Témoignage amateur

Marre de voir Google, Microsoft et consort, de décider à ma place des messages que je peux recevoir...
Allergique au "patriot act" US qui permet aux entreprises US de divulguer ce que je stocke chez elles (Dropbox, Google et autres)....
Sensible au "droit à l'oubli" et au droit à la vie privée qui sont bien moins garantis outre atlantique qu'en Europe....
Et parce que j'aime expérimenter, je me suis lancé dans l'auto hébergement.

Et les problèmes ont commencé...

il a fallu que je me crée un nom de domaine dont je sois propriétaire pour pouvoir créer les certificats dont j'ai besoin.
Un peu radin, j'ai commencé par un nom de domaine gratuit chez NO-IP.... Mais je me suis rendu compte que ce nome de domaine était purement et simplement rejeté SANS avis par certains sites et par certaines messageries.
Donc, j'ai acheté un nom de domaine chez Gandi.
J'ai installé un serveur Apache2 sur un RaspBerry PI 3 , j'ai crée les certificats chez Let's encrypt et roule ma poule....
Sur ce serveur, j'ai installé a minima un petit site perso développé (si on peut dire) en HTML pur et dur avec Libre Office.

Fort de ce succès, j'ai installé NextCloud sur ce même serveur... Ça rame pas mal, mais ça reste utilisable en déplacement.

Pour faire tout marcher, il a fallu que je bidouille pas mal ma FreeBox : DHCP avec adresses statiques, ouvertures de ports etc...

J'ai alors décidé d'héberger mon propre serveur de messagerie sur cette machine et j'ai eu quelques soucis.

La suite au prochain numéro...

Ressource(s) concernée(s): 

Autres suggestions...

Trouver les points problématiques pour l’accessibilité d'un site web

4

Ethibox héberge et infogère automatiquement toutes vos applications web en 3 clics (service commercial payant)

5

Connecter des communautés libres et indépendantes sur le web