Les dépêches de LinuxFr

S'abonner à flux Les dépêches de LinuxFr
Mis à jour : il y a 2 heures 17 min

Centième numéro du Courrier du hacker, lettre d’information du logiciel libre

lun, 12/08/2019 - 23:35

Le Courrier du hacker, lettre d’information hebdomadaire résumant l’actualité francophone du logiciel libre et Open Source, publiée chaque vendredi, a atteint la semaine dernière son centième numéro, avec aujourd’hui plus de deux mille cent abonnés. Le Courrier du hacker est présent également sur les réseaux sociaux Mastodon et Twitter ou via ses archives Web.

Le but est d’offrir en un courriel une vue générale de l’actualité FOSS francophone avec les points marquants des sept derniers jours, des articles de fond sur des sujets techniques ou sur nos communautés FOSS, mais aussi sur la défense de la vie privée et des libertés individuelles.

Le centième numéro de cette aventure de bientôt deux ans est l’occasion de faire le point sur ce projet. Plus d’informations dans la suite de la dépêche.

Annoncé il y presque deux ans dans un journal LinuxFr.org, le Courrier du hacker a rapidement grossi, me rassurant en début de projet sur la démarche que j’avais choisie, à savoir imiter l’excellente lettre d’information HackerNewsLetter outre‐atlantique qui, elle, réunit les meilleurs articles de l’agrégateur américain appelé Hacker News.

Étant le fondateur d’un agrégateur francophone le Journal du hacker, je voyais passer chaque semaine un grand nombre d’excellents articles et j’en oubliais de nombreux sur lesquels je n’avais ainsi pas l’occasion de revenir. Il me semblait donc pertinent d’avoir une lettre d’information résumant l’actualité du Journal du hacker chaque semaine.

Le projet du Courrier du hacker était né. Malgré ma présence dans les deux projets, il s’agit bien de projets complètement distincts, sans affiliation. En effet, le Journal du hacker rend librement accessible ses données et je souhaitais montrer qu’on pouvait créer des projets annexes avec.

Pour en revenir au Courrier du hacker, les numéros se sont rapidement enchaînés. Autour du numéro 35, je postais donc une dépêche officielle ici afin d’annoncer plus officiellement son existence.

À cette occasion un commentaire m’a fait prendre conscience que le format du courriel ne plaisait pas à tout le monde. Même si j’étais attaché à ce format, il n’y avait pas de raison de limiter l’audience à cause du format. Je décidai donc de mettre en place une page Web par numéro, sous forme d’archive Web, avec un flux RSS. Je décidai également de communiquer les différentes étapes de la vie du Courrier du hacker sur les réseaux sociaux Mastodon et Twitter.

L’aventure a subi un brusque coup d’arrêt en mars 2019 quand Mailchimp, le prestataire d’envoi du Courrier du hacker, a suspendu notre compte sans raison. Le compte a finalement été débloqué — au bout de dix jours quand même — mais il montre à quel point le choix de stocker les archives hors de leur infrastructure était valide (pour plus d’infos j’en parle ici). J’ai en projet de migrer vers une autre infrastructure pour l’envoi des courriels, mais je manque actuellement de temps pour le faire. C’est sur ma liste des choses à faire en tout cas.

Je remercie beaucoup tout d’abord les auteurs d’articles de la communauté FOSS qui produisent un contenu de grande qualité que le Courrier du hacker essaie de mettre en avant, ensuite les lecteurs et abonnés aux réseaux sociaux sans qui le projet ne serait évidemment pas allé bien loin.

Télécharger ce contenu au format Epub

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Catégories: Les actus

Revue de presse — été 2019

dim, 11/08/2019 - 19:36

C’est l’été, les serveurs ont chaud, mais on a un peu de temps pour faire un tour chez notre marchand de journaux préféré pour se trouver de la lecture saine et utile. Voici donc le retour temporaire de la revue de presse des magazines papier que vous pouvez trouver chez votre marchand de journaux favori. C’est un petit tour subjectif de la presse papier, celle que vous pouvez encore trouver, en 2019, chez votre marchand de journaux pour ce mois‐ci.

Les nouveautés de ce mois‐ci :

  • GNU/Linux Magazine France no 228 et l’ordinateur quantique ;
  • Linux Pratique no 114 pour créer un hotspot Wi‐Fi sécurisé ;
  • MISC magazine no 104 masque vos attaques ;
  • Hackable Magazine no 30 s’assure que les nuages radioactifs restent à la frontière ;
  • GNU/Linux Magazine hors‐série no 103 vous apprend à développer des extensions à vos apps préférées ;
  • Planète Linux no 110 découvre la M. A. O. ;
  • de retour depuis quelques mois, le Virus Informatique no 40.

Certains diront que l’on est très centré sur un éditeur. Pourtant, nous avons essayé les autres revues disponibles qui abordent aussi le Libre et GNU/Linux. Nous aimons moins, définitivement :

  • la cohorte des Linux Identity avec ses habituels déclinaisons kits, packs et starters qui ont pour avantage de pouvoir récupérer des distributions en masse sur d’innombrables CDDVD‐ROM contenant de l’Ubuntu en pagaille, Xubuntu, Ubuntu GNOME, Ubuntu Mentholée, Ubuntu Origins (aka Debian) et Tails ; bref, on ne les achète pas pour les articles — sinon, la clef USB, vous connaissez ?
  • Linux Inside no 46, seulement si l’on aime les articles passés au traducteur automatique et les erreurs de traduction ; c’est bien dommage, car les sujets sont régulièrement intéressants et détaillés : Linux sur Chromebook, la maison connectée avec du Libre, les moteurs de jeux, etc. ; mais un rendez‐vous chez votre ophtalmologiste s’impose car cela pique les yeux ;
  • idem pour Linux Référence no 2 et son hors‐série no 1 du même éditeur que Linux Inside, même souci ; pourtant ces magazines sont beaux, bien présentés, mais aussi très chers comparés à la concurrence (14 à 15 €).

N. D. L. A. : La revue de presse est ouverte pour parler de vos magazines. Elle est en gestation dans l’espace de rédaction et est publiée quand elle est assez dense et pas trop en retard.

    Sommaire                     Les numéros de l’été Planète Linux numéro 110

    Au sommaire de ce numéro d’août‐septembre 2019 :

    • les nouveautés de Debian 10 aka Buster ;
    • un comparatif d’outils de visualisation de l’occupation des disques ;
    • un dossier sur la M. A. O. ;
    • une description du dernier Raspberry Pi 4 ;
    • comment exploiter les fichiers logs ;
    • et un peu de terminologie sur le troll les subtilités entre Open Source et logiciel libre.
    GNU/Linux Magazine numéro 228

    Au sommaire de ce numéro de juillet‐août 2019 :

    • une rétrospective de la Kubecon 2019 ;
    • comment simuler un calculateur quantique sur son ordinateur ;
    • un premier Hello World quantique avec IBM Q Experience ;
    • la dernière partie d’une série d’articles sur le décodage d’images numériques issues de satellites météorologiques en orbite basse ;
    • un article sur les opérateurs Kubernetes ;
    • la gestion de timers en langage C ;
    • l’automatisation de la production de PDF avec Chromium ;
    • la création d’un VPN à très bas coût ;
    • le développement avec MicroPython.
    GNU/Linux Magazine hors‐série numéro 103

    Au sommaire de ce numéro de juillet‐août 2019 :

    • un dossier sur le développement d’extensions et de greffons pour améliorer les applications (Chromium/Google Chrome, VLC, etc) ;
    • la génération de documents LibreOffice en Python ;
    • l’interaction automatique avec des éléments d’interface graphique ;
    • le développement sur microcontrôleur sans microcontrôleur, à l’aide d’émulateurs.
    Linux Pratique numéro 114

    Au sommaire de ce numéro de juillet‐août 2019 :

    • comment enregistrer le son avec Audio Recorder ;
    • comment écouter les radios du monde entier avec l’extension Worldwide Radio ;
    • comment être à l’heure avec l’extension FoxClocks ;
    • créer et modifier ses propres polices avec FontForge ;
    • réaliser une sauvegarde et la restaurer avec Btrfs ;
    • installer, configurer et sécuriser un serveur Apache 2 ;
    • sécuriser les secrets de son infrastructure avec Ansible ;
    • mettre en place un portail captif et un service 802.1X ;
    • optimiser les connexions réseaux sous CentOS / RHEL 7 ;
    • AndrOpen Office : une suite bureautique sur mobile ;
    • une navigation privée et anonyme avec Private Browser et Navigation incognito ;
    • ElabFTW, votre cahier de laboratoire numérique ;
    • le RGPD expliqué aux informaticiens ;
    • l’open source au cœur du partage de low‐technologies : à la découverte du Low Tech Lab.
    MISC numéro 104

    Au sommaire de ce numéro de juillet‐août 2019 :

    • une vulnérabilité dans le noyau de Windows : CVE-2019-0977 ;
    • l’évaluation de la robustesse d’une cible avec Fuddly ;
    • la prise de contrôle à distance d’un drone ;
    • un dossier sur les tests d’intrusion et l’approche « Read Team » ;
    • protéger son site Internet à l’aide d’un [WAF] ;
    • une découverte des outils de recueil et d’analyse des informations que l’on peut trouver sur les réseaux sociaux ;
    • l’analyse et interception de flux des téléphones satellitaires Iridium ;
    • la gestion des incidents de sécurité selon la norme ISO 27035.
    Hackable Magazine numéro 30

    Au sommaire de ce numéro de juillet‐août‐septembre 2019 :

    • l’utilisation de la bibliothèque Arduino NeoGPS pour connecter un module de positionnement GPS ;
    • la création d’un afficheur qui compte les followers sur Twitter ;
    • la détection de la radioactivité ;
    • l’installation et l’utilisation d’un Proxmark 3 ;
    • l’ajout de DEL/LED pilotées par le noyau d’un RPi… ou d’un PC ;
    • la supervision sous GNU/Linux avec LCDproc ;
    • la création d’un calculateur de temps pour lave‐linge ;
    • le contrôle de modèles Lego PoweredUp au Joypad à l’aide d’un RPi.
    Le Virus Informatique numéro 40

    Au sommaire très éclectique de ce numéro :

    • édito, courrier des lecteurs et actualités ;
    • la sécurité sur Google Play ;
    • rappels matériels ;
    • grosse enquête sur les moteurs de recherche français, et Qwant plus particulièrement (et ça continue chez nos amis de Next INpact) ;
    • debunk d’un reportage anti fausse nouvelle ;
    • le contrôle d’accès aux casinos.
    Pirate Mag’ hors‐série numéro 2

    Au sommaire de ce magazine ressuscité par les auteurs du Virus Info (à ne pas confondre avec Pirate Informatique ou encore Les dossiers du pirate) :

    • une (ancienne) histoire d’espionnage ;
    • l’analyse des cartes à puces de certains casinos ;
    • la mise en œuvre d’outils SDR (Software Defined Radio) pour réaliser des émetteurs‐récepteurs radio sur un grand nombre de fréquences et modes de modulation ;
    • l’analyse de Sigfox, réseau pour l’Internet des objets ;
    • Garbager pour faire de la stéganographie.
    Les anciens numéros GNU/Linux Magazine numéro 226

    Au sommaire de numéro de mai 2019 :

    • une prise en main de TLS 1.3 avec OpenSSL 1.1.1 ;
    • la première partie d’une série de trois articles sur le décodage d’images issues de satellites météorologiques en orbite basse ;
    • l’automatisation du processus d’installation de postes de travail à l’aide des protocoles DHCP et TFTP ;
    • la création d’extensions binaires pour Python et Ruby, à partir d’un code C++, à l’aide du projet SWIG ;
    • la deuxième partie d’un article sur l’ergonomie des scripts CLI en Python, avec la bibliothèque prompt_toolkit ;
    • une introduction au langage Ruby ;
    • l’unification de l’authentification avec Kerberos.
    GNU/Linux Magazine numéro 227

    Au sommaire de ce numéro de juin 2019 :

    • un article expliquant comment « pourrir » sa Debian ;
    • l’amplification de tests pour DevOps ;
    • k3s, une distribution de Kubernetes pour l’edge computing et l’IoT ;
    • la deuxième partie d’un article sur le décodage d’images numériques issues de satellites météorologiques en orbite basse ;
    • l’utilisation d’Ansible en local pour ne plus perdre de temps lors des réinstallations ;
    • comment synchroniser son ordinateur fixe et son portable pour les déplacements ;
    • la sécurisation de code Java avec des conteneurs Quarkus ;
    • la validation de certificats avec DANE.
    GNU/Linux Magazine hors‐série numéro 102

    Au sommaire de ce numéro de mai‐juin 2019 :

    • un dossier sur les scripts Shell ; les bases : la maîtrise des expressions rationnelles avec sed, l’édition de flux de données avec awk et enfin quelques bonnes pratiques et outils pour vos scripts ; pour terminer, une mise en pratique avec l’automatisation du paramétrage d’une suite de tests ;
    • une entrevue avec Oliver Falk, responsable technique de compte chez Red Hat^W^W IBM, au sujet de l’importance des scripts Shell dans le milieu professionnel ;
    • un retour d’expérience sur l’étude de la base MNIST pour la reconnaissance de chiffres manuscrits.
    Linux Pratique numéro 113

    Au sommaire de ce numéro de mai‐juin 2019 :

    • un panorama d’outils pour manipuler les fichiers PDF ;
    • la retouche de photographies avec GIMP, avant leur publication sur le Web ;
    • Hypothesis, une extension pour annoter vos pages Web et partager vos annotations ;
    • uBlock Origin, le bloqueur de publicités pour votre navigateur ;
    • l’automatisation de l’installation de Debian ;
    • l’automatisation de tâches pour les administrateurs système, avec Ansible ;
    • un guide sur l’utilisation de man ;
    • l’isolation de processus avec Apparmor ;
    • l’auto‐hébergement de services avec Sandstorm ;
    • l’écriture d’une application utilisant une gestion de droits ;
    • la conception et programmation d’un jeu de réflexion avec Pygame Zero ;
    • la communication chiffrée avec le service Keybase ;
    • une présentation de Qwant Junior, moteur de recherche pour les 6‐12 ans ;
    • une présentation de Mastodon.
    MISC numéro 103

    Au sommaire de ce numéro de mai‐juin 2019 :

    • deux vulnérabilités sur le cœur de WordPress : CVE-2019-8942 et CVE-2019-8943 ;
    • présentation de Fuddly, cadriciel de fuzzing et de manipulation de données ;
    • l’analyse de mémoire ;
    • un dossier sur les tests d’intrusion en environnement Windows ;
    • présentation de l’HIDS Wazuh ;
    • la gestion de mots de passe en combinant une solution matérielle, la Yubikey, et un logiciel : KeePass ;
    • comment concevoir son référentiel « protection de la vie privée » en cohérence avec le référentiel SSI.
    Hackable Magazine numéro 29

    Au sommaire de ce numéro d’avril‐mai‐juin 2019 :

    • ajout de la fonction graveuse laser à votre imprimante 3D ;
    • collecte de données sur le Web avec la carte ESP8266 ;
    • création de capteurs et de graphiques environnementaux autonomes ;
    • la conception et dessin d’objets en 2D ou en 3D avec OpenSCAD ;
    • création et mise en œuvre d’un périphérique matériel libre sous GNU/Linux embarqué pour la carte ZedBoard ;
    • résurrection d’un ZX Spectrum ;
    • contrôler ses modèles Lego au joypad à l’aide de BrickPi.
    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Ultracopier 2

    jeu, 08/08/2019 - 15:20

    Ultracopier est un logiciel de copie de fichiers sous licence GPL v3, disponible pour plusieurs systèmes. Il remplace la copie de fichiers de votre gestionnaire de fichiers. Il permet la gestion de la liste de copies, la reprise sur erreur ainsi que la gestion des erreurs et collisions.

    Les nouveautés de la version 2 Passage de Qt à C

    Le passage de Qt à C permet de ne pas subir les divers bogues jamais corrigés et limitations de Qt. L’ancien moteur est toujours disponible sous la forme d’un greffon.

    Adaptation à la plate‐forme pour de meilleures performances et une meilleure gestion des erreurs

    On passe donc d’un moteur générique à un moteur pour chaque système d’exploitation dont les données internes, mode d’accès aux fichiers et dossiers, sont spécifiques. Cela permet d’avoir une meilleure gestion des erreurs du disque, du système de fichiers et du système d’exploitation, et de disposer d’une gamme complète d’accès aux fichiers (asynchrone et synchrone, classique ou en diffusion). Avec le nouveau moteur, les performances sont trois fois supérieures dans certains cas. Et je pense pouvoir aller encore plus loin dans les performances.

    Simplification

    Plus le logiciel est complexe, plus il y a des bogues potentiels. De plus, comme ce sont nos données que le logiciel manipule, et que les utilisateurs veulent des fonctionnalités que personne n’utilise, j’ai décidé de retirer les fonctionnalités les plus invasives et les moins utiles (somme de contrôle, pause, limitation de débit).

    Changement de licence

    La licence payante d’Ultracopier version 1 n’est pas compatible avec la version 2, car la version 1 a été supportée pendant de nombreuses années. Cela permettra de financer un avancement plus rapide de la version 2.

    Nouveaux portages sur WebAssembly et Android

    GNU/Linux est toujours pris en charge. Après une période de stabilisation j’étudierai son intégration dans les distributions (vous êtes les bienvenus pour aider). Haiku, BSD, etc., sont toujours pris en charge ; mais à cette liste viennent à présent s’ajouter WebAssembly et Android.

    Réorganisation de l’interface

    Dans la nouvelle interface par défaut, aucune information n’a été retirée ; l’interface a seulement été réorganisée. En revanche, d’autres informations ont été ajoutées, comme la vitesse par taille de fichiers. Tout le monde a sa vision de la meilleure interface (contenu, masqué, prioritaire…), les deux interfaces qui restent maintenues devraient contenter le plus grand nombre, les autres interfaces n’étaient jamais utilisées. Vous êtes, bien sûr, libres de proposer vos interfaces.

    Enfin, si certains pensent que l’avantage de ce type de logiciel est d’avoir plus de performance, ce n’est qu’une partie de ses fonctionnalités.

    Aider le projet

    Si vous voulez m’aider ou aider à développer du logiciel :

    • je cherche du travail en télétravail dans les domaines du développement, de l’administration système ou des télécommunications ;
    • louez vos serveurs privés virtuels ou de l’hébergement chez Confiared (Confiared est mon entreprise et elle appuie le projet).
    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Les journaux LinuxFr.org les mieux notés de juillet 2019

    mer, 07/08/2019 - 08:40

    LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l’équipe de modération avant publication. C’est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

    Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori des modérateurs. Ceux‐ci s’appellent des journaux. Voici un florilège d’une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs… qui notent. Lumière sur ceux du mois de juillet passé :

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Un concours pour donner une nouvelle image de la cybersécurité ?

    mer, 07/08/2019 - 07:41

    La cybersécurité est un monde parallèle, peuplé de cybermagiciens tapant avec des gants ou des moufles, dans le noir, avec un sweat‐shirt à capuche baissée jusqu’aux yeux, ayant parfois un masque de Guy Fawkes ou des lunettes de soleil, et tapant au mieux des 0 et des 1, au pire du texte vert tendance Matrix. C’est du moins l’imaginaire vendu en général par la presse, spécialisée ou non, mais aussi par les banques d’images.

    La société OpenIDEO (en partenariat avec la Hewlett Foundation) a lancé un concours (du 25 juillet au 16 août) pour réinventer ces visuels illustratifs d’articles de presse, pour qu’ils soient moins irréalistes (j’aurais bien dit plus réalistes, mais vu le niveau de fumette…).

    Le concours est ouvert à dix‐sept pays : Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Australie, Brésil, Canada (hors Québec), Chine, Colombie, Espagne, États‐Unis d’Amérique, France, Inde, Japon, Mexique, Pays‐Bas, Pérou et Royaume‐Uni.

    Les photos sont publiées sous CC By 4.0 (si et seulement si la case est cochée dans le formulaire de participation, en fait). Vingt‐cinq personnes recevront un mentorat par un expert en sécurité informatique, et 500 US$. Jusqu’à cinq gagnants recevront 7 000 US$ chacun. Les documents de participation sont disponibles (notamment) en français.

    Note : je ne suis pas lié à OpenIDEO ni payé par eux ni rien ; j’ai juste du temps à tuer dans un train, alors je rédige une dépêche ayant un rapport avec le Libre.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées de juillet 2019

    mar, 06/08/2019 - 22:24

    Nous continuons sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, correctifs, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois de juin 2019 :

    Les livres qu’ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche. N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

    Certains gagnants n’ont pas pu être joints ou n’ont pas répondu. Les lots ont été réattribués automatiquement. N’oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d’une dépêche. En effet, c’est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu’aux éditions Eyrolles et ENI.

    Les livres sélectionnés par les gagnants :

                 Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Retour sur la libération du code source de MS DOS 1.25 et 2.0 par Microsoft

    mar, 06/08/2019 - 22:22

    Microsoft a décidé le 28 septembre 2018 de libérer les sources des versions 1.25 et 2.0 de MS DOS sous licence MIT et de les publier sur GitHub.

    Il s'agit des mêmes versions données au Computer History Museum (Musée de l'histoire de l'ordinateur) le 25 mars 2014, comme le précise Microsoft dans le fichier Readme.
    Microsoft précise aussi dans son billet de blog que les deux versions (1.25 et 2.0) ont été écrites avec l'assembleur de l'Intel 8086, le premier processeur de la famille X86.

    L'entreprise précise que beaucoup de fichiers de documentations entrecoupés de code source d'extension .TXT et .DOC sont intéressants à lire tout comme de nombreux commentaires directement dans le code source.

    On ne peut que se réjouir de cette libération bien qu'elle soit tardive. Mais à quand la libération de NTKRPAMP.EXE le noyau de Windows NT pour un système multiprocesseur ?

    Sommaire Petit historique de MS-DOS


    Le système d'exploitation MS-DOS (Microsoft Disk Operating System) s'appelait à l'origine QDOS (Quick and Dirty OS) et fut développé par Tim Patterson de l'entreprise SCP (Seattle Computer Products) comme un clone de CP/M un système d'exploitation développé en 1974 par Gary Kidall.
    La famille CP/M est différente de la famille Unix en termes de fonctionnement architectural.

    QDOS a pris le nom de MS-DOS à la suite de son rachat par Bill Gates. Et fut porté sur l'IBM PC.

    Version 1.00 (1981)

    La première version sortie sur l'IBM PC.

    Elle ne supporte que les disquettes 5″¼ simple face de 160 Kio.

    Les répertoires n'existaient pas sur cette version et on ne pouvait mettre que 64 fichiers sur une disquette.

    Version 1.25 (1982)

    C'est une des versions qui a été libérée.

    Une légère évolution de la 1.24 et fut la première version vendue par Microsoft et, plus généralement, c'est la première version utilisée par tous les fabricants de clone des ordinateurs d'IBM.

    Pour les disquettes 5″¼ on passe sur le support du double face avec une plus grande capacité (320 Kio).

    Microsoft précise que le code source de cette version ne contient que 7 fichiers assembleurs comme on peut le voir sur le dépôt GitHub.

    Version 2.0 (1983)

    Deuxième version libérée par Microsoft.

    Elle introduit la gestion des disques durs avec un système de fichiers FAT12, ainsi que les répertoires.

    Les disquettes 5″¼ simple face gagnent en capacité passant de 160 Kio à 180 Kio tandis que les double face passent de 320 Kio à 360 Kio.

    Par rapport à la 1.25 dans le code source, on passe de 7 fichiers à 100 fichiers assembleurs, presque 15 fois plus, augmentant en sophistication et en taille d'équipe comme le précise Microsoft.

    Version 3.0 (1984)

    Pour cette version on passe au support des disquettes de 1 200 Kio et les disques durs de 15 360 Kio.

    Version 6.22 (1994)

    La question qui se pose, est pourquoi ne pas avoir libéré le code de la dernière version commercialisée, la 6.22 ? Peut-être pour ne pas afficher les pratiques controversées de ralentissement des concurrents?
    NdM : il s'agit de la dernière version commercialisée séparément. L'historique des versions sur la page wikipedia évoque une version 7 avec Windows 95 et une 8 avec Windows ME en 2000 (avant une fin de support en 2001). Et il mentionne aussi les problèmes rencontrés avec les versions 6.2x avec des brevets logiciels, ce qui pourrait être une autre explication (pour la 6.22 en tout cas, pas forcément pour la 3.0).

    Les divers projets libres autour de MS-DOS

    Cet article nous permet aussi d'évoquer les projets continuant à entretenir l'environnement DOS.

    Toujours en développement FreeDOS

    FreeDOS, une alternative libre, a été créé en 1994 du fait de l'arrêt du support par Microsoft.

    Il est intéressant de voir que la version stable (1.0) de FreeDos, sortie en 2006, a mis 12 ans à arriver, chose rare dans le développement logiciel mais qui s'explique aisément par les faibles moyens à disposition. Il leur a fallu une bonne dose de ténacité pour ne pas abandonner.

    Cette libération peut-elle profiter au projet FreeDOS ?

    Pas directement, le code libéré (version 1.25 et 2.0) est entièrement écrit en assembleur alors que FreeDOS combine du code C et de l'assembleur. Cependant cela évite la rétro-ingénierie pour comprendre le fonctionnement… sauf que c'est un peu trop tard, le projet FreeDOS a déjà un peu désossé tout DOS pour en comprendre le comportement. Cela permet juste de vérifier que cela n'a pas été trop mal fait. De plus FreeDOS a pour but d'être compatible mais pas de refaire forcément à l'identique. S'il peut faire mieux que MS-DOS, il le fera.

    DosBox

    DOSBox est un émulateur simulant un environnement compatible MS-DOS dans le but d'exécuter notamment des jeux vidéo développés autrefois pour ce système. Il est aussi possible de l'utiliser pour lancer tout type de logiciels. Ce projet est toujours dynamique et permet d'accéder à la culture du jeu vidéo sur PC de la fin des années 80, début des années 90 sans avoir à dénicher une vieille machine compatible.

    Abandonné PC-MOS/386 Quel intérêt pratique?
    • L'intérêt académique se situe à la fois sur le plan recherche et le plan enseignement. Cela permet aux élèves de comprendre comment fonctionnaient les premiers OS et donc de mieux appréhender les nouveaux. Cela peut constituer une première étape dans l'apprentissage de part leur relative simplicité. (en soi il existe aussi d'autres solutions comme Minix.) Après dans la recherche de nouveaux OS cela constitue un cas d'école des avantages/faiblesses de ce type d'OS.
    • L'intérêt historique / archivistique réside dans le fait de pouvoir aisément présenter / manipuler un système ancien sans avoir à entretenir un matériel délicat dont les pièces seront de plus en plus difficiles à trouver. Par rapport à l'OS original il apporte une meilleure stabilité. C'est un peu comme l'intérêt de reproduire un objet du moyen-âge par rapport à utiliser l'original.
    • L'intérêt sécuritaire est sans doute l'intérêt majeur, celui qui apporte le plus de fonds (même s'ils restent bien minimes). Outre les passionnés qui ont besoin d'une machine sans trop de failles de sécurité (et stable) pour jouer, il y a encore bien des organisations (de grosses sociétés ou des états) qui ont de très vieux logiciels souvent critiques qui tournent toujours. Parfois les spécifications sont perdues et il est donc bien plus économique de les faire durer ainsi. Citons le cas connu de Haiku, clone de BeOS qui a été en partie financé par Jean-Louis Gassée,
    • L'intérêt réel est minime et n'en vaut pas le travail qu'il demande. Ce qui motive avant tout c'est la passion de l'informatique. La passion de faire revivre un OS qui a connu une heure de gloire. Un peu comme rouler en voiture de collection. C'est inconfortable, mais cela évoque un autre monde qui avec le temps est enchanté…

    D'ailleurs dans un autre contexte Cobol un langage de programmation crée en 1959, du fait qu'il a toujours été confidentiel et réservé à des clients très riches, aucune communauté de passionnés ne l'a adapté à du matériel moderne, et c'est seulement très récemment qu'ont été développées des alternatives à base d'open-sources pseudo-compatibles pour les faire tourner sur des Linux bien meilleur marché. En attendant, les banques ont dû dépenser des sommes considérables pour les maintenir en fonction…

    Se pose la question : quels outils pour compiler assembler ?

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Next v1.3.0, le navigateur web entièrement programmable

    mar, 06/08/2019 - 20:10

    Je suis heureux de vous présenter le navigateur Next, projet que j'ai rejoint il y a deux mois, et dont la version 1.3.0 livre son lot de fonctionnalités attendues pour un usage quotidien :

    • blocage de publicités (par domaine) ;
    • sélection approchée/fuzzy améliorée ;
    • raccourcis claviers à la Vim ;
    • un gestionnaire de téléchargements ;
    • un mode NoScript ;
    • un « backend » basé sur Blink, le moteur de rendu de Chrome (qui s'ajoute au backend WebKit) ;
    • support des proxies, donc de Tor ;
    • et plus encore.

    Oui, le tester donne envie de ne plus s'en séparer :)

    Next est unique car il n'expose pas d'API, il est totalement ouvert et programmable, et qui plus est, programmable à chaud, il n'y a pas besoin de le redémarrer pour tester ses changements. Et au contraire des projets similaires (Konqueror ou Vimperator qui sont morts, Qutebrowser…), il n'est pas lié à un moteur de rendu particulier.

    Je vous propose de le découvrir, et de nous soutenir pour voir une version 1.4 !

    Installation

    L'installation est aisée pour GNU/Linux et macOS : on propose une archive Guix tout-en-un et il est dans les MacPorts. Notez qu'il fonctionne sûrement sous Windows, mais que nous n'avons pas pu essayer (il faudra s'assurer d'avoir D-BUS). Voyez la page Téléchargements. Il est également facile de l'installer depuis les sources, un make installe toutes les dépendances et produit un exécutable.

    Architecture

    Next est architecturé autour de deux composants: le cœur et un port par plateforme. Nous avons actuellement deux plateformes: Gtk/WebKit et Qt/Blink. Le cœur est en Common Lisp, le port Gtk en C et le Qt en Python (PyQt, Webengine). Les deux composants communiquent par D-Bus. Nous utilisions d'ailleurs XML-RPC avant D-Bus, et le changement nous bénéficie grandement. On a gagné en introspection, en messages d'erreurs, en sécurité, et surtout en performances. En effet, il ne fallait plus que la communication (toujours asynchrone, dans les deux sens) paraisse avoir un délai.

    Développement et introspection live

    Common Lisp (http://lisp-lang.org/, http://common-lisp.net/, https://github.com/CodyReichert/awesome-cl) est la clef qui permet le développement et la manipulation du navigateur en live. On peut lancer Next, lui demander de lancer un serveur Swank (le backend de Slime), et hop on est connecté au navigateur et on peut inspecter son état, définir de nouvelles commandes, corriger des fonctions et les tester de suite, etc. Ou habituellement lorsqu'on développe en Lisp, on lance Next depuis son REPL Lisp (dans Emacs, Atom, Vim ou d'autres éditeurs).

    Autres fonctionnalités

    En plus des fonctionnalités citées en introduction (la navigation fuzzy est vraiment cool), on peut citer comme fonctionnalités pratiques la navigation par titres (C-. liste l'ensemble des titres de la page (h1…h6), on fuzzy-sélectionne pour se rendre à ladite section) et un historique représenté comme un arbre. Voyez les captures d'écran sur le site principal.

    Version 1.4

    On a forcément plein d'idées et d'envies pour la suite, notamment :

    • une isolation par onglets (dire que tel onglet ou telle fenêtre utilise Tor, rejette les cookies, etc) ;
    • une excellente intégration à un éditeur de texte, pour que Next devienne vraiment le "Emacs des navigateurs" (notez que ce pourrait être plus facile que prévu grâce à l'éditeur existant Lem) ;
    • s'ensuit, un gestionnaire de fichiers ;
    • un gestionnaire de mots de passes ;
    • une recherche de texte inter-onglets, idem pour la navigation par titres ;

    Et maintenant qu'on a les bases, on prévoit de s'amuser un petit peu et d'expérimenter avec le téléchargement de vidéos (on pourrait utiliser facilement youtube-dl puisque nous ne sommes pas limités par la plateforme du navigateur), des commandes pour interagir avec Github, etc. Nous ne sommes limités plus que par notre imagination !

    Si le projet vous botte, n'hésitez pas à nous soutenir par un don (même symbolique :) ) et une petite étoile sur GitHub aide aussi.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Revue de presse de l'April pour la semaine 31 de l'année 2019

    mar, 06/08/2019 - 09:30

    Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l'April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l'April.

    [Futura] Open source Tech

    Le dimanche 4 août 2019.

    L'open source est un adjectif donné aux logiciels qui sont développés en respectant les principes de l'OSI, l'Open Source Initiative. La notion d'open source est apparue à la fin des années 1990, lorsque certains utilisateurs de la communauté du logiciel libre ont décidé d'adapter leurs dogmes aux réalités économiques.

    Voir aussi:

    [ZDNet France] 'LoL, une affaire sérieuse', documentaire sur le logiciel libre

    ✍ Thierry Noisette, le mercredi 31 juillet 2019.

    Ce documentaire sur le logiciel libre en présente, en une petite heure, la philosophie et les enjeux. Un film à faire connaître.

    [Developpez.com] GitHub confirme avoir bloqué les développeurs en Iran, en Syrie et en Crimée

    ✍ Bill Fassinou, le mardi 30 juillet 2019.

    Au cours de la semaine dernière, les utilisateurs de GitHub qui sont situés dans les zones comme la Crimée, la Syrie ou l’Iran ont constaté que leurs accès à la plateforme d’hébergement de code source avaient été restreints. Ils ont été nombreux à saisir Twitter pour exprimer leur consternation face à cette situation. Ces derniers ne pouvaient plus accéder à certains services de la plateforme. Pendant le week-end, GitHub a annoncé que les utilisateurs de GitHub de ces pays ont été bloqués, car l’entreprise devait se conformer aux restrictions établies par les lois US régissant le commerce, en particulier l’exportation.

    Et aussi:

    [La Tribune] Pour en finir définitivement avec le «numérique»

    ✍ Marcello Vitali-Rosati, le mardi 30 juillet 2019.

    Soit l’usager est le maître du code et il est donc le maître de la machine, soit il n’est pas le maître du code et il est donc à la merci d’une entreprise privée.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Agenda du Libre pour la semaine 32 de l’année 2019

    sam, 03/08/2019 - 20:30

    Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 11 événements (France : 9, Québec : 2) est en seconde partie de dépêche.

    Sommaire [FR Paris] Atelier Hebdomadaire de Contribution au Libre - Le mardi 6 août 2019 de 10h00 à 19h00.

    Une journée de co-travail sur le thème de la contribution au logiciel libre.

    Chacun vient avec son sujet individuel avec l'intention d'y travailler au cotés d'autres contributrices/teurs.

    Le prix d'entrée est de 25 euros pour la journée (tarif Narma).

    [CA-QC Montréal] Linux-Meetup Montréal - Le mardi 6 août 2019 de 19h00 à 22h00.

    Local de la rencontre à confirmer

    Programmation de la rencontre

    ATTENTION Le conférencier invité n'a pas encore été choisi. Si vous connaissez des compagnies œuvrant dans le logiciel libre, n'hésitez pas à m'envoyez un message.

    Ce mois-ci, nous aurons plusieurs petites présentations éclairs ("lightning talks") reliées à Linux et aux logiciels libres.

    Avis aux intéressés, envoyez-moi un courriel si vous voulez présenter quelques choses. Sinon, ce sera des présentations éclairs improvisées avec les gens présents.

    Par la suite, si le temps le permet, on fera une discussion de groupe sur un thème déterminé par les gens présents … discussions libres et ouvertes

    Lieu
    Le Linux-Meetup aura lieu à l'École de Technologie Supérieure de 19:00 à 22:00.

    Extras

    Pour ceux voulant réseauter avec les autres avant, il y aura un souper de 17:30 à18:45 (Resto-pub Le 100 génies de l'ÉTS au pavillon B).

    Nous invitons tous les amateurs de logiciels libres (peu importe la plate-forme) à venir discuter. C'est vraiment une excellente occasion de socialiser et de faire connaissance avec d'autres qui partagent les mêmes intérêts.

    La rencontre est gratuite et ouverte à tous (de débutants à experts) et rassemble des gens de diverses professions gestionnaires, professeurs, administrateurs de systèmes, ingénieurs, programmeurs, retraités, étudiants, etc.

    Les Linux-Meetup se déroulent simultanément à travers le monde tous les premiers mardis du mois ainsi que dans plusieurs régions du Québec.

    Vous pouvez confirmer votre présence sur un ou plusieurs réseaux sociaux afin de promouvoir l'événement Google+, Linkedin, Facebook, Twitter et Meetup

    Au plaisir de vous rencontrer

    Martial

    P.S.: Pour le transport en commun Station de métro Bonaventure

    [FR Le Mans] Permanence du mercredi après-midi - Le mercredi 7 août 2019 de 13h00 à 17h00.

    Présentation, initiation et maintenance des logiciels libres.

    Remplacement  de Windows par GNU/Linux et formation gratuite.

    Venez nombreux

    Entrée Libre, tout public.

    [FR Toulouse] Université de nuit d'été - Du mercredi 7 août 2019 à 19h00 au dimanche 11 août 2019 à 23h00.

    Le cycle des universités des 4 saisons du Tetalab reprend avec la session de nuit d'été 2019. Vous êtes invités à venir découvrir, apprendre, partager et expérimenter. 5 jours, du mercredi 7 août au dimanche 11 août, à Mix'Art Myrys.

    Au programme

    • Cours d'initiation / ateliers : Langages de programmation et système, Linux, création 3D (Blender, POV-Ray), spéléologie du Z80, arduino, faire son savon, assemblage de kits électroniques, ateliers "écris ta demande de sub"..
    • Résidence/Workshops des temps d'expérimentation / résidence autour de projets au croisement des disciplines abordées lors des universités et autres.

      • "Laser et optique"
      • "Création 3D, jeu vidéo DIY et réalité virtuelle"
      • "Astronomie DIY"
    • Sessions de soutien à projets DIY / logiciel libre / artistique  Moments de soutien / débogage / question / expérimentations autour de projets DIY / logiciel libre / artistique.

    • Game jam Une ou plusieurs équipes se sont réunissent pour réaliser un jeu vidéo "from scratch" en 48h.

    Informations, Horaires et Inscriptions

    À cette période, la halle de Mix'Art est difficilement praticable en journée à cause de la chaleur, la plus grande partie des sessions se déroulera dès le début de la soirée, autour de 21h jusqu'à tard dans la nuit.

    Le programme et les horaires sont consultables à l'adresse  https://calc.tetalab.org/udne_2019.html

    https://calc.tetalab.org/udne_2019_inscriptions

    L'accès à l'événement se fait sur participation libre et nécessaire.

    Si vous souhaitez avoir plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter par mail ( contact@tetalab.org ) ou par IRC freenode #tetalab.

    Au plaisir de se retrouver pour ces quelques jours de partage, de transmission et d'expérimentations, avec les yeux brillants, dans le respect, la bienveillance et la bonne humeur <3

    [FR Lyon] Hadoly permanence du chaton Lyonnais - Le mercredi 7 août 2019 de 19h00 à 20h00.

    La permanence (mensuelle) d’Hadoly (Hébergeur Associatif Décentralisé et Ouvert à LYon), chaton lyonnais, est l’occasion d’échanger avec les membres de l’asso sur les services et moyens mis à disposition des adhérents afin de se libérer des Gafams tout en grignotant et en en buvant un coup (n’hésitez pas à apporter quelque chose).

    Nous partageons du mail, du cloud, et d’autres services, le tout basé exclusivement sur des logiciels libres avec le respect de la neutralité du net et de la vie privée.

    Et en plus l’hébergement est physiquement local

    [FR Toulouse] Rencontres Tetalab - Le mercredi 7 août 2019 de 20h30 à 23h30.

    Rencontre hebdomadaire des hackers et artistes libristes Toulousains.

    Ouvert au public tous les mercredi soir.

    Venez nombreux.

    [FR Rezé] Groupes d’Entraide Mutuelle - Le jeudi 8 août 2019 de 16h00 à 18h00.

    Accompagnement informatique

    Groupes d’Entraide Mutuelle

    Comment passer son ordinateur sous Linux Comment installer son imprimante sous Linux Comment retrouver ses usages sur logiciels libres Comment fonctionne un ordinateur Comment entretenir soi-même son ordinateur
    Venez poser vos questions lors du GEM hebdomadaire Les adhérent-e-s et l’équipe de Nâga répondent aux questions de chacun-e sur le matériel, Linux et les Logiciels Libres.

     Tarif

    • GEM pour 3 mois 20
    • GEM pour 1 an 50 ou gratuit pour les personnes ayant adhéré à l'association avec l’acquisition d’un ordinateur.

    Horaire

    [FR Paris] Brique Camp / YunoCamp 2019 - Du samedi 10 août 2019 à 12h00 au vendredi 16 août 2019 à 23h00.

    Nous sommes heureux d’annoncer que le Brique Camp / YunoCamp 2019 aura lieu du 10 au 16 août, au hackerspace Le Fuz à Paris

    Keskéçé

    Pendant cet événement, différent·es contributeur·ices des projets YunoHost et La Brique Internet se rencontrent, discutent, ingurgitent des boissons variées, et travaillent sur les projets

    La brique internet est un petit ordinateur à installer chez soi.

    Elle a deux fonctions importantes

    1. Elle nettoie votre accès à Internet.

    En vous connectant au Wifi de la brique votre connexion passe par un VPN et ne peut plus être espionnée ou filtrée par votre FAI. La brique peut également filtrer la publicité.

    2. Elle héberge vos services internet directement chez vous.

    La brique internet est un serveur d'auto-hébergement (YunoHost). Elle permet d'avoir chez vous vos mail, synchronisation de fichiers ou calendrier et beaucoup d'autres services sans abandonner vos données personnelles aux géants du web (GAFAM etc).

    Je peux venir

    Oui Vous êtes bienvenu·es si vous voulez parler du projet, le découvrir ou contribuer Savoir coder c’est cool (frontend, backend, adminsys, trucs de réseau, …) mais il se trouve que nous cherchons désespérément des personnes qui veulent s’investir sur des aspects “non-techniques” des projects, comme la communication, des tests d’UX, du design, faire des documentations pédagogiques, les traductions … Ou bien vous pouvez tout simplement venir nous raconter comment vous utilisez YunoHost / la Brique Internet et ce que vous aimeriez voir dans le futur Juste passer 5 minutes pour dire bonjour, c’est cool aussi

    Vous pouvez aussi vous joindre à nous pour travailler sur un quelconque projet lié à la décentralisation d’Internet et/ou la destruction des mégacorps de l’informatique

    Programme

    • Du samedi 10 août au vendredi 16 août — 13h-23h Découverte et contributions aux projets La Brique Internet et YunoHost
    • Soirée de discussions et d'explications aura lieu autour de la Brique Internet, de YunoHost et de l'auto-hébergement

    Est-ce qu’il faut s’enregistrer

    Si vous comptez venir, et en particulier si vous voulez organiser un hébergement en commun avec le reste de l’équipe (pour réduire les coûts) alors rajoutez votre pseudo sur

    et/ou contactez-nous à camp@yunohost.org pour que l’on puisse s’organiser pour l’hébergement.

    Remplir le framadate nous aide à anticiper le nombre de personnes qui seront présentes, et à mieux gérer l’espace et la logistique

    Venir

    C’est dans Paris Le Fuz / Laboïkos est à deux pas de la station Buzenval (est de Paris, près de Montreuil et Nation) : https://www.openstreetmap.org/?mlat=48.85343&mlon=2.40308#map=16/48.8532/2.4027&layers=T 6

    Cette page décrit comment entrer dans le lieu https://wiki.fuz.re/doku.php?id=map 10

    Carte du métro Parisien https://www.ratp.fr/sites/default/files/plans-lignes/Plans-essentiels/Plan-Metro.1555581459.pdf 1

    Le lieu a une cuisine et nous serons relativement libre de nous organiser comme on veux pour les horaires et les repas

    [FR Rennes] Permanence Gulliver - Le samedi 10 août 2019 de 14h00 à 18h00.

    Les permanences ont lieu les 2èmes et 4èmes samedis de chaque mois, à la MCE, de 14h00 à 18h00.

    • Elle aura lieu les samedis 10 et 24 juillet, de 14h00 à 18h00, à la MCE à la salle Gurvand.

    Vous pouvez venir discuter de vos projets libres, installer GNU Linux ou un logiciel libre.

    [FR Lyon] Hadoly permanence du chaton Lyonnais - Le samedi 10 août 2019 de 19h00 à 20h00.

    La permanence (mensuelle) d’Hadoly (Hébergeur Associatif Décentralisé et Ouvert à LYon), chaton lyonnais, est l’occasion d’échanger avec les membres de l’asso sur les services et moyens mis à disposition des adhérents afin de se libérer des Gafams tout en grignotant et en en buvant un coup (n’hésitez pas à apporter quelque chose).

    Nous partageons du mail, du cloud, et d’autres services, le tout basé exclusivement sur des logiciels libres avec le respect de la neutralité du net et de la vie privée.

    Et en plus l’hébergement est physiquement local

    [CA-QC Montréal] WordCamp Montréal 2019 - Du samedi 10 août 2019 à 08h00 au dimanche 11 août 2019 à 20h00.

    WordCamp Montréal est une conférence de deux jours à propos de WordPress, la plateforme de blogue et le système de gestion de contenu le plus populaire au monde. Développeurs, designers, professionnels du Web et blogueurs se rassembleront pour assister à des présentations et des ateliers au sujet de WordPress et pour réseauter.

    >> Pour acheter votre billet

    >> Consulter la programmation

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Documentaire « La bataille du Libre » : lancement de la campagne de financement participatif

    jeu, 01/08/2019 - 23:57

    La bataille du Libre est le nouveau film de Phillipe Borrel produit par Temps noir :

    « Que ce soit dans le domaine médical, alimentaire, boursier, industriel, éducatif, ou même agricole, il n’existe presque plus de secteurs d’activité ayant échappé à l’emprise du code informatique : nous en dépendons désormais dans tous les domaines dans lesquels le savoir est clef. Sans que nous en ayons conscience, deux logiques s’affrontent aujourd’hui au cœur de la technologie, depuis que les principes émancipateurs du logiciel libre sont venus s’attaquer à ceux exclusifs du droit de la propriété intellectuelle. Logiciels libres, semences libres, médicaments libres, connaissances libres… Les pratiques collectives et contributives du “Libre” essaiment dans bien d’autres domaines que l’informatique… »

    Ça y est, la campagne de financement participatif est lancée ! L’objectif est de récolter 6 000 € afin de financer la production de la version internationale du documentaire La bataille du Libre de Philippe Borrel. D’autres paliers sont en discussion, notamment pour la production et le montage de nouveaux rushs et leur mise à disposition sous licence libre (licence CC).

    À ce jour ils ont atteint 13 % de l’objectif, soit 805 € ; il reste encore 52 jours de campagne pour atteindre l’objectif.

    Pour en savoir plus sur l’objectif de la campagne rendez‐vous sur le Helloasso.

    Pourquoi pas contribuer dans cette collecte ? Ou juste diffuser la campagne ? Chacune de vos contributions, même les plus modestes permettront de réaliser ce projet. Pour ceux qui ne peuvent faire un don, n’oubliez pas que le simple fait de relayer la campagne aide le projet dans sa réalisation ; alors, si le projet vous parle, soutenez‐le !

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Émission « Libre à vous ! » du 9 juillet 2019 — Podcasts et références

    jeu, 01/08/2019 - 19:22

    La trente-troisième émission Libre à vous ! de l’April a été diffusée sur la radio Cause commune, mardi 9 juillet 2019. Dernière émission avant la pause estivale.

    Nous avons commencé par l'interview d'Antoine Viry cofondateur de Ziklibrenbib (la musique libre s'invite dans les bibliothèques). Nous avons poursuivi avec notre sujet principal qui portait sur les actions de la DINSIC (Direction interministérielle du numérique et du système d'information et de communication de l'État) avec Bastien Guerry, référent logiciels libres, et Xavier Béchade, responsable du projet Tchap. Nous avons enchaîné avec la chronique de Xavier Berne, journaliste à Next INpact, sur des décisions du Conseil d'État sur l'IRFM (Indemnité représentative de frais de mandat) et Parcoursup.

    L'émission de rentrée sera diffusée en direct sur la bande FM en Île‐de‐France (93,1 MHz) et sur le site Web de la radio mardi 3 septembre 2019, de 15 h 30 à 17 h. Le sujet principal lancera la saison 3 en beauté, mais je vous laisse la surprise pour la rentrée.

    La radio Cause Commune dispose d'une messagerie sur laquelle vous pouvez laisser des messages (annonces, rires, poèmes, coups de gueule, vœux…) destinés à passer à l’antenne sur la radio. Le numéro à appeler est le +33 1 88 32 54 33.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Revue de presse de l'April pour la semaine 30 de l'année 2019

    mar, 30/07/2019 - 13:47

    Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l'April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l'April.

    [Le Monde.fr] La reconnaissance faciale pour s'identifier en ligne inquiète les défenseurs des libertés numériques

    Le samedi 27 juillet 2019.

    L'association La Quadrature du Net a déposé un recours devant le Conseil d'Etat pour faire annuler le décret autorisant l'application AliceM qui permet de s'authentifier sur les sites administratifs en prenant une vidéo de soi.

    [Developpez.com] GitHub bloque les utilisateurs de Crimée et d'Iran à cause des sanctions US

    ✍ Patrick Ruiz, le vendredi 26 juillet 2019.

    L'un des signalements est d’un utilisateur du service web d’hébergement et de gestion de logiciels touche en premier à ce qui font usage de GameHub sous Linux. L’application sert à centraliser dans une bibliothèque tous les jeux en provenance de Steam, GoG, Humble Bundle, Humble Trove ainsi que les jeux installés de manière indépendante en local. Grâce à GameHub, il est possible de voir d’un seul coup d’œil, mais aussi de télécharger, installer, désinstaller et lancer ses jeux, mais aussi les bonus ou les DLC en provenance de GoG.

    [Slate.fr] Liberté d'expression et lutte contre la haine sur internet, un difficile exercice d'équilibriste

    Le mercredi 24 juillet 2019.

    Adoptée à l'Assemblée le 9 juillet, la proposition de loi visant à combattre les contenus haineux en ligne divise les internautes. L'examen du texte par le Sénat est prévu pour septembre.

    [Developpez.com] Le code payé par les citoyens devrait être disponible pour les citoyens!

    ✍ Bruno, le mardi 23 juillet 2019.

    «Nous voulons une législation qui requiert que le logiciel financé par le contribuable pour le secteur public soit disponible publiquement sous une licence de Logiciel libre et open source. S’il s’agit d’argent public, le code devrait être également public». Tels sont les mots qui colorent l’entrée du site d’une pétition lancée par la FSFE (Free Software Foundation Europe).

    Voir aussi:

    [Le Monde.fr] Les géants du Web sont-ils devenus trop puissants? Les Etats-Unis ouvrent une enquête

    Le mardi 23 juillet 2019.

    Le ministère de la justice mènera des investigations sur les pratiques anticoncurrentielles et quasi monopolistiques de certaines multinationales, qu'il n'a pas nommées.

    Et aussi:

    [TOM] Pourquoi l'open source va jouer un rôle dans l'avènement du Tourisme spatial

    Le mardi 23 juillet 2019.

    Il y a deux jours, on fêtait les 50 ans des premiers pas sur la Lune. Si l’open source n’était pas encore au cœur de la mission Apollo 11, la collaboration entre les nations et les entreprises est aujourd’hui indispensable pour réaliser des progrès significatifs et envisager Mars comme une future destination touristique. Red Hat, l’éditeur de solutions derrière Linux, a d’ailleurs installé sa solution RHEL à bord de l’ISS. Yan Fisher, Global Technology Evangelist chez Red Hat, nous a expliqué le rôle que jouait l’open source dans cette conquête de l’espace et l’avènement du Tourisme spatial.

    Et aussi:

    [Le Monde.fr] «Droit voisin»: la France devient le premier pays à transposer la directive européenne

    Le mardi 23 juillet 2019.

    En transposant la loi européenne sur le droit d'auteur, le Parlement autorise la presse à négocier avec Google, Facebook ou Twitter une rémunération pour l'utilisation d'extraits d'articles et de vidéos.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    ONLYOFFICE annonce un partenariat et une intégration avec eXo Platform

    lun, 29/07/2019 - 22:47

    Ascensio System SIA, le développeur letton de la suite bureautique libre ONLYOFFICE, dont la dernière version de bureau a été récemment présentée sur LinuxFr.org, entre en partenariat avec eXo Platform (1 et 2), l’éditeur français de solutions collaboratives. Une gamme complète d’outils de collaboration incluant les éditeurs de documents en ligne, résulte de l’intégration de deux suites à code ouvert.

    La suite bureautique d’ONLYOFFICE complète la solution collaborative auto‐hébergée d’eXo Platform par les éditeurs en ligne permettant de coéditer les documents texte, les feuilles de calcul et les présentations qui sont compatibles avec tous les formats courants. Cela permet aux clients d’eXo Platform d’être indépendants du monopole de grandes marques.

    Des partenariats technologiques existaient déjà, notamment avec Nextcloud, ownCloud, Alfresco, Confluence, SharePoint, Seafile, Pydio, Liferay, XWiki, CommuniGate, HumHub, Moodle et PowerFolder.

    N. D. M. : les communiqués de presse mentionnent aussi une orientation secteur public, une philosophie partagée en matière de code ouvert, et les aspects sécurité.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    XCP-ng 8.0, une alternative gratuite à XenServer

    lun, 29/07/2019 - 17:35

    Il y a un peu plus d’un an, on vous présentait le projet XCP-ng, un hyperviseur de virtualisation basé sur Citrix XenServer et Xen. La dernière version de l’hyperviseur, XCP-ng 8.0, est disponible depuis peu et apporte de nouvelles fonctionnalités, des mises à jour de sécurité et la prise en charge de systèmes de fichiers bien connus. L’occasion de faire un point rapide sur la solution.

    Rappel

    Si vous vous intéressez au monde de la virtualisation, vous avez probablement entendu parler de Citrix XenServer (maintenant appelé Citrix hypervisor). En pratique, il s’agit de l’un des hyperviseurs de virtualisation à destination des entreprises et des centres de données les plus populaires au monde.

    Bien qu’officiellement Open Source, Citrix a imposé en fin d’année 2017 des restrictions particulièrement contraignantes dans la version gratuite de XenServer et a également supprimé des fonctionnalités de la version gratuite pour les réserver aux utilisateurs disposant de l’une des licences payantes. En pratique, les utilisateurs de cette version de XenServer se sont subitement retrouvés dans l’incapacité d’ajouter plus de trois machines dans un pool ou de migrer des données en temps réel. En parallèle de ces restrictions, le manque de documentation officielle et l’accès parfois difficile aux dépôts de fichiers rendaient quasi impossible aux utilisateurs la tâche de compiler XenServer depuis les sources.

    Dès avril 2018, après une campagne Kickstarter largement financée par des entreprises et des particuliers, XCP-ng a été la réponse à la nouvelle politique de Citrix. XCP-ng était initialement une divergence (fork) de XenServer, offrant la grande majorité des fonctionnalités de XenServer gratuitement et s’accompagnant d’une offre de support payant destinée aux entreprises voulant couvrir leur infrastructure avec du support professionnel. XCP-ng n’a cessé de se développer depuis sa première version, XCP-ng 7.3, et sa version la plus récente, XCP-ng 8.0 est disponible depuis le 25 juillet.

    Pour en apprendre plus sur XCP-ng, vous pouvez visiter le site officiel.

    XCP-ng 8.0

    Les principales nouveautés de la version 8.0 de XCP-ng sont :

    • la prise en charge de ZFS dans XCP-ng, basée sur ZFS on Linux 0.8.1 ; l’installation se fait à l’aide d’un yum install zfs ;
    • la prise en charge des systèmes de fichiers ext4 et XFS (fonctionnalité encore expérimentale) ;
    • le gestion des systèmes en mode UEFI ;
    • une mise à jour du noyau Xen (4.11), du paquet CentOS (7.5) et du noyau Linux (4.19) ;
    • le support de nombreux paquets pratiques (comme htop, cryptsetup, iftop, tmux, lshw…) ;
    • des mises à jour de sécurité contre les failles MDS ;
    • une version réécrite intégralement en C de l’emu-manager (pas ou peu d’impact côté utilisateur, mais utile côté développeur) ;
    • une fonctionnalité pour déployer rapidement Xen Orchestra, l’interface de gestiopn Web dédiée à XCP-ng.

    Pour rentrer dans le détail, vous pouvez consulter l’article de blog pour XCP-ng 8.0, mais également celle de la version candidate qui comprenait déjà pas mal d’informations.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Agenda du Libre pour la semaine 31 de l’année 2019

    sam, 27/07/2019 - 22:09

    Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces neuf événements (France : 8, Belgique : 1) est en seconde partie de dépêche.

    Sommaire [FR Paris] Atelier Hebdomadaire de Contribution au Libre - Le mardi 30 juillet 2019 de 10h00 à 19h00.

    Une journée de co-travail sur le thème de la contribution au logiciel libre.

    Chacun vient avec son sujet individuel avec l'intention d'y travailler au cotés d'autres contributrices/teurs.

    Le prix d'entrée est de 25 euros pour la journée (tarif Narma).

    [FR Le Mans] Permanence du mercredi après-midi - Le mercredi 31 juillet 2019 de 12h00 à 13h30.

    Présentation, initiation et maintenance des logiciels libres.

    Remplacement  de Windows par GNU/Linux et formation gratuite.

    Venez nombreux

    Entrée Libre, tout public.

    [FR Toulouse] Rencontres Tetalab - Le mercredi 31 juillet 2019 de 20h30 à 23h30.

    Rencontre hebdomadaire des hackers et artistes libristes Toulousains.

    Ouvert au public tous les mercredi soir.

    Venez nombreux.

    [FR Rezé] Groupes d’Entraide Mutuelle - Le jeudi 1 août 2019 de 16h00 à 18h00.

    Accompagnement informatique

    Groupes d’Entraide Mutuelle

    Comment passer son ordinateur sous Linux Comment installer son imprimante sous Linux Comment retrouver ses usages sur logiciels libres Comment fonctionne un ordinateur Comment entretenir soi-même son ordinateur
    Venez poser vos questions lors du GEM hebdomadaire Les adhérent-e-s et l’équipe de Nâga répondent aux questions de chacun-e sur le matériel, Linux et les Logiciels Libres.

     *Tarif
    *

    • GEM pour 3 mois 20
    • GEM pour 1 an 50 ou gratuit pour les personnes ayant adhéré à l'association avec l’acquisition d’un ordinateur.

    *Horaire
    *

    [FR Poitiers] Jeudi du Libre - Le jeudi 1 août 2019 de 17h30 à 20h30.

    Chaque premier jeudi du mois, **les membres de l’APP3L vous invitent à les rejoindre, de 17h30 à 20h30, afin d’échanger et d’en apprendre plus à propos des logiciels libres.

    Si vous le désirez, vous pouvez venir avec votre ordinateur portable.

    Cette permanence est l’occasion pour chacun de

    • rencontrer d'autres utilisateurs
    • de discuter ou de s’informer
    • de trouver de l’aide (vous pouvez amener votre machine);
    • ou tout simplement de découvrir des alternatives aux logiciels et services privateurs.

    Vous pourrez aussi échanger et vous faire aider dans votre contribution aux communs numériques (Wikipédia, OpenStreetMap), la protection de votre vie privée et les services en ligne respectueux de votre intimité.

    Entrée Libre. Tout Public.

    Accès Espace Bar du Local, 16 rue Saint-Pierre le Puellier à Poitiers

    [FR Caen] Le First-jeudi Échange dînatoire canneais - Le jeudi 1 août 2019 de 19h00 à 21h00.

    Tous les premiers jeudis du mois, les membres (et non-membres sont également les bienvenues) se rencontrent pour discuter de l'univers des logiciels libres, tout en dînant (ou juste pour prendre un café). [N.B. le repas n'est pas offert].

    Dans un esprit totalement libre, les sujets vont et viennent en fonction de chacun.

    Venez nombreux.

    [FR Paris] Soirée de Contribution au Libre - Le jeudi 1 août 2019 de 19h30 à 22h00.

    Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.

    Nous nous réunissons donc tous les jeudis soirs dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).

    Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

    En cas de difficulté, vous pouvez joindre un des responsables de la soirée, Emmanuel Seyman (emmanuel (at) seyman.fr), Paul Marques Mota mota (at) parinux.org, ou Magali Garnero (Bookynette) tresorier (at) parinux.org.

    Pour obtenir le code d'entrée de la porte cochère, envoyez un mail au responsable.

    On peut amener de quoi se restaurer (Franprix, 8 rue du Chemin Vert, ferme à 22h)

    Regazouillez sur Twitter - Wiki des soirées

    Programme non exhaustif

    • Fedora (sa traduction)
    • Parinux, ses bugs et son infrastructure
    • April,… y a toujours quelque chose à faire
    • Open Food Facts/ Open Beauty Facts, sa base de données, ses contributeurs, sa roadmap
    • Schema racktables, son code
    • Agenda du Libre, mise à jour et amélioration du code
    • Ubuntu-Fr, son orga, ses événements
    • En vente libre, maintenance et commandes
    • Open street map, une fois par mois
    • Linux-Fr sait faire
    • en vente libre

    tout nouveau projet est le bienvenu.

    Tous les 1ers jeudis => L'association ouvre-boite organise une réunion pour ses membres.

     Tous les jeudis, dès 18h45, le groupe de travail Sensibilisation de l'April se réunit pour réfléchir à mieux communiquer vers le grand public et à 20h30, le groupe transcriptions prend le relais et transcrit ou relit des transcriptions.

    Tous les jeudis, des membres de Framasoft organisent des contrib'atliers et vous invitent à venir participer, tester ou améliorer des logiciels libres

    [BE Grivegnée] Linux Meeting Party - Le jeudi 1 août 2019 de 19h30 à 22h30.

    Notre "Linux Meeting Party" (table de conversation informelle) a lieu tous les premiers jeudi du mois.

    Nos prochaines rencontres se tiendront dans un local du "Service de proximité" de Grivegnée, Av. Albert 1er, 5, à Grivegnée-bas. C'est à deux pas de la rue Belvaux (pour l'accès en bus) et un vaste parking est disponible carte interactive d'accès

    Venez quand vous voulez entre 19h30 et 22h30 papoter Linux et Logiciels Libres dans la bonne humeur-)

    [FR Challans] Permanence Linux - Le samedi 3 août 2019 de 14h00 à 18h00.

    L'association Linux Challans vous donne rendez-vous au Centre de la Coursaudière, 9 rue de la Cité 85300 Challans.

    Nous vous proposons lors de ces rendez-vous mensuels d'échanger autour du Libre, des conseils ou une assistance technique.

    Vous pouvez venir pour vous faire aider, ou aider, à installer et paramétrer une distribution Linux de votre choix ou des logiciels libres sur votre ordinateur.

    Recommandations*:*

    • Sauvegardez vos données avant de venir.
    • Libérez de la place sur le disque dur (20 Go minimum) et défragmentez Windows si vous voulez le conserver.

    Au plaisir de vous voir bientôt

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Salut à Toi 0.7 – La Commune –

    jeu, 25/07/2019 - 19:44

    Salut à vous,

    c'est avec plaisir et un certain soulagement que je vous annonce la sortie de « Salut à Toi » version 0.7 (La Commune).

    « Salut à Toi » (ou SàT) est un écosystème de communication décentralisé, basé sur le standard établi « XMPP ». Il vous permet de faire de nombreuses choses : messagerie instantanée, partage de fichiers, blogage/microblogage, événements, forums, etc. et il a la particularité d'être multi-interfaces : différents « frontaux » sont disponibles pour le web, le bureau, les appareils mobiles, ou encore le terminal et la ligne de commande.

    Sommaire

    La préparation de cette version aura pris 3 ans, c'est la première version dite « grand public », utilisable par un public non technique, même s'il y a encore des améliorations à faire au niveau de l'interface et l'« expérience utilisateur ».

    Il n'est pas question de refaire une longue énumération de fonctionnalités avec captures d'écrans, vous pouvez vous référer à l'annonce de la version alpha pour ceci. Je vais plutôt expliquer certaines nouveautés majeures :

    Cagou, l'interface bureau/appareils mobiles

    Promis suite à notre modeste campagne de financement participatif, Cagou est le nom du nouveau frontal bureau/appareils mobiles (Android uniquement pour le moment). Pour la petite histoire, c'est une référence à un superbe oiseau qui ne vole pas et aboie, endémique à la non moins superbe Nouvelle-Calédonie, mais aussi un clin d'œil à Kivy, le cadriciel que nous utilisons et dont le nom et logo rappellent le Kiwi de la Nouvelle-Zélande.

    Cette interface est donc multi-plateformes, et ne se contente pas de la messagerie instantanée : vous pouvez vous en servir pour transférer des fichiers (par exemple vos films/photos entre votre téléphone et votre ordinateur de bureau), ou comme télécommande pour votre lecteur de médias. Il est bien entendu prévu qu'il gère également le blogage dans un avenir proche.

    Cagou est pensé pour être utilisable aussi bien sur un petit écran qu'en plein écran sur un grand moniteur de bureau, et permet de diviser facilement l'écran en zones pour, par exemple, suivre plusieurs salons de discussion en même temps.

    Sur Android l'application souffre encore de quelques problèmes de lenteur et même parfois de plantages. Plusieurs problèmes seront corrigés avec le port sur Python 3, aussi considérez cette version comme un premier jet qui permet d'avoir vos commentaires et suggestions.

    Chiffrement de bout en bout

    Bien que SàT gère le chiffrement de bout en bout depuis plusieurs années via « OTR », cette version voit l'arrivée d'« OMEMO », un algorithme palliant des défauts du précédent (il permet notamment d'envoyer des messages chiffrés hors ligne, ou de les afficher sur plusieurs appareils). OMEMO n'est implémenté qu'en conversation simple (dites « 1:1 », entre 2 personnes) pour le moment, mais la prochaine version verra certainement la gestion des conversations de groupes chiffrées de bout en bout.

    Événements, album photos, forums, gestion de tickets, requêtes de fusion

    De nombreuses fonctionnalités font leur apparition. Vous pouvez désormais créer et gérer des événements (familiaux par exemples), avec une classique liste d'invités et de réponses types « RSVP » (je viens, je ne viens pas, je viens peut-être). Il est possible d'inviter des gens même s'ils ne sont pas sur le réseau XMPP en utilisant des comptes « invités » générés automatiquement et envoyés à des adresses de courriel.

    Vous pouvez créer et partager des albums photos, une spécialisation du partage de fichiers. La création n'est pas encore disponible depuis les interfaces graphiques, c'est une amélioration à prévoir rapidement, la consultation par contre est simple depuis Libervia (l'interface web).

    Un forum basique est également de la partie, ainsi qu'une gestion des tickets et requêtes de fusion (« merge requests »). Ces 2 dernières fonctionnalités ont été implémentées pour les besoins du projet, mais elles sont très souples et pourront (dans une prochaine version) facilement être utilisée dans la vie courante (par exemple pour des listes de courses ou de choses à faire).

    Tout ceci tire parti des capacités de publication/abonnement (ou « PubSub ») de XMPP, et peuvent profiter de son système de permissions (on peut ainsi imaginer une liste de courses partagée entre les membres de la famille, pour indiquer qui a pris quoi).

    À noter que pour en profiter il est actuellement nécessaire d'utiliser le service PubSub « SàT Pubsub », un projet fait pour les besoins de Salut à Toi (mais utilisable par tout logiciel XMPP).

    Cadriciel (framework) web

    Le développement de Libervia, le frontal web, l'a mené à devenir un cadriciel (ou « framework ») web. La raison de cette évolution est qu'il fallait une interface très souple, permettant d'implémenter et tester facilement de nouvelles idées ou fonctionnalités. Le but est d'avoir un cadriciel naturellement décentralisé et fédéré (parce que basé sur XMPP), qui s'intègre simplement dans l'écosystème. Je passe rapidement sur les détails techniques, mais il s'agit de lier le moteur de rendu Jinja2 avec SàT et d'utiliser PubSub comme base de données. En outre, le frontal en ligne de commande (jp), permet d'utiliser les même modèles pour faire un rendu statique (par exemple pour générer un blog statique ou des archives d'un salon de discussion).

    C'est avec ce cadriciel qu'ont été développées les fonctionnalités mentionnées ci-dessus, elles sont organisées en « pages » qui se veulent simple d'utilisation et peuvent fonctionner sans JavaScript (quand c'est possible, ce qui n'est pas le cas pour le « chat »). C'est grâce à lui que fonctionne le nouveau site officiel où vous trouverez une documentation d'introduction.

    Mais encore

    Je ne vais pas trop m'étendre, les nouveautés sont trop nombreuses, mais il vaut tout de même la peine de mentionner que SàT peut également être utilisé pour stocker vos fichiers sur le serveur (il peut être utilisé en tant que « composant »), ou que jp, le frontal en ligne de commande permet de gérer beaucoup de choses (retrouver ou publier un article de blog, envoyer un message chiffré ou non, retrouver l'avatar de quelq'un, etc.).

    Installation

    Salut à Toi est disponible dans Debian et ses dérivées, mais attention c'est le cas seulement pour le backend, et les interfaces console et ligne de commandes, de l'aide serait d'ailleurs apprécié pour empaqueter Cagou (interface bureau/appareils mobiles) et Libervia (interface web).

    Il est également disponible sur les dépôts AUR d'Arch Linux, et sur cette distribution il existe des paquets pour installer les versions de développement.

    Des paquets Flatpak permettent une installation aisée de Cagou, Primitivus (console) et jp (ligne de commande) sur la plupart des distributions GNU/Linux, vous trouverez les liens sur la page principale du site.

    Vous pouvez bien sûr aussi utiliser pip, le gestionnaire de paquets de Python. Un simple pip2 install --user sat suivit d'un pip2 install --user cagou voire d'un pip2 install --user libervia devrait suffire. Les instructions sont disponibles dans la documentation du site.

    Pour Android, vous trouverez un Apk sur ce lien. Je vais faire les démarches pour le rentre disponible sur F-Droid, et éventuellement le « play store ».

    Bien que SàT devrait techniquement fonctionner sur Mac OS X, Windows et les *BSD, il n'est pas testé sur ces plateformes (car je ne les ai pas à disposition). J'ai eu quelques retours sur Mac. Si des personnes sont intéressées, une aide pour tester et empaqueter serait plus que bienvenue.

    Avenir

    La principale chose attendue pour la 0.8 est le port sur Python 3, il est enfin possible maintenant que plus aucune dépendance ne bloque, et c'est la seule chose certaine pour la version à venir. Plusieurs grosses pistes sont envisagées ensuite et il va falloir faire des choix, n'hésitez pas à donner votre avis/préférence en commentaire.

    Visioconférence

    Jingle étant déjà implémentée, la visioconférence est prévue de longue date. Elle ne devrait pas être trop difficile à implémenter pour l'interface web (grâce à WebRTC), mais demandera certainement plus de travail sur bureau/Android (évaluer les différentes options, GSTreamer étant le candidat envisagé pour le moment, et intégrer ça à Cagou). C'est un chantier important.

    Améliorer le partage de fichiers

    SàT propose déjà un partage de fichiers avancé (plus qu'un simple envoi de fichier sur le serveur), incluant un composant serveur. Il est fort possible que des développements continuent dans cette direction.

    Version iOS

    Il serait techniquement possible de porter Cagou sur iPhone. Il y a plusieurs obstacles à cela, notamment juridique (l'Apple store n'est pas compatible avec la licence actuelle, AGPL 3+). IL faudrait également du matériel dédié, et du temps. Ce n'est clairement pas la priorité, mais sachez qu'une version iOS est envisageable.

    Passerelle ActivityPub

    Avec cette version, SàT peut désormais être utilisé en « composant », c'est-à-dire un service côté serveur. Cette possibilité peut être mise à profit pour créer une passerelle ActivityPub, ce qui permettrait de communiquer dans les 2 sens avec les projets utilisant ce protocole. Il y a déjà un projet en cours de passerelle XMPP pour Prosody, aussi je vais certainement attendre de voir son évolution avant de me lancer moi-même.

    Évolution de la messagerie instantanée

    Bien que déjà fonctionnelle, la messagerie instantanée peut devenir très complète si on y consacre du temps. Il s'agirait d'ajouter les quelques fonctionnalités manquantes (réactions, correction du dernier message), d'améliorer la gestion des fichiers, des copier-collers des morceaux de code, d'implémenter le chiffrement de bout en bout en groupe, etc. Tout ceci est prévu, la question est de savoir si on en fait la priorité ou pas.

    Amélioration de l'utilisabilité

    C'est probablement le chantier qui sera prioritaire une fois le port Python 3 effectué. SàT est déjà bien fourni en fonctionnalités, mais les interfaces ont besoin de travail pour être facilement utilisables. J'aimerais en particulier travailler sur le lancement de l'application et la découverte de contacts. Il y a également beaucoup de « petits détails » qui accumulés prennent du temps mais rendent le logiciel beaucoup plus agréable : intégration au bureau, aux actions de partage, une sélection plus agréable des fichiers, etc.

    Voilà pour les pistes envisagées, chacune demande du temps et encore une fois vos commentaires/avis sont les bienvenus. Il y a d'autres idées qui traînent, aussi il va falloir bien choisir les priorités.

    Mais…

    Salut à Toi est un gros projet qui a un potentiel, mais il est pour le moment développé par une seule personne. Je n'ai qu'un jour par semaine consacré à SàT, et le rythme est très difficile à tenir. Dans les mois qui viennent je vais étudier les options de financement du projet. Il va être nécessaire que je trouve une solution à moyen terme pour que ce projet reste sur les rails.

    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus

    Sortie de LDAP Tool Box White Pages en version 0.3

    jeu, 25/07/2019 - 10:36

    Le projet LDAP Tool Box rassemble des outils techniques facilitant la gestion des annuaires LDAP. Parmi ceux‐ci, White Pages est une interface Web permettant de rechercher et d’afficher les données de l’annuaire.

    Les fonctionnalités du logiciel sont :

    • recherche rapide depuis un champ du menu ;
    • recherche avancée en tenant compte des syntaxes des champs (texte, date, booléen, liste de valeur) ;
    • affichage des résultats sous forme de vignettes ou de tableau ;
    • trombinoscope ;
    • répertoire des utilisateurs et des groupes ;
    • affichage détaillé d’une entrée ;
    • exportation CSV ;
    • exportation vCard.

    La version 0.3 amène un certain nombre de nouveautés, présentées dans la suite de l’article.

    Les nouveautés de la version 0.3 Répertoire des groupes

    Il est à présent possible de lister les groupes présents dans l’annuaire. La version précédente permettait seulement leur recherche, il existe désormais un bouton dans la page « répertoire » pour les afficher directement.

    Nouveau type « list »

    White Pages permet d’associer des types à chaque attribut LDAP. Ces types déterminent comment sont présentés ces attributs, en mode recherche ou en mode affichage. Par exemple, une date sera affichée dans la langue de l’utilisateur, et possédera un calendrier pour sa recherche.

    Un nouveau type est apparu en version 0.3 : « list ». Ce type permet en mode recherche de proposer une liste de sélection de valeurs. Ces valeurs sont dynamiques : elles correspondent au résultat d’une recherche dans l’annuaire LDAP.

    Filtre du trombinoscope

    Par défaut, le trombinoscope affiche toutes les entrées des utilisateurs. Ce comportement peut désormais être changé pour filtrer les données présentes sur cette page. Par exemple, pour n’afficher que les entrées qui possèdent une photo dans l’annuaire.

    Personnalisation des boutons

    White Pages pouvant être utilisé en combinaison avec d’autres logiciels (voir le projet FusionIAM), sa configuration permet l’ajout de boutons dans l’interface :

    • bouton sur la fiche d’une entrée permettant d’accéder à une application de modification des données ;
    • bouton dans le menu permettant de se déconnecter d’un système SSO.
    Télécharger ce contenu au format Epub

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    Catégories: Les actus