L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements techniques aux systèmes d’exploitation libres, pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien.

Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes

  • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
  • Préinscription aux prochains Cafés Numériques et Install-Party
  • Premières explorations du système
  • Installations et configurations complémentaires
  • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
  • Prise en main, découverte et approfondissement du système

Les Points Libres ont lieu à la Maison des Adolescents de l’Hérault, le premier lundi de chaque mois, de 19h00 à 21h00.

Points Libres

  • lundi 3 septembre 2018 de 19h00 à 21h00
  • lundi 1 octobre 2018 de 19h00 à 21h00
  • lundi 5 novembre 2018 de 19h00 à 21h00
  • lundi 1 décembre 2018 de 19h00 à 21h00
  • lundi 7 janvier 2019 de 19h00 à 21h00
  • lundi 4 février 2019 de 19h00 à 21h00
  • lundi 4 mars 2019 de 19h00 à 21h00
  • lundi 1 avril 2019 de 19h00 à 21h00
  • lundi 6 mai 2019 de 19h00 à 21h00
  • lundi 3 juin 2019 de 19h00 à 21h00

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé par le partenariat qui lie la Maison des Adolescents de l’Hérault et Montpel’libre.

Lundi 4 mars 2019 de 19h00 à 21h00 (1e lundi de chaque mois)
Maison des Adolescents de l’Hérault - 9, rue de la République 34000 Montpellier
Inscription nécessaire

[FR Lyon] Initiation approfondie à Blender - Le lundi 6 mai 2019 de 19h30 à 21h30.

Initiation approfondie à Blender

Public concerné initié à avancé.

Chaque 1 lundi du mois à la MJC Montchat, l’ALDIL vous propose une série d’ateliers sur le logiciel Blender (modélisation 3D et animation).

L’objectif final est de réaliser un petit film d’animation en équipe.

Il est possible d’intégrer des participants tout au long de l’année en fonction de leur connaissance du logiciel.

A la suite d’une première initiation sur 4 sessions démarrée en décembre dernier, il est temps d’explorer les autres possibilités qu’offre l’outil 3D.

Blender est disponible pour GNU/Linux, MacOS X et Windows. Il est recommandé d’amener son ordinateur, mais des PC sous GNU/Linux sont disponibles sur place pour les participants qui n’ont pas de machine portable.

[FR Paris] Atelier Hebdomadaire de Contribution au Libre - Le mardi 7 mai 2019 de 10h00 à 19h00.

Une journée de co-travail sur le thème de la contribution au logiciel libre.

Chacun vient avec son sujet individuel avec l'intention d'y travailler au cotés d'autres contributrices/teurs.

Le prix d'entrée est de 25 euros pour la journée (tarif Narma).

[FR Lille] Les logiciels libres et open source pour les entreprises - Le mardi 7 mai 2019 de 11h00 à 12h00.

Quels sont les meilleurs logiciels libres et open source pour les entreprises

Découvrez et échangez entre dirigeants d'entreprises sur les différentes solutions plus ou moins connues mais toujours utiles

[FR Le Mans] Permanence de remplacement du mercredi 8 mai - Le mardi 7 mai 2019 de 13h00 à 17h00.

Présentation, initiation et maintenance des logiciels libres.

Remplacement  de Windows par GNU/Linux et formation gratuite.

Venez nombreux

Entrée Libre, tout public.

[FR Paris] Émission Libre à vous » - Le mardi 7 mai 2019 de 15h30 à 17h00.

L'émission Libre à vous de l'April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio. Et l'émission est rediffusée le soir même de 21 h à 22 h 30. Le podcast est disponible rapidement après la diffusion de l'émission.

Les ambitions de l'émission Libre à vous

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

Sur le site de la radio on lit Radio associative et citoyenne, les missions de Cause Commune sont de fédérer toutes les initiatives autour du partage et de l’échange de savoirs, de cultures et de techniques.

Nous avons alors proposé de tenir une émission April intitulée Libre à Vous d'explications et d'échanges concernant les dossiers politiques et juridiques que l'association traite et les actions qu'elle mène.

Une partie de l'émission est également consacrée aux actualités et actions de type sensibilisation.

L'émission Libre à vous est principalement animée par l'équipe salariée de l'April mais aussi par des membres bénévoles de l'association et des personnes invitées.

Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d'action, tel est l'objectif de cette émission mensuelle, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h. Et rediffusée le soir même de 21 h à 22 h 30.

L'émission dispose d'un flux RSS compatible avec la baladodiffusion ainsi qu'un salon dédié sur le webchat de la radio.

[FR Montpellier] Atel’libre Inclusion Numérique - Le mardi 7 mai 2019 de 16h30 à 18h00.

Nous initions et formons aux outils et usages numériques tous les publics qui s’en sentent éloignés, voire exclus.

Dans les années à venir le tout numérique va s’accélérer dans nos démarches quotidiennes accès aux soins, à l’emploi, à l’énergie, au services bancaires, caisses de retraite, loisirs, etc.
Une grande partie de la population n’a pas jugé utile ou eut l’opportunité d’utiliser des outils numériques, ordinateurs fixes, portables, les smartphones ou les tablettes.

Nous considérons que l’inclusion numérique est fondamentale pour réduire la fracture
numérique, encore bien réelle, entre les générations et réduire les inégalités sociales, culturelles, d’accès à l’emploi.
Dans un monde ultra-connecté avoir des connaissances numériques de base est devenu indispensable quelque soit son âge.

Nous animons avec bienveillance des ateliers collectifs d’initiation et de pratique des logiciels et des outils numériques libres, en fonction de la demande des utilisateurs.

Les thématiques que nous vous proposerons cette année

  • Ranger et m’organiser
  • Entretenir son ordinateur
  • Utiliser une clé USB, un disque dur externe
  • Insérer une image
  • Mettre en page un courrier
  • Créer un tableau simple
  • Débuter sur la mise en forme
  • Progresser sur la mise en forme de textes
  • Classer ses recherches
  • Protéger son identité sur l’Internet
  • Tchatter avec une webcam
  • Utiliser les services administratifs en ligne
  • Débuter sur Internet et la messagerie
  • Le podcasting
  • Transférer et enregistrer sa musique
  • Remplir sa déclaration d’impôts
  • Faire des rencontres
  • Stockez ses données en ligne
  • Vendre, acheter, donner ses objets
  • Préparer ses vacances
  • Débuter sur la messagerie
  • Découvrir les réseaux sociaux
  • Faire des économies grâce à Internet
  • Utiliser les sites / applications pour communiquer
  • Débuter avec son téléphone portable
  • Transférer les photos de son téléphone
  • Utiliser les applications de sa tablette, son téléphone
  • Débuter sur sa tablette, son téléphone
  • Transférer et classer ses photos
  • Créer son livre photo
  • Réaliser un diaporama de photos
  • Le photomontage

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Mardis 2, 9, 16, 23 et 30 avril 2019 de 16h30 à 18h00
Mpt Albert Camus - 118, allée Maurice Bonafos 34070 Montpellier
Inscription nécessaire

[FR Montpellier] Rencontre Groupe Blender - Le mardi 7 mai 2019 de 17h00 à 19h00.

Nous avons le plaisir de vous annoncer cette réunion du groupe Blender à Montpellier. (Le premier mardi de chaque mois)

Rencontrer le groupe local d’utilisateurs du logiciel de modélisation 3D Blender pour échanger et actualiser ses connaissances sur ce logiciel à la fois très puissant et riche en potentialités. Attention, il ne s’agit pas d’ateliers d’initiation à Blender.

Les thèmes que nous vous proposons d’aborder

Le programme

  • les activités de Les Fées Spéciales et du Groupe Blender de Montpel’libre
  • premiers pas dans l’univers 3d
  • prise en main des outils de base
  • inscriptions aux formations Blender

Faites passer l’info autour de vous.

Les compte-rendus et contenus des réunions précédentes.

Blender est un logiciel libre de modélisation, d’animation et de rendu en 3D. Cette réunion se veut pour partager du temps autour du projet, s’entre-aider, s’émuler, s’amuser, produire, ou tout simplement discuter. Cette réunion s’adresse à toutes les personnes débutantes, confirmées et même curieuses de l’image en 3D.

Quelques liens utiles

Magazine sur Blender Linux pratique hors-série n°37. Pour apprendre à créer une séquence d’introduction en 3D.

Ces rencontres du groupe Blender ont lieu le premier mardi de chaque mois de 17h00 à 19h00.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé par le partenariat qui lie Montpellier Méditerranée Métropole, la Médiathèque Federico Fellini, Les Fées Spéciales et Montpel’libre.

Tramway ligne 1 arrêt Antigone.
GPS Latitude 43.608299 | Longitude 3.886453
Carte OpenStreetMap

[FR Montpellier] Wikipermanence - Le mardi 7 mai 2019 de 18h00 à 21h00.

Ces ateliers de contributions animés conjointement avec l’association Montpel’libre et les Archives Départementales de l’Hérault ont pour but de combler le fossé des genres, de rendre plus visibles les femmes dans Wikipédia et amener davantage de femmes à la contribution. C’est une plage horaire où des personnes se réunissent pour découvrir Wikipédia, écrire, modifier, traduire ou illustrer un article.

Les participants pourront soit se créer au préalable un compte sur Wikipédia, soit en créer un le jour même, en venant à la permanence avec un ordinateur. L’espace dispose de quelques postes de travail mais n’hésitez pas à apporter votre propre matériel. Des ressources documentaires (livres, études scientifiques et archives) sur le thème femmes et féminisme en Hérault seront mises à votre disposition.

Pour cette soirée conviviale, chacun amène ce qu’il veut à manger et à boire pour un repas partagé.

Prérequis Pas de connaissance particulière de Wikipédia. Les Wikipermanences s’adressent à tous les publics, qu’ils soient curieux, en questionnement ou des Wikipédien(ne)s chevronné(e)s. Vous pouvez venir pour y découvrir comment débuter, devenir un contributeur, et découvrir comment fonctionne Wikipédia et ses projets frères, partager vos connaissances.

Charte des ateliers Voir la charte de la Wikimedia Foundation.

Informations pratiques Domaine départemental de Pierresvives / 907, rue du Professeur Blayac – Montpellier (34)
Salle de lecture des Archives départementales – entrée libre avant 19h, puis téléphoner au 04 67 67 82 01
Transport Tram ligne 1 arrêt Les Halles ou Tram ligne 3 arrêt Hôtel du département, puis bus n°19 arrêt Léonard de Vinci.
Infos au 04.67.67.30.00 ou serv-educa.archives@herault.fr

Venez participer aux Wikipermanences de Montpellier qui auront lieu aux Archives Départementales de l’Hérault de Pierresvives, le premier mardi de chaque mois, de 18h00 à 21h00.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible et auprès des Archives Départementales de l’Hérault.

Cet événement est proposé dans le cadre du partenariat qui lie les Archives Départementales de l’Hérault, Wikipédia France et Montpel’libre.

S’abonner ou se désabonner à la liste de diffusion.

Tramway Ligne 3, arrêt Hôtel du département, puis bus n°19 en direction de Pierre de Coubertin arrêt Lycée Léonard de Vinci.
GPS Latitude 43.625171 | Longitude 3.823331

[FR Villeurbanne] L’école en laquelle nous aurions confiance - Le mardi 7 mai 2019 de 18h00 à 22h00.

La FCPE Rhône Métropole invite les parents, les enseignants, les élus à venir définir les missions que l’École doit remplir pour que nous ayons confiance en elle.

Doit-elle prioritairement

apprendre à  nos enfants, différents, à vivre ensemble

leur transmettre des savoirs fondamentaux

leur permettre d’accéder à un (beau) métier

les orienter, au mieux de leurs compétences du marché du travail

En ayant ces questions en tête, nous rédigerons des propositions que nous remettrons aux Sénatrices, Sénateurs, au Ministre de l’Éducation afin qu’ils sachent l’idée que des parents, des citoyens ont de l’École en laquelle ils auraient confiance.

Si vous souhaitez à cette occasion promouvoir à l'école l'usage des logiciels libres, des formats ouverts et interopérables, venez nous rejoindre

[CA-QC Québec] Rencontre du libre de Québec - Le mardi 7 mai 2019 de 18h00 à 20h45.

Vous êtes invités à participer à la prochaine rencontre du libre (remplace le linux-meetup) de Québec qui aura lieu le mardi 7 mail 2019 au centre des loisir Saint-Louis de France de 18h à 21:00h. Vous pouvez souper sur place avec nous et les discussions commenceront vers 19h.

Nous invitons tous les amateurs de logiciels libres (peu importe la plate-forme) à venir discuter. C'est vraiment une excellente occasion de socialiser et de faire connaissance avec d'autres qui partagent les mêmes intérêts.

La rencontre est gratuite et ouverte à tous (de débutants à experts) et rassemble des gens de diverses professions gestionnaires, professeurs, administrateurs de systèmes, ingénieurs, programmeurs, retraités, étudiants, etc.

Au plaisir de vous rencontrer

[FR Tours] Permanence ADeTI - Le mardi 7 mai 2019 de 18h30 à 20h30.

La permanence d'ADeTI est un moment d'accueil avec des bénévoles pour apprendre à utiliser un ordinateur sous GNU/Linux (Ubuntu, Linux Mint, Debian,…)  mais aussi

  • réparer les problèmes de logiciels sur son ordinateur
  • prendre des conseils pour choisir des logiciels alternatifs
  • différencier les logiciels libres utilisables pour répondre aux besoins
  • préserver et réfléchir sur ses usages (vie privée, éthique,…)

Mais c'est aussi un moment consacré pour

  • partager des connaissances et échanger des savoirs
  • maîtriser les formats ouverts et la pérennité de ses documents
  • Confidentialité, intégrité et disponibilité des systèmes d'information
  • Diversité des alternatives
  • Indépendance

Nous accueillons également des membres de l'association Touraine Data Network qui peuvent répondre aux questions concernant les réseaux connexion à Internet, alternatives aux "Box" et aux opérateurs commerciaux.

[CA-QC Montréal] Linux-Meetup Montréal - Le mardi 7 mai 2019 de 19h00 à 22h00.

Local de la rencontre E-3037

Programmation de la rencontre

Ce mois-ci, nous aurons une présentation de Marc Laporte sur les Tiki Trackers. Il est un expert des Wikis, de la collaboration en ligne et des logiciels libres, il a participé à plus de 300 projets wiki depuis 2001. En 2011, il a fondé WikiSuite, qui est depuis devenue la suite de logiciels libres pour entreprise la plus complète et intégrée.

Les Tiki Trackers sont le module de base de données de création rapide et facile d’applications web de la plateforme web open source de collaboration Tiki. Avec Tiki Trackers, créez facilement des formulaires web et des rapports pour gérer vos données en ligne sans aucune connaissance en programmation. Décrivez tout simplement la structure de vos données et Tiki Trackers s’occupe du reste et vous offre une application prête à utiliser.

L’objectif de ce meetup est d’expliquer les fonctions de base et les caractéristiques des Tiki Trackers afin que vous puissiez construire votre propre application web quel que soit votre bagage en programmation et commencer à mieux gérer vos données.

Lieu
Le Linux-Meetup aura lieu à l'École de Technologie Supérieure de 19:00 à 22:00.

Extras

Pour ceux voulant réseauter avec les autres avant, il y aura un souper de 17:30 à18:45 (Resto-pub Le 100 génies de l'ÉTS au pavillon B).

Nous invitons tous les amateurs de logiciels libres (peu importe la plate-forme) à venir discuter. C'est vraiment une excellente occasion de socialiser et de faire connaissance avec d'autres qui partagent les mêmes intérêts.

La rencontre est gratuite et ouverte à tous (de débutants à experts) et rassemble des gens de diverses professions gestionnaires, professeurs, administrateurs de systèmes, ingénieurs, programmeurs, retraités, étudiants, etc.

Les Linux-Meetup se déroulent simultanément à travers le monde tous les premiers mardis du mois ainsi que dans plusieurs régions du Québec.

Vous pouvez confirmer votre présence sur un ou plusieurs réseaux sociaux afin de promouvoir l'événement Google+, Linkedin, Facebook, Twitter et Meetup

Au plaisir de vous rencontrer

Martial

P.S.: Pour le transport en commun Station de métro Bonaventure

[FR Montpellier] Atel’libre Centre d’Expérimentations et d’Innovation Sociale - Le mercredi 8 mai 2019 de 10h00 à 12h00.

Ces Atel’libres se déroulent au Centre d’Expérimentations et d’Innovation Sociale sur les lieux du Centre Communal d’Action Sociale de Montpellier.

Atel’libre tout public avec des logiciels libres

  • Les thèmes qui seront abordés
    • Utiliser sa tablette, utiliser son smartphone pour naviguer sur Internet avec des logiciels libres.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Lundi 8 avril 2019 de 10h00 à 12h00
8, rue Jacques Draparnaud, 34000 Montpellier

[FR Montpellier] Atel’libre Centre d’Expérimentations et d’Innovation Sociale - Le mercredi 8 mai 2019 de 10h00 à 12h00.

Ces Atel’libres se déroulent au Centre d’Expérimentations et d’Innovation Sociale sur les lieux du Centre Communal d’Action Sociale de Montpellier.

Atel’libre tout public avec des logiciels libres

  • Les thèmes qui seront abordés
    • Obsolescence programmée matérielle et logicielle
    • Naviguer en toute sécurité sur internet, suite
    • Hygiène informatique.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

[FR Marseille] Ateliers numériques pour enfants - Le mercredi 8 mai 2019 de 13h30 à 17h30.

Ateliers d'éducation numérique pour enfants et jeunes de 5 à 15 ans, 100 logiciels libres, tous les mercredis après-midi en période scolaire.

C'est de 13 h 30 à 17 h 30 dans les locaux de Mille Babords au 61 rue Consolat.

Plus d'informations, tarifs et inscription sur http://revlibre.org.

[FR Beauvais] Atelier hebdomadaire de partage de connaissances autour des logiciels libres - Le mercredi 8 mai 2019 de 18h00 à 20h00.

Chaque mercredi soir, l'association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l'utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d'exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.
C'est l'occasion aussi de mettre en avant l'action des associations fédératrices telles que l'April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

[FR Grenoble] Session Hack du Mercredi - Le mercredi 8 mai 2019 de 19h00 à 23h00.

Séance du mercredi soir au LOGal

C'est ouvert à tout le monde, vous êtes les bienvenu.e.s

N'hésitez pas à passer nous voir pour rencontrer nos membres, découvrir leurs projets ou participer

[FR Montpellier] Atel’libre Hébergement de CV web - Le jeudi 9 mai 2019 de 10h00 à 13h00.

Atel’libre création d’un espace web et de mise en ligne et hébergement des CV.

Ateliers CV web pour favoriser l’insertion des jeunes

  • Le 09/04 - Prendre un nom de domaine, apprendre à utiliser GitLab pour conserver et travailler son site web
  • Le 16/04 - Mettre en ligne son site sur Gandi et avec l’appui de l’Afnic ;
  • Proposer à des jeunes de la MLJ3M, portant un projet dans le domaine du numérique, de participer à une série de 5 ateliers permettant la création d’un CV web ;
  • Leur permettre d’acquérir des compétences en programmation mais aussi des outils de recherche d’emploi adaptés au marché avec la possibilité de les mettre à jour et de les personnaliser

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie Gandi, l’Afnic, les MLJ3M, API Action of Public Interest, Montpellier Méditerranée Métropole, le Club de la Presse et Montpel’libre.

Tramway lignes 1, 3 et 4 arrêt Rives du Lez
GPS Latitude 43.603095 | Longitude 3.898166
Carte OpenStreetMap

Jeudi 9 mai 2019 de 10h00 à 13h00
Jeudi 16 mai 2019 de 10h00 à 13h00
Atelier des Pigistes au 171, rue Frimaire, 34000 Montpellier
Inscription nécessaire

[FR Bordeaux] Jeudi Giroll - Le jeudi 9 mai 2019 de 18h30 à 20h30.

Les membres du collectif Giroll, GIROnde Logiciels Libres, se retrouvent une fois par semaine, pour partager leurs  savoir-faire et expériences autour des logiciels libres.

Le collectif réalise aussi une webradio mensuelle, tous les second jeudis du mois, à retrouver en direct sur le site de Giroll.

Ces rencontres sont ouvertes à tous.

[FR Lyon] Jeudi bidouille - Le jeudi 9 mai 2019 de 19h00 à 22h00.

Atelier gratuit - jeudi 19h00 à 22h00

 

L’EPN des Rancy (249, rue Vendôme, 69003 Lyon) et l'association ALDIL (Association Lyonnaise pour le Développement de l'Informatique Libre) vous proposent des rendez-vous mensuels pour accompagner les utilisateurs de logiciel libre dans la résolution de leur problème informatique.

L'objectif de ces ateliers sont l'entraide et dépannages entre utilisateurs de logiciel libres débutants et plus aguerris. L’occasion de voir comment ça marche, de demander un coup de pouce, de faire découvrir une astuce.

Avec la participation des bénévoles de l’ALDIL, Illyse et des utilisateurs de GNU/Linux (Ubuntu, Debian, Mageia, LinuxMint…).

Ces ateliers sont ouverts à tous.

N'hésitez pas à venir nombreux.

Rappel aucune installation de logiciel sous licence ne pourra être faite sans présentation de la licence et de sa preuve d’achat. Par défaut, les intervenants proposeront des logiciels libres mais s’adaptent à d’autres demandes.

[FR Grenoble] Session Hack du Jeudi - Le jeudi 9 mai 2019 de 19h00 à 23h00.

Séance du jeudi soir au LOGal

C'est ouvert à tout le monde, vous êtes les bienvenu.e.s

N'hésitez pas à passer nous voir pour rencontrer nos membres, découvrir leurs projets ou participer

[FR Paris] Soirée de Contribution au Libre, invité Wikimedia France - Le jeudi 9 mai 2019 de 19h30 à 22h00.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.

Nous nous réunissons donc tous les jeudis soirs dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).

Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

En cas de difficulté, vous pouvez joindre un des responsables de la soirée, Emmanuel Seyman (emmanuel (at) seyman.fr), Paul Marques Mota mota (at) parinux.org, ou Magali Garnero (Bookynette) tresorier (at) parinux.org.

Pour obtenir le code d'entrée de la porte cochère, envoyez un mail au responsable.

On peut amener de quoi se restaurer (Franprix, 8 rue du Chemin Vert, ferme à 22h)

Regazouillez sur Twitter - Wiki des soirées

Programme non exhaustif

  • Fedora (sa traduction)
  • Parinux, ses bugs et son infrastructure
  • April,… y a toujours quelque chose à faire
  • Open Food Facts/ Open Beauty Facts, sa base de données, ses contributeurs, sa roadmap
  • Schema racktables, son code
  • Agenda du Libre, mise à jour et amélioration du code
  • Ubuntu-Fr, son orga, ses événements
  • En vente libre, maintenance et commandes
  • Open street map, une fois par mois
  • Linux-Fr sait faire
  • en vente libre

tout nouveau projet est le bienvenu.

Tous les 1ers jeudis => Les associations Ubuntu-fr et ouvre-boite organisent une réunion pour leurs membres.

Tous les jeudis du mois, l'association Wikimedia France propose de contribuer à ses multiples projets

Tous les jeudis, dès 18h45, le groupe de travail Sensibilisation de l'April se réunit pour réfléchir à mieux communiquer vers le grand public et à 20h30, le groupe transcriptions prend le relais et transcrit ou relit des transcriptions.

Tous les jeudis, des membres de Framasoft organisent des contrib'atliers et vous invitent à venir participer, tester ou améliorer des logiciels libres

[FR Montpellier] Atel’libre Création de CV web - Le vendredi 10 mai 2019 de 13h30 à 16h00.

Ateliers CV web pour favoriser l’insertion des jeunes

  • Proposer à des jeunes de la MLJ3M, portant un projet dans le domaine du numérique, de participer à une série de 5 ateliers permettant la création d’un CV web ;
  • Leur permettre d’acquérir des compétences en programmation mais aussi des outils de recherche d’emploi adaptés au marché avec la possibilité de les mettre à jour et de les personnaliser
  • Sensibiliser le public de la Mission Locale Jeune au numérique, l’informer sur les logiciels libres et internet
  • Contribuer au développement de « l’estime de soi » à travers la réalisation de ce CV web.

Les échanges entre les comités et à l’égard des jeunes se feront exclusivement sur logiciels libres. Leur l’installation, le paramétrage et la prise en main sera au besoin expliqué par Montpel’libre.

Les outils et services utilisés seront Framaliste, Framaboard, Framadate, Framapad, LibreOffice, Yes Wiki, PDF, Gimp, Gedit, ftp, hébergement, administration, ouverture de compte…

La France est championne d’Europe du Logiciel Libre. On prévoit dans cette filière deux fois plus de création d’emplois que dans le reste du numérique à horizon de cinq ans.

Il apparaît fondamental à la MLJ3M comme à Montpel’libre d’attirer l’attention des jeunes, notamment non diplômés, vers l’utilisation puis la montée en compétences et la professionnalisation dans cette filière.

La Mission Locale des Jeunes Montpellier Méditerranée Métropole, actrice de l’insertion professionnelle et sociale a pour vocation et mission d’être à l’interface entre les jeunes et les employeurs.

Mardi 9 avril 2019 de 9h30 à 12h00
Mercredi 10 avril 2019 de 13h30 à 16h00
Jeudi 11 avril 2019 de 13h30 à 16h00
Vendredi 12 avril de 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h00
MLJ3M - 909, avenue de Toulouse 34070 Montpellier

[FR Le Tholonet] Réunion mensuelle de l'Axul - Le vendredi 10 mai 2019 de 20h00 à 23h55.

Les membres de l'Axul (Association du Pays d'Aix des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres) vous invitent à leur réunion du vendredi 10 mai de 20h00 à 23h55 au 1er étage du centre culturel Georges Duby du Tholonet (859 avenue Paul Julien, à proximité de la place du marché) à Palette, premier village sur la D7n au Sud-Est d'Aix.

Ordre du jour

  • 20h00 - 20h15 Accueil
  • 20h15 - 20h30 Présentation des participants et organisation de la soirée
    ^

  • 20h30 - 23h55 Discussion générale

    • Compte-rendu du samedi libre du 4 mai au Centre Social et Culturel des Amandiers
    • Compte rendu d'autres événements libres récents
    • Préparation du Samedi Libre du 1er juin 2019
    • Projets d'ateliers pour 2019
    • Autres interventions de l'Axul…
    • Autres questions

Événements ultérieurs

  • Samedi Libre du 1 juin 2019

Ces réunions libres et gratuites sont ouvertes à toutes et à tous, débutantEs ou expertEs GNU/Linux, membres ou non de l'Axul.

Entrée Libre. Tout Public.

[FR Beauvais] Les différentes solutions d'hébergement web pour mettre en service un site internet - Le samedi 11 mai 2019 de 09h30 à 12h00.

Études des solutions

Hébergement simple type wordress.com, hébergement plus à la carte, gestion entière d'un serveur

[CH Pully] Intergen.Digital - Le samedi 11 mai 2019 de 10h00 à 17h00.

Entraide numérique de 7 à 107 ans, accès libre entre 10h et 17h, avec ses propres équipements, sinon, nous pourrons en prêter.

Venir avec un peu à boire et à manger, et en famille, c'est plus sympa, seniors et juniors…

cf http://pully.intergen.digital

+infos mailto:pully@intergen.digital

NB Il devrait aussi y avoir un INTERGEN.DIGITAL à Lausanne, Yverdon, et à BEX. Mais à d'autres dates.

cf. www.INTERGEN.ch (dates à venir), et rejoindre aussi via les meetups http://Lausanne.tech4good.ch et http://Yverdon.tech4good.ch (moins pire que Facebook)

Si envie de faire chez vous aussi http://new.intergen.digital

[FR Rennes] Grafik Labor - Du samedi 11 mai 2019 à 10h00 au dimanche 12 mai 2019 à 18h00.

Cette 4ème édition des Grafik Labor, organisée par l’AFGRAL, se déroulera dans les nouveaux locaux de l'école du numérique libre Activdesign situé au 11 bis rue Jean Le Hô dans la zone industrielle ouest de Rennes.

L'objectif des ces rencontres Grafiklabor est de faire se rencontrer les développeurs et graphistes pour espérer la création de nouveaux projets de jeux libres.

La thématique de cette année mettra en avant l’intégration Blender et Godot Engine.

[FR Clisson] Terminal / Console de Linux - Le samedi 11 mai 2019 de 10h00 à 17h00.

Ben, gestionnaire de réseaux informatiques à l'université de Nantes viendra faire de la découverte / initiation pour débuter avec le mode console et les commandes de base pour ne pas être dérouté dans un terminal..

C'est aussi pour des curieux en général-D

[FR Saint-Aunès] Emmabuntüs et Logiciels Libres - Le samedi 11 mai 2019 de 11h00 à 18h00.

Rendez-vous mensuel, le deuxième samedi.
Pour les animateurs, réservez les repas et le covoiturage le jeudi au plus tard.

Dans le cadre de notre partenariat avec la communauté Emmaüs, l’équipe de Montpel’libre vous donne rendez-vous chez Emmaüs pour une journée d’information et de sensibilisation à l’utilisation des Logiciels Libres. Nous vous présenterons Ubuntu et bien sûr l’une de ses dérivées Emmabuntüs. Assistance à la vente sur les aspects techniques.
Accompagnement, prise en main et montée en compétence des Compagnons d’Emmaüs.

  • Vous désirez un ordinateur à votre service
  • Vous désirez un ordinateur qui va vite
  • Vous désirez un ordinateur qui ne communique aucune données à des inconnus
  • Vous désirez un ordinateur qui n’a pas besoin d’antivirus

Il vous suffit pour cela de venir nous rencontrer à la boutique informatique.

  • Vous rencontrerez des personnes qui sont là pour vous parler de Logiciels Libres.
  • Vous rencontrerez un équipe de passionnés prête à répondre à vos questions et vos attentes.
  • Vous pourrez acheter un ordinateur déjà installé et configuré, prêt à être utilisé.
  • Vous pourrez acquérir un ordinateur reconditionné avec la distribution Emmabuntüs.

Pour cela, il vous suffit de venir nous voir sur les stands informatiques. Les prix sont très attractifs. Toutes les sommes sont intégralement encaissées par la communauté Emmaüs. Nous vous apporterons notre expertise technique.

Les permanences Emmabuntüs ont lieu à la Communauté Emmaüs de Saint-Aunès, le deuxième samedi de chaque mois, de 11h00 à 18h00.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie Emmaüs, Emmabuntüs et Montpel’libre.

Une nouvelle présentation d’Emmabuntüs est disponible ainsi qu’un tutoriel pour la compléter en serveur de culture libre et la vidéo : Emmabuntüs, des ordinateurs pour tous.

[FR Le Mans] Permanence mensuelle du samedi - Le samedi 11 mai 2019 de 14h00 à 18h00.

Présentation, initiation et maintenance des logiciels libres.

Remplacement  de Windows par GNU/Linux et formation gratuite.

Venez nombreux

Entrée Libre, tout public.

[FR Strasbourg] Libérons-nous du pistage - Le samedi 11 mai 2019 de 14h00 à 17h00.

Lors de cet atelier, des bénévoles d'Alsace Réseau Neutre, vous proposent différents parcours pour reprendre le contrôle sur vos données numériques en vous accompagnant dans l'adoption de solutions alternatives à vos usages numériques courants.

Les parcours au choix

  • configurer votre navigateur et découvrir des services numériques éthiques
  • découvrir et installer Linux (Install Party)
  • prendre en main la solution d'auto-hébergement YunoHost (inscription obligatoire)
  • installer et configurer LineageOS sur votre smartphone (inscription obligatoire)

Si possible, amenez votre ordinateur (et/ou autre équipement que vous utilisez le plus).

Les parcours "configurer votre navigateur" et "Install Party" s’inscrivent dans le cadre du Certificat d’Émancipation Numérique.

Les 2 autres parcours sont liés au Certificat de Contribution Numérique, un cycle de formation complémentaire.

— Public adultes et adolescents de plus de 16 ans

— Tarif Gratuit

— Inscription https://arn-fai.net/inscription

[FR Rennes] Permanence Gulliver - Le samedi 11 mai 2019 de 14h00 à 18h00.

Vous pouvez venir installer GNU Linux ou un logiciel libre, pour diffuser facilement et rapidement vos œuvres grâce aux licences GNU et Creative Commons.

[FR Ivry sur Seine] Cours de l'Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 11 mai 2019 de 14h30 à 18h30.

Présentation de l'E2L

Quel est le rôle de l'école du logiciel libre

Tout d'abord, ce n'est pas une école comme les autres. Elle n'a pas d'établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d'étudiant, ni de diplôme de fin d'année.

Comme toutes les écoles, son rôle est d'apprendre à ses élèves les logiciels libres, c'est-à-dire

  • comment en trouver de bons parmi les nombreux sites qui en proposent,
  • comment en prendre possession en fonction des licences,
  • comment les installer en fonction de ses besoins,
  • comment les tester et les utiliser,
  • comment en comprendre le fonctionnement pour ensuite les modifier,
  • comment écrire ses propres logiciels libres.

En fait, l'école du logiciel libre est une université populaire, comme celles qui ont vu le jour en France à partir du 19 ème siècle, et dont le but est de transmettre des connaissances théoriques ou pratiques à tous ceux qui le souhaitent. Et pour atteindre ce but, sa forme juridique est de type " association à but non lucratif ".

Comment fonctionne l'école

Cette école étant une association, elle possède, comme toutes les autres, un bureau, élu chaque année en assemblée générale, pour l'administrer. Mais elle a aussi des responsables pédagogiques dont le rôle est essentiel car ce sont eux qui établissent les programmes des cours en fonction des souhaits des adhérents, valident les candidatures des enseignants et affectent les sessions.

Les membres du bureau et les responsables pédagogiques forment "l'encadrement de l'école ". Tous les membres "encadrants" doivent être membres de l'association.

Les locaux où se déroulent les cours seront ceux que l'on veut bien nous prêter une salle des fêtes, un théâtre, une salle de réunion publique, un amphi dans une école publique, ou autre.

Les thèmes des cours sont définis par les adhérents en fonction de leurs envies, de leurs besoins. Les cours sont ensuite décidés par les responsables pédagogiques de l'école en fonction des enseignants disponibles.

Afin de permettre au plus grand nombre de participer et d'assister aux cours, les sessions se tiennent essentiellement le samedi. Une première de 9h à 12h30, et une autre de 14h à 17h30.

Programme détaillé sur le site http://e2li.org

[FR Roanne] L’heure du numérique - Le Libre quésaco - Le samedi 11 mai 2019 de 15h00 à 16h30.

Au début des années 90, dans un monde informatique dominé par Windows et Mac, certains spécialistes se sont fait les chantres de systèmes informatiques alternatifs. C’est alors qu’apparaît Linux auprès du grand public.

Mais à moins d’être un tant soit peu débrouillard et bidouilleur (Internet ne sauvant pas encore la mise), ce nouveau monde informatique restait quelque peu déconcertant. Des évolutions significatives ont néanmoins été opérées et, en 2019, il est désormais aisé de travailler sur un ordinateur hors logiciel dit privateur.

Quelle est la philosophie liée aujourd’hui au Libre ?Quelles en sont les communautés, les distributions

L’Heure du Numérique prend des chemins de traverse afin d’explorer ce monde alternatif.

Avec la participation de l'association Chantier Libre (FabLab et logiciel libre autour de Roanne, https://www.chantierlibre.org).

[FR Vire] Atelier libre - Le samedi 11 mai 2019 de 16h00 à 19h00.

Atelier libre ouvert à tous. Venez découvrir, échanger et poser vos questions sur des logiciels ou services libres lors de cet atelier.

Un focus rapide sera présenté à 17h sur un thème spécifique préparé par un bénévole de l’association.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Pass  the SALT 2019 : le programme est en ligne et la billetterie arrive !

ven, 03/05/2019 - 11:35

La seconde édition de Pass the SALT, conférence dédiée à la sécurité et aux logiciels libres (ou aux protocoles et formats ouverts), a publié son programme !

La billetterie (gratuite) sera ouverte autour de la mi‐mai.

Pass the SALT se déroule à l’école Polytech de Lille du 1er au 3 juillet 2019. Son accès est gratuit. Les interventions se font en anglais afin de permettre la venue la plus confortable possible aux conférenciers et participants non francophones (le Benelux et l’Allemagne ne sont pas loin !).

Sur deux jours et demi, vous pourrez suivre vingt‐six interventions longues ou courtes regroupées en sept sessions allant du hacking de bas niveau à la sensibilisation et l’entraînement (ex. : contribution du CERT de la Société Générale) en passant par de l’offensif, les API, la sécurité à l’échelle, celle sur Internet ou enfin les challenges de la vie privée en 2019.

La session offensive verra par exemple Orange Tsaï expliquer comment il a corrompu et pris le contrôle de Jenkins, et J.B. Kempf nous faire découvrir comment VLC gère sa sécurité et son programme de bug bounty.

En parallèle, vous pourrez découvrir et vous former à de nombreux logiciels libres de sécurité en pratiquant lors des neuf ateliers que propose cette édition 2019.

Un grand merci à tous les auteurs (retenus ou pas !), une bonne découverte du programme, et rendez‐vous à Lille en juillet 2019 !

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Sortie de MathMod 9.1

jeu, 02/05/2019 - 13:10

Je suis heureux d’annoncer la publication de la nouvelle version (9.1) de MathMod. MathMod est un logiciel libre de modélisation et de manipulation des objets mathématiques décrits par des équations implicites ou paramétriques. MathMod permet de manipuler les objets mathématiques 3D et 4D. Il permet aussi de changer leur propriétés visuelles (appliquer des textures 3D, une transparence…), calculer leurs intersections en temps réel et exporter le résultat final sous le format de fichier OBJ. MathMod est développé en C++ avec Qt5, il est disponible pour GNU/Linux, Windows et macOS, sous licence GPL v3.

Aussi, MathMod peut être configuré pour exploiter au mieux les ressources matérielles : répartition du calcul sur plusieurs cœurs, accélération graphique OpenGL, allocation de mémoire…

Les améliorations apportées par la dernière version MathMod-9.1 :

  • corrections de plusieurs bogues et réécriture du code pour se conformer aux directives du code C++ (C++ casts) ;
  • ajout de nouveaux scripts pour générer des animations (exemple : https://imgur.com/gallery/4Ujf5ie) et des objets mathématiques d’un niveau élevé de complexité.

Pour finir, n’hésitez pas à apporter vos réactions et vos suggestions !

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Mon nouveau smartphone Android dégooglisé

mer, 01/05/2019 - 13:59

Acheter un smartphone sous Android, ça signifie avec tout plein de Google dedans. Pourtant Android est une distribution Linux, comme celles disponibles sur le desktop. Est-il alors possible d'installer aux petits oignons sa propre distribution Linux sur un smartphone ? Oui, voici comment.

Sommaire

Voilà plusieurs mois que j’ai pour projet de changer mon portable vieillissant. Après avoir lu plusieurs articles sur linuxfr.org, je fais un retour sur la solution que j'ai choisie. Le texte est assez long, si vous êtes pressés, mes conclusions sont en bas de page.

Choix du téléphone

Première étape, choisir un modèle qui corresponde à mes critères :

  • un bon appareil photo ;
  • batterie amovible ;
  • écran agréable ;
  • assez diffusé pour pouvoir changer des pièces en cas de panne ;
  • moins de 200 € ;
  • et, bien sûr, fonctionner avec LineageOS.
Les téléphones reconditionnés :

Assez vite, je me suis dit que ça serait bien d’acheter un haut de gamme qui a quelques années. Cela m’a amené vers le marché du reconditionnement. Utiliser un téléphone de seconde main satisfait ma (petite) fibre écologique.

Comme les critiques et les expériences partagées par les sites qui proposent ces téléphones sont très mauvaises, je me suis dit que j'allais le commander en Chine.

Quel est l’élu ?

J’ai finalement choisi le LG G5 (série H850) que j’ai acheté sur Aliexpress, voici pourquoi :

  • 3 appareils photos dont un grand angle qui ont de bonnes critiques ;
  • très bonnes performances et 32 Go de mémoire ;
  • beaucoup de pièces détachées pas trop chères ;
  • 110 €, cela me laisse une marge au cas où le téléphone reçu a un problème ;
  • LineageOS fonctionne en version 14.1 officielle et 15.1 non officielle, mais qui semble marcher très bien, et il y a même un projet de 16.0 en beta.
Réception de l’appareil

Après trois semaines, je reçois le colis… Je l’ouvre avec une grosse appréhension. L’appareil est nickel, aucune trace. Je l’utilise quelques jours avec le système d'origine que je mets à jour vers Android 7.0. Tout fonctionne : appareil photo, écran, GPS (c’est la maladie de ces téléphones), la batterie tient la charge, etc.

Cool, je pense que je suis tombé sur un bon numéro. C’est quand même un peu la loterie : que faire si quelque chose ne fonctionne pas, sauf mettre une mauvaise note au vendeur et tenter de réparer le problème par soi-même ?

Le parcours du combattant de l’installation de ROM sur Android

Bon, il ne faut pas se le cacher, installer LineageOS sur ce téléphone, c’est beaucoup plus compliqué que d’installer linux sur un PC :-). Il faut suivre des tutos à droite et à gauche, télécharger des fichiers et les installer en les flashant. Il y a bien la documentation officielle LineageOS mais elle n’est pas complète.
À chaque étape, sans toujours comprendre ce que l’on fait, on serre les dents au reboot en espérant que l’on n'a rien cassé. Bref, pas simple et stressant. Je ne vais pas rentrer dans les détails de l’installation (je le ferai peut-être dans un autre article car j’ai tout noté — si cela vous intéresse).

Ce que je veux installer sur mon appareil :

  • LineageOS sans les applications Google (« GApps ») ;
  • quatre applications non libres hors F-droid : Le bon coin, Park4night (pour savoir où passer mes nuits), UE Boom (pour écouter mes enceintes bluetooth en stéréo), RFI pure radio.
Installation de LineageOS 15.1

La version officielle LineageOS pour ce téléphone est la 14.1 (Android 7, Nougat). Mais, après avoir lu quelques forums, j’installe directement la version 15.1 qui semble fonctionner très bien (Android 8, Oreo).
LineageOS est plus fluide que le système Android d'origine, pas de plantage, c’est clair, agréable, efficace, un grand merci aux développeurs… et à Google !
Avec F-droid, je peux installer facilement quelques applications :

  • OSM, pour la navigation ;
  • Opencamera, pour utiliser les appareils photos, j’ai les mêmes performances qu’avec l’application d'origine ;
  • Oandbackup, pour les sauvegardes ;
  • Amaze, pour la gestion de fichiers ,
  • Firefox, vous voulez vraiment que je vous dise à quoi sert firefox ???
  • Yalp, pour installer des application de Google Play sans Google Play.

Ensuite, j’installe mes applications non libres, et là, c’est un peu le drame. Si je n'ai pas de problème avec UE Boom et RFI, park4night et Le bon coin s’installent, mais au démarrage elles me disent qu’elles ont besoin des GApps pour fonctionner.

La solution microG

MicroG est un projet libre qui, en gros, fait croire aux applications que les GApps sont installées et répond à leur requêtes.
Pour l’installer, c’est à nouveau le parcours du combattant. Il faut rooter l’appareil (je l’ai fait avec Magisk, qui permet de cacher le root à certaines applications), installer divers services, configurer, etc. C’est tellement dur à faire, que, malgré mes très hautes compétences, je n’y suis pas arrivé :). En fait, j’y suis arrivé, mais je n’ai pas réussi à installer les Unified Network Location Provider qui permettent d’afficher les maps. Donc, les applications se lancaient, mais sans cartographie (pas grave pour le bon coin, mais ennuyeux pour park4night).

Installation de LineageOS 14.1 for microG

La solution pour moi a donc été d’utiliser le projet LineageOS for microG. Comme son nom l’indique, ils reprennent les ROM officielles LineageOS et ils y ajoutent microG.
Après un peu de configuration, mes applications fonctionnent, mais, cependant, sur Le bon coin, les cartes ne s’affichent toujours pas et sur Park4night, la carte s'affiche mais les infobulles ne sont pas cliquables. Ce n’est pas grave pour moi, cela ne m’empêche pas de les utiliser.

Conclusion

Je suis très content de mon achat d’un LG G5 reconditionné et installé avec LineageOS sans GApps !

Les plus :
  • j’ai un super téléphone pour un petit prix ;
  • tout le matériel fonctionne parfaitement ;
  • c’est du recyclage donc moins mauvais pour la planète qu’un appareil neuf ;
  • il n’est plus lié à un compte Google ;
  • finalement, on peut s’en sortir assez bien avec les applications F-Droid – merci aux développeurs ;
  • LineageOS est vraiment agréable à utiliser – encore merci aux développeurs.
Les moins :
  • grosse sueur froide au déballage – on ne sait pas forcément sur quoi on va tomber ;
  • documentation assez confuse et éparpillée ;
  • grosses sueurs froides (encore!) à l’installation et au déblocage — on a toujours peur de rendre l'appareil inutilisable, un morceau de brique en somme (« briquer » dans le jargon) ;
  • certaines applications non libres ne fonctionnent pas ou mal sans les GApps, on reste dépendant des variations que peut apporter Google à ses API.
La suite

Je n’ai pas dit mon dernier mot, je pense retenter l’installation d’une version 15.1 avec microG. Aussi, je pense tester LineageOS 16.0. Je réfléchis à la solution de ne pas installer microG et de n’utiliser que les applications qui fonctionnent sans les GApps. Bref, j’en reparlerai peut-être dans un autre journal !

Je voulais aussi dire que lorsque je parle de cette expérience, je trouve étonnant que les gens se sentent concernés, curieux, voire intéressés par une installation. Il me semble qu’il y a une prise de conscience du problème de nos vies privées avec nos smartphones. Cela est plus fort que sur PC, c’est peut-être dû au rapport de dépendance que l’on a avec l’objet.
Je vais peut-être donc créer un projet de documentation Android – LineageOS et essayer d’expliquer les différentes étapes de l’installation (si je les comprends) pour mieux comprendre ce que l’on fait.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus